Archives par étiquette : dresse

Un barrage de troncs d’arbres et de blocs de béton dressé en travers des voies du RER D

Une attaque ressemblant à celles bloquant les diligences au Far-West :

Images-4"Des troncs d’arbres et des blocs de bétons avaient été sciemment déposés en travers des rails, sur les voies de circulation empruntées par le Transilien. Le choc entre le train et ce barrage a été brutal, mais n’a pas causé de blessés. La SNCF a déposé plainte pour cet acte de malveillance qui aurait pu avoir de graves conséquences. […]

Il est 7h30, dimanche, lorsqu’un train ralliant Paris à Moret-sur-Loing (Seine-et-Marne) s’engage sur la voie numéro deux. Plusieurs centaines de passagers sont à bord de la rame qui circule à faible allure, en raison de la proximité de la gare. Le conducteur a tout juste le temps d’apercevoir le barrage déposé sur les voies et de freiner que son poste de pilotage entre en collision avec les blocs de béton, les troncs d’arbre et les palettes de bois qui volent sur plusieurs mètres. Les rails, eux, sont légèrement endommagés. La carlingue du train aussi. Le trafic est immédiatement interrompu.[…]"

Lire la suite de l'article

Le garde des Sceaux dresse un constat sombre du système judiciaire français

L'héritier de Christiane Taubira dresse le tableau d'un ministère sinistré

Images-12«La justice est à bout de souffle. Le ministère n'a plus les moyens de payer ses factures»

«Depuis que je pousse la porte des juridictions, je dis plutôt qu'elle est sinistré, en état d'urgence absolue comme disent les médecins».

«La direction de l'administration pénitentiaire a 36 millions d'euros de factures impayées pour des hospitalisations de détenus».

«L'État a une dette de 170 millions d'euros» de frais d'interprètes, de laboratoires d'analyses ADN, d'experts, d'écoutes téléphoniques…

«Tous ces prestataires privés sont payés au minimum avec quatre mois de retard». 

«Je connais même un tribunal où on n'imprime plus les jugements, parce qu'il n'y a plus d'argent pour les ramettes de papier». 

Lire la suite de l'article

Le “front républicain” se dresse aussi contre l’argent de la réserve du député FN

Le député Marion Maréchal Le Pen a des difficultés à trouver des mairies de sa circonscription qui acceptent des versements issus de sa réserve parlementaire (130 000€), alors elle la donne à des mairies FN qui ne dépendent pas de sa circonscription.

Les maires PS et UMP qui refusent se justifient :

«On ne veut rien devoir au FN, c’est une question d’éthique». «On se débrouille pour trouver des fonds ailleurs. Solliciter un député avec lequel on a un désaccord aussi profond, c’est compliqué».

«Je ne crache pas dans la soupe, on a tous besoin de récupérer un peu de sous mais je ne peux pas combattre le FN et puis aller lui demander son aide».

La logique de parti avant les intérêts locaux.

Lire la suite de l'article

Le “front républicain” se dresse aussi contre l’argent de la réserve du député FN

Le député Marion Maréchal Le Pen a des difficultés à trouver des mairies de sa circonscription qui acceptent des versements issus de sa réserve parlementaire (130 000€), alors elle la donne à des mairies FN qui ne dépendent pas de sa circonscription.

Les maires PS et UMP qui refusent se justifient :

«On ne veut rien devoir au FN, c’est une question d’éthique». «On se débrouille pour trouver des fonds ailleurs. Solliciter un député avec lequel on a un désaccord aussi profond, c’est compliqué».

«Je ne crache pas dans la soupe, on a tous besoin de récupérer un peu de sous mais je ne peux pas combattre le FN et puis aller lui demander son aide».

La logique de parti avant les intérêts locaux.

Lire la suite de l'article