Archives par étiquette : doit

Union à droite : chacun doit prendre ses responsabilités et rejeter toutes querelles d’égos

Tribune de Nicolas Pécari, étudiant favorable à une « union des droites », dans L'Incorrect :

Unknown-25"Au regard de la situation préoccupante de la France et alors que la plupart de nos compatriotes de droite sont écartelés entre les Républicains et le Front National inaudibles depuis les échecs répétés des années passées, il parait maintenant nécessaire de redonner au Français qui aiment leur pays la possibilité de se voir à nouveau représentés dans leurs valeurs et dans leurs convictions. C’est devant les échecs des partis existants et devant l’urgence de la situation qu’il est aujourd’hui fondamental de lancer cet appel au rassemblement de notre courant de pensée.

Aujourd’hui la plupart de nos compatriotes, sont désabusés et rejettent ce système, cette classe politicarde déracinée et corrompue. Notre pays est ouvert aux quatre vents et beaucoup viennent profiter de notre modèle social, souvent abusivement. Cette vague migratoire ne conduit pas hélas qu’à notre appauvrissement économique, elle détruit notre identité, notre cohésion nationale, ce qui a fait la France.

La crise est aussi sociale : combien de million de français vivent dans la précarité ou sont au chômage ? Combien de familles ou même de territoires entiers déclassés ? Cela n’a que trop duré ! La crise n’est pas que migratoire et sociale, elle est aussi institutionnelle : nos compatriotes ne croient plus au jeu démocratique, ils ne font plus confiance à leurs représentants, ils n’espèrent plus en l’avenir de leur pays. L’appel d’Angers n’est rien d’autre qu’un appel au rassemblement des sensibilités de droite qui aura pour vocation de

Lire la suite de l'article

La charia ne doit avoir aucune application en Occident et les mosquées doivent être contrôlées

Extraits d'un entretien réalisé par Olivier Bault avec le P. Samir Khalil Samir, islamologue égyptien, sur RITV :

Unknown-4Que savez-vous des conversions de musulmans au christianisme en Italie et plus généralement en Europe ?

Autant que je sache, il n’y a pas un mouvement de masse de conversions. Et quand un musulman se convertit au christianisme, l’Eglise n’en parle pas et cela reste discret. Même chez les protestants, en général beaucoup plus actifs que les catholiques, il n’y a pas de conversions de masse. L’évangélisation des musulmans d’Europe est le fait d’initiatives individuelles rarement soutenues par l’Église institutionnelle.

Vous dites que l’Eglise ne parle pas des conversions. Pourquoi en est-il ainsi ?

Il existe en Europe une tendance assez forte à vouloir éviter de créer des problèmes avec le monde musulman. C’est particulièrement vrai en France. Je participe avec Mohammed-Christophe Bilek au Forum Jésus le Messie, et nous rencontrons des obstacles de la part des évêques en beaucoup de lieux. Il y a certes des exceptions comme Mgr Rey à Toulon. Mgr Rey encourage au contraire l’œuvre d’évangélisation des musulmans. Beaucoup d’évêques préfèrent toutefois éviter les ennuis sous prétexte de respecter la liberté des gens. Pourtant, respecter la liberté des gens, ce devrait être aussi respecter la liberté d’annoncer le Christ et celle de se convertir ! […]

Quelle est votre réaction aux propos du pape François sur l’islam ?

Le pape François ignore le Coran et on ne saurait le lui reprocher. Seulement quand on est ignorant du Coran, il ne faut

Lire la suite de l'article

A Rome, les prélats rappellent aux élus que l’accueil des immigrés doit se faire avec prudence et discernement

Hervé de Lépinau, Conseiller départemental Front National de Vaucluse, conseiller municipal de Carpentras, était à Rome avec les 200 élus emmenés par les évêques du sud de la France. Il témoigne sur Boulevard Voltaire :

PQ6HM7NI_400x400"[…] Le moment fort a évidemment été l’audience privée avec le Saint-Père. J’ai eu l’occasion avec mon épouse d’échanger avec le Saint-Père et de lui confier des intentions de prière. Chaque participant a pu avoir un bref échange avec le pape. 

Nous avons également rencontré son secrétaire d’État, le cardinal Parolin, le Monsignore qui fait office de ministre des Affaires étrangères. Nous avons débattu des thèmes qui font l’actualité dans le monde, et plus particulièrement en Europe, et notamment la question des migrants et celles de bioéthique. Il était très intéressant de constater que l’Église reste fidèle à une approche permanente dans les fondements de l’analyse sur ces deux sujets. Sur les migrants, il y a bien un message évangélique d’accueil du migrant, de la personne en difficulté, mais les prélats nous ont rappelés que cet accueil doit se faire avec prudence et discernement, et en fonction des capacités d’accueil du pays concerné. On n’est donc absolument pas dans cette approche angélique et donc tronquée du discours du Saint-Père sur la question des migrants repris par les mouvements de gauche et la presse mainstream en France.

Ce voyage d’élus de sensibilités différentes a-t-il donné lieu a des relations cordiales ?

Nous avions en effet une parfaite transversalité sur l’échiquier politique. Nous avions le maire d’Arles qui

Lire la suite de l'article

Enseignement : l’Etat doit respecter la liberté des familles

Communiqué des Associations Familiales Catholiques :

"Hier, mercredi 21 février, une proposition de loi a été examinée au Sénat, visant à "simplifier et mieux encadrer le régime d'ouverture des établissements privés hors contrat", précise son initiatrice la sénatrice UDI Françoise Gatel.

Un peu plus d'un an après la censure par le Conseil Constitutionnel de l'article 14 de la loi Égalité et Citoyenneté, portée par Najat Vallaud-Belkacem et ayant pour objectif de durcir le régime d'ouverture de ces écoles, une soixantaine de sénateurs se saisissent à nouveau de ce sujet.

Cette proposition de loi, si elle ne prévoit pas cette fois d'autorisation préalable, cherche à prévenir d'éventuelles dérives, notamment de radicalisation religieuse ou philosophique.

Les AFC restent particulièrement attentives cependant à ce que :
la liberté pédagogique des écoles hors-contrat, qui constitue précisément une raison de leur succès, ne soit pas entravée ;
– la liberté de choix éducative des parents ne soit pas restreinte.

En effet, la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme affirme que "les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants" (Art 26-3).

Pour les Associations Familiales Catholiques, la liberté de choix d'une école – qu'elle soit publique, privée sous contrat ou hors contrat, ou qu'il s'agisse d'une scolarisation à domicile – est pour les parents, premiers et principaux éducateurs de leurs enfants, un droit fondamental qui doit être facilité par l'État et non pas restreint.

Les AFC demeurent plus que jamais vigilantes contre

Lire la suite de l'article

La droite doit s’émanciper de la tutelle idéologique imposée par ses adversaires

Le sénateur Bruno Retailleau a repris Force républicaine, le micro parti hérité de la campagne. Il a été interrogé dans Le Point. Extraits :

Unknown-30Comment, concrètement, Force républicaine compte-t-il peser au sein des Républicains ?

En renouvelant à la fois nos méthodes et nos idées. C'est l'exemple des mercredis de Force républicaine : chaque premier mercredi du mois, une soirée thématique est organisée avec de grands intervenants, retransmise en direct dans des ateliers civiques répartis sur tout le territoire. Le premier a eu lieu le 7 février dernier sur le thème de l'immigration, avec François-Noël Buffet et Michèle Tribalat. Une cinquantaine d'ateliers partout en France ont réfléchi et travaillé sur ce sujet. Je crois qu'il faut profondément changer nos modes d'action, mais sans sacrifier le fond à la forme. Nous voulons être un aiguillon intellectuel pour la droite, proposer une vision originale sur les grands enjeux d'avenir. Il n'y aura pas de réformes efficaces en France sans rupture. Nous organisons par exemple le 24 mars prochain une convention sur l'Europe avec des intellectuels comme Pierre Manent et des personnalités européennes, allemandes et polonaises notamment. Ce que je veux, c'est secouer le cocotier intellectuel à droite, lever les tabous et aller plus loin que les simples slogans. Parce que pour vaincre, il faut d'abord convaincre. […] Notre rôle, c'est de reconstruire en commençant par les fondations : les idées. C'est le combat que je veux mener.

Votre vision de la droite et la sienne [Laurent Wauquiez] sont donc similaires ?

Nous sommes différents naturellement. Nous avons chacun notre parcours,

Lire la suite de l'article

Les statuts de la Fraternité Saint-Pie X prévoient que le Supérieur général doit rechercher la reconnaissance pontificale

Du 11 au 21 juillet se tiendra le quatrième Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X. Le Bulletin du district d’Allemagne s’est entretenu avec le secrétaire général de la Fraternité Saint-Pie X, l’abbé Christian Thouvenot, chargé de la préparation du Chapitre. Extraits :

13_dillwyn-minLa Fraternité est dirigée par un Supérieur général, aidé par deux Assistants, tous trois élus ?

En effet, la Fraternité est dirigée par trois supérieurs élus pour un mandat de douze ans. Leurs attributions concernent la bonne marche de la Fraternité, l’organisation de l’apostolat, les nominations à travers le monde, etc. Ils doivent veiller, selon les Statuts, à entretenir et augmenter dans les cœurs de tous les membres “une grande générosité, un profond esprit de foi, un zèle ardent au service de l’Eglise et des âmes”. Ils ont leur demeure à Menzingen, où ils peuvent se reposer entre deux courses apostoliques mais aussi travailler, prier, étudier… […]

En juillet prochain se tiendra le quatrième Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X. Cette réunion est importante puisqu’elle élit les supérieurs majeurs pour douze ans, et vérifie si la Fraternité demeure fidèle à ses statuts et à son esprit. C’est l’occasion de faire le point sur l’apostolat, le développement des œuvres, la vie de communauté, les moyens de sanctification des membres. Il aura lieu au séminaire Saint-Pie X, à Ecône. Il réunit tous les supérieurs de districts et de séminaires, les évêques, ainsi que les membres les plus anciens. Il sera précédé d’une retraite sacerdotale afin de bien s’y

Lire la suite de l'article

Carl Lang : “La protection de la vie doit être une mission sociale prioritaire de la conception à la mort naturelle”

Carl Lang, qui était présent lors de la dernière Marche pour la Vie, répond dans son livre-entretien à la question de l'avortement, de la politique familiale et sur la PMA et GPA :

Gal-6994167Le rôle d'un Etat digne de ce nom est de mettre en place une politique d'accueil de la vie.

Les défenseurs de l'IVG nous parlent toujours "du libre choix, du libre choix, du libre choix!". En réalité, il n'y a pas de réel libre choix aujourd'hui puisque l'Etat n'offre pas aux femmes qui veulent avorter une alternative économique et sociale protectrice et crédible. Sue cette question de l'IVG, il me semble qu'il y a deux niveaux distincts de responsabilité. La responsabilité individuelle et la responsabilité politique. je laisse le domaine de la responsabilité individuelle à la conscience de chacun.

Pour ce qui est de la responsabilité politique, le rôle d'un Etat national est de mettre en place une politique d'accueil de la vie, une politique de protection de la mère et de l'enfant en créant un statut de la mère de famille. Ce statut implique la mise à disposition de ressources financières d'une protection sociale, d'une facilité d'accès au logement ainsi que le droit à la retraite le moment venu. La protection de la vie doit être une mission sociale prioritaire de la conception à la mort naturelle.

Cela s'inscrit, de plus, dans la mise en place d'une politique de la famille et de soutien à la natalité française. Il y a eu dans

Lire la suite de l'article

Le centre LGBT de Nantes doit rembourser 22000€ de subventions

Unknown-12Par une requête déposée par deux contribuables nantais et le 10 novembre 2017, il était demandé au tribunal d’annuler la délibération du 5 février 2016 par laquelle le conseil municipal de la ville de Nantes a approuvé les termes de la convention pluriannuelle de financement 2016-2018 conclue avec l’association Centre Lesbien, Gay, Bi et Transidentitaire (LGBT) de Nantes et autorisé le maire à signer cette convention ;et d’enjoindre à la commune de Nantes d’émettre un titre de recette à fin de remboursement de la subvention de 22 000 € allouée au Centre LGBT de Nantes.

L'audience a eu lie le 10 janvier 2018 et le jugement a été rendu le 7 février. La justice estime que :

  • la délibération méconnaît les dispositions de l’article 10 de la loi n°2000-321 du 12 avril 2000 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations en ce qu’elle approuve une convention allouant une subvention pluriannuelle sur la période 2016-2018 sans en définir le montant pour les années 2017 et 2018 ;
  • l’attribution de cette subvention ne répond pas à un intérêt public local suffisant ;
  • l’attribution de cette subvention à une association intervenant au profit d’une catégorie de population seulement méconnaît le principe d’égalité ;
  • l’attribution de cette subvention méconnaît le principe de neutralité en ce qu’elle est versée à une association menant des actions à caractère politique et apportant son soutien à la gestation pour autrui, pratique illicite pénalement sanctionnée ;
  • l’attribution de la subvention contrevient aux dispositions des

Lire la suite de l'article

La France doit réaffirmer ses racines chrétiennes

Guillaume de Thieulloy était invité lundi 25 décembre dans l'émission d'Eric Brunet, sur RMC, animée par Pascal Perri autour du thème :

"La France est certes un pays laïc, mais elle doit réaffirmer ses racines chrétiennes surtout en ce jour de Noël"

Il intervient vers la 24e mn et revient sur les polémiques concernant les crèches dans l'espace public et l'aspect identitaire de la religion.

Lire la suite de l'article

Christian Estrosi doit soustraire les enfants Niçois à la pornographie

Communiqué et lettre ouverte de Marie-Christine Arnautu, conseillère municipal de Nice, concernant la distribution du magazine Stylist, adressée au maire Christian Estrosi, suite à notre alerte sur le magazine Stylist :

Capture d’écran 2017-11-18 à 09.21.53Dans son édition du 9 novembre dernier (n° 197), le magazine féminin Stylist a cru bon de faire un dossier dont le caractère pornographique est évident. Les titres des trois articles qui le composent suffisent à se faire une idée de la teneur du dossier : «Chaud devant. Il n’y a pas qu’en poussant les radiateurs à fond que vous pouvez faire monter la température», «Hotel Californication, Cum as you are. Et si on s’inspirait des décors de films porno pour choisir notre prochaine destination de vacances?» et «Fauteuil interdit aux moins de 18 ans. La chaise de Le Corbusier s’incruste dans le porno». Le tout à grand renfort d’images particulièrement suggestives, vulgaires, voire scabreuses.

L’hebdomadaire gratuit Stylist est massivement diffusé dans plusieurs grandes villes de France dont Nice. Si ce magazine est destiné aux femmes adultes, il n’en demeure pas moins qu’il est mis à la portée de tous. Distribué dans des lieux publics fréquentés, un mineur peut se le procurer sans la moindre difficulté. Aucun parent, soucieux de l’éducation et du bien de ses enfants, ne peut l’accepter.

À la suite de l’association des Juristes pour l’Enfance, la seule jusqu’à présent à avoir eu le courage de dénoncer ce scandale, Marie-Christine Arnautu a adressé ce jour une lettre ouverte à Monsieur

Lire la suite de l'article