Archives par étiquette : divine

Pour la fête des mères, Divine Box lance la “Box beauté des abbayes”

Un an après son lancement et ses 8500 box envoyées, Divine Box continue sur son élan et lance la 1e « box beauté des abbayes », en édition limitée. Une bonne idée cadeau pour la Fête des Mères du 27 mai prochain …

« C’est avant tout une vraie demande de la part de nos abonnés »

Sans titreLes abbayes font figure de référence dans les produits de beauté et de soin mais jusqu’ici, Divine Box avait pris le pari de ne se concentrer que sur le terrain de l’épicerie fine avec ses box thématiques. Pari gagnant pour la jeune start-up qui grandit à pas de géants ! Mais après un an d’existence, Côme et Astrid, frère et soeur et co-fondateurs, ont choisi d’élargir leur gamme en proposant une « box beauté des abbayes » en édition limitée. « Plusieurs abonnés nous ont fait remonter leur volonté de trouver dans nos box des produits de beauté : savon, baume à lèvres etc… ». Pour la Fête des Mères, le timing est parfait pour Divine Box, qui propose cette box en « édition limitée » pour « chouchouter sa Maman » tout en soutenant les abbayes. Au programme de cette box : tout un assortiment dégoté dans les abbayes référentes en la matière. Lait hydratant des bénédictines de Chantelle, baume à lèvres des cisterciennes de Rieunette, savon à l’huile d’olive récoltée à la main par les bénédictins du Barroux etc… Le meilleur des produits de beauté des abbayes dégotés pour prendre soin de sa Maman, cette année c’est dans la

Lire la suite de l'article

La Divine Box rachète la Box de Séraphin

Sans titreUn an après son lancement, Divine Box rachète son concurrent « La Box de Séraphin ». Une manière de continuer à soutenir les abbayes en poursuivant sa belle croissance.

Encore du nouveau dans la « ChurchTech », cet écosystème de startups qui veulent participer à ancrer l’Eglise dans le digital. Divine Box, vainqueur du concours « Pitch My Church » et spécialiste des box mensuelles de produits d’abbayes d’épicerie fine, rachète son concurrent historique directe « La Box de Séraphin », installé sur le marché depuis bientôt trois ans. L’opération devrait permettre au site divinebox.fr de poursuivre sa belle croissance et surtout « de continuer à soutenir encore plus les abbayes », selon son co-fondateur, Côme Besse, qui vise 2000 abonnés d’ici quelques mois.

Un soutien multiple aux abbayes

Financièrement bien sûr, Divine Box est une aide précieuse aux monastères. Les situations économiques des communautés ne sont en effet pas toujours simples, car il faut y assurer toute la vie communautaire, en plus de l’entretien des bâtiments souvent centenaires. Astrid, co-fondatrice de Divine Box, précise :

« Nous nous fournissons en direct auprès des abbayes, et à un prix juste, fixé par elles ».

Un moyen de s’assurer que tout le monde s’y retrouve, économiquement parlant. Mais au-delà de l’aspect financier, Divine Box soutien aussi les abbayes en terme de communication. Dans chaque box de produits monastiques, un petit livret présente chaque produit et chaque abbaye (date de fondation, nombre de moines etc…) avec force photos et dessins graphiques au ton résolument jeune et léger. Côme ajoute :

« Autour de nous, les

Lire la suite de l'article

Annoncer l’évangile aux musulmans avec les Missionnaires de la miséricorde divine

Invités par la pastorale étudiante de Vendée, l'abbé Fabrice Loiseau et ses missionnaires témoignent de leur apostolat auprès des musulmans au micro de Thomas Cauchebrais pour RCF Vendée :

Lire la suite de l'article

La Divine Box remporte le prix des Bernardins et le prix du public

DXodBLiXUAI9JgiCe soir se tenait la troisième édition de Pitch my church, à l'occasion de laquelle le Collège des Bernardins s’est associé à Eglise et Innovation Numérique. Elle vise à présenter des projets numériques au service de l'Eglise : existants, en développement ou en réflexion, afin de leur permettre de rencontrer leurs potentiels/futurs utilisateurs.

La soirée se déroulait en deux temps : tout d'abord, des porteurs de projets pitchent pendant 4 minutes devant un public, puis un village de l'innovation qui rassemble une trentaine de stands pour présenter d'autres projets ou idées innovantes et qui utilisent le numérique au service de l'Eglise.

C'est la Divine Box qui a remporté le prix Bernardins et le prix du public. Il y a un an nous vous présentions cette initiative, aventure dans laquelle se sont lancés deux frère et soeur pour valoriser le savoir-faire monastique gourmet et l’épicerie fine Made in Abbayes. Et effectivement l'artisanat monastique a tout pour plaire : les confitures sont élaborées avec les fruits du verger, les terrines avec les animaux de la ferme du monastère, et le vin avec les vignes de l’abbaye. Bref, c’est naturel, sain et Made in France !

Divine Box, c’est une box mensuelle de produits monastiques avec une nouvelle thématique chaque mois avec par exemple : box des monastères spéciale apéro, autour de la vigne, à la découverte du chocolat etc… Les clients peuvent s’abonner pour 3 mois, 6 mois, ou sans engagement de durée, et peuvent choisir deux tailles : la Divine Box des curieux (environ

Lire la suite de l'article

Divine Box à la rencontre du monastère de Cabanoule

Allez hop, ce mois-ci, cap vers le monastère de la Paix-Dieu de Cabanoule dans les Cévennes. Divine Box vous raconte tout : son histoire, ses évolutions et bien sûr la situation actuelle ! 

ZLe monastère de la Paix-Dieu de Cabanoule, en plein coeur des Cévennes – Divine Box

En plein coeur des Cévennes

Ah, les Cévennes … Les montagnes, les forêts, les criquets (**kss kss kss**)… Cette région a ici une importance toute particulière ! Le Monastère de la Paix-Dieu, plus souvent appelé “Cabanoule”, du nom du lieu-dit, est situé dans le Gard, sur la commune d’Anduze. C’est cette commune qui est surnommée la “porte des Cévennes”, délimitant ainsi la frontière entre la garrigue méditerranéenne et le relief plus abrupt. Bref, un monastère situé dans les Cévennes. Mais encore ?

un territoire Protestant !

Pendant plus d’un siècle, entre 1685 (révocation de l’édit de Nantes qui mettait fin aux guerres de religion) et 1787 (édit de tolérance), c’est en plein coeur des Cévennes que se sont déchirés protestants et catholiques. À l’époque et aujourd’hui encore d’ailleurs, cette région est majoritairement protestante. Mais que sont donc allées faire des trappistines là-bas … ?

W

Les Cévennes, région dans laquelle se trouve le monastère de la Paix-Dieu de Cabanoule, est une région très protestante – Divine Box

Feu vert pour la paix

En 1968, la communauté de la Trappe des Gardes (entre Nantes et Angers) rayonne ! Très sensible à l’oecuménisme, elle prie alors beaucoup pour la paix entre chrétiens. L’idée d’une

Lire la suite de l'article

Divine Box à la rencontre de l’abbaye de Saint-Wandrille

Allez hop, ce mois-ci, cap vers l’abbaye Saint-Wandrille en Normandie ! Fameuse parmi les connaisseurs, elle est devenue connue aux yeux du grand public grâce à leur bière, lancée fin 2016. La bière de Saint-Wandrille est en effeet à ce jour la seule bière d’abbaye brassée par des moines dans un monastère. Eh oui, car le terme « bière d’abbaye » n’a aujourd’hui plus grand sens … sauf à l’abbaye de Saint-Wandrille, donc ! Coup de projecteur sur cette belle abbaye. Installez-vous bien, votre box des monastères sous le coude, on vous raconte tout !

0

Le cloître de l’abbaye de Saint-Wandrille, vu de l’intérieur.

649 : Fondation de l'abbaye de Saint-Wandrille

L’abbaye de Saint-Wandrille a été fondée par … **roulement de tambours** … saint Wandrille ! Ancien ministre du roi Dagobert (“qui a mis sa …” enfin bref), il s’y installe en 649 et l’appelle alors “abbaye de Fontenelle”. Les premiers siècles sont tout de suite rayonnants : plus d’une trentaine de futurs saints s’y succèdent !

862 : Invasion Viking !

En 862 : première expulsion ! Après avoir évité (trois fois d’affilée) l’invasion des vikings en payant des rançons, à la quatrième fois, la communauté succombe et décide de fuir, laissant l’abbaye aux envahisseurs qui pillent et incendient les bâtiments !

960 : Rayonnement !

La communauté revient ensuite sur place en 960 et l’abbaye devient “abbaye de Saint- Wandrille” ! La communauté rayonne, et fonde notamment en 966 l’abbaye du Mont-Saint-Michel (ça, vous connaissez!). Les cinq siècles suivants sont globalement stables et

Lire la suite de l'article

Divine Box lance un nouvel abonnement de bières trappistes

Un peu plus de 6 mois après son lancement, et avec déjà 2000 box expédiées, Divine Box continue encore et toujours de grandir avec ses box de produits monastiques ! Mais pour ne pas trop asphyxier la production artisanale de certaines abbayes, Côme et Astrid, les fondateurs, se sont diversifiés vers … les bières trappistes !

Depuis le 17 octobre, vous pouvez vous abonner à leur box de bières trappistes. Chaque mois chez vous, une sélection de 6 bières trappistes, 3 sous-bocks, ainsi que le « petit guide des bières trappistes » (très bien illustré pour tout comprendre), et un poster à gratter de bières trappistes. « Dans les classements, les bières trappistes figurent parmi les meilleures au monde » se réjouit Astrid ! Qu’espère Divine Box avec cette deuxième formule ? Cela tient en trois points : faire (re)découvrir à leurs abonnés le goût de la (vraie) bière, les faire voyager dans le monde fascinant de la bière trappiste et, bien sûr, continuer à soutenir les abbayes !

0

Bière d’abbaye et bière trappiste : quelle différence ?

1« En réalité, cela n’a rien à voir » nous explique Côme. Une bière d’abbaye doit seulement « faire référence » à la vie monastique. Mais malheureusement, de plus en plus de bières d’abbayes n’ont de monastique que le nom d’une abbaye, parfois disparue et n’ayant jamais brassé de bière ! « Cela fait de l’ombre aux vraies bières brassées par les moines dans les abbayes, comme la Saint-Wandrille ou les bières trappistes » regrette Côme. Car pour arborer

Lire la suite de l'article

La Divine Box à la rencontre du monastère du Jassonneix

0Allez hop, ce mois-ci, direction le monastère du Jassonneix (prononcer « jassonné ») en Corrèze, bien connu pour ses incroyables confitures et gelées. Et pour voir la vi(gn)e en rose, les soeurs vous ont concocté pour cette box des monastères des confitures au vin et fruits rouges. Pendant que vous vous régalez, on vous raconte toute leur histoire …

La communauté du Jassonneix est en fait assez récente et date de 1981 ! Mais pour comprendre son histoire (on adore les petites histoires!), il faut remonter au début du XIXe siècle. En 1816, dix moniales cisterciennes reviennent de Westphalie (où elles s’étaient réfugiées à cause de la Révolution) et réoccupent le monastère Sainte-Catherine à Laval. Devenue « abbaye de La Coudre » depuis, la communauté sur place est encore bien dynamique aujourd’hui ! Dès son installation, la communauté rayonne et peut envoyer de nombreuses fondations en France et ailleurs. En 1971 notamment, une certaine Madame des Places légua à sa mort une propriété en Corrèze a la communauté, en vue d’une nouvelle fondation. Et c’est là que le monastère du Jassonneix va voir le jour…

Il en faut du temps pour gérer la succession, trouver les moniales à envoyer etc. C’est donc finalement en 1981 qu’un groupe de trois soeurs de l’abbaye de La Coudre arrive au monastère du Jassonneix. Elles occupent alors le fameux «château du Jassonneix», datant du XIIe siècle, et arrangent petit à petit ce vaste domaine seigneurial de 100 hectares, situé (tout de même!) à 750m d’altitude. Fidèles

Lire la suite de l'article

Jeu concours pour gagner une “Divine Box”

Divine Box de juillet thème des fruits rougesNous vous avions présenté la Divine Box, aventure destinée à valoriser le savoir-faire monastique gourmet et l’épicerie fine Made in Abbayes. Le concept Divine Box, c’est une boîte mensuelle de produits monastiques avec une nouvelle thématique chaque mois avec par exemple : box des monastères spéciale apéro, autour de la vigne, à la découverte du chocolat etc… Les clients peuvent s’abonner pour 3 mois, 6 mois, ou sans engagement de durée, et peuvent choisir deux tailles : la Divine Box des curieux (environ 5 produits), ou la Divine Box des gourmands (environ 7 produits).

Nous lançons aujourd'hui, avec la Divine Box, un jeu concours, du 6 au 17 septembre. Le vainqueur remportera… une Divine box.

Conditions :

  1. liker les pages Facebook Divine Box et Le Salon Beige 
  2. partager en mode public sur son profil
  3. « taguer » un ami en commentaire du post
Tirage au sort du gagnant le 18 septembre.

Lire la suite de l'article