Archives par étiquette : diffusion

Le ruissellement ou la diffusion de la richesse

Analyse intéressante de l'IREF :

"Cette notion de ruissellement ne signifie évidemment pas que l’enrichissement des uns fera directement couler des monceaux de billets sur les terres des pauvres comme certains ont ironisé. Mais elle traduit l’idée qu’en permettant aux plus entreprenants de créer de la richesse, les autres en profiteront aussi à terme par le ruissellement de cette richesse jusqu’à eux. Il ne s’agit donc pas non plus de croire que la richesse peut se diffuser automatiquement et couler à flots comme le champagne de ces fontaines de coupes construites pour certains mariage sur le verre supérieur desquelles il est déversé le champagne de nombreuses bouteilles qui descend ensuite de verre en verre et de niveau en niveau jusqu’aux verres placés au rang le plus large au niveau inférieur. Cette image du ruissellement exprime d’une certaine manière les effets d’une politique de l’offre qui, notamment en réduisant les charges fiscales et sociales et les réglementations excessives, tend à encourager l’innovation et la création d’entreprises. Les entrepreneurs qui réussissent s’enrichissent, mais ils n’y parviennent qu’en faisant travailler salariés, fournisseurs et sous-traitants qui profitent ainsi de leur initiative et des risques qu’ils ont pris. Les consommateurs en bénéficient aussi du fait de l’accroissement du nombre de produits et services mis sur le marché, par des entreprises plus nombreuses que la concurrence, incite à améliorer sans cesse leur production tout en en réduisant les prix. L’enrichissement des entrepreneurs qui réussissent contribue ainsi, dans une économie de marché ouverte et cadrée par

Lire la suite de l'article

Dépôt de plainte contre le Hellfest pour diffusion de “messages de haine et de violence” et pour “provocation au suicide”

Il y a peu de temps, l'association des " Amis du Collectif pour un Festival Hellfest Respectueux de Tous" annonçait " Nous ne lâcherons pas" et précisait qu'elle prendrait d'autres initiatives après la mise en demeure initiée par son conseil juridique.

Tract Hellfest 2017 4La première de ces nouvelles initiatives prend la forme d'un dépôt de plainte au pénal / Hellfest pour diffusion indéniable de "messages de haine et de violence" ET pour "provocation au suicide". La plainte a été adressée au Procureur de la République de Nantes le 2 juin sur la base des titres interprétés lors des programmations du Hellfest de 2014 à 2016. Cette plainte est accompagnée d'un important dossier descriptif des groupes incriminés.

Lors de l’édition de juin 2014, sur trois journées consécutives, ont été diffusées plusieurs chansons incitant à la haine, à la violence, au meurtre ou au suicide. Lors de l’édition du Hellfest 2015, l’association HELLFEST PRODUCTIONS a choisi de convier notamment les groupes "Sodom", "Mayhem", "Marilyn Manson" et "Venom". Lors de l’édition  2016 ont été conviés  les groupes "All Pigs Must Die", dont les thématiques visées sur le site Encyclopedia Metallum sont la haine et la destruction, Inquisition invitant au meurtre des chrétiens, "Dark Funeral" incitant à la violence et à la cruauté, "Deicide"qui, déjà invité en 2006 mais dont la venue avait été annulée par l’association HELLFEST PRODUCTIONS suite aux profanations de lieux de culte en Bretagne avec des paroles du groupe, a été de nouveau convié au festival et  interprété « Scars of

Lire la suite de l'article

Diffusion du message de Fatima

Capture d’écran 2017-05-09 à 19.05.40Comme vous le savez, le Salon beige participe activement à la diffusion du message de Fatima, à l'occasion du centenaire des apparitions (les premières datent du 13 mai 1917).

Vous pouvez télécharger notre petit livret de présentation des messages de la Vierge ici.

Vous pouvez profiter de l'occasion pour vous consacrer et consacrer votre famille au Coeur immaculé de Marie. Voici plusieurs liens pour cela:

Enfin, vous pouvez participer à des veillées de prière ou des pèlerinages près de chez vous. Notre confrère Infocatho a recensé un grand nombre de manifestations paroissiales et diocésaines.

Si vous avez connaissance d'événements non recensés, vous pouvez les signaler ici.

Ce centenaire des apparitions de Notre-Dame à Fatima est, en tout cas, une bonne occasion pour nous convertir, d'abord, mais aussi pour prier pour la France et pour la paix dans le monde, en

Lire la suite de l'article

Un sénateur veut-il faire condamner la presse pour diffusion de fausses nouvelles ?

… A moins qu'il ne s'agisse que de lutte contre la liberté d'expression sur internet :

Capture d’écran 2017-03-28 à 18.53.37La sénatrice UDI Nthalie Goulet explique :

"La présente proposition de loi s'est imposée au regard de l'actualité récente concernant notamment le référendum au Royaume-Uni du 23 juin 2016, l'élection présidentielle aux États-Unis d'Amérique du 8 novembre 2016 et les débats parlementaires en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis d'Amérique. […]

Cependant, la presse écrite a connu ces dernières années une métamorphose sans précédent avec l'émergence d'internet et du monde numérique. M. Robert BADINTER, lors des débats au Sénat en 2004 rappelait déjà que « la technique a fondamentalement modifié les données du problème. […] Nous ne sommes plus au temps de la presse imprimée ! Nous sommes tous ici des défenseurs de la liberté de la presse et j'ai, pour ma part, beaucoup plaidé pour elle au cours de ma vie. Mais nous sommes là devant un outil qui est sans commune mesure avec la presse écrite que nous avons connue, et qui était en fait celle de 1881. L'internet pose des problèmes considérables et il faut prendre des dispositions adaptées. » En effet, la presse n'est plus constituée majoritairement de journalistes de métier, consciencieux et expérimentés, ou de jeunes pigistes animés par les idéaux éthiques de la profession. Et comme la profession de journaliste n'est, à juste titre, pas une profession réglementée, chacun peut aujourd'hui publier ses écrits depuis un ordinateur ou un téléphone portable. C'est en soi une très bonne chose, mais il faut prendre acte de cette

Lire la suite de l'article

Harceler les candidats pour qu’ils s’engagent à revenir sur les lois favorisant la diffusion de la pornographie

Suite à la publication de son roman, Les Parfums du château, François Billot de Lochner a accepté de répondre aux questions du Salon Beige :

I-Grande-158670-les-parfums-du-chateau.netPourquoi avoir écrit ce roman contre la pornographie et ne pas avoir préféré un essai ? A qui s'adresse ce livre ?

Le premier objectif de ce livre est de rendre un hommage appuyé à une jeunesse de tous les âges, allant des adolescents aux arrière-grands-parents, qui mènent, à contre-sens des évolutions actuelles, une vie quotidienne admirable, axée sur le beau, le bien, le vrai. Et qui lutte pied à pied pour que soit préservée la pureté des cœurs, des intelligences et des corps. La dictature de l’immoralité par des people décadents et autres soixante-huitards jouisseurs devient insupportable : leur modèle idéologique de déconstruction par la promotion de la déviance généralisée, s’adossant sur l’exaltation de la pornographie, doit être combattu par tous les moyens possibles. J’avoue préférer sans conteste la pureté d’une certaine jeunesse à la perversité d’une caste hédoniste, qui massacre en toute quiétude permissive les valeurs sacrées sur lesquelles se sont construites nos sociétés chrétiennes. Par un roman, je me suis donné les moyens de valoriser les forces de résistance tout en attaquant les déconstructeurs. Cela dit, de nombreuses scènes de mon livre résument des faits bien réels…

Le ministère de la Culture vient d'assouplir les restrictions concernant la classification des films au cinéma. Désormais, s’il contient des scènes de sexe non simulées, un long-métrage ne sera pas d’office interdit aux moins de

Lire la suite de l'article

L’association LGBT Aides convoquée au commissariat suite à 3 plaintes dénonçant la “diffusion d’un message violent ou pornographique”

L'association LGBT Aides a été convoquée au commissariat après que le procureur de Laval a jugé recevables trois plaintes dénonçant la "diffusion d'un message violent ou pornographique" sur les affiches de sa dernière campagne de prévention. Cette campagne, que nous ne reproduirons pas, met en scène autant de couples nus et entrelacés.

Trois plaintes ont ainsi été déposées à Laval, a priori par des riverains, contre cette propagande. Et elles ont été prises très au sérieux par le procureur, qui a ouvert une enquête. Vendredi dernier, Muriel Briffault, directrice animation réseau de Aides, a été convoquée au commissariat pour répondre à quelques questions sur ses affiches. "Le parquet nous a même d'ores et déjà demandé de les retirer". L'association est accusée, au titre de l'article 227-24 du code pénal, de "diffusion d'un message violent ou pornographique contraire à la dignité, accessible à un mineur". Délit passible de trois ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende.

Lire la suite de l'article

Le FN s’étonne de la diffusion du film “Sausage Party” pour les enfants de 12 ans

Le FN du Vaucluse :

"A quelques jours de Noël, un film d’animation, intitulé « Sausage Party » vient de sortir dans nos salles de cinéma. Interdit aux moins de 12 ans, la commission de classification des films a estimé que ce film comporte « de très nombreuses scènes à caractère sexuel et un langage cru qui, en dépit de leur second degré, ne sont pas appropriés à un jeune public ». Effectivement, les quelques images que l’on peut visionner sur internet, notamment la scène finale – une partouze entre aliments – permettent de se faire un jugement objectif et amènent à s’étonner que l’interdiction ne concerne que les moins de douze ans.

Vulgarité des images et des mots : voici donc ce que l’on offre à nos enfants, sous couvert de drôlerie ou de second degré au goût du plus douteux. Nous savons bien que les jeunes, par le biais d’internet et ce, malgré toutes les vigilances possibles, peuvent malheureusement être confrontés à la pornographie. Mais est-ce une raison pour l’encourager par la projection de ce type de film ?

Notre pays connaît une crise profonde d’identité. Notre civilisation occidentale est de plus en plus rejetée par nombre de nos concitoyens issus de l’immigration. Et pour cause, serait-on tenté de dire ! Notre jeunesse mérite mieux. Notre jeunesse mérite plus. Elle mérite tout simplement de découvrir la beauté. On attend là, le Septième Art."

Lire la suite de l'article

Les autorités françaises favorisent la diffusion de 6 chaînes de télévision salafistes

Eric Brunet recevait Philippe de Villiers sur RMC. Ce dernier a fait cette révélation stupéfiante. A écouter dans l’émission à 16’15”. Au final, 53% des auditeurs estiment que le problème principal des Français n’est pas le chômage mais bien l’islam

Lire la suite de l'article

LMPT soutient le pape : Stop à la diffusion du genre à l’école

La Manif Pour Tous appelle les familles à manifester le 16 octobre à Paris contre les nouvelles offensives du gouvernement contre la famille, la filiation et l'éducation et aussi contre toutes formes d'enseignement du genre à l'école. Il faut mettre un terme à la remise en cause de l'identité sexuelle des enfants.

"Alors que le Pape François vient de dénoncer l'idéologie du genre dans les écoles de France, le gouvernement semble perdre les pédales. Najat Vallaud Belkacem sombre une nouvelle fois dans le déni, le mépris et l'insulte pour éviter soigneusement tout débat de fond. En agissant ainsi, elle renforce le climat de défiance entre les parents et l'Education nationale. « Pourquoi refuser de travailler avec les familles sur des sujets essentiels ? » s'interroge Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous. Expérimentés dans la plus grande opacité, les ABCD de l'égalité, véritable outil idéologique pro-genre, ont finalement été retirés sous la pression des familles à l'été 2014. Mais la ministre de l'Education nationale n'a pas abandonné et cherche à imposer par tous les moyens possibles le genre à l'école. C'est précisément ce qu'a dénoncé le Pape François en qualifiant cette volonté de changer les mentalités des plus petits de « colonisation idéologique ». Car l'enseignement du genre relève bien de l'idéologie et non de la lutte contre les stéréotypes. Expliquer que les garçons et les filles sont égaux est une évidence. Mais lutter contre les stéréotypes, c'est

Lire la suite de l'article