Archives par étiquette : devons

Le plus grand danger auquel nous devons faire face aujourd’hui, c’est l’indifférence d’une Europe qui nie ses racines chrétiennes

Du 11 au 13 octobre s’est tenue à Budapest une réunion internationale sur la persécution des chrétiens, organisée par le gouvernement hongrois. Chistianophobie Hebdo a traduit une partie du discours d’accueil du Premier Ministre Viktor Orbán. Extrait :

Unknown-8"[…] Aujourd’hui, je voudrais dire quelques mots sur cette forme de persécution des chrétiens.Nous nous sommes rassemblés ici, venant du monde entier, pour trouver des réponses à une crise qui n’a été que trop longtemps cachée. Nous sommes venus de différents pays et, pourtant, quelque chose nous relie : responsables d’Églises chrétiennes et hommes politiques chrétiens. […] Dans le Livre d’Ezéchiel nous lisons que, si le veilleur voit l’ennemi approcher mais qu’il ne sonne pas l’alarme, le Seigneur le tiendra pour responsable de la mort de ceux qui ont été tués à cause de son inaction.

Bien des fois au cours de notre histoire, nous les Hongrois nous avons dû nous battre pour rester chrétiens et Hongrois. Pendant des siècles, nous avons combattu sur les frontières méridionales de notre patrie pour défendre toute l’Europe chrétienne. […] Ici, dans cette salle, se trouvent des personnes plus âgées que moi qui ont fait l’expérience de première main de ce que c’est que d’avoir vécu en chrétien fidèle sous un régime despotique. Pour nous, toutefois, par une cruelle et absurde ironie de l’Histoire nous voici vivant comme des membres d’une communauté assiégée. Où que nous vivions dans le monde – que nous soyons catholiques, protestants, orthodoxes ou Coptes –, nous sommes membres d’un seul corps et

Lire la suite de l'article

Internet : nous devons avoir une communication professionnelle, mais qui ne galvaude pas le message

Jean-Baptiste Maillard, cofondateur de l’association « Lights in the Dark » et de l’Académie Sainte-Faustine, invite  les catholiques à s'investir dans internet. Il explique à L'Homme Nouveau :

Capture d’écran 2016-10-28 à 08.03.44"«Lights in the dark»,qui signifie « lumières dans les ténèbres », est un nom que nous avons tiré de l’une des paroles d’Isaïe (9, 1) : « Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière, et sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre de la mort, la lumière a resplendi. »Cette phrase éclaire tout spécialement la réflexion sur Internet, où l’on trouve du bon comme du mauvais. Et le rôle du chrétien, justement, est d’apporter dans cet univers la lumière du Christ. Nous avons voulu que l’association porte un nom en anglais parce qu’Internet est un univers très anglais, tout simplement.

Évangéliser Internet, une nouvelle mission pour les chrétiens ?

La sortie, en 2002, du film Amen sur Pie XII m’a fait tomber dans le bain de l’évangélisation sur Internet. Il m’a donné l’occasion de découvrir un texte de Pie XII, le tout premier texte du magistère à parler ainsi du progrès technique : la lettre encyclique Miranda prorsus, écrite en 1957. Le pape y parle des progrès techniques comme d’un don de Dieu pour l’annonce de l’Évangile. À sa suite, saint Jean-Paul II nous encourageait à « humaniser » cet environnement, car là où il n’y a pas de place pour l’homme, il n’y a, a fortiori, pas de place pour Dieu. Et le Pape François a repris les termes

Lire la suite de l'article

Confrontés au défi du post-politique, nous devons nous ressaisir du politique comme citoyens

Guillaume de Prémare, délégué général d'Ictus, répond à Louis Lorphelin dans Présent. Extrait :

5bbc9ffaa3fdbebce007b4aa89b36a5f_400x400"[…] Le politique se refait par le haut et par le bas. C’est une constante dans l’histoire de France, marquée à la fois par la construction politique d’une nation par la dynastie capétienne et par une amitié politique au sein du peuple français, lequel a toujours su apporter sa contribution propre – à travers les métiers, les provinces, les familles, les corps intermédiaires – pour faire de la France une grande nation où il fait bon vivre. Aujourd’hui, nous sommes confrontés au défi du post-politique. Nous devons nous ressaisir du politique comme citoyens. La postmodernité multiculturelle vit une telle crise que seul le politique au sens large, par le bas et par le haut, peut refaire un peuple et une nation où l’on partage non seulement une culture commune mais aussi une œuvre commune de reconstruction de la Cité.

N’est-il pas trop tard pour le changement de modèle, dans la mesure où le marché, la finance, semblent avoir imposé définitivement leur diktat au politique ?

Je ne suis pas devin, mais il est clair qu’il faut se battre à notre échelle. Pour résister au diktat, je pense qu’il faut porter le combat là où nous avons encore des pouvoirs et des responsabilités, au niveau local, dans nos activités professionnelles et, bien sûr, dans nos familles. Chacun doit imaginer quelle peut-être sa contribution dans ce cadre et sur quels réseaux d’amitiés (familiaux, sociaux, professionnels, politiques) il peut compter.

Lire la suite de l'article

Geert Wilders : « Nous devons arrêter toute immigration depuis les pays islamiques et commencer à désislamiser»

De Jeanne Smits dans Minute :

2782_page_01"Le président du Parti de la liberté, qui a le vent en poupe aux Pays-Bas, estime que l’islam n’a rien à faire en Europe :

« Nous devons arrêter toute immigration depuis les pays islamiques et commencer à désislamiser. Nous devons nous occuper de la nature violente et totalitaire de l’islam, car si nous nous ne le faisons pas, c’est l’islam qui s’occupera de nous. »

[…] A la suite de l’attentat suicide d’un migrant syrien à Ansbach en Allemagne au nom de l’Etat islamique – bilan, 15 blessés, et c’était la quatrième d’une série d’attaques sanglantes au pays de Merkel –, Wilders a déclaré au très sérieux « Times » de Londres : « Nous avons importé un monstre, et ce monstre s’appelle islam. » « Et les choses vont s’aggraver car nos chefs sont des lâches et des faibles », a-t-il ajouté, appelant à l’arrêt total de l’immigration musulmane. Sa demande dépasse de loin celle de Donald Trump qui, devant le tollé provoqué par une suggestion semblable, avait expliqué qu’il s’agissait essentiellement d’empêcher l’entrée de personnes venant de certains territoires. […]

« Nous avons affaire à des Chamberlain plutôt qu’à des Churchill », qui « laissent entrer des millions de migrants islamiques sans exiger qu’ils s’intègrent », a- t-il martelé : « Qui sème l’islam, récoltera la charia ! » […]"

Lire la suite de l'article

Brexit J-9 : “Nous devons nous libérer de la dictature de Bruxelles”

Ck485U0UoAA2LEQAlors que le quotidien The Sun prend ouvertement partie pour le Brexit, plusieurs sondages confirmeraient la victoire possible du Brexit avec 6 points d'avance dans une nouvelle enquête d’opinion d’ICM publiée lundi après-midi par The Guardian et avec 6 point d'avance pour YouGov :

"Dans son éditorial apparaissant également sur sa « une », le Sun soutient qu’une « sortie permettra de réaffirmer notre souveraineté – embrassant un avenir en tant que puissante nation autonome enviée de tous ».

L’avenir de la Grande-Bretagne serait « bien plus sombre » au sein de l’Union européenne et serait absorbé par « l’expansion sans relâche de l’Etat fédéral allemand », poursuit le tabloïd appartenant au magnat des médias Rupert Murdoch. « Nous devons nous libérer de la dictature de Bruxelles », continue le quotidien, qualifiant l’UE de « plus en plus cupide, dépensière et harcelante » :

« Notre pays a une histoire glorieuse. C’est notre chance de rendre la Grande-Bretagne encore meilleure, de reprendre notre démocratie, de préserver les valeurs et la culture dont nous sommes fiers à juste titre. »

Le journal britannique estime que la campagne en faveur du maintien de la Grande-Bretagne au sein de l’UE a été « méchante » et « cynique », et accuse les pro-UE de tenter de « terrifier » en cas de « Brexit ».

Image2

Aux Britanniques de ne pas se faire voler cette victoire probable le soir du scrutin…

 

Lire la suite de l'article

“Nous devons agir maintenant pour arrêter le génocide au Moyen-Orient”

Carl Anderson, chevalier suprême des Chevaliers de Colomb a donné une conférence sur le génocide chrétien à l'Organisation des Nations Unies le 28 Avril. Extraits :

Emblème_3edegré"La plus grande crise humanitaire du monde depuis la Seconde Guerre mondiale se déroule au Moyen-Orient. Des centaines de milliers de personnes en Syrie et en Irak ont ​​perdu la vie, et des communautés entières ont été déplacées ou éliminées, tandis que les communautés et les cultures voisines ont du accepté des millions de personnes qui fuient des années de guerre et de terrorisme.

Nous sommes confrontés à la perspective très réelle de l'extinction de nombreuses communautés autochtones de la région.

Cette crise implore toutes les personnes de bonne volonté à s'unir pour participer à un effort mondial pour sauver ces communautés historiques minoritaires autochtones sans distinction de race, d'ethnie ou de religion.

Les Chevaliers de Colomb sont engagés dans cette grande cause. Nous avons soumis au Département d'Etat le 9 Mars et par la suite aux membres du Congrès, un rapport de près de 300 pages qui a documenté sur les atrocités et propose une analyse juridique arrivant à la conclusion que le génocide est en cours.

Notre mission d'enquête récente en Irak a trouvé des preuves de viols généralisés, des enlèvements, des conversions forcées, de l'esclavage, d'assassinats, de la confiscation des biens et de l'expulsion forcée. Bon nombre des incidents n'a pas été signalé précédemment. […]

Nous avons l'impression que ce que nous connaissons aujourd'hui est susceptible de n'être que la pointe de l'iceberg. Un effort concerté

Lire la suite de l'article

Loin des Bisounours : “nous devons adopter aujourd’hui une posture qui est celle de gens qui se battent”

Du général Bertrand Soubelet, commandant de la gendarmerie d'outre-mer et ancien numéro 3 de la gendarmerie :

"Nous sommes en guerre. En fait nous sommes en guerre depuis un certain temps (…) 

Ça fait très longtemps que ça dure. Ça touche aujourd’hui nos amis belges avec lesquels nous avons évidemment une grande solidarité puisque nous-mêmes au mois de novembre dernier nous avons été très très durement touchés.

Evidemment c’est un sujet extrêmement important d’être en guerre. Et la guerre suppose des morts, évidemment. Donc je pense que nous devons adopter aujourd’hui une posture qui est celle de gens qui se battent".

Lire la suite de l'article

Nous devons faire passer la miséricorde avant le jugement

Ce matin, avant d'ouvrir la Porte Sainte du Jubilé de la Miséricorde, le pape François a déclaré :

Big304418a56a10560249"[…] La fête de l’Immaculée Conception exprime la grandeur de l’amour de Dieu. Il est non seulement celui qui pardonne le péché, mais en Marie, il va jusqu’à prévenir la faute originelle, que tout homme porte en lui en entrant dans ce monde. C’est l’amour de Dieu qui devance, qui anticipe et qui sauveLe début de l’histoire du péché dans le jardin de l’Éden se conclut dans le projet d’un amour qui sauve. Les paroles de la Genèse renvoient à l’expérience quotidienne que nous découvrons dans notre existence personnelle. Il y a toujours la tentation de la désobéissance qui s’exprime dans le fait de vouloir envisager notre vie indépendamment de la volonté de Dieu. C’est cela l’inimitié qui tente continuellement la vie des hommes pour les opposer au dessein de Dieu. Pourtant, même l’histoire du péché n’est compréhensible qu’à la lumière de l’amour qui pardonne. Le péché se comprend seulement sous cette lumière. Si tout restait cantonné au péché, nous serions les plus désespérées des créatures, alors que la promesse de la victoire de l’amour du Christ enferme tout dans la miséricorde du Père. La Parole de Dieu que nous avons entendue ne laisse pas de doute à ce sujet. La Vierge Immaculée est devant nous un témoin privilégié de cette promesse et de son accomplissement.

Cette Année extraordinaire est aussi un don de grâce. Entrer par cette Porte signifie

Lire la suite de l'article

Nous devons supplier les musulmans de travailler à renouveler leur théologie

L’abbé Christian Venard, aumônier militaire (il a un blog), évoque dans La Nef la situation depuis les attentats. Extrait :

V"[…] Je ne suis pas un spécialiste de l'islam. J'y compte des amis réels, y compris des imams parmi les aumôniers militaires musulmans. Je l'avais déjà écrit immédiatement après les attentats parisiens du 7 janvier : bien sûr, cette violence pose des questions fortes à nos compatriotes musulmans. L'idéologie du « padamalgame » ne saurait les y aider. Nous devons, avec charité et amitié, supplier nos concitoyens de culte musulman, de travailler à renouveler leur théologie sur les rapports islam/violence, islam/État, islam/société. Donc, si de tels drames les y poussent, tant mieux. C'est une question interne à l'islam en France (et dans le monde) qui avait été soulignée par le pape Benoît XVI, dans son fameux discours de Ratisbonne. On se souvient, avec tristesse, des réactions de l'intelligentsia occidentale et des populations musulmanes. Le champ de travail est plus que vaste ! […]"

Une première avancée serait la reconnaissance officielle et publique de toutes les instances musulmanes en France du droit à abandonner l'islam, voire à se convertir…

Lire la suite de l'article

Nous devons réfléchir à la légitimé du Pouvoir

Extrait de la réaction de Jacques Bompard suite à la réunion du Congrès hier :

"[…] Depuis 1976, la France fait face au Grand Remplacement, imposé et promu par des élites qui ne voulurent ni s’en remettre au peuple, ni s’inquiéter des très nombreuses alertes qui concernaient l’implosion de certains territoires. Le drame d’une France périphérique qui a souvent quitté des quartiers devenus étrangers, par trop islamisés. Des zones extra-européennes existent en France, des zones ou la spiritualité, les références, les comportements, les modes de vie, n’ont rien à voir avec la Civilisation française. Et ces zones sont le terreau du terrorisme. Nous aboutissons dans ces territoires au financement par la sécurité sociale de véritables colonnes de l’islamisme, parfois formées de descendants de la deuxième ou troisième génération, voire de Français de souche contraints à une assimilation à l’envers.

Quand le président Hollande déclare « Ce sont des Français qui ont tué d’autres Français », je dénonce sa conception de la nationalité. Elle n’est que fictive et contractuelle : nous ne lutterons contre la vermine islamiste qu’en revenant enfin à une définition organique de la Nationalité, qui prenne en compte ce fait énorme : plus de 11% des Français ont au moins un parent étranger. Quand on viole une jeune femme parce qu’elle est blanche et française, quand on « Nique la France », quand on adopte un comportement hostile ou contraire au génie français, on ne mérite ni sa présence sur le territoire, ni le respect politique de la Cité.

Lire la suite de l'article

Françoise Guégot (LR) : ” Nous devons lutter contre cette théorie du genre”

Le député Les Républicains Françoise Guégot, déléguée en charge des questions de société, dénonce la décision du tribunal de Tours, qui a reconnu un 3e genre :

G"Il est invraisemblable qu'un tel enjeu de société soit posé au détour d'une décision de justice isolée. Il est vrai que la Garde des Sceaux, Mme Taubira a pour sa part déjà réussi à faire transcrire à l'état civil des enfants nés de mères porteuses étrangères par le biais d'une simple circulaire.

Le risque de voir cette décision de justice être instrumentalisée par des lobbys militants pour imposer cette notion de sexe neutre, au-delà des seules personnes intersexuées, est majeur et préoccupant pour notre société. Nous devons lutter contre cette théorie du genre qui consiste à déconstruire la dualité homme/femme."

Commentaires (1)

Ce sont Sarkozy / Chatel qui ont introduit l'idéologie du Genre à l'école.

Rédigé par : SD-vintage | 16 oct 2015 14:20:11
____________________________________

Lire la suite de l'article