Archives par étiquette : devenue

Immigration : la situation est devenue insoutenable

Au Maroc, à Casablanca :

M"Ils sont plus de 2.500 jeunes à vivoter en plein hiver dans un terrain de foot goudronné. […] Une zone mitoyenne du quartier le plus chaud du Maroc: Derb El Kabir; foyer de délinquance, de repris de justice, de drogués, de dealers de cannabis et autres psychotropes. C’est aussi un concentré de ménages qui vivent dans la précarité. Ce même quartier a fourni plusieurs commis d’Etat, hauts cadres, professions libérales.

Depuis une quinzaine de jours, la tension monte entre migrants, riverains et forces de l’ordre. Pratiquement tous les jours, des affrontements éclatent: insultes, jets de pierres, incendie, fourgons de police caillassés, blessures… «Ce qui se passe là, c’est une bombe à retardement qui finira par nous éclater un jour sur la figure. Il y aura inévitablement  un meurtre dans ce campement. Chaque jour, nous redoutons l’irréparable», confie un policier sur place. Tellement la situation est en train de dégénérer ! «Ils sont méchants, violents, agressifs, parfois racistes…», témoigne un autre policier sur place, qui rappelle que samedi dernier «un groupe a attaqué un agent qui s’est fracturé la jambe». Tout autour du site, agents de police civils et en tenue en renfort avec les forces auxiliaires quadrillent le quartier. Ils sont tous sur le qui-vive. Surtout en cette période qui a coïncidé avec la visite royale à Casablanca.

La situation est devenue tellement insoutenable que plusieurs dizaines de migrants veulent rentrer chez eux, dans leur pays d’origine. Ils réclament une opération de rapatriement.

Lire la suite de l'article

La Russie se prépare à l’idée d’affronter une Europe devenue musulmane au-delà de 2050

RussieC'est en substance une des vérités dérangeantes énoncées par les invités russes des Assises nationales de la recherche stratégiques, qui ont eu lieu ce 30 novembre à l'École Militaire.

Organisé par le Conseil supérieur de la formation et de la recherche stratégique ce colloque avait pour thème les menaces "hybrides", c'est-à-dire en novlangue militaire, celles représentées par la stratégie d'acteurs, étatiques ou non, recourant à l'ensemble des leviers d'action à leur disposition, et pas seulement à l'emploi de la force, ou à la menace de celui-ci, pour arriver à leurs fins. Un peu ce que font les États-Unis sur l'ensemble du globe depuis la fin de la 2ème guerre mondiale…

Parmi les invités, plusieurs russes dont des généraux et un ancien ministre de l'Intérieur, ainsi que des commentateurs de l'actualité (leur identité figure au lien ci-dessus). Ils n'y sont pas allés par quatre chemins pour décrire la décadence française et européenne, évoquant sans détour l'invasion migratoire extra-européenne, l'abandon des valeurs traditionnelles, et les évolutions sociétales mortifères. Leur propos a suscité de fortes réactions d'un public habituellement policé, divisé entre applaudissements nourris et sifflets soutenus.

Saluons une fois n'est pas coutume Alain Bauer, co-organisateur de cette journée, qui a su ramener le calme en soulignant l'intérêt qu'il y a à écouter des voix discordantes. Un souci de pluralité qui l'honore.

Surtout, guettons avec impatience la parution des actes de ces assises!

Lire la suite de l'article

La dernière barrière que cette liberté devenue folle veut détruire est la nature sexuelle de la personne

Le cardinal Carlo Caffarra avait écrit une préface pour le livre de l'allemande Gabriele Kuby La révolution sexuelle globale : la destruction de la liberté au nom de la liberté, paru en 2015. Mais son texte était arrivé trop tard. LifeSite l’a publié mardi. Traduction d'Yves Daoudal :

Global-Revolution-cov1"L’étude que fait Gabriele Kuby du paysage culturel est une sonnerie de clairon pour nous réveiller du sommeil de la raison qui conduit à la perte de la liberté et donc de nous-mêmes. Et Jésus nous a prévenus que cela, la perte de nous-mêmes, serait la perte la plus tragique de toutes, même si nous devions gagner le monde entier.

A chaque page que je lisais j’ai entendu en moi les paroles du Trompeur du monde entier : « Vous serez comme Dieu, sachant le bien et le mal ».

La personne humaine s’est élevée elle-même à une position d’autorité morale souveraine dans laquelle « moi » seul détermine ce qui est bon et ce qui est mauvais. C’est une liberté qui est littéralement folle : c’est une liberté sans logos (c’est-à-dire sans raison ou principe d’ordre).

Mais si tel est le contexte théorique (si je peux le dire ainsi) de tout le livre, l’étude examine spécifiquement la destruction de la dernière réalité qui lui barre le chemin. Comme je l'expliquerai, le livre montre aussi que la liberté qui s'est révoltée génère progressivement les tyrannies les plus dévastatrices.

David Hume a écrit que les faits sont têtus: ils défient obstinément toute idéologie. L'auteur soutient, je pense à juste

Lire la suite de l'article

Nahed Mahmoud Metwalli, la persécutrice devenue persécutée après sa conversion

Lu sur Aleteia :

9782868397720FS"Nahed Mahmoud Metwalli est issue d’une famille musulmane influente, farouchement hostile au christianisme et aux chrétiens. Directrice adjointe du principal établissement d’enseignement pour jeunes filles du Caire (4 000 élèves), dans le quartier de Zeitoun — non loin de la basilique édifiée après les apparitions mariales de 1968-69 — elle fait elle-même preuve d’une attitude particulièrement hostile et rigide à l’égard des jeunes chrétiennes – élèves et quelques membres du personnel — de son lycée. « Je les persécutais très fort et les traitais avec une extrême sévérité », avoue-t-elle après sa conversion.

« Je croyais de mon devoir d’agir ainsi », confie-t-elle plus tard dans ses divers témoignages. Mais c’était sans compter sur le pouvoir aimant de ces chrétiennes, dont une en particulier, sa nouvelle secrétaire, qui avait réussi à nouer certains liens de sympathie avec elle. C’est d’ailleurs en sa présence, alors qu’elle ironise sur l’image de Marie que celle-ci porte en médaille, que Nahed voit apparaître devant elle la Sainte Vierge, vêtue et voilée de bleu. Vision suivie, un autre jour, durant une nuit de doutes et d’insomnie, de celle du Christ lui-même qui dit à Nahed : « Sois en paix, tu auras une mission qui te sera révélée en temps voulu ». Tout cela, sans avoir jamais lu l’Évangile ni même savoir qui était cet homme qui s’adressait à elle et qui ressemblait fort au Christ tel qu’il est décrit dans un passage de l’Apocalypse de saint Jean (4, 4). « Celui que tous ces vieillards attendaient

Lire la suite de l'article

“Une partie de l’antiracisme (…) est devenue raciste.”

Le politologue Thomas Guénolé accuse Houria Bouteldja de racisme :

Lire la suite de l'article

L’opération Sentinelle est devenue un «aimant à terroristes»

Selon Bénédicte Chéron, interrogée dans Le Figaro :

Unknown-12"Après l'agression d'un militaire au Louvre, François Hollande a dit ce matin que «le Plan Sentinelle avait prouvé son efficacité». Qu'en pensez-vous?

Les déclarations politiques de tout bord affirmant que l'attaque du Louvre est la démonstration de l'efficacité de la force Sentinelle me semblent surréalistes. En l'état actuel des informations, et si effectivement les militaires étaient bien la cible avérée, cette attaque démontre simplement que la force Sentinelle est devenue une cible. L'agresseur a pris pour cible des soldats, pas le Louvre lui-même ni des touristes ou des civils. L'opération Sentinelle est devenue un «aimant à terroristes», qui multiplie les cibles au lieu de répondre à la menace.

Il y a eu quatre agressions de militaires en deux ans… N'exagérez-vous pas?

De nombreux actes malveillants envers les militaires de Sentinelle sont répertoriés, même si les armées ne veulent pas communiquer dessus. Dans son rapport La Sentinelle égarée Elie Tenenbaum évoquait le chiffre de 1300 incidents pour la seule région Ile-de-France entre janvier et septembre 2015, dont 70 % d'actes malveillants, provocations, insultes, menaces, voire, dans certains cas isolés, agressions. La nature de ces actes est difficilement analysable mais ils existent. Par ailleurs, il n'y a pas d'éléments très probants de l'efficacité de la fonction dissuasive du plan Sentinelle.

Mais tout de même, les patrouilles Sentinelle ont une fonction rassurante…

Certes, mais on ne peut pas déployer 8500 militaires sur le territoire juste pour une mission psychologique! On maintient les Français dans un

Lire la suite de l'article

La question de l’avortement est devenue le tabou ultime en France

L'Homme Nouveau a interrogé Benoît Sévillia, porte-parole de la Marche pour la vie. Extraits :

Capture d’écran 2017-01-08 à 11.58.36"Cette année, nous avons voulu lancer une nouvelle dynamique en associant aux acteurs historiques qui sont engagés depuis plus de vingt ans dans le combat pour la défense de la vie comme « Renaissance Catholique », « Choisir la vie » ou encore la « Fondation Jérôme Lejeune » de nouvelles organisations plus jeunes, nées dans le sillage de « La Manif pour tous » comme les « Éveilleurs d’Espérance » ou encore l’« Avant-Garde ». Un autre collectif comme les « Survivants » est venu apporter une pierre essentielle à l’édifice. Forte du travail passé, et avec des jeunes générations qui viennent lui prêter main forte, la Marche pour la Vie est résolument tournée vers l’avenir. Par exemple, en tenant un discours de vérité sur l’avortement, nous avons investi cette année des moyens de communication digitale importants avec des spots et des slogans chocs diffusés sur les réseaux sociaux.

Cette génération a également compris combien la légalisation puis la banalisation de l’avortement dans nos sociétés occidentales ont ouvert la voie à d’autres transgressions extrêmement graves, ce qui explique qu’elle se mobilise aujourd’hui avec autant de vitalité pour défendre la vie.

Quels ont été les fruits des précédentes Marches Pour la Vie ? La cause de la vie a-t-elle avancé ?

Les précédentes Marches pour la Vie ont contribué à lever une génération engagée et déterminée à défendre ses valeurs. C’est cette génération notamment que l’on a pu retrouver dans les rangs de « La Manif pour tous ». Par

Lire la suite de l'article

Bathilde, l’esclave devenue reine des Francs qui abolit l’esclavage

Jusqu'au 13 février 2017 se tient au musée de Cluny une exposition qui a pour thème Les Temps mérovingiens, dans laquelle on peut admirer la tunique de la Reine Bathilde, épouse de Clovis II, roi de Neustrie et de Bourgogne. Cette reine des Francs eut une destinée exceptionnelle :

Bathilde"Née en 630, Bathilde est vendue comme esclave puis acquise comme servante, encore adolescente, par Erchinoald (ou Archambaut), Maire du Palais de Neustrie (dignitaire le plus important juste après le Roi). Après la mort de sa femme, il souhaite l’épouser, mais elle se dérobe en cachant ses atours. Impressionné par sa pudeur, sa beauté, son humilité et sa distinction, Erchiloald présente la jeune femme à son roi. Vers l’âge de 19 ans, Bathilde, l’ancienne esclave, épouse Clovis II, roi de Neustrie et de Bourgogne. Elle en aura 5 enfants dont Clotaire III et Thierry III, deux futurs roi.

À la mort de son mari, en 657, elle exerce la régence et mène une politique de concorde entre les royaumes de Neustrie, Austrasie et Bourgogne. Elle lutte habilement contre la fronde des seigneurs d’Austrasie pour empêcher le démembrement du Royaume.

Mais surtout, Bathilde fait interdire la vente d’esclaves chrétiens sur les marchés extérieurs et rachète de nombreux captifs. Bien que réprouvé par l’Eglise, l’esclavage était encore monnaie courante dans le Royaume : Bathilde fait interdire les marchés d’esclaves sur ses terres. De plus, elle libère de nombreux chefs de famille emprisonnés pour dette fiscale, dénonçant le principe de l’impôt payé en fonction du nombre de

Lire la suite de l'article

100 000 réfugiés en 2016 : La demande d’asile est devenue la première filière d’immigration légale

Lu ici :

Sans-titre-11"Nous aurons 100 000 demandeurs d'asile en France cette année». Mardi matin sur Europe 1, Pascal Brice, directeur général de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) a donné une première estimation précise du nombre de demandes d’asile dans l’Hexagone pour 2016. Un chiffre qui, s’il est confirmé en fin d’année, entérinera une hausse de près de 25% par rapport à l’an dernier, où 80 075 demandes avaient été déposées. 

L’année 2016 deviendrait aussi la seconde année consécutive à afficher une hausse supérieure à 20%. Entre 2014 et 2015, le nombre de demandeurs d’asile avait déjà progressé de 23,6%."

D'après le ministère de l'intérieur, l'immigration légale hors UE se répartit de la manière suivante (chiffres de 2015) :

Economique : 20 600

Regroupement familial : 89 448

Etudiants : 69 782

Divers : 13 766

Humanitaire (dont réfugiés) : 21 583 dont 12 431 réfugiés et apatrides

 Quelle que soit l'issue de la demande des "réfugiés", il est désormais connu, grâce à la cour des comptes, que 96% des déboutés du droit d'asile resteront sur le territoire national :

"75 % des demandes d’asile sont rejetées annuellement en moyenne. (…) Malgré l’obligation de quitter le territoire français qui leur est notifiée, seul 1 % des déboutés sont effectivement éloignés"
 
Ces chiffres sont donc absolument faux en ce qui concerne les réfugiés puisque 80 075 demandes ont été déposées en 2015 alors que le tableau ne parle que

Lire la suite de l'article

Islamo-gauchisme : l’intelligentsia est devenue le vrai parti de la violence

Historien des gauches, éditorialiste à Marianne, Jacques Julliard écrit dans Le Figarovox :

Unknown-30"[…]  Pourquoi et comment une poignée d'intellectuels d'extrême gauche, peu nombreux mais très influents dans les médias et dans la mouvance des droits de l'homme, ont-ils imposé une véritable sanctuarisation de l'islam dans l'espace politique français? […]

Parce que l'intelligentsia est devenue, depuis le début du XXe siècle, le vrai parti de la violence. Si elle préfère la Révolution à la réforme, ce n'est pas en dépit mais à cause de la violence. Sartre déplorait que la Révolution française n'ait pas assez guillotiné. Et si je devais établir la liste des intellectuels français qui ont adhéré au XXe siècle, les uns à la violence fasciste, les autres à la violence communiste, cette page n'y suffirait pas. Je préfère citer les noms des quelques-uns qui ont toujours témoigné pour la démocratie et sauvé l'honneur de la profession: Camus, Mauriac, Aron. Il doit y en avoir quelques autres. Je laisse le soin aux psychologues et aux psychanalystes de rechercher, dans je ne sais quel réflexe de compensation, une explication de cette attirance des hommes de plume et de parole pour le sang, en un mot de leur préférence pour la violence.

L'autre explication, je l'ai déjà suggéré, c'est ce qu'il faut bien appeler la haine du christianisme. Il est singulier de voir ces âmes sensibles s'angoisser des progrès de la prétendue «islamophobie», qui n'a jamais fait un mort, hormis les guerres que se font les musulmans entre eux, quand

Lire la suite de l'article

Hellfest : “Clisson est devenue comme Sodome et Gomorrhe”

Un de nos lecteurs revient de Clisson, qui se prépare à toucher le jackpot grâce au festival de l'enfer, le Hellfest, qui commence le 17 juin :

"J'étais hier en pèlerinage avec des jeunes à Clisson, où aura lieu le Hellfest dans 15 jours. Il est difficile d'imaginer que cette charmante bourgade, son centre historique, ses jolies vallées surplombant la Sèvre Nantaise vont bientôt accueillir 35000 personnes venues écouter de la musique de sauvage. 

Il faut savoir cependant, que si ce festival a lieu, c'est aussi parce qu'il rapporte beaucoup d'argent, et pas qu'aux organisateurs. Tout le monde fait son beurre à Clisson, louant son terrain, sa maison, sa voiture ou autres services. Clisson est devenue comme Sodome et Gomorrhe, elle se prostitue l'espace d'un week-end et personne n'est dérangé par le fait que des messes noires ou des concerts à Satan aient lieu dans la commune où ils vivent à l'année. D'ailleurs, la ville fait peau neuve, rénovant les routes bien en vue, et la dernière sortie d'autoroute ouverte début avril sur l'A 83 va permettre à tout le monde de venir sans souci. Et Indexbien entendu, les grèves auront cessé avant le début du Hellfest, et les TER grimés de noir vont pouvoir circuler (on dirait un énorme monstre sur roues, c'est juste odieux, et bien sûr, payé avec l'argent public). Donc continuons de prier et d'alerter autour de nous, continuons d'appeler la mairie de Clisson au 02.40.80.17.80, en demandant comment il  possible que l'argent public

Lire la suite de l'article

Pour l’entourage du président Bouteflika, la situation est devenue intenable.

Suite au scandale et à l'incident presque diplomatique provoqué par Manuel Valls qui a diffusé une photo du président algérien Bouteflika visiblement très malade, Bernard Lugan communique sur son blog :

Blog"La visite que le Premier ministre français, M. Manuel Valls, vient d’effectuer à Alger, fut l’occasion de constater ce que les lecteurs de l’Afrique Réelle n’ignoraient pas, à savoir que l’Algérie est « dirigée » par un président moribond. Depuis son accident vasculaire cérébral survenu le 27 avril 2013, Abdelaziz Bouteflika, paralysé, sourd et quasiment muet, n’apparaît plus en public que très rarement, et sur un fauteuil roulant. Ses trois frères, sa sœur -tous quatre conseillers à la présidence-, et leurs affidés, savent qu’ils vont vivre des moments difficiles dans les heures qui suivront son trépas. Il ne doit donc pas mourir tant que les clans qui, dans l’ombre, dirigent l’Algérie, ne seront pas parvenus à un accord permettant une succession contrôlée.

Acculée, l’équipe au pouvoir a épuré l’armée au profit du général Ahmed Gaïd Salah, chef d'Etat-major et vice-ministre de la Défense. Est-ce pour autant un gage de survie ?

XVMcd1df7e4-0483-11e6-baed-3a482d15748aIl est permis d'en douter car, lesquels parmi les généraux, notamment chez les nouvellement promus, voudront en effet apparaître liés aux profiteurs du régime quand la rue grondera dans un dramatique contexte économique et social aggravé par l'effondrement du prix des hydrocarbures ? L'Odjak des janissaires pourrait alors être tenté de se refaire une "vertu" à bon compte en donnant au peuple la tête de Saïd Bouteflika et celles

Lire la suite de l'article