Archives par étiquette : d’être

Non, Monsieur Goubert, vous avez bien raison, vous ne méritez certainement pas d’être traité de vichyste…

Un lecteur du Salon beige a écrit à Guillaume Goubert sur l'affaire Thibaud Collin et le vichysme mental de La Croix concernant l'avortement :

6a00d83451619c69e20223c8504f75200c-250wi"Monsieur,

Dans votre éditorial, vous semblez offensé que Monsieur Thibaud Collin ait traité de « vichysme mental » l’attitude de votre follicule anticatholique. On peut en effet s’indigner de ces termes, car cette comparaison stigmatise bien injustement ceux qui, pour des raisons diverses, ont pu, à un moment ou à un autre, soutenir le régime maréchaliste.

Nombre de ces derniers sont par la suite devenus résistants, courageusement et in tempore non suspecto, ce qui ne risque guère d’être votre cas.

L’immense majorité de ceux auxquels vous vous offensez d’être comparé  ignorait l’horreur du génocide commis, alors que vous n’êtes trop conscients de l’immolation de 8 millions d’enfants français par la loi Veil, aux pieds de laquelle Madame de Gaulmyn se prosterne chaque matin.

Certaines âmes courageuses, comme le Cardinal Gerlier, surent tirer parti de leur proximité de Pétain pour sauver des vies juives. Combien d’enfants, combien de mères contraintes à avorter avez-vous sauvées de cet engrenage mortifère ? Non, Monsieur Goubert, vous avez bien raison, vous ne méritez certainement pas d’être traité de vichyste !

Une comparaison plus pertinente vous rapprocherait des autorités de l’Université Libre de Louvain, insipides et lâches censeurs, qui ont licencié le professeur Mercier, pour avoir commis le forfait abominable de remettre en cause le crime de l’avortement, par une approche philosophique respectueuse de la liberté de pensée de ses contradicteurs. Son contrat ne

Lire la suite de l'article

Il se réveille juste avant d’être débranché

Trenton Mckinley, un jeune américain de l’Etat d’Alabama, s'est réveillé miraculeusement alors que sa mort cérébrale avait été déclarée.

Le jeune garçon de 13 ans a été victime d’un grave accident il y a deux mois. La remorque tirée par un buggy dans laquelle il était installé s’était renversée après un coup de frein brutal. Il a  heurté le béton et la remorque a atterri sur sa tête.

Lorsqu’il s’est réveillé à l’hôpital, ses parents avaient déjà signé des documents pour faire don de ses organes à cinq enfants malades en attente de donneurs. Sa mère explique :

« [Les médecins] ont dit que la prochaine fois que son cœur s’arrêterait, ils devraient le laisser mourir… C’était un [samedi]… et que je pourrais signer un papier pour faire don de ses organes pour sauver cinq autres enfants ».

Mais contre toutes attentes, Trenton s’est réveillé avant qu’il ne soit débranché. L’une de ses mains a bougé suivie de ses pieds. Ses iris ont repris leur couleur verte.

Le jeune garçon continue de souffrir de douleurs nerveuses et a des crises tous les jours, mais il garde une attitude positive et se rétablit à la maison.

Trenton a déclaré qu’il avait eu le sentiment d’être au paradis lorsqu’il était inconscient.

« J’étais dans un champ immense et marchais droit devant moi. Il n’y a pas d’autre explication que Dieu, même les médecins l’ont dit ».

Lire la suite de l'article

7 avril : colloque sur le thème « Fiers d’être Européens ! »

Thumb.phpCinquante ans après Mai 68, le « macronisme » achève la victoire du libéral-libéralisme le plus débridé. Son cœur idéologique reste celui de la gauche, marquée par l’héritage d’une mauvaise conscience coloniale, la repentance perpétuelle et obligatoire, la haine de soi. Afin d’y mettre un terme en retrouvant l’amour de nos racines, la fierté de ce que nous sommes, un colloque de l’Institut Iliade pour la longue mémoire européenne est organisé samedi 7 avril à partir de 10h à la Maison de la Chimie, 28 Rue Saint Dominique, 75007 Paris

La journée est divisée en deux séquences. La matinée (10h-12h30) dressera le cadre de l’analyse, pour appeler à en finir avec la culpabilisation des Européens. Interviendront à cette occasion

  • Philippe Conrad (« Pourquoi s’attaquent-ils à notre Histoire ? »),
  • Javier Portella (« Du nihilisme à l’ethnomasochisme »),
  • Olivier Dard, Bernard Lugan et Martial Bild (TVLibertés) autour du thème : « En finir pour de bon avec la culture de la repentance ».
  • La conclusion de la matinée sera présentée par le juriste Thibault Mercier, qui s’attachera à définir « le droit des Européens à la continuité historique ». 

L’après-midi (14h-18h30) explorera les voies et moyens de redevenir ce que nous sommes. Interviendront ainsi

  • Hélène Gallois (« L’apport du Moyen Âge à l’identité européenne »),
  • Jean-François Gautier (« Ce que nous devons aux Européens »)
  • François Bousquet (« Gagner la guerre culturelle »),
  • la conclusion valant synthèse des travaux est assurée par Jean-Yves Le Gallou.

Ces interventions seront entrecoupées

Lire la suite de l'article

Poutine a rendu à nouveau son peuple fier d’être Russe. Il y a assez peu de chefs d’Etat occidentaux qui peuvent en dire autant

De Constance Prael sur Liberté Politique :

Unknown-7"Témoignage récent d’une jeune guide russe, qui s’interrogeait sur l’hostilité des médias occidentaux, et plus spécifiquement français, à l’égard du président russe. Poutine n’est pas un ange, ça, on le sait, avouait-elle. Qui, en politique, peut prétendre être un ange ? A tout le moins, il nous a rendu à nouveau fiers d’être Russes. Il y a assez peu de vos chefs d’Etat occidentaux qui peuvent en dire autant.

Depuis Machiavel, on sait que politique et morale ne font pas nécessairement bon ménage. Vladimir Poutine ne serait pas démocrate… Quelle arrogance de la part de la France, qui oublie que la Russie n’a pas eu l’opportunité, dans son histoire, de pouvoir s’installer dans une pratique sereine et longue de la démocratie : quand, en 1991, cette fameuse démocratie, furtivement et mal expérimentée dans les années 1860-1880 et de 1905 à 1914, y a fait son retour, on ne peut pas dire que le terrain avait été favorablement préparé par les soixante-dix années précédentes. Poutine est réélu pour la 4e fois, à plus de 70 % des voix. Bourrage des urnes et pression politique inclus, nous dira-t-on. Compte tenu de la mascarade des dernières présidentielles françaises, certes sous des formes plus civilisées, quelle leçon de démocratie avons-nous à donner ?

Les censeurs d’aujourd’hui ont la mémoire courte quand ils prétendent ramener le bilan de Vladimir Poutine peu ou prou à celui de Boris Eltsine. La fierté d’être Russe dont parlait cette jeune guide, ce n’est pas seulement

Lire la suite de l'article

Bruno Gollnisch : “C’est beaucoup plus facile d’être candidat à l’élection présidentielle à Moscou qu’à Paris”

Bruno Gollnisch rappelle à juste titre que la présence de Jean-Marie Le Pen aux présidentielles n’a pas toujours été acquise en raison des pressions sur les maires pour la quête des 500 signatures et ce, malgré les millions d’électeurs que représentaient le FN. Il aurait pu également évoquer le refus des banques françaises de prêter de l’argent eu FN pour la présidentielle de Marine Le Pen en 2017…

Le débat de l’émission ça vous regarde sera en ligne dès demain.

Lire la suite de l'article

Les gendarmes de Moselle viennent d’être rattrapés par la patrouille de la libre-pensée

Suite à la participation de gendarmes en tenue dans l'église locale pour fêter Sainte Genevièvre, leur sainte patronne, la fédération locale de la libre pensée, groupuscule laïcard qui ne représente que quelques individus en manque de reconnaissance, le chargé de communication de la gendarmerie leur a déjà répondu :

"Cette journée de cohésion et de rassemblement, réunissant actifs, réservistes, retraités et familles, constitue un marqueur fort de notre identité et de notre ancrage territorial puisqu’on y invite aussi les acteurs locaux. La dimension religieuse, conduite par un aumônier militaire, y tient une part minime et les gendarmes sont libres de ne pas y participer"

Georges Michel, colonel à la retraite, commente ce nouvel épisode du laïcisme haineux pour Boulevard Voltaire :

"Les gendarmes de Moselle viennent d’être rattrapés par la patrouille de la libre-pensée, qui n’en rate décidément pas une. Les adeptes de la libre-pensée, vous connaissez ? On en a mille fois parlé dans ces colonnes et leur heure de gloire remonte à pas très loin, avec la déportation de la désormais célèbre statue de Jean-Paul II à Ploërmel, en Bretagne. Leur importance numérique est inversement proportionnelle à leur visibilité médiatique. Mais ça, c’est une spécificité bien française d’un certain monde associatif, souvent subventionné (…)

Le 3 décembre 2017, la compagnie de gendarmerie départementale de Boulay-Moselle célébrait Sainte-Geneviève dans l’église de Carling. Une tradition qui remonte à 1963 lorsque le pape Jean XXIII donna à notre maréchaussée la sainte parisienne comme patronne protectrice. Le Républicain lorrain

Lire la suite de l'article

Nice : une église construite en 1250 vient d’être exhumée

Lu sur Nice-Matin :

860_476631_bd"Découvert lors de travaux de rénovation mené sur le Palais communal, place Saint-François, ce trésor architectural a été en partie dégagé. Ce mercredi après-midi, c'est une autre étape de ce chantier qui s'est ouverte. Celle lancée par le maire, Christian Estrosi, qui armé d'une masse, a donné le top départ aux 850.000 euros de travaux de démolition.

Pour faire tomber les piliers et planchers de béton construits en 1936, pour aménager un cinéma puis un dancing dans cette ancienne église construite en 1250 par les Franciscains, agrandie deux siècle plus tard, puis mise au goût baroque au 18e siècle, avant d'être chassés par la Révolution française.

A l'automne, une fois les 24 piliers de béton et les deux niveaux de planchers de l'ancien dancing abattus, l'église des Franciscains sera totalement restaurée à l'identique. Pour mettre en valeur ses murs et colonnes de pierre, son choeur et sa voûte de 17 mètres de hauteur et la transformer en un espace culturel dédié à l'histoire de Nice."

Lire la suite de l'article

L’apparition: «un film qui mérite d’être vu» selon Yves Chiron

L'historien spécialiste des apparitions mariales Yves Chiron a été interrogé sur RCF Vendée à propos du film L'apparition de Xavier Gianoli avec Vincent Lindon. Il fût aussi le consultant historique auprès du réalisateur. 

Par ailleurs, RCF Vendée recrute un(e) animateur(trice)-technicien(ne) en CDI (poste à pourvoir mi-mars).

Lire la suite de l'article

Julien Langella : Fier d’être catholique et identitaire

Julien Langella, 30 ans, est l'un des fondateurs de Génération identitaire et anime avec beaucoup de conviction l’association Academia Christiana.

Dans « Catholiques et identitaires », Langella part d’un constat : de la tour de Babel à la théorie du genre, le même projet totalitaire traverse les siècles. Il s’agit de faire table rase de toutes les différences qui structurent le genre humain pour ériger un homme nouveau. Avortement, GPA, mondialisation sauvage et Grand remplacement…ces phénomènes mortifères ne sont que les multiples têtes d’un nouvel hydre de Lernes. Tranchez une tête et une deuxième repousse aussitôt.

Partant de cette constatation, Langella lance un appel aux catholiques et à tous les hommes de bonne volonté : contre les apprentis sorciers qui veulent redessiner les contours de l’humanité, il faut engager une résistance totale et une reconquête intégrale. En s’appuyant sur l’enseignement traditionnel de l’Eglise, l’auteur montre le lien évident qui unit le message chrétien au combat identitaire, et comment celui-ci pourrait bien être la condition de la survie de la Foi en Europe. Un témoignage passionnant enregistré récemment à Nantes par Nicolas Faure.

Lire la suite de l'article

« Je suis un homme porteur de trisomie 21 et ma vie vaut la peine d’être vécue »

Frank Stephens, acteur, sportif des Special Olympics et avocat, a donné son témoignage au Congrès des Etats-Unis :

« Je suis un homme porteur de trisomie 21 et ma vie vaut la peine d’être vécue ».

Plutôt que « de procéder au dépistage prénatal et à l’avortement en feignant que ce soit la meilleure solution d’y remédier », il a souhaité alerter le Congrès sur la nécessité d’allouer des fonds fédéraux à la recherche pour soigner les personnes atteintes de trisomie 21 :

« A ceux qui remettent en question la valeur de la vie des personnes trisomiques, je voudrais dire 3 choses : tout d’abord, nous sommes un cadeau médical pour la société, un champ d’investigation pour la recherche médicale sur le cancer, sur Alzheimer, sur les troubles du système immunitaire ; ensuite, nous sommes une source de bonheur inépuisable – une étude Harvard a montré que les personnes trisomiques et leurs familles sont plus heureuses que le reste de la société ; enfin, nous donnons au monde l’occasion de réfléchir à la valeur éthique du tri entre les hommes qui ont le droit de vivre et ceux qui ne l’ont pas ».

Après avoir rappelé le taux élevé d’avortements des enfants à naître atteints de trisomie 21, il ajoute :

« Agissons en tant qu’Américains, non comme des Islandais ou des Danois. Essayons de trouver des réponses, non des "solutions finales". Soyons dignes de notre pays : aidons-le à être débarrassé d’Alzheimer, et non de la trisomie 21 ».

Lire la suite de l'article