Archives par étiquette : députés

Deux députés LR à l’université d’été du Rassemblement national

Ah non, en fait ils ont préféré se rendre à celle de Jean-Luc Mélenchon.

Marianne Dubois (Loiret) et Olivier Marleix (Eure-et-Loir) participeront à une table ronde sur la défense à Marseille lors de l'université d'été de la France Insoumise.

On attend qu'ils fassent preuve de la même ouverture intellectuelle à l'égard du parti de Marine Le Pen

Lire la suite de l'article

La loi liberticide sur les fausses nouvelles votée par… 54 députés. Le délit d’entrave à l’avortement s’est invité dans le débat

Les parlementaires se préoccupent de la liberté d'expression en France… Ils étaient 77 (sur 577) dans l'hémicycle et 54 ont voté pour la loi de censure des nouveaux médias.

Le détail des votes est accessible ici. On y découvre qu'il y avait 7 députés LR (sur 102).

Lors de la discussion, le député Emmanuelle Ménard a défendu un amendement intéressant, mais qui a été hélas rejeté. Voici le débat :

DhPUI7WW0AArk6x"Il y a presque un mois, alors que nous débutions l’examen de la proposition de loi et que la majorité, appuyée par le Gouvernement, tentait de présenter ce texte sur la manipulation de l’information, j’ai été prise à partie par Mme la ministre, qui a fait état de la « gêne » et de l’« embarras » que lui inspirait le fait que j’aie « osé » déposer un amendement visant à supprimer le délit d’entrave à l’IVG.

Puisque nous parlons de combattre les fausses informations, je constate, madame la ministre, que vous en usez avec une certaine dextérité. Ce que j’ai demandé n’est pas, en effet, la suppression du délit d’entrave à l’IVG, mais l’abrogation de la loi du 20 mars 2017 relative à l’extension de ce délit, ce qui est tout à fait différent. Et, puisque vous avez fait part de votre « gêne » et de votre « embarras », à mon tour de vous faire part de ceux que j’éprouve en constatant qu’il existe en France des sujets sanctuarisés par la doxa et dont on n’a plus le droit de parler. Ce que je dis ne

Lire la suite de l'article

La trahison des 4 députés argentins qui a fait basculer le vote sur l’avortement

Voici une une vidéo sous-titrée en français qui explique ce qui s’est passé à Buenos Aires lors de la session de vote pour la légalisation de l’avortement. La corruption et le non respect de la parole donnée de ces députés a laissé bon nombre d’Argentins stupéfaits alors qu’il semblait que cela ne passerai pas à l’Assemblée nationale. Il reste l’approbation du Sénat mais déjà les espoirs s’amenuisent puisque certaines grandes figures (comme l’ex-présidente Kirchner) ont annoncé qu’elles voteraient en faveur du crime de l'enfant à naître.

Lire la suite de l'article

La Chambre des Députés d’Argentine approuve la légalisation de l’avortement

Le texte doit maintenant être examiné au Sénat.

Au terme de 22 heures de discussions, les députés argentins ont voté en faveur de l’avortement, à 129 voix ‘pour’ et 125 voix ‘contre’. La gauche mise à part, favorable à l’avortement, tous les partis étaient divisés. 

Faire adopter le projet de loi au Sénat s’avèrera plus difficile.

Rappelons que l'Argentine est le  pays de l'actuel Souverain Pontife.

Lire la suite de l'article

Les députés forcés de travailler le dimanche

La CFTC du Parlement dénonce :

Capture d’écran 2018-06-01 à 19.09.53"Depuis un mois, l’ordre du jour de l’Assemblée nationale prévoit l’examen les samedis et dimanches de textes législatifs importants, autant en raison des sujets qu’ils abordent que du volume d’articles qu’ils contiennent.

La CFTC Parlement s’inquiète de cette situation anormale et des conséquences négatives qui en découlent.

Outres les conséquences directes sur la santé et le moral des députés, des salariés et de leurs familles, tout est réuni pour que la Loi soit mal faite et le rôle de l’Assemblée nationale affaibli.

Passionnés et investis dans ce métier particulier, les collaborateurs parlementaires savent répondre aux exigences de leur fonction et notamment aux contraintes de disponibilités. Mais celles-ci ne peuvent reposer que sur un équilibre qui n’existe plus aujourd’hui.

La CFTC Parlement rappelle que les collaborateurs parlementaires ne bénéficient aujourd’hui d’aucun statut correspondant à leur situation particulière. À l’heure actuelle et en seulement onze mois de législature, des milliers d’heures supplémentaires ne sont ni payées, ni compensées. Selon les chiffres transmis par les services de l’Assemblée, seuls 15% des cadres bénéficieraient des dispositions de convention de forfait-jour permettant des compensations en terme de repos.

Un an après les scandales révélés durant l’élection présidentielle, le climat social s’est tendu. De nombreuses promesses ont été faites pour moderniser et rendre plus transparentes les pratiques « de l’ancien monde ».

Il est temps que les promesses deviennent des actes en arrêtant de légiférer le dimanche, ou au minimum par le paiement des heures supplémentaires correspondantes par l’Assemblée nationale, comme

Lire la suite de l'article

Le député LREM Aurélien Taché : la PMA pour les lesbiennes et des députés voilées

Le député LREM Aurélien Taché est le prototype du député libéral-libertaire. Il se prononce pour le port du voile islamique et espère qu'il y aura des femmes voilées à l'Assemblée nationale :

Et parallèlement à cette islamisation, il se prononce pour l'extension de la fabrication d'enfants par PMA :

Commentaires (3)

Parlez pendant qu'il est temps. Puis viendra l'heure de la Justice. La seule qu'il faille craindre avec respect.

Rédigé par : Antoine de Lisbonne | 30 mai 2018 19:13:42
____________________________________

Des religieuses des évêques des curés en soutane , tout ça ….

Rédigé par : Gipsy | 30 mai 2018 19:23:17
____________________________________

Pourquoi toujours des femmes voilées et jamais des hommes en djellaba ?

Rédigé par : Gipsy | 30 mai 2018 19:46:33
____________________________________

Lire la suite de l'article

La secte LGBT refuse que l’on aide les personnes homosexuelles. Les députés FN votent contre

L'Union européenne a condamné les thérapies pour aider les personnes ayant des tendances homosexuelles. C'est une vieille revendication de la secte LGBT : comme toute secte, elle refuse que ses membres puissent aller sous d'autres cieux. Mgr Aillet en a fait récemment les frais avec 2 conférences de l'association Courage, association destinée à aider les personnes ayant des tendances contre-nature à se corriger.

Le 1er mars, lors du vote d'un texte sur la situation des droits fondamentaux dans l'UE, les eurodéputés ont eu à se prononcer sur deux amendements (8 et 11). Ceux-ci précisent :

«(Le Parlement européen) se félicite des initiatives interdisant les thérapies de conversion pour les personnes LGBTI et la pathologisation des identités transsexuelles ; prie instamment tous les États membres d’adopter des mesures similaires qui respectent et défendent le droit à l’identité de genre et l’expression de genre.»

Le texte a été adopté à une large majorité (435 voix pour, 109 voix contre et 70 abstentions), mais heureusement, il n'a pas de valeur contraignante. 34 eurodéputés français du Front national (FN), des Républicains (LR), des centristes de l'UDI, ou indépendants ont préféré s'abstenir ou voter contre cet amendement (mais Florian Philippot et Sophie Montel ont corrigé leur vote ensuite). Les voici :

DXc6FmWXcAA7VBp

Les 19 eurodéputés LR, dont Rachida Dati et Nadine Morano, se sont majoritairement abstenus. Seuls trois d'entre eux ont voté «pour» l'interdiction des thérapies de conversion, comme l'indique le compte rendu de vote. Aucun n'a voté contre. Brice Hortefeux, qui a d'abord

Lire la suite de l'article

L’immense majorité des députés LREM est-elle idiote par choix ?

Capture d’écran 2018-02-05 à 21.51.59Invité à expliquer pourquoi la promesse faite en juillet par Emmanuel Macron de ne plus voir un SDF dans les rues cet hiver n'a pas été réalisée, le député LREM de Paris Syvlain Maillard a tranquillement expliqué lundi 5 février sur RFI que "l'immense majorité" d'entre eux dorment dehors "par choix".

La semaine dernière, au micro de France Inter, le secrétaire d’Etat à la Cohésion des territoires Julien Denormandie assurait qu'il ne restait plus qu'"à peu près une cinquantaine d’hommes isolés en Ile-de-France, pour être très précis", qui dorment dehors… Un chiffre absurde. L

Le député LREM Sylvain Maillard justifie les propos de Julien Denormandie :

"Il y a eu une incompréhension dans ces propos". "On peut parfois à un micro ne pas être suffisamment précis". "Mais en tout cas, la réalité elle est là, le chiffre est exact, c'est 50 dossiers sur lesquels nous n'arrivons pas à donner une solution positive, favorable à la mise en abri". "Je suis aussi un élu local parisien et ce qu'il faut savoir, c'est que même dans les cas de grand froid, certains SDF ne souhaitent pas être mis à l'abri (…), c'est leur choix".

"Est-ce qu'il y a aujourd'hui selon vous plus de 50 SDF en Ile-de-France qui dorment dans la rue malgré eux ?"

"Nous le chiffre que l'on a, c'est 50 SDF par jour dorment malgré eux dehors dans le froid".

"Les autres, c'est parce qu'ils le veulent ? Tous les autres, c'est leur choix de dormir dans la

Lire la suite de l'article

Des députés se plaignent de… leur rémunération

Un député gagne 5000 € nets par mois. Plus l’indemnité représentative des frais de mandats, de 5372 euros nets.

Dans une enquête de L’Opinion intitulée « L’argent, tabou des députés », plusieurs nouveaux élus se désolent. Ainsi cette femme, député LREM :

« Je vais moins souvent au restaurant, je mange pas mal de pâtes, j'ai ressorti des vêtements de la cave et je vais devoir déménager. »

Heureusement que le porte-parole LREM ignore l'existence d'une prime de Noël pour les bas salaires, certains députés seraient capables de venir la réclamer.

Lire la suite de l'article

Lettre ouverte de députés européens du FN concernant la situation des chrétiens de Turquie

Lettre ouverte de Marie-Christine Arnautu, Nicolas Bay, Edouard Ferrand et Bruno Gollnisch adressée hier au Délégué permanent de Turquie auprès de l'UE concernant la situation des chrétiens de Turquie.

Capture d’écran 2017-11-10 à 17.50.45 Capture d’écran 2017-11-10 à 17.51.23
Capture d’écran 2017-11-10 à 17.52.11
Capture d’écran 2017-11-10 à 17.53.04

Lire la suite de l'article