Archives par étiquette : demande

Laurent Wauquiez ne veut pas donner de consigne… mais demande de ne pas voter Le Pen

Dans Le Figaro, le vice-président des Républicains poursuit sur la lancée de l'ambiguïté qui a fait perdre François Fillon et la droite en général :

Unknown-13"Je ne crois pas aux consignes de vote. Les Français sont libres. Quand on a subi une défaite, il faut être modeste. Je demande à ceux qui nous ont fait confiance de ne pas voter Marine Le Pen. Je ne donne pas de leçon morale, ce n'est pas le sujet. Mais je suis convaincu que si elle l'emporte, il y aura un risque de chaos sur le plan économique et une profonde division de la société française. Cet objectif, tout le monde le partage au sein des Républicains. Certains l'exprimeront en votant pour Emmanuel Macron, mais d'autres feront le choix du vote blanc, et je demande que ce choix soit aussi respecté.

Que ferez-vous à titre personnel?

Je ne voterai pas pour Marine Le Pen, mais ne comptez pas sur moi pour un ralliement pur et simple derrière Emmanuel Macron, sinon la voix de la droite disparaîtrait. Je ne veux pas que le FN soit la seule opposition en France. Ne devenons pas les porteurs d'eau de Macron, n'alimentons pas la confusion entre la gauche et la droite!

Faut-il travailler avec Emmanuel Macron, comme certains LR le souhaitent?

Je ne participerai pas à une coalition autour d'Emmanuel Macron. […]"

Ils ne comprennent pas que le peuple en a assez des "oui mais non" et des explications de casuistes.

Lire la suite de l'article

2ème tour : la CEF demande de discerner au regard du respect de la vie

Ce sera vite fait.

Commentaires (2)

Tiens! La CEF découvre qu'il y a des points non négociables? Il est bien temps.

Rédigé par : C.B. | 23 avr 2017 22:50:03
____________________________________

enfin, enfin, une déclaration intelligente de la cef…
Le choix est en effet très vite fait.

Rédigé par : laurent | 23 avr 2017 22:51:44
____________________________________

Lire la suite de l'article

Poutine dénonce l’agression américaine et demande une réunion de l’ONU

C8yK775UQAAPfzESuite à l'attaque américaine en Syrie, le président russe Vladimir Poutine a déclaré via son porte-parole :

"Le président Poutine considère les frappes américaines contre la Syrie comme une agression contre un Etat souverain en violation des normes du droit international, (se fondant) sur des prétextes inventés".

Cette frappe américaine risque d'affaiblir les efforts pour combattre le terrorisme, a déclaré le législateur russe Viktor Ozerov. La Russie va demander la tenue d'une réunion en urgence du Conseil de sécurité de l'ONU, a ajouté le chef de la commission de défense de la Chambre haute du Parlement russe.

Lire la suite de l'article

Le pape demande aux dirigeants de l’UE d’écouter les requêtes des peuples

Extrait du discours du Pape, prononcé à l'occasion du 60e anniversaire de la signature des Traités de Rome, le 25 mars 1957 :

24.30.2017---10"[…] Les Pères fondateurs nous rappellent que l’Europe n’est pas un ensemble de règles à observer, elle n’est pas un recueil de protocoles et de procédures à suivre. Elle est une vie, une manière de concevoir l’homme à partir de sa dignité transcendante et inaliénable, et non pas seulement comme un ensemble de droits à défendre, ou de prétentions à revendiquer. A l’origine de l’idée d’Europe il y a « la figure et la responsabilité de la personne humaine avec son ferment de fraternité évangélique, […] avec sa volonté de vérité et de justice aiguisée par une expérience millénaire ». Rome, avec sa vocation à l’universalité, est le symbole de cette expérience et pour cette raison fut choisie comme lieu de la signature des Traités, puisque ici – comme le rappela le Ministre des Affaires Etrangères Hollandais Luns – « furent jetées […] les bases politiques, juridiques et sociales de notre civilisation ».

S’il fut clair dès le début que le cœur palpitant du projet politique européen ne pouvait qu’être l’homme, le risque que les Traités restent lettre morte fut aussi évident. Ceux-ci devaient être remplis d’esprit vital. Et le premier élément de la vitalité européenne est la solidarité. «La Communauté économique européenne – a affirmé le Premier Ministre luxembourgeois Bech – ne vivra et ne réussira que si, tout au long de son existence, elle

Lire la suite de l'article

Bruno Gollnisch demande à l’ambassadeur de la France au Japon de démissionner

Bafouant ainsi allègrement les valeurs républicaines, qui veulent que les fonctionnaires soient neutres et qu'ils servent leur pays quelles que soient les vainqueurs des élections, l'ambassadeur de la France au Japon, Thierry Dana, a déclaré qu'il "refusera de servir" Marine Le Pen si elle est élue à la présidentielle. Voici la lettre que lui adresse Bruno Gollnisch :

"Monsieur l’Ambassadeur,

J’ai pris connaissance de l’espèce de lettre ouverte que vous avez publiée dans Le Monde, dirigée contre la candidature de Mme Le Pen, et par laquelle vous annoncez que, si elle était élue, vous refuseriez de servir la « diplomatie du Front National » (sic).

Vous prenez prétexte à cet égard, notamment, de la mise en garde qu’elle a adressée aux fonctionnaires qui seraient tentés ou contraints de participer à des manœuvres illégales et partisanes à l’encontre de l’opposition lors de ces élections. Il était pourtant parfaitement clair qu’en rappelant l’impartialité qui est le devoir de leur charge, ce que vous semblez avoir oublié, elle ne leur demandait pas, contrairement à ce que vous feignez de croire, d’adopter ses idées ou ses convictions.

Je rappelle d’autre part au bon républicain que vous voulez être que, si les fonctionnaires sont normalement inamovibles, du moins tant qu’ils respectent les obligations de leur statut, en revanche la tradition républicaine veut que les postes de préfets et d’ambassadeurs soient à la discrétion de gouvernement. (Décret n°85-779 du 24 juillet 1985).

En outre, si Mme Le Pen est élue, la politique qu’elle mènera ne sera pas,

Lire la suite de l'article

Un comité de soutien demande la pleine et entière réhabilitation du soldat Christian Piquemal

Vœux du comité de soutien du Général Piquemal aux Armées 

Paris, le 30/01/2017

PLe comité de soutien a été fondé pour obtenir des plus hautes autorités la pleine et entière réhabilitation du soldat Christian Piquemal, grand serviteur de l’État, injustement radié des cadres de l’Armée après que ce dernier a voulu alerter les services de l’État chargés de la sécurité du territoire et l’opinion publique dans son ensemble des dangers que faisait courir la situation anarchique à Calais et dans le Calaisis sur l’intégrité et la pérennité de notre nation. Par cette sanction injuste, c'est l'institution militaire dans son ensemble qui a été touchée et blessée.

C'est pourquoi, au-delà du cas particulier du Général Christian Piquemal, le comité de soutien poursuit comme objectif la réhabilitation de l’institution militaire dans notre pays alors même qu’un désordre mondial grandissant augmente chaque jour un peu plus les dangers et les menaces qui pèsent sur la patrie. A une instabilité inquiétante perceptible depuis des années est venue s’ajouter les attaques terroristes d’un islam extrémiste sur notre sol. Des chefs militaires avaient pourtant alerté sur cette situation mais ils n’ont pas été entendus.

Depuis, le Président de la République et le Premier ministre, ont admis que nous étions « en guerre ». Ces déclarations, qui succédaient à des années de léthargie collective et de déni de la réalité de nos représentants politiques, n’ont pourtant pas eu jusqu’ici comme conséquence une mobilisation des moyens matériels et humains qui soient à la hauteur des enjeux et des défis.

Lire la suite de l'article

Mgr Athanasius Schneider demande que l’on prie pour le Pape François

Jeanne Smits relaie une demande pressante de l'évêque auxiliaire d'Astana Mgr Athanasius Schneider, cosignée par l'évêque actuel de l'archidiocèse d'Astana, Mgr Tomas Peta et son évêque émérite Mgr Jan Pawel Lenga, de prier pour le Pape François, afin que celui-ci apporte la nécessaire clarification dans la confusion née de l'application dans certains diocèses d'Amoris Laetitia.

Le texte intégral, transmis par Mgr Athanasius Schneider, indique les raisons de la nécessité urgente de cette prière. On peut le lire sur le blog de Jeanne Smits.

Voici la prière proposée, en latin (traduction par mes soins; je ne suis pas spécialement latiniste, si quelqu'un veut en proposer une meilleure, qu'il n'hésite pas à me contacter par mail) :

"Nous recommandons concrètement de réciter chaque jour cette ancienne prière de l’Eglise, ou une partie du saint Rosaire dans cette intention : pour que le Pape François révoque d'une manière claire et non ambiguë les directives pastorales qui permettent aux divorcés dits « remariés » de recevoir les sacrements de la Pénitence et de l’Eucharistie sans être obligés de vivre dans la continence :

"Oremus pro Pontifice nostro Francisco: Dominus conservet eum, et vivificet eum, et beatum faciat eum in terra, et non tradat eum in animam inimicorum eius. Tu es Petrus, et super hanc petram aedificabo Ecclesiam Meam, et portae inferi non praevalebunt adversus eam."

"Prions pour notre Pape François : que le Seigneur le préserve et le vivifie, qu'il soit heureux sur la terre, et qu'il ne soit pas entraîné par l'âme de ses ennemis. Tu es Pierre, et

Lire la suite de l'article

Mgr Schneider : «J’ai demandé à Mgr Fellay de ne pas tarder plus longtemps à donner son accord»

Capture d’écran 2017-01-05 à 08.27.53Mgr Athanasius Schneider a donné un entretien à un site espagnolFlorilège :

«La théorie du genre est une dépravation, le forme terminale du marxisme.»

«Si c’est possible, les parents doivent retirer leurs enfants des écoles où on leur enseigne la théorie du genre.»

«Nous devons aimer le pape de manière surnaturelle, en priant pour lui, et non pratiquer une forme de papolâtrie.»

«Je suis convaincu que dans les circonstances présentes, Mgr Lefebre accepterait sans hésiter la proposition canonique d’une prélature personnelle.» «Mgr Lefebvre est un homme qui avait un sens profond de l’Eglise.» «J’ai demandé à Mgr Fellay de ne pas tarder plus longtemps à donner son accord, et j’ai confiance en la providence, encore qu’il ne soit pas possible d’être sûr à 100%.»

Lire la suite de l'article

Marion Maréchal-Le Pen demande à Christian Estrosi une crèche au Conseil régional de PACA

Marion Maréchal-Le Pen, en tant que présidente du groupe FN au conseil régional de PACA, a déposé une motion afin qu'une crèche de Noel soit installée au sein du Conseil régional :

CzknDAiXUAAxtzu CzknC_xWIAEpAT7

Lire la suite de l'article

Quand la gauche demande à ce que les bénéfices de la primaire soient affectés à une oeuvre caritative

Ce serait effectivement plus facile pour mobiliser l'électorat de gauche pour Alain Juppé. C'est à se tordre de rire :

"Je suis élu à Saint-Denis proche du FDG et je n’ai pas participé à la primaire de la droite et du centre, certains de mes amis l’ont fait pour faire barrage à Sarkozy (…)

On estime que d’ores et déjà 4 millions de votants se sont déplacés, à raison de 2 euros par votant soit 8 millions d’euros ont été récoltés, sans compter les votants du second tour. Si nous sommes à 6 millions de votants sur les deux tours, on atteint la somme de 12 millions d’euros toujours avec 2 euros par votant. Si les dépenses engagées pour la primaire atteignent 8 à 9 millions d’euros, alors on a 3 à 4 millions de bénéfices (…)

Le même député Solère affirme que le surplus serait déposé sur un compte pour financer la campagne du prochain candidat. C’est là qu’est le scandale. La primaire a pour unique objectif de désigner le candidat de la droite et du centre. Les votants à cette primaire ont signé une charte qui à aucun moment ne précise l’usage qui sera fait de l’argent récolté pendant le vote. Je ne pense pas que la majorité des votants se doutaient que les bénéfices seraient aussi importants. La participation a surpris tout le monde. Pour les personnes qui sont allées voter, les 2 euros couvraient le coup de la campagne. Rien de plus. 

Il est évident que les votants, par leurs

Lire la suite de l'article

100 000 réfugiés en 2016 : La demande d’asile est devenue la première filière d’immigration légale

Lu ici :

Sans-titre-11"Nous aurons 100 000 demandeurs d'asile en France cette année». Mardi matin sur Europe 1, Pascal Brice, directeur général de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) a donné une première estimation précise du nombre de demandes d’asile dans l’Hexagone pour 2016. Un chiffre qui, s’il est confirmé en fin d’année, entérinera une hausse de près de 25% par rapport à l’an dernier, où 80 075 demandes avaient été déposées. 

L’année 2016 deviendrait aussi la seconde année consécutive à afficher une hausse supérieure à 20%. Entre 2014 et 2015, le nombre de demandeurs d’asile avait déjà progressé de 23,6%."

D'après le ministère de l'intérieur, l'immigration légale hors UE se répartit de la manière suivante (chiffres de 2015) :

Economique : 20 600

Regroupement familial : 89 448

Etudiants : 69 782

Divers : 13 766

Humanitaire (dont réfugiés) : 21 583 dont 12 431 réfugiés et apatrides

 Quelle que soit l'issue de la demande des "réfugiés", il est désormais connu, grâce à la cour des comptes, que 96% des déboutés du droit d'asile resteront sur le territoire national :

"75 % des demandes d’asile sont rejetées annuellement en moyenne. (…) Malgré l’obligation de quitter le territoire français qui leur est notifiée, seul 1 % des déboutés sont effectivement éloignés"
 
Ces chiffres sont donc absolument faux en ce qui concerne les réfugiés puisque 80 075 demandes ont été déposées en 2015 alors que le tableau ne parle que

Lire la suite de l'article