Archives par étiquette : déliquescence

Allemagne : la Conférence épiscopale en état de déliquescence

DLa Cour constitutionnelle allemande exige que le Parlement légalise un troisième sexe sur les registres des naissances, à côté de « masculin » ou « féminin ».

La Conférence épiscopale allemande a qualifié cette décision de « compréhensible ». Son porte-parole Matthias Kopp a déclaré :

« Si une personne ne peut pas être clairement classée dans la classification binaire en tant que femme ou homme, elle ne doit pas être contrainte par des règles légales ou sociales, à s’associer, contrairement à ses propres sentiments, à un genre qui ne lui convient pas. »

De son côté, le cardinal Raymond Leo Burke a été interrogé par Edward Pentin du National Catholic Register. Extrait :

"Un an après la publication des « dubia » sur Amoris laetitia, qui n’ont reçu aucune réponse du Saint-Père, nous observons une confusion grandissante concernant les différentes façons d’interpréter l’exhortation apostolique. Notre préoccupation pour la situation de l’Eglise et pour sa mission dans le monde n’en est donc que plus urgente que jamais. Personnellement, je reste bien sûr en contact régulier avec le cardinal Walter Bandmüller sur ces problèmes de la plus haute importance. Nous demeurons tous deux en profonde union avec les deux cardinaux décédés récemment, Joachim Meisner et Carlo Caffarra, qui nous ont quittés ces derniers mois. Je déplore donc à nouveau la gravité de la situation qui ne fait qu’empirer.

On a dit beaucoup de choses sur les dangers de la nature ambigüe du chapitre 8 d’Amoris laetitia en insistant sur le fait qu’il

Lire la suite de l'article

La déliquescence de l’Eglise en Allemagne

2929011464Barbara Hendricks, ministre allemande socialiste de l’environnement et Valérie Vauzanges, enseignante française, se sont « mariées » à Clèves le 30 octobre.

Barbara Hendricks est membre du Comité central des catholiques allemands (ZdK), la structure officielle qui représente les laïcs auprès de la hiérarchie catholique.

Lire la suite de l'article

Laurent Wauquiez pour reprendre LR en déliquescence ?

Brice Hortefeux fustige ceux qui, dans sa famille politique, se rapprochent du président de la République :

"[…] Seulement trois membres LR sont entrés au gouvernement. En rejoignant En Marche ! ils se sont placés en marge. Leur choix est peut-être hélas politiquement compréhensible mais moralement répréhensible.

En même temps, beaucoup disent, à l'image de Jean-Pierre Raffarin, qu'ils voteront la confiance au Premier ministre…

Annoncer aujourd'hui un vote de confiance sans connaître le contenu du texte, c'est signer un chèque en blanc. Nous proposons une position simple : nous avons nos projets et défendons nos valeurs. Quand il y aura des initiatives bonnes, nous les soutiendrons et quand elles ne le seront pas, nous les dénoncerons.

Certains, autoproclamés les Constructifs, veulent prendre la main sur le groupe à l'Assemblée. Ou, à défaut, en créer un autre…

Ce ne serait pas constructif mais destructif pour notre famille politique. Je ne soutiens pas ce jeu dangereux incarné par une poignée d'élus LR qui ne viennent même plus siéger dans nos instances de débat. Ils vont à l'encontre de la nécessaire unité des Républicains.

Votre parti va-t-il se remettre de cet échec annoncé ?

Le temps de la reconstruction viendra, comme avait su le faire Nicolas Sarkozy, qui est tout de même le dernier à avoir fait gagner nos idées. Nous devrons reconstruire une droite forte avec un Etat respecté, populaire, c'est-à-dire courageux sur la justice, la sécurité et l'immigration, et sociale avec les classes moyennes qui sont au coeur de notre engagement.

Lire la suite de l'article

Le lobby LGBT en déliquescence

Après Têtu, c'est au tour de Yagg de connaître la liquidation judiciaire. Le lobby groupusculaire n'a pas assez d'abonné, preuve que ces gens ne représentent personne :

Y"Le tribunal de commerce de Paris a prononcé hier la liquidation de LGNET, la société éditrice de Yagg. Une offre de reprise de l'entreprise avait été proposée à l'administrateur judiciaire, mais ce dernier a considéré qu'en l'état, elle n'était pas satisfaisante. Il craignait également que LGNET ne puisse pas faire face dans les mois qui viennent à ses charges. C'est pourquoi il a demandé la conversion du redressement judiciaire en liquidation. Le tribunal l'a suivi.

En pratique, une liquidation signifie que l'entreprise n'existe plus. Tou.te.s les salarié.e.s sont licencié.e.s et tous les actifs de l'entreprise (cela va des ordinateurs à la marque, en passant par les archives) vont être mis en vente. Nous ne pouvons plus accepter de dons ou de nouveaux abonnements."

Sans fleur, ni couronne.

Lire la suite de l'article

Etonnant que les experts ne s’alarment pas devant l’état de déliquescence des sociétés

Le dimanche 29 novembre, premier Dimanche de l'Avent, a été aussi le jour de l'ouverture à Paris de la COP21. Dans son homélie pour ce 1"' Dimanche de l'Avent, le T.R.P. Dom Jean Pateau, Abbé de Notre-Dame de Fontgombault, a évoqué quelle est la véritable "confusion de la nature" à laquelle nous sommes confrontés :

"L'Évangile de ce premier dimanche de I'Avent offre à notre méditation la confusion de la nature qui annonce la proximité du retour du Seigneur. Il ne semble pas que les perturbations climatiques, qui inquiètent tant aujourd'hui les experts, atteignent le point décrit par le Seigneur. En revanche, il est étonnant que les experts en humanité ne s'alarment pas devant l'état de déliquescence des sociétés, des familles, des hommes. L'abandon de la quête du bien commun au profit d'intérêts particuliers par les hommes d'État, les familles brisées et recomposées, les unions contre nature, les meurtres que sont l'avortement et l'euthanasie, tout cela est présenté désormais comme la normalité dans une société moderne, évoluée, et surtout libérée. Les récents attentats, revers de cette triste médaille, révèlent bien l'état du monde. L'Église, en défendant le service désintéressé de l'État en vue du bien commun, l'indissolubilité du mariage, la vérité sur la famille, la vie préservée de la conception à sa fin naturelle, apparaît comme attardée. La tentation est grande, parfois, au sein de l'Église, au sein surtout de médias qui se présentent comme chrétiens, de faire siennes et de proposer les idées du monde, avec,

Lire la suite de l'article

Le PS en déliquescence

Lu ici :

"Deux ans après la prise du pouvoir, le PS vacille sur deux de ses piliers. Le réseau d'élus locaux, qui fut la première force du parti pendant des années, est durablement menacé par la défaite aux municipales et celle, prévisible, aux régionales de 2015. La capacité de mobilisation militante, deuxième atout du PS, est aussi remise en cause."

Lire la suite de l'article