Archives par étiquette : Défendre

Jean-Frédéric Poisson : “Défendre la vie humaine de la conception à la mort naturelle, c’est normal !”

Jean-Frederic-PoissonAvec le Parti de la France, le PCD de Jean-Frédéric Poisson est désormais le seul parti politique à défendre la vie humaine de la conception à la mort naturelle. Jean-Frédéric Poisson explique pourquoi sur Boulevard Voltaire:

Vous avez appelé les adhérents de votre parti à marcher pour la vie dimanche prochain. Est-ce la place d’un président de parti politique d’appeler à venir marcher pour la vie ?

C’est un problème tout à fait crucial qui n’est pas seulement un problème éthique. C’est aussi un problème politique. Derrière la défense du principe même de la dignité humaine se pose également la question de savoir comment on traite d’abord les plus faibles d’entre nous, qui sont des embryons humains. Deuxièmement, il est question de ce qu’on propose à toutes les femmes qui sont concernées par cette situation comme solution alternative éventuelle.
Ces deux questions sont des questions politiques. Il est donc légitime qu’un parti politique appelle ses sympathisants et ses adhérents à soutenir l’initiative de la Marche pour la vie.

Néanmoins, vous êtes le seul parti politique à l’avoir fait. Est-ce dû au fait que seul le PCD défend ces valeurs-là aujourd’hui ou y a-t-il une peur de s’engager sur ces sujets ? 

Il y a sans doute les deux. Que nous affichions clairement notre volonté de défendre la vie humaine de la conception à la mort naturelle, c’est normal puisque c’est dans nos statuts. Et nous sommes la seule formation politique à être dans cette situation.
Par ailleurs, le

Lire la suite de l'article

La vie n’a pas de prix mais la défendre a un coût

La Marche Pour La Vie du 21 janvier prochain se prépare et les 1 000 bénévoles sont déjà au travail depuis plusieurs mois pour tout organiser. Comme vous le savez, ce type de manifestation à un coût très important : sécurité, podium, sonorisation, affiches, tracts, etc ….

C’est pourquoi, nous faisons appel à vous aujourd’hui pour nous aider financièrement par un don qui nous permettra de faire face à toutes ces dépenses :

Je fais un don

Capture d’écran 2018-01-16 à 19.55.16

Lire la suite de l'article

Veille des Sentinelles le 18 janvier, pour défendre la dignité de la personne humaine depuis la conception

Communiqué des Sentinelles :

Sentinelles_20180118"Des états-généraux de la bioéthique se tiendront en 2018 en France. Les lobbys progressistes veulent en faire une tribune pour réclamer encore plus de transgressions, pour quémander encore plus d’assouvissements consuméristes de leurs désirs, fût-ce au prix de la dignité humaine dont ils se soucient peu. Ils usent dans leur communication de pathos à outrance pour maquiller le sordide des situations, ils organisent avec la complicité des médias et du pouvoir en place une propagande éhontée pour promouvoir leurs idéologies. La logique est simple : une société libérale-libertaire ouvre des marchés là où une société responsable promeut l’indisponibilité du corps humain. Ceux qui veulent assouvir leurs désirs sans restrictions et ceux qui y trouvent profit s’entendent comme larrons en foire.

Responsables, les Sentinelles veulent l’être dans la cité. A titre individuel, nombreuses sont celles qui apporteront leurs concours au débat citoyen. Avec pédagogie, en souhaitant convaincre du bien-fondé de cette défiance envers un progrès sans conscience. Avec lucidité, en n’écartant pas a priori l’hypothèse que les dés seraient pipés. Avec détermination, parce que ne rien lâcher est dans leur ADN. Et avec patience, et elle savent ce que c’est. Mais au jour de la conférence de presse inaugurale, les Sentinelles veulent veiller en grand dans leur pré carré de la place Vendôme.

Alors si le cœur vous en dit, vous pouvez venir veiller avec elles le jeudi 18 janvier à partir de 20h00, et consacrer à votre veille le temps que vous jugerez utile. Si vous

Lire la suite de l'article

Création de Ligne Droite pour aider la droite à défendre ses positions

Capture d’écran 2018-01-08 à 07.07.07Entretien avec Ligne droite pour le Salon beige :

Un groupe qui s’appelle Ligne droite prend une initiative le 9 janvier. Pouvez-vous nous dire de quoi il s’agit ?

Ligne droite : Les dernières élections présidentielles ont été terriblement décevantes. La droite républicaine devait l’emporter et la droite nationale triompher. Rien de tel ne s’est produit. L’élection imperdable a été perdue. Au-delà même des péripéties financières de M. Fillon, la droite républicaine a connu l’échec parce qu’elle s’est soumise depuis des décennies à la gauche et qu’elle n’avait plus rien à dire face à M. Macron. La droite nationale, de son côté, a connu l’insuccès pour avoir proposé un retour à la France des années soixante. Dans les deux cas, c’est par les idées que les droites ont fauté. Et c’est par manque d’idées qu’elles sont aujourd’hui absentes ou inaudibles. Aussi, pensons-nous que c’est par les idées que la droite pourra renaître et ce sont ces idées fortes et audacieuses dont notre pays a besoin que nous voulons porter, organiser, expliciter en un logiciel complet et cohérent, prêt à l’emploi.

Fort bien mais que proposez-vous au juste ? Un nouveau programme ?

Ligne droite : Non, pas un programme ni une série de mesures. Nous pensons en effet que la politique ne se limite pas à définir les prestations que l’on verse aux uns et les impôts auxquels on soumet les autres. La politique doit bien sûr se préoccuper de la vie quotidienne des gens, mais elle doit aller au-delà. Elle doit prendre

Lire la suite de l'article

Emmanuel Macron annonce une loi pour défendre la vérité vraie

DSog74mWkAMu4hYLors de ses vœux à la presse, mercredi 3 janvier, le président de la République a annoncé un projet de loi pour lutter contre la publication de faux contenus pendant les campagnes électorales. Plus de transparence sera désormais demandée aux plates-formes sur internet qui sponsorisent notamment certains contenus.

"Nous allons faire évoluer notre dispositif juridique pour protéger la vie démocratique de ces fausses nouvelles". "Les plates-formes se verront imposer des obligations de transparence accrue sur tous les contenus sponsorisés afin de rendre publique l'identité des annonceurs et de ceux qui les contrôlent, mais aussi de limiter les montants consacrés à ces contenus".

Serait-ce une loi contre le Canard enchaîné qui a permis l'élimination de François Fillon ?… Ou plus simplement une loi pour restreindre la liberté d'expression des médias libres ?…

Ou est-ce pour interdire cela :

Lire la suite de l'article

La vie n’a pas de prix mais la défendre a un coût

La vie n’a pas de prix mais la défendre a un coût… aidez-nous ! Encore quelques heures pour faire un don à la Marche Pour La Vie et obtenir un reçu fiscal sur vos revenus de l’année 2017 !

2RT0bINu

La Marche Pour La Vie du 21 janvier prochain se prépare et nos bénévoles sont déjà au travail depuis plusieurs mois pour tout organiser. Comme vous le savez, ce type de manifestation à un coût très important : sécurité, podium, sonorisation, affiches, tracts, etc ….  C'est pourquoi, nous faisons appel à vous aujourd’hui pour nous aider financièrement par un don qui nous permettra de faire face à toutes ces dépenses :

Je fais un don :   

Pour devenir bénévole, organiser ou rejoindre un car, commander des tracts, affiches et autocollants, RDV sur notre site :

Lire la suite de l'article

Les maires doivent défendre l’installation de crèches en public

L’exposition de crèches à l’Office de tourisme de la Ferté Macé (Le Salon Beige du 6 décembre) a été l’objet de critiques de libres penseurs locaux suivies d’une prise de position très politiquement correcte du maire de la localité : « Une exposition de crèches n’a pas lieu d’être dans un Office de tourisme, et doit se faire dans une église ».

Mais tout le monde n’est pas de cet avis et des courriers de soutien été adressés à l’organisateur de l’exposition. Quant à la lâcheté du maire elle a  été également dénoncée par des élus de la région dont le maire de la commune de Ri (Orne). Si des élus veulent s’associer à la démarche du maire de Ri, possibilité de le contacter par courriel (mairiederi@orange.fr).

Capture d’écran 2017-12-13 à 19.07.10

Lire la suite de l'article

Karim Ouchikh appelle à un large rassemblement le 12 décembre pour défendre notre identité

Communiqué de Karim Ouchikh, Président du SIEL, Conseiller régional Île-de-France, Conseiller municipal de Gonesse :

Capture d’écran 2017-12-11 à 06.50.59“Dans La France contre les robots, Bernanos accusait la civilisation moderne d’être « une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure ». Cette modernité régressive, encouragée par les puissances de l’argent qui furent admirablement dénoncées par Péguy, accélère ces dernières semaines sa formidable entreprise de désintégration de notre civilisation en saccageant les repères ancestraux qui structurent notre univers collectif : destruction de la croix de Ploërmel scellée sur le monument de Jean-Paul II, ordonnée par le Conseil d’État ; interdiction par cette même juridiction de toute installation de crèche dans l’enceinte de la mairie de Béziers ; dégradation de nos églises que l’absence d’entretien régulier condamne à la fermeture, prélude bien souvent à leur vente ou à leur démolition programmées ; suppression du marché du Noël à Paris, d’une exemplarité toute relative, qui dénote cependant la volonté insidieuse de la municipalité socialiste d’éradiquer de la capitale la présence de tout symbole chrétien ; « prix de la Laïcité 2017 » décerné à Anna Chevtchenko, figure de proue des Femen, ces activistes de la décadence qui se sont particulièrement illustrées en profanant la cathédrale Notre-Dame de Paris…

Une contre-offensive s’impose pour enrayer très vite la progression de cette vaste opération de déstabilisation idéologique de notre civilisation, non pour instaurer un quelconque État clérical mais pour défendre un modèle de société qui placerait enfin au cœur de son identité intrinsèque la prééminence du fait culturel chrétien,

Lire la suite de l'article

Appel du SIEL le 12 décembre à Paris pour protéger nos croix et défendre nos symboles chrétiens

Tribune de Karim Ouchikh, Président du SIEL, Conseiller régional Île-de-France, Conseiller municipal de Gonesse :

Image1"Dans La France contre les robots, Bernanos accusait la civilisation moderne d’être « une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure ». Cette modernité régressiveencouragée par les puissances de l’argent qui furent admirablement dénoncées par Péguy, accélère ces dernières semaines sa formidable entreprise de désintégration de notre civilisation en saccageant les repères ancestraux qui structurent notre univers collectif : destruction de la croix de Ploërmel scellée sur le monument de Jean-Paul II, ordonnée par le Conseil d’Etat ; interdiction par cette même juridiction de toute installation de crèche dans l’enceinte de la mairie de Béziers ; dégradation de nos églises que l’absence d’entretien régulier condamne à la fermeture, prélude bien souvent à leur vente ou à leur démolition programmées; suppression du marché du Noël à Paris, d’une exemplarité toute relative, qui dénote cependant la volonté insidieuse de la municipalité socialiste d’éradiquer de la capitale la présence de tout symbole chrétien ; ‘‘prix de la Laïcité 2017’’ décerné à Anna Shevchenko, figure de proue des Femen, ces activistes de la décadence qui se sont particulièrement illustrés en profanant la cathédrale Notre-Dame de Paris….

Une contre-offensive s’impose pour enrayer très vite la progression de cette vaste opération de déstabilisation idéologique de notre civilisation, non pour instaurer un quelconque Etat clérical mais pour défendre un modèle de société qui placerait enfin au cœur de son identité intrinsèque la prééminence du fait culturel chrétien, cette clé de compréhension

Lire la suite de l'article