Archives par étiquette : débattre

Laurent Wauquiez refuse de débattre face à Marine Le Pen

ImagesAvec le débat du 2nd tour de la présidentielle, tout le monde avait compris que Marine Le Pen ne brillait dans les débats. Mais visiblement Laurent Wauquiez n'a pas eu la même perception. Le candidat à la présidence des Républicains a refusé la proposition de France Télévisions d'affronter la semaine prochaine la présidente du FN, qui participe à l'Emission politique.

L'entourage du candidat évoque des raisons d'agenda et des choix de communication, préférant se consacrer à une campagne de terrain plutôt que de multiplier les apparitions médiatiques.

Lire la suite de l'article

Les insultes autour des affiches de LMPT permettent d’éviter de débattre

La Manif pour tous vient de lancer une campagne d’affichage ayant pour but de sensibiliser le public sur la question de la PMA. Cette campagne choque Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes. Réaction de Ludovine de La Rochère au micro de Boulevard Voltaire :

Capture-d’écran-2017-10-08-à-14.11.37

Lire la suite de l'article

Il est à peu près impossible de débattre du programme du FN comme du coran

De Guillaume de Thieulloy dans Les 4 vérités :

Images-8"[…] La crise des migrants, les questions européennes, le traité de libre-échange avec le Canada, le chômage… Tout cela n’est envisagé qu’en fonction du score du FN que cela pourrait provoquer. Et tout semble d’ailleurs fait pour faire monter le FN – à rebours des déclarations larmoyantes ou belliqueuses sur la république en danger. 

Des décennies de gabegie gouvernementale ont amené la France au bord du précipice. Aux plans social, sécuri- taire, identitaire, économique, la situation est en tout point catastrophique. Là se trouve la première raison du vote FN. Pourtant, les dirigeants du PS continuent à imaginer que le clientélisme électoral et l’ouverture des frontières vont tout régler. Quant aux dirigeants LR, ils ne semblent pas disposés à rompre avec le socialisme, trop préoccupés de ce que les médias pourraient dire d’eux. On entend même le favori des sondages nous bercer d’un lénifiant refrain sur l’« identité heureuse », plagiant le gourou social-démocrate Alain Minc qui parlait naguère de « mondialisation heureuse ». Or, ce que tous les Français constatent, c’est que, loin des utopies, la situation se dégrade gravement.

La deuxième raison du vote FN tient, de toute évidence, au manque de confiance envers les « élites » – qui, non seulement ont échoué, mais, en outre, ne cessent de nous matraquer avec une propagande sans rapport avec la réalité. Or, là aussi, tout est fait pour ancrer, plus profondément encore dans l’esprit des Français, que les médias et les

Lire la suite de l'article

Hervé Mariton refuse de débattre avec Jean-Frédéric Poisson

LValeurs Actuelles (version papier) nous informe que Jean-Frédéric Poisson a obtenu l'accord du parti Les Républicains pour concourir à la primaire comme président du PCD, ce qui lui permet d'éviter d'avoir à rassembler les parrainages de parlementaires.

Par ailleurs, alors qu'il a proposé à Hervé Mariton un débat lors d'un déplacement simultané les 30 et 31 mars à Chambéry et que ce dernier avait d'abord accepté, Hervé Mariton vient de l'annuler.

Lire la suite de l'article

La liberté d’expression c’est aussi la liberté de débattre de l’islam

Boualem Sansel, écrivain, a reçu en 2013, le grand prix de la francophonie décerné par l'Académie Française. Il écrit dans le Figarovox :

"[…] Ce crime va certainement relancer, et de manière très clivée, le débat sur l'islamisation de la France amorcé dans les médias au moment de la sortie du dernier opus de Michel Houellebecq.

Les Français savent déjà beaucoup sur l'islam, son histoire, son contenu et les mécanismes par lesquels il assure sa formidable expansion dans un monde qui a beaucoup perdu de son âme. Les livres pour parfaire leur information ne manquent pas. J'ai moi-même apporté ma petite pierre à l'œuvre de sensibilisation et de mise en garde avec un modeste opuscule publié en 2013 sous le titre Gouverner au nom d'Allah. Le titre dit ce qu'il veut dire, savoir que la vocation de l'islam est de convertir et de gouverner, but que les islamistes modérés cherchent à atteindre par la prédication, l'action sociale et le grignotage politique et les islamistes radicaux par la terreur et la destruction."

Commentaires (8)

"Les Français savent déjà beaucoup sur l'islam"
Et non j'en suis désolé mais le constat que je fais autour de moi, c'est bien que les français ne connaissent rien à l'islam, même de très élémentaire, surtout s'ils votent à gauche; plus exactement ils ne veulent rien en savoir lorsqu'ils sont sous l'emprise des idées soixante-huitarde car ce serait remettre en cause tout leur logiciel de compréhension du monde, ils sont donc bien mûrs pour la

Lire la suite de l'article

Peut-on débattre de l’euro ?

L'union des Jeunes Euroréalistes est une association de rassemblement des jeunes euro-critiques issus de tous les horizons. Ils réclament un débat sur l'euro dans Le Figarovox :

E"Tandis que la crise de l'euro resurgit en Grèce et que des économistes, toujours plus nombreux, prophétisent une sortie prochaine de l'Italie de la zone euro, la monnaie unique continue d'attirer de nouveaux pays. Après l'Estonie en 2011 et la Lettonie en 2014, le 1er janvier 2015, ce sera au tour de la Lituanie de rejoindre ses deux voisins Baltes en devenant le dix-neuvième Etat membre de la zone euro.

[…] Puisque les peuples européens n'ont pas davantage été consultés au sujet de savoir s'ils souhaitaient partager leur monnaie avec une nouvelle nation dont le produit intérieur brut par habitant équivaut à à peine plus d'un tiers de celui de la zone euro. Et puisque le FMI, les agences de notation Moody's et Standard & Poor's, ainsi que les technocrates européens ont d'ores et déjà applaudi la nouvelle. Peu importe, en effet, car pour cette ancienne république soviétique qui a rejoint l'Union européenne et l'Otan en 2004, cette adhésion à la zone euro est avant tout une décision géopolitique dans laquelle les peuples européens, ignorés, n'ont pas leur mot à dire.

[…] C'est donc un nouvel épisode de la construction européenne telle qu'elle a été menée depuis plus de 20 ans qui se jouera le 1er janvier 2015. Une nouvelle fois, la décision a été prise sans le consentement des peuples. Une nouvelle

Lire la suite de l'article

Peut-on débattre de l’euro ?

L'union des Jeunes Euroréalistes est une association de rassemblement des jeunes euro-critiques issus de tous les horizons. Ils réclament un débat sur l'euro dans Le Figarovox :

E"Tandis que la crise de l'euro resurgit en Grèce et que des économistes, toujours plus nombreux, prophétisent une sortie prochaine de l'Italie de la zone euro, la monnaie unique continue d'attirer de nouveaux pays. Après l'Estonie en 2011 et la Lettonie en 2014, le 1er janvier 2015, ce sera au tour de la Lituanie de rejoindre ses deux voisins Baltes en devenant le dix-neuvième Etat membre de la zone euro.

[…] Puisque les peuples européens n'ont pas davantage été consultés au sujet de savoir s'ils souhaitaient partager leur monnaie avec une nouvelle nation dont le produit intérieur brut par habitant équivaut à à peine plus d'un tiers de celui de la zone euro. Et puisque le FMI, les agences de notation Moody's et Standard & Poor's, ainsi que les technocrates européens ont d'ores et déjà applaudi la nouvelle. Peu importe, en effet, car pour cette ancienne république soviétique qui a rejoint l'Union européenne et l'Otan en 2004, cette adhésion à la zone euro est avant tout une décision géopolitique dans laquelle les peuples européens, ignorés, n'ont pas leur mot à dire.

[…] C'est donc un nouvel épisode de la construction européenne telle qu'elle a été menée depuis plus de 20 ans qui se jouera le 1er janvier 2015. Une nouvelle fois, la décision a été prise sans le consentement des peuples. Une nouvelle

Lire la suite de l'article

Peut-on débattre de l’euro ?

L'union des Jeunes Euroréalistes est une association de rassemblement des jeunes euro-critiques issus de tous les horizons. Ils réclament un débat sur l'euro dans Le Figarovox :

E"Tandis que la crise de l'euro resurgit en Grèce et que des économistes, toujours plus nombreux, prophétisent une sortie prochaine de l'Italie de la zone euro, la monnaie unique continue d'attirer de nouveaux pays. Après l'Estonie en 2011 et la Lettonie en 2014, le 1er janvier 2015, ce sera au tour de la Lituanie de rejoindre ses deux voisins Baltes en devenant le dix-neuvième Etat membre de la zone euro.

[…] Puisque les peuples européens n'ont pas davantage été consultés au sujet de savoir s'ils souhaitaient partager leur monnaie avec une nouvelle nation dont le produit intérieur brut par habitant équivaut à à peine plus d'un tiers de celui de la zone euro. Et puisque le FMI, les agences de notation Moody's et Standard & Poor's, ainsi que les technocrates européens ont d'ores et déjà applaudi la nouvelle. Peu importe, en effet, car pour cette ancienne république soviétique qui a rejoint l'Union européenne et l'Otan en 2004, cette adhésion à la zone euro est avant tout une décision géopolitique dans laquelle les peuples européens, ignorés, n'ont pas leur mot à dire.

[…] C'est donc un nouvel épisode de la construction européenne telle qu'elle a été menée depuis plus de 20 ans qui se jouera le 1er janvier 2015. Une nouvelle fois, la décision a été prise sans le consentement des peuples. Une nouvelle

Lire la suite de l'article