Archives par étiquette : danger

Viktor Orban : le danger vient de l’Ouest, de politiciens à Bruxelles, Berlin et Paris

Unknown-4Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a souhaité la constitution d’une grande alliance de pays contre l’immigration, dimanche à l’occasion du lancement par son parti, le Fidesz, de la campagne en vue des élections législatives du 8 avril. Il a estimé qu’une divergence fondamentale séparait les pays d’Europe centrale et l’ouest de l’Europe, devenu une « zone immigrée, un monde à la population mixte qui prend une direction différente de la nôtre ». 

Les pays de l’ouest de l’Europe cherchent à imposer leurs vues.

« Aussi absurde que cela puisse paraître, le danger que nous affrontons vient de l’Ouest, de politiciens à Bruxelles, Berlin et Paris ».

« Le V4 (les pays de Visegrad: Hongrie, Slovaquie, Pologne, République tchèque) est ferme, la Croatie se laisse convaincre, l’Autriche a pris une direction patriotique et en Bavière, la CSU (Union chrétienne-sociale) a créé une résistance« .

Lire la suite de l'article

Le plus grand danger auquel nous devons faire face aujourd’hui, c’est l’indifférence d’une Europe qui nie ses racines chrétiennes

Du 11 au 13 octobre s’est tenue à Budapest une réunion internationale sur la persécution des chrétiens, organisée par le gouvernement hongrois. Chistianophobie Hebdo a traduit une partie du discours d’accueil du Premier Ministre Viktor Orbán. Extrait :

Unknown-8"[…] Aujourd’hui, je voudrais dire quelques mots sur cette forme de persécution des chrétiens.Nous nous sommes rassemblés ici, venant du monde entier, pour trouver des réponses à une crise qui n’a été que trop longtemps cachée. Nous sommes venus de différents pays et, pourtant, quelque chose nous relie : responsables d’Églises chrétiennes et hommes politiques chrétiens. […] Dans le Livre d’Ezéchiel nous lisons que, si le veilleur voit l’ennemi approcher mais qu’il ne sonne pas l’alarme, le Seigneur le tiendra pour responsable de la mort de ceux qui ont été tués à cause de son inaction.

Bien des fois au cours de notre histoire, nous les Hongrois nous avons dû nous battre pour rester chrétiens et Hongrois. Pendant des siècles, nous avons combattu sur les frontières méridionales de notre patrie pour défendre toute l’Europe chrétienne. […] Ici, dans cette salle, se trouvent des personnes plus âgées que moi qui ont fait l’expérience de première main de ce que c’est que d’avoir vécu en chrétien fidèle sous un régime despotique. Pour nous, toutefois, par une cruelle et absurde ironie de l’Histoire nous voici vivant comme des membres d’une communauté assiégée. Où que nous vivions dans le monde – que nous soyons catholiques, protestants, orthodoxes ou Coptes –, nous sommes membres d’un seul corps et

Lire la suite de l'article

Père Parvez : « Au Pakistan, toute la communauté chrétienne est en danger de mort »

Invité par SOS Chrétiens d’Orient, le père Parvez apporte son témoignage sur la situation des chrétiens au Pakistan, où il vit lui-même.


Père Parvez : "Au Pakistan, toute la communauté… par bvoltaire

Lire la suite de l'article

Le danger sanitaire du halal

Allocution du docteur Alain de Peretti lors de la journée Désislamiser l'Europe à Béziers, pointant les manquements des autorités françaises face aux abattoirs éphémères mobiles lors des fêtes musulmanes, qui ne respectent aucune des règles élémentaires d'hygiène. Le président de Vigilance Halal revient aussi sur l'épizootie de fièvre catarrhale ovine en France introduite l'été 2015 à la faveur de l'importation de moutons et béliers d'origine turque et des pays de l'est, identifiée par les scientifiques, ayant contaminé 500 élevages en France.

Lire la suite de l'article

Bernard Antony : “C’est l’islamisation totalitaire de nos sociétés qui est le danger”

Extrait de la réaction de Bernard Antony à propos du burkini :

"(…) L’affaire du burkini islamique, ignominieusement donc réservé aux seules femmes, aura en fait déplacé la question fondamentale qui est celle de l’expansion de l’islam en France et dans toute l’Europe occidentale et hélas encore dans bien d’autres pays. Avec Mohamed-Christophe et autres convertis au Christ venus de l’islam, nous n’avons cessé de le rappeler, c’est l’islamisation totalitaire de nos sociétés qui est le danger.

Elle ne cesse de progresser avec la mortelle dialectique de « l’islam mains rouges » et de « l’islam patte blanche », ce dernier se présentant comme la pacifique alternative à l’abomination de l’islam jihâdiste. Et elle avance avec le piège pour les gogos ignorants du « pas d’amalgame » massivement matraqué par les médias, les politiciens et tant de religieux, diversement à la fois trompeurs et trompés, tous aux cerveaux plus ou moins lessivés par la constante instillation de l’idéologie de l’antiracisme. 

Le burkini est au moins un révélateur. Les analphabètes politico-médiatiques de la réalité de l’islam, le présentent comme un signe religieux. Combien de fois faudra-t-il redire et répéter que l’islam n’est pas principalement une religion mais un totalitarisme politico-religieux culturel et moral ? Sa visibilité n’est pas pour l’heure le pire danger mais au contraire un avertisseur de sa rapide avancée qu’il faudrait coûte que coûte conjurer. 

Car dès que l’islam, sans attendre d’être majoritaire, devient une forte minorité alors l’histoire enseigne que très vite, il impose sa domination, l‘avancée de la charia et

Lire la suite de l'article

Pour Valls, le danger c’est la “trumpisation des esprits”

Lu dans Les 4 Vérités :

"[…] À quoi se reconnaît la « trumpisation des esprits » ? Les mauvais esprits pourraient évoquer la coupe de cheveux du milliardaire et la comparer défavorablement à la coupe, si chère aux contribuables, de M. Hollande. Mais M. Valls, homme sérieux s’il en est, répond que la trumpisation se reconnaît à « la violence politique, l’outrance, la mise en cause de la démocratie, les accusations lancées à l’emporte-pièce, la calomnie ».

Quand M. Valls traite ses adversaires, y compris les pacifiques Veilleurs, de « factieux », ce n’est pas de l’outrance. En revanche, quand un dirigeant LR met en cause le dispositif de sécurité, le soir du 14 juillet à Nice, ce n’est rien de moins qu’une « remise en cause de la démocratie »!

Il est d’autant plus cocasse d’entendre critiquer ces « remises en cause de la démocratie » que M. Valls et ses amis n’ont jamais hésité un instant à critiquer telle décision du peuple qui avait le malheur de leur déplaire. Il faut, en effet, bien comprendre ces mots codés du langage politicien: quand on parle de « démocratie », on ne veut évidemment pas parler de ce que veut le peuple – dont tout le monde se contrefiche –, mais on veut désigner ce que la nomenklatura veut pour le peuple.

Mais il faut voir aussi le sectarisme de ces braves gens. Une simple critique du dispositif de sécurité, un simple doute sur telle déclaration gouvernementale, n’est rien

Lire la suite de l'article

Projet de résolution européenne sur la GPA : les femmes et les enfants en danger

Lu sur Atlantico, une tribune signée de Gregor Puppinck, Ludovine de La Rochère et Caroline Roux :

"C’est exceptionnellement à huis clos que le Conseil de l’Europe discutera le 15 mars prochain d’un projet de résolution européenne sur la gestation pour autrui, pratique qui constitue une véritable régression pour le droit et la dignité des femmes.

Ce texte, issu de l’instance garante des droits de l’homme, aura une influence sur l’ensemble des législations nationales. Pourtant, il est maintenu secret, et le restera jusqu’à la veille de son adoption définitive par l’Assemblée du Conseil de l’Europe, probablement en avril prochain. Cela contrevient aux usages élémentaires de la transparence des travaux parlementaires, ce qui est particulièrement paradoxal pour une institution qui promeut la démocratie. C’est donc dans le plus grand secret que cette Assemblée, qui représente 47 Etats européens, prétend se prononcer sur la question grave de la maternité de substitution.

La Commission en charge de ce dossier a d’ailleurs refusé de recevoir et d’entendre les représentants de la société civile opposés à la GPA.  Cette procédure parlementaire est non seulement opaque, mais elle heurte aussi les règles éthiques. En effet, le rapporteur en charge de rédiger le projet de rapport et de résolution sur les " Droits de l’homme et les questions éthiques liées à la gestation pour autrui " n’est autre qu’une gynécologue, directrice d’un service de médecine reproductive qui pratique la GPA. [Il s'agit du Dr Petra De Sutter, transsexuelle et qui pratique aussi la GPA commerciale, bien

Lire la suite de l'article

Calais : “non-assistance à ville en danger”

Les habitants de Calais annoncent une manifestation à Paris le 7 mars. Puisque que le chef de l'Etat ne s'est jamais déplacé dans la ville portuaire, malgré leur supplique, argumentent-ils, ce sont eux qui viendront à lui le 7 mars. Plus qu'une manifestation, il s'agira d'un «feu d'artifice» d'actions, selon le collectif, avec plusieurs opérations menées dans différents endroits de la capitale.

Cette décision fait suite à un ultimatum du collectif citoyen à François Hollande, resté sans réponse. Le mouvement avait écrit au président de la République pour lui demander des actions en faveur de l'économie du Calaisis. La date butoir pour une réponse de l'Élysée avait été fixée au 15 février.

«Si rien n'est fait avant le 15 février, vous serez responsable de non-assistance à ville en danger et un plan d'action d'envergure sera mis en place».

Lire la suite de l'article

La réforme constitutionnelle : danger pour nos libertés

Le G21 est un cercle de réflexion qui regroupe d’anciens hauts fonctionnaires, entrepreneurs et économistes. Les membres sont :

  • Jean-Pierre Gérard, Ancien membre du Conseil de la Politique Monétaire, Président du club des N°1 mondiaux français à l’exportation,
  • Henri Conze, Ancien délégué général à l’Armement,
  • Jean Hernandez, Président de Chambre honoraire à la Cour des Comptes,
  • Jacques Aurin, Secrétaire Général du club des N°1 mondiaux français à l’exportation,
  • Christian Després, Ingénieur Général des Ponts et Chaussées.

Ils lancent cet appel :

"Le G 21 est fondamentalement opposé à la réforme constitutionnelle voulue par le président de la République et le gouvernement. Le but affiché de cette réforme est de faire face et de s’opposer à toute atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation, et aux actes de terrorisme. Ce projet conçu à la va-vite, pour profiter des circonstances politiques politiciennes, s’inscrit dans un ensemble plus vaste des privations de liberté, depuis le début de la présidence de M. Hollande. L’opposition du G 21 s’appuie sur les éléments suivants.

I. inutilité et mauvaise définition des éléments de cette loi.

• Le dispositif actuel de l’État d’urgence est amplement suffisant. Il a permis de faire face a tous les attentats commis lors de la guerre d’Algérie. Ces attentats étaient de même nature que ceux d’aujourd’hui.
• Cette modification vient après de nombreuses dispositions liberticides comme la loi sur le renseignement qui permet de surveiller et de bloquer toute communication Internet ou autre sur de simples présomptions, et la diminution des

Lire la suite de l'article

Qui est en danger : Schengen ou les peuples d’Europe ?

Le Danemark a pris la décision de contrôler sa frontière avec l'Allemagne et la Suède a fermé aux immigrés un pont la reliant au Danemark. Le royaume scandinave, qui compte 9,8 millions d'habitants, a reçu plus de 160 000 demandes d'asile cette année et en attend 170 000 l'an prochain. D'après The Guardian, le nombre de demandeurs d'asile a atteint 10 000 par semaine à l'automne. Les autorités entendent réduire ce nombre à 100 par semaines cette année.

Le porte-parole du ministre des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier, Martin Schäfer a déclaré :

"La libre circulation est un bien précieux (…), Schengen est très important mais est en danger".

De son côté, l'ancien président tchèque Vaclav Klaus a une autre vision du danger :

"Nous sommes sur le seuil d'une nouvelle époque de mouvements migratoires. Certains (en Europe) pensent que la vague de migrations a déjà cessé. Mais elle ne fait que commencer, un véritable tsunami est sur le point d'arriver".

Lire la suite de l'article