Archives par étiquette : convertissent

Terres de Mission : Ces musulmans qui se convertissent

L'émission Terre de missions du 5 août comporte deux séquences.

La première, sur l'Eglise en France, est consacrée à l'action d'évangélisation menée par David van Hemelryck. L'ancien pilote de "Hollande dégage" poursuit son tour des plages françaises en avion, mais, cette fois, pour annoncer l'amour du Christ.

Puis, Moh-Christophe Bilek, président de l'association Notre-Dame de Kabylie, évoque pour nous le rôle de la Vierge Marie dans la conversion des musulmans au christianisme, ainsi que dans l'annonce de la fin des temps.

Lire la suite de l'article

Terres de Mission : ces musulmans qui se convertissent

Dimanche 29 juillet, l'émission religieuse de TV Libertés, Terres de mission, recevait Daniel Hamiche, rédacteur en chef de l'Observatoire de la christianophobie. Ce dernier est venu présenter les chiffres (calamiteux !) de la christianophobie en France au cours du premier semestre.

Puis la séquence magazine de l'émission, Eglise en marche, est consacrée à une discussion avec Moh-Christophe Bilek, converti de l'islam au christianisme et fondateur de l'association Notre-Dame de Kabylie, qui évoque le rôle que les convertis de l'islam pourraient jouer dans le dialogue islamo-chrétien qui, trop souvent, les oublie ou les ignore.

Lire la suite de l'article

Ces femmes qui se convertissent à l’islam

De Sabine de Villeroché sur Boulevard Voltaire :

Images"Marine, 18 ans, compagne de Redouane Ladkim, le tueur de Trèbes, convertie à l’islam depuis deux ans, complice… Émilie König, 33 ans, partie faire le djihad, originaire de Lorient, « demande pardon et cherche à revenir en France »… Combien sont-elles, ces petites Françaises de souche, à « changer de vie » pour embrasser le Coran ? Un chiffre hallucinant révélé par une étude réalisée par des chercheurs britanniques en 2011 (relayée sur le site Atlantico) estime à près de 70 % de femmes parmi les Européens qui se convertissent à l’islam ! 

Dans la plupart des cas, rien ne prédestine ces filles à la religion d’Allah. Biberonnées aux droits de l’homme à l’école de la République, nourries de télé-réalité dès leur plus jeune âge, elles jettent aux orties tout ce pour quoi leur mère et grand-mère ont combattu : égalité, pilule, avortement… et font le choix d’une autre religion et d’un autre modèle social… Rien ne semble les arrêter : ni la perspective du port du voile ou de la burka, ni même l’idée d’être reléguée à un statut inférieur à celui de l’homme. Faut-il leur rappeler que, devant un tribunal de la charia, la parole d’un homme vaut celle de deux femmes ?

Comment expliquer cet échec de transmission et, d’abord, que leur a-t-on transmis ? Les témoignages de ces « petites fiancées de l’islam » devraient tous nous interpeller et nous aider à y voir clair.

Le phénomène de mixité sociale et son effet de contagion crèvent les

Lire la suite de l'article

Enquête sur ces musulmans qui se convertissent

Une enquête passionnante sur les phénomènes inédits de conversion de l'Islam au christianisme dans le monde entier. David Garrison est professeur à l'Université de Chicago et son livre (Un souffle dans la maison de l'islam) a été un best seller aux Etats-Unis.

Lire la suite de l'article

Des musulmans se convertissent en masse au christianisme

Lu sur Islam et Vérité :

"En 1980, les citoyens de Géorgie étaient musulmans. Aujourd’hui, 75% des 400 000 musulmans se sont convertis. Ils sont devenus chrétiens. L’exemple de la Géorgie illustre ce qui pourrait se passer en Europe avec les « réfugiés ». La Georgie fut l’un des premiers pays à adopter le christianisme en tant que religion officielle, en 301, quelques décennies après l’Arménie. Après quelques attentats et conversions forcées à coup de décapitation – déjà – l’Adjarie devint très majoritairement musulmane. En 1991, la chute du communisme permit à la Géorgie de retrouver son indépendance, et à l’Adjarie de faire sécession. En 1982, des milliers d’habitants de la région, jusque là musulmans, furent baptisés. Le jour de Pâques, des centaines de conversions étaient célébrées. Le 13 mai 1991, 5000 musulmans et athées devinrent orthodoxes – en une seule journée. […]

A Berlin, des centaines de réfugiés iraniens et afghans ont changé de foi religieuse à l’église évangélique de la Trinité. Beaucoup affirment que cela représente leur vœu impossible à réaliser dans leurs pays d’origine. Silas, un jeune iranien de 25 ans, récemment converti et vivant à Berlin, explique à Charisma News pourquoi il a changé de religion :

“Quand j’ai commencé à lire la bible, ça m’a transformé. … Au début, je ne voulais pas être chrétien, je voulais juste comprendre. Mais plus je trouvais de réponses, plus je réalisais que je trouvais Dieu. C’est là que j’ai compris que l’Islam est un énorme mensonge.”

Les Pasteurs allemand font remarquer que les convertis chrétiens ont certes plus de chances d’obtenir le droit de rester

Lire la suite de l'article

“Chaque année 7 000 français de souche se convertissent à l’islam”

Je croyais que les Français de souche n'existaient pas. Peut-être que si, dès lors qu'il se convertissent à l'Islam ? Voici ce que propose l'Université de Strasbourg le 4 février :

"L’équipe « Droits et religions » de l’unité mixte de recherche DRES vous informe de la projection du film Des musulmans pas très catholiques dans le cadre du cycle Les toiles de la laïcité.

Synopsis

Chaque année 7 000 français de souche se convertissent à l’islam. Parmi ces convertis, des sportifs de haut niveau, des artistes reconnus, des philosophes, des officiers, des chefs d'entreprise, des ingénieurs, des universitaires, des chômeurs… et beaucoup de jeunes des cités en recherche de repères. À cheval entre deux cultures, ces convertis préfigurent ce que sera l’islam de France, dans quelques années.

A l’occasion de cette projection vous pourrez débattre avec :

Gérard Gonzalez – Professeur à l'Université de Montpellier et membre de l'Institut de droit européen des droits de l'Homme (IDEDH)."

Lire la suite de l'article

Migrants : en Allemagne, le choix perdant des musulmans qui se convertissent au christianisme

Pierre Jova (journaliste féru de géopolitique, il a couvert la crise migratoire en Serbie et en Hongrie pendant l’été 2015 et travaille à présent pour Famille Chrétienne), de retour d'un reportage en Allemagne, était interrogé par Atlantico, à qui il explique que des migrants musulmans se convertissent au christianisme (essentiellement protestant), dans des proportions suffisantes pour être remarquées :

[…] "Il y a une vraie tendance de fond dans la capitale allemande, qui se concentre dans quelques paroisses de l'Église protestante d'Allemagne (Evangelische Kirche Deutschland – EKD), et à l'église luthérienne de la Trinité, dans le quartier résidentiel de Steglitz, au sud de Berlin. Cette dernière paroisse est rattachée à une Église luthérienne indépendante, et rassemble le plus de convertis : elle compte près de 800 anciens musulmans, qui y ont reçu le baptême depuis 2013. Et des dizaines d'autres baptêmes sont déjà prévus ces prochains mois.

Quel est le profil des convertis que vous avez rencontrés ?

La plupart des convertis sont présents en Allemagne depuis au moins 4 ou 5 mois. Ce sont des jeunes, surtout des hommes. Ils sont majoritairement Iraniens et Afghans, surtout dans la paroisse luthérienne indépendante de Steglitz. Les Iraniens sont des gens cultivés, souvent artistes ou intellectuels, qui rejettent la dictature des mollahs et l'ordre moral islamique qui l'accompagne. Ils ont souvent eu affaire avec la police du régime, pour avoir milité dans des partis d'opposition, fait partie de la "révolution verte" de 2009, ou simplement avoir été surpris à participer à des fêtes clandestines alcoolisées.

Lire la suite de l'article

Des centaines d’immigrants se convertissent au christianisme en Allemagne

Lu ici, cette oeuvre du pasteur cité dans mon précédent post

"Le pasteur Gottfried Martens de l'église de la Sainte Trinité à Berlin a vu sa paroisse évangélique luthérienne sous le feu des projecteurs. Il s'apprête à célébrer une cinquantaine de baptêmes pour le seul mois de novembre, et a déjà fait entrer dans le giron de l'Église près de 600 musulmans depuis 2008. Il les accueille dans sa paroisse, et leur donne des cours de catéchisme «Je veux les baptiser, mais je dois tous les connaître personnellement pour être sûr que leur conversion est vraiment sincère», témoigne-t-il sur France 2. «Je suis loin de donner un certificat de baptême à tout le monde», se défend le pasteur. A Hanovre, un autre pasteur, le père Oboski revendique 2000 baptêmes depuis 2008. Une autre petite paroisse de Berlin affirme avoir converti 120 nouveaux paroissiens en trois ans.

Parmi eux, des Afghans, quelques Syriens, mais surtout une majorité d'Iraniens. Il existe en effet une proximité théologique plus importante entre chiisme et christianisme, qui facilite les conversions.

«Ma mère est musulmane mais moi, j'ai décidé de me convertir. En Grèce et en Italie, j'ai eu le temps de voir ce qu'est le christianisme. C'est la meilleure religion que je connaisse.» témoigne, Asma, une Afghane de 17 ans, dans La Croix.

«J'ai vu de mauvaises choses dans ma religion, l'islam. Il y a le groupe État islamique, dans mon pays il y a une dictature islamique mais

Lire la suite de l'article

A Gaza aussi, des chrétiens fuient ou se convertissent

Un reportage fort instructif, réalisé en début d’année pour une chaîne israélienne (que l’on peut penser certes partisane).

Lire la suite de l'article