Archives par étiquette : condamné

Laurent Baffie condamné pour injure publique contre Frigide Barjot

En tant que représentante médiatique de LMPT, Virginie Tellenne avait été traitée de "pire des homophobes" en avril 2013 par le sénateur Jean-Pierre Michel, à l'époque rapporteur de la loi Taubira, et l'avait poursuivi diffamation et injure publique : elle avait alors été déboutée. En 2014, elle avait été qualifiée par tweet d'"immonde Barjot" par Pierre Bergé, mécène de la reproduction marchande par PMA et GPA, qui avait à l'époque laissé planer la responsabilité de Virginie Tellenne sur la mort du jeune anti-fa Clément Méric. En ne faisant pas droit à ses demandes de faire condamner les auteurs de ces propos injurieux, la XVIIe chambre correctionnelle du TGI avait, en 2013 et 2014, laissé impunie la présomption d'homophobie de Frigide Barjot.

Le 8 juin, la justice a osé changer de jurisprudence. Virginie Tellenne poursuivait Laurent Baffie, de qui elle avait pourtant été l'amie jusqu'aux manifs de 2013 : il avait alors totalement changé de comportement à son égard, l'insultant à plusieurs reprises, sous prétexte d'homophobie, à la radio et la télévision. Et il avait refusé de s'excuser avant qu'elle ne se soit "publiquement excusée auprès de la communauté homosexuelle pour tout le mal qu'elle a pu leur faire".

Ce procès a donc donné lieu à la confrontation de deux notoriétés du PAF, l'une militante chrétienne de la filiation biologique de chaque enfant, l'autre agitateur médiatique des causes libertaires de gauche, et de plus en plus adepte des dérapages envers les femmes. Le bâtonnier Pierre-Olivier Sur et Maître Mathias

Lire la suite de l'article

Le terroriste Karim Cheurfi, libéré avant la fin de sa peine (allégée), de nouveau condamné en 2014 mais laissé libre

Unknown-7Karim Cheurfi est très défavorablement connu de la justice. Il avait tiré en 2001 sur des policiers alors qu’il était en garde à vue à Melun. Condamné à 20 ans en 2003, il avait vu sa peine allégée à 15 ans en 2005.

Sa dernière condamnation remonte au 9 juillet 2014. Le délinquant avait alors écopé d’une peine de sursis avec mise à l’épreuve pour vol et usurpation de plaque d’immatriculation. Il était suivi par un juge d’application des peines de Meaux mais ne respectait pas ses obligations…

Karim Cheurfi était suivi par un juge d’application des peines. Il ne se soumettait plus à ses obligations auprès du juge et ne se rendait plus aux rendez-vous. Karim Cheurfi s'est rendu plusieurs fois à l'étranger pendant sa période probatoire (2015-17) alors qu'il n'en avait pas le droit.

Faudra-t-il inculper les juges ?

Lire la suite de l'article

Le terroriste des Champs-Elysées avait déjà été condamné pour avoir tiré sur des policiers

C9407pIW0AAzC3_Selon plusieurs médias, dont BFMTV et France 3, l’identité mentionnée sur la carte grise retrouvée dans le véhicule de l’assaillant est celle de Karim Cheurfi. Cet homme est né en 1977 à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis) et vivrait à Chelles, en Seine-et-Marne.

Ce Français de 39 ans avait été condamné en février 2005 à 15 ans de réclusion pour trois tentatives d'homicide volontaire, dont deux visant des policiers. Il avait reconnu les faits lors de son procès en appel. En première instance en 2003 devant une cour d'assises, il avait été condamné à 20 ans de réclusion criminelle.

Son procès trouvait son origine dans une course-poursuite en 2001. Alors qu'il circulait au volant d'une voiture volée, armé d'un revolver, il avait percuté un véhicule conduit par deux jeunes frères, l'un d'eux étant élève gardien de la paix. Le chauffard avait pris la fuite à pied avant d'être rattrapé par le conducteur de la voiture percutée et son frère muni d'un brassard «police». Le chauffard avait tiré deux balles, les blessant grièvement au thorax. Il avait été arrêté peu après et placé en garde à vue sous un faux nom. Deux jours plus tard, il avait grièvement blessé un policier qui le sortait de sa cellule et dont il avait saisi l'arme, faisant feu à plusieurs reprises.

Il était visé par une enquête antiterroriste pour avoir manifesté son intention de tuer des policiers. L'Etat islamique a revendiqué l'attentat. Peu après 23h30, l'agence de propagande de Daech, Amaq, a revendiqué l'attaque en affirmant qu'elle

Lire la suite de l'article

On condamne France 2 pour la caméra cachée à Sevran et non C8 pour le FN

La chaîne C8 avait-elle le droit de filmer le FNJ en caméra cachée ? Pour Jean-Yves Le Gallou, La réponse a été apportée par l’ensemble des médias il y a deux jours avec la condamnation du reportage dans le bar de Sevran, procédé jugé contraire à la déontologie, et d’autant plus scandaleux qu’il y a eu des coupures.

Lire la suite de l'article

Bernard Antony condamne le dérapage anti-catholique de Florian Philippot

Suite au tweet dénué de sens de Florian Philippot à propos de Macron, Bernard Antony réagit :

“Alors que je développais dans une émission pour Radio-Libertés toute mon indignation sur les propos d’Emmanuel Macron sur la culture française qui, selon lui, n’existe pas et sur ses déclarations abjectes, ses faits et ses gestes en Algérie, on me faisait passer le dernier tweet en date à son encontre de Monsieur Philippot, la tête pensante du Front National.

Ce dernier, avec l’humour gloussant qui le caractérise, a proféré ceci : « avec En Marche sur l’eau, le christique Macron veut multiplier les visas d’Algérie vers la France comme son ancêtre multipliait les pains ».

C’est donc tout ce que monsieur Philippot a trouvé à dire pour répliquer aux insultes macroniennes contre l’œuvre de la France en Algérie !  

On demeure pantois devant une telle débilité de sarcasme anti-chrétien. Philippot se vautre là dans le registre des grosses plaisanteries qui émaillaient les « agapes fraternelles » où les frangins du Grand Orient sous la III° République s’esbaudissaient en s’empiffrant de lard le Vendredi Saint.

Malgré tout ce que je jugeais d’insatisfaisant dans un certain nombre des trop nombreux 144 engagements du programme de gouvernement de Marine Le Pen, notre à priori était de convier l’Institut du Pays Libre à décider d’un vote pour le « moindre mal » politique qu’elle semble incarner. Il va de soi que si elle ne sanctionnait pas le dérapage anti-catholique de son vice-président et porte-parole, comme elle l’a fait pour d’autres

Lire la suite de l'article

Italie : le spécialiste de la FIV condamné à 3 ans de prison pour extorsion

Severino Antinori, le gynécologue italien spécialisé dans les techniques de fécondation artificielle vient d’être condamné à trois ans et demi de réclusion pour extorsion.

Ce praticien a exigé un dessous-de-table à un couple dans le cadre d’une fécondation artificielle. Dans un premier temps, le gynécologue avait réclamé une première enveloppe de 30 000 euros pour organiser le voyage du couple en Espagne. 

Lire la suite de l'article

On peut donc tuer un bébé avant qu’il naisse et être condamné

Une femme de 27 ans a comparu lundi devant le tribunal de Lorient. En novembre 2015, enceinte de sept mois, elle s'était donné trois coups de couteau dans le ventre. Elle s'est disputée avec le père de l'enfant qu'elle portait. Le bébé a pu être sauvé mais il a été atteint au visage : il présente deux cicatrices, au niveau de la paupière et d’une pommette.

Elle a été condamnée à 4 années de prison dont la moitié avec sursis.

Lire la suite de l'article

Le parti LR préfère-t-il un candidat condamné à un candidat soupçonné ?

Une tribune signée par plusieurs dizaines de députés LR et appelant au retour d'Alain Juppé est en cours de préparation

Ces députés préfèrent donc un candidat condamné pour prise illégale d’intérêts dans une affaire d’emplois fictifs (14 mois de prison et un an d’inéligibilité), à un candidat soupçonné dans une affaire d'emplois fictifs.

Vraiment, la stratégie de défense de LR me laisse pantois.

Il serait temps que "la droite" sorte de cette attitude victimaire, qui consiste à s'excuser sur les plateaux face aux oukases médiatiques et aux accusations venues de la gauche. La meilleure défense étant l'attaque, il serait plus utile de songer à déstabiliser la gauche. Par exemple, en l'absence de munitions sur les casseroles de ses adversaires, en sonnant la fin des clivages et en ouvrant des alliances à toutes les droites, y compris jusqu'au FN. Mais évidemment, il faut un peu de courage.

Lire la suite de l'article

François Bousquet : François Fillon se condamne à un échec programmé

Interrogé sur TV Liberté à propos de son ouvrage sur Patrick Buisson, La droite Buissonière, François Bousquet indique que la ligne Buisson c'est celle qui permet de passer des 20% de Chirac aux 30% de Sarkozy. En lui tournant le dos, François Fillon est parti pour échouer.

Lire la suite de l'article

Un CHU condamné après l’amputation des 4 membres d’une femme qui avait avorté

En attendant le délit d'entrave, voici une information politiquement incorrecte :

"A la lumière des conclusions d’un collectif d’experts, ils ont condamné le CHU de Bordeaux, pour prise en charge défaillante, à une provision de 300.000 euros pour une indemnisation, révèle Sud Ouest. Une mère de famille avait dû subir une amputation des quatre membres après avoir contracté une infection nosocomiale suite à une intervention pour une interruption volontaire de grossesse."

Lire la suite de l'article

Une nation qui condamne à mort ses propres enfants, est déjà condamnée

Communiqué de SOS Tout-Petits

"Ce jeudi 1er décembre, l’Assemblée nationale examine en première lecture la proposition de loi du groupe socialiste concernant le « délit d’entrave numérique à l’IVG ». Malgré le tabou que l'on veut imposer, cette initiative illustre, avec différents autres événements survenus depuis le début de l'année, que, depuis 40 ans, l'avortement est resté un sujet de société des plus sensibles. Nous dénonçons, tout d'abord, la culpabilité de l'État français dans la promotion, depuis des dizaines d'années, de l'avortement de masse. Nous dénonçons aussi l'imposture totalitaire de la censure des sites Internet qu'une telle loi impliquerait.

Unknown-72Nous constatons donc, sans surprise, que la Liberté semble être une entité à géométrie variable : elle n'est jamais utilisée par ses plus virulents défenseurs que dans le dessein exclusif de servir le Mal. Ceci ne nous empêchera pas bien évidemment de brandir la « liberté d'expression » et le « libre choix », pour mettre les élites politiques face à leurs propres contradictions. Mais nous tenons à réaffirmer notre position : jamais la liberté ne pourra être considérée comme une fin en soi; jamais nous n'accepterons qu'au nom de la liberté, soit mise sur un pied d'égalité la vie d'un enfant innocent, et sa mise à mort.

Nos objectifs sont clairs : il ne s'agit pas simplement de l'accès à une information authentique sur l'avortement. Il s'agit du respect de la Vie de sa conception à sa mort naturelle, et donc de l'abrogation pure et simple de la loi

Lire la suite de l'article

I-Télé condamné pour avoir viré Eric Zemmour

Unknown-57Après une grève de 31 jours, la chaîne d’information du groupe Canal+ a été condamnée à payer 50 000 euros de dommages et intérêts à Eric Zemmour, écarté de l’antenne en décembre 2014 après des propos tenus au quotidien italien Corriere della Serra en octobre 2014. iTélé devra également lui verser 8000 euros au titre des frais de justice.

La chaîne a été condamnée pour « rupture brutale et abusive du contrat, sans préavis et sans invoquer aucun manquement contractuel ».

Lire la suite de l'article