Archives par étiquette : communiste

Frappes en Syrie : il faut que ce soit un pays communiste qui rappelle le droit aux “démocraties”. Un comble.

Qu'est-ce que les puissances occidentales, auto-proclamées garantes du Droit et Référence mondiale du respect des peuples, ont à répondre à Pékin sur ce juste rappel à la loi?

Au lendemain des frappes lancées par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni, au tour de la Chine de réagir. "Nous nous opposons constamment à l'usage de la force dans les relations internationales, et soutenons le respect de la souveraineté, de l'indépendance et de l'intégrité territoriale de tous les pays", a déclaré Hua Chunying, porte-parole du ministère des Affaires étrangères. "Nous appelons les parties concernées à revenir dans le cadre du droit international et à résoudre la crise par le dialogue et la négociation", a-t-elle ajouté, dans un communiqué sur le site du ministère.
"Toute action militaire unilatérale qui contourne le Conseil de sécurité de l'ONU (…) contrevient aux principes et normes élémentaires du droit international, et ne fait que compliquer la résolution du problème syrien", a encore observé Mme Hua. "Une solution politique est la seule issue possible", a-t-elle ajouté, rappelant que Pékin demande "une enquête complète, équitable et objective" sur l'attaque chimique en Syrie, et que "nulle partie ne devait préjuger des résultats" de celle-ci.
 
La Chine, comme membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, a mis à plusieurs reprises son veto depuis 2011, à chaque fois aux côtés de la Russie, à des résolutions onusiennes sur la Syrie, s'opposant farouchement à toute intervention américaine. Plaidant pour une "résolution pacifique" de la

Lire la suite de l'article

Le quotidien communiste La Marseillaise sous perfusion

De Francis Bergeron dans Présent :

Unknown-21"La Marseillaise est un quotidien communiste de la région marseillaise, comme son nom l’indique. Ce journal n’a plus de lecteurs depuis longtemps. Il traîne une dette de sept millions d’euros. Mais il emploie pourtant encore 85 salariés, dix fois plus que Présent, logés dans un immeuble du centre-ville, aujourd’hui d’aspect assez délabré, mais à une adresse plutôt flatteuse, tout près de la Canebière et du Vieux-Port. Comment est-ce possible ?

Le quotidien communiste régional survit grâce aux collectivités de la région encore tenues par le PC, qui lui apportent régulièrement leur marché publicitaire.

Par ailleurs, le journal a bénéficié d’un prêt de 458 000 euros du Fonds de développement économique et social, perçu en 2016, mais qu’il ne remboursera probablement jamais.

Et chaque fois que le journal est menacé d’une liquidation, artistes, sportifs et politiciens locaux montent au créneau, au nom de la pluralité d’opinion. Uniquement des politiciens communistes ou d’extrême gauche ? Ne croyez pas cela. Vous trouvez parmi les soutiens de La Marseillaise, le maire, Jean-Claude Gaudin, son dauphin, Renaud Muselier, les dirigeants de l’Olympique de Marseille, etc.

[…] Il n’empêche que, acculé à la liquidation, après plusieurs redressements judiciaires successifs, le quotidien vient encore d’obtenir la semaine dernière un avis favorable pour une poursuite de son activité, au moins jusqu’au 28 mai. Ce sursis, La Marseillaise le doit cette fois en grande partie à… Nice Matin, le quotidien régional a en effet pris une participation à hauteur de 25% du capital de La Marseillaise, sachant en outre

Lire la suite de l'article

Le Manifeste du Parti communiste en cadeau ! Et pourquoi pas un séjour gratuit au Goulag ?

Bernard Antony dénonce le cadavre du communisme qui bouge encore :

Getimage.php"Sans vergogne une affiche de « pub » de l’Humanité dans les kiosques annonce un hors-série « Marx, le coup de jeune » vendu 10 € avec « en cadeau » (sic !) le Manifeste du Parti communiste, édité pour la première fois il y a 170 ans. […] 

En fait de « coup de jeune », je constate que dans « l’Huma » désormais on n’hésite plus à publier des textes d’hérétiques gauchistes, trotskystes ou maoïstes, dont l’heure de gloire fut la période soixantuitarde. Ainsi du dirigeant de la LCR, Daniel Bensaïd, simplement présenté comme « philosophe » et sans mention qu’il n’est plus, lui non plus, comme Marx, de ce monde. Et dans l’article d’un certain Jacques Bidet (« philosophe et auteur ») « Qu’est-ce qu’une trace féconde ? » (resic !), on cite le gourou maoïste des années 68, Althusser (directeur de Normale Sup jusqu’à ce qu’il ait assassiné sa femme en l’étranglant), et encore Michel Foucault et Pierre Bourdieu.

Voilà donc pour « le coup de jeune » de Marx. Au verso de la plaquette de réédition du Manifeste, j’apprends qu’en 2014 l’UNESCO a fait entrer ce texte « au panthéon de la pensée politique » (resic !) en le classant au patrimoine de l’humanité ! Pas moins. Mais on sait qu’en fait d’UNESCO, c’est plutôt « d’UNESCOmmuniste » qu’il faudrait parler.

[…] Mais, comme on le voit, au parti communiste dit « français » comme à l’Humanité qui idolâtra Lénine et approuva le pacte Hitler-Staline, et encensa toutes les dictatures bolcheviques, on n’éprouve, pour reprendre les mots de Marx, nulle

Lire la suite de l'article

Lénine : « Un bon communiste est un bon tchékiste ».

Une-1651(1)Stéphane Courtois a été longuement interrogé dans L'Homme Nouveau sur Lénine et la révolution bolchévique. Extrait :

"[…] Tous ces révolutionnaires russes connaissent la Révolution française par cœur et s’identifient personnellement à tel ou tel de ses personnages. Lénine reprend directement ce que j’appelle les éléments proto-totalitaire de la Révolution française, dont la Terreur et la dictature. Il fait même référence très clairement à l’écrasement de la Vendée. Dès 1905, il y consacre une page entière, absolument hallucinante. C’est la préfiguration pure et simple de ce qui va se passer.

L’organisation de la guerre civile va permettre d’exterminer les gens, avec notamment cet outil qu’est la Tcheka. Celle-ci contient un aspect totalement nouveau. Auparavant, il existait déjà des polices politiques, à l’instar de l’Okhrana, sous le tsar. Mais il s’agissait d’une police de surveillance et d’infiltration des groupes révolutionnaires dont les membres arrêtés étaient déférés à la justice. En revanche, la Tcheka est autorisée à torturer et tuer en toute illégalité et impunité tous les opposants du régime. Dzerjinski le dit très clairement : « Le meilleur moyen de faire taire un homme, c’est de lui mettre une balle dans la tête ». Dans quel autre régime a-t-on entendu ce type de phrase?

La Tcheka se conduit de manière tellement violente, abominable que certains membres de la direction bolchevique s’en inquiètent. Lénine réagit en affirmant : « Un bon communiste est un bon tchékiste ».

Lire la suite de l'article

Le système communiste enserre toujours dans son carcan près du tiers de la population de l’humanité

Bernard Antony publie un nouveau livre, intitulé « Le Communisme, 1917-2017 ». Il est interrogé sur Riposte laïque. Extrait :

Melenchon-staline2"« C’est parce que, depuis plus de trente ans, le bolchevisme a proclamé que tous les moyens sont bons pour réussir ; c’est parce que la répétition constante du mensonge finit par donner une apparence de réalité aux faits les plus inexacts que le bolchevisme moderne est la plus gigantesque entreprise de dépravation de l’homme qui ait jamais existé ». C’est un extrait du discours prononcé le 16 novembre 1948 à l’Assemblée Nationale par le ministre de l’Intérieur Jules Moch. Un grand homme à qui la France doit beaucoup. En parlant ainsi du communisme, cet homme, juif, socialiste, franc-maçon, héros de la guerre de 14, grand résistant et père d’un enfant résistant tué par les nazis, n’était pourtant pas suspect de vouloir banaliser le nazisme !

Mais ayant voyagé en URSS, il avait tout compris. Compris non seulement que Staline et Hitler, selon l’expression du grand historien Pierre Chaunu, étaient « des jumeaux hétérozygotes » mais que le premier des deux, sorti du ventre atroce du léninisme, avait largement participé au développement du second en lui fournissant les deux piliers du système de déshumanisation communiste : la Tchéka et le Goulag.

Tchéka : modèle de la SS et de la Gestapo.

Goulag : modèle du système concentrationnaire nazi.

Quoique ni socialiste ni maçon, j’admire ce Jules Moch qui sut briser les grèves insurrectionnelles du PC et de la CGT sans état d’âme, ayant bien pesé ce

Lire la suite de l'article

Le groupe communiste inquiet pour sa survie au Parlement

Lors des journées parlementaires du Parti communiste et du Parti de gauche dans une ancienne mine de Wallers-Arenberg (Nord), la question d’un rassemblement à la gauche du gouvernement était une nouvelle fois au cœur des débats. Le Premier secrétaire du Parti communiste, Pierre Laurent, n’est toujours pas décidé à se ranger derrière Jean-Luc Mélenchon.

Les parlementaires n'ont pas caché leurs inquiétudes sur le maintien de leur groupe parlementaire à l'issue des élections de l'an prochain, législatives et sénatoriales.

Capture d’écran 2016-09-16 à 13.40.02

"La mise à l'écart de millions de gens de toute représentation" : cela le gêne moins lorsque ces millions votent FN.

Lire la suite de l'article

Le parti communiste américain soutient Hillary Clinton

Lu sur Réinformation.tv :

"Le soutien enthousiaste du parti communiste américain à Barack Obama hier et Hillary Clinton aujourd’hui est révélateur : grâce à ces deux disciples du radical Alinsky, les idées de l’extrême gauche sont passées dans le courant majoritaire du parti démocrate.

Le parti communiste américain, naguère financé par Moscou et dont des membres éminents ont espionné au profit de l’URSS, n’a plus beaucoup d’adhérents ni d’électeurs mais garde une influence à travers divers syndicats et associations, et à travers le parti démocrate. Au vingtième siècle, il présentait traditionnellement un candidat à la présidentielle mais depuis Obama, il apporte son soutien dès la convention au candidat démocrate. Bien que Bernie Sanders ait d’abord porté ses espoirs, il s’est rallié sans états d’âme à Hillary Clinton parce que le programme et la formation de celle-ci lui conviennent. C’est une nouvelle facette d’une candidate qu’on savait acquise au mondialisme, représentante de l’oligarchie américaine, corrompue, et qui se révèle en outre adepte des idées d’extrême gauche, comme tous les disciples du radical Saül Alinsky.

Le soutien du parti communiste date d’Obama

Selon l’observateur politique Joseph Farah, ancien communiste et fondateur du site WND.com, si le parti communiste apporte son soutien aux démocrates, c’est qu’il y a « très peu de différences » entre leurs programmes. Cela date d’Obama. En 2008 le parti communiste américain a salué dans son élection la victoire de « la classe laborieuse ». Depuis, son soutien, et sa satisfaction ne se sont jamais démentis. Il a applaudi en bloc son dernier

Lire la suite de l'article

Un ancien élu communiste ne croit pas à la fable des loups solitaires

Ancien député-maire communiste de Vénissieux, André Gerin répond aux questions de l'Est républicain :

"Hollande et la gauche en général ne désignent pas l’islamisme. Or, aujourd’hui, la France est gangrenée par cette idéologie totalitaire. L’heure n’est plus aux discours lénifiants. Si on ne nomme pas la maladie, on ne peut ni la combattre, ni la soigner. Il n’est plus possible de parler de terrorisme sans en préciser la nature. Ce qui s’est passé à Magnanville confirme ce que je pense depuis des années. Arrêtons avec la fable du loup solitaire. C’est du pipeau. Il existe un terreau. Tous ces jeunes radicalisés se nourrissent dans leur territoire. Dans ces secteurs, l’idéologie salafiste fait des dégâts considérables. C’est, pour une part, la loi de la charia qui prédomine. Avec à la clé : endoctrinement, enfermement, homophobie, pression contre les mariages mixtes, sexisme, antisémitisme. Sans oublier le racisme anti-blanc, anti-France, qui est tabou. Pourquoi laisse-t-on cette question au FN ?

Choisir la cécité, c’est contribuer à l’amalgame. Est-ce que la gauche va enfin consentir à reconnaître cette évidence : une partie des musulmans de notre pays s’est radicalisée ? La majorité d’entre eux souffre de cette situation. Il faut leur tendre la main. Mais à eux aussi de prendre leur part pour poser les bases d’un islam spirituel compatible avec la République et le mode de vie à la française. Ce n’est pas moi mais de grands intellectuels musulmans (Abelwahab Meddeb, NDLR) qui ont écrit que l’islamisme

Lire la suite de l'article

La presse communiste distribuée gratuitement dans les collèges et lycées de vos enfants

Lu ici :

Najat Vallaud Belkacem a annoncé ce mardi le lancement d’une plate-forme de journaux gratuits dans les collèges et lycées à la rentrée 2016, afin de développer l’esprit critique des élèves et leur apprendre à se méfier de la désinformation sur les réseaux sociaux (…)

Les premiers titres seront Les Echos, Le Monde, Libération, Le Parisien, Le Figaro, La Croix, L’Humanité, L’Express, Courrier International, L’Obs (…)

« La liberté d’expression, ça s’apprend », a souligné Najat Vallaud-Belkacem lors d’une conférence de presse (…)"

Ne cherchez pas Présent, Minute ou Valeurs Actuelles dans les titres proposés car il s'agit bien de bourrer le crâne de nos enfants avec la pensée unique et le politiquement correct des médias encadrants.

En réalité, la liberté d'expression a un coût. Afin que vos enfants aient un accès libre à une presse indépendante et vraiment pluraliste, il faudra vous abonner au choix à Présent, Minute, Valeurs actuelles, Politique magazine, la Nef, L'Homme nouveau, Famille chrétienne, L'Action française 2000, France Magazine, Actuailes

Et continuer de lire et faire connaître le Salon beige.

Commentaires (14)

D'accord, mais je crois qu'on peut aussi éviter le Figaro! Voici, à l'intention des catholiques qui liraient encore ce journal, une petite recension de la propagande qu'on y trouve (la toute dernière référence se rapportant à la campagne prétendument antiraciste de Belkacem):

De septembre à octobre 2015:

pro-avortement :
http://madame.lefigaro.fr/societe/lespagne-interdit-lavortement-des-mineures-sans-consentement-parental-110915-98122
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/09/28/97001-20150928FILWWW00064-ivg-un-numero-de-telephone-ouvert.php
http://madame.lefigaro.fr/societe/marisol-touraine-livg-est-un-droit-non-negociable-240915-98485
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/09/28/24159-tout-savoir-sur-livg-coup-fil

pro-pornographie :
http://www.lefigaro.fr/cinema/2015/09/17/03002-20150917ARTFIG00280–la-belle-saison-l-affiche-du-film-censuree-par-un-maire-fn.php
http://tvmag.lefigaro.fr/le-scan-tele/people/2015/10/08/28008-20151008ARTFIG00265-comment-clara-morgane-parlera-de-son-passe-dans-le-x-a-sa-fille.php

éloge de la bisexualité

Lire la suite de l'article

Une communiste directrice adjointe d’un service à la Conférence des évêques de France

D'une participante à la Journée nationale de rencontre et de formation des délégués épiscopaux à la Pastorale familiale qui s'est déroulée le 7 mars :

"Ayant découvert par Famille Chrétienne les inquiétudes portées par des délégués diocésains à la famille au sujet de la venue du Père Thomasset, que, pour être franche, je ne connaissais pas, je me permets de vous faire passer mon témoignage sur le déroulement de cette journée et la manière dont celle-ci s’est passée.

D’entrée de jeu, en guise d’accueil, a été offert à chacun des participants le livre collectif regroupant les interventions des 26 théologiens paru chez Bayard, avec notamment une contribution du Père Thomasset et de bien d’autres auteurs. J’aurais préféré recevoir un texte officiel du pape et non une série de propositions plus ou moins douteuses dont l’objectif était de troubler les esprits à l’heure des débats synodaux. En tous cas, je ne me sentais pas en confiance avec ce livre. Voudrait-on éloigner de la doctrine de l’Eglise les auditeurs de cette journée qu’on ne s’y prendrait pas autrement.

BMgr Brunin, le président du Conseil famille et société de la Conférence des évêques de France, a ensuite fait une synthèse de sa perception de la dernière assemblée du synode sur la famille. En l’écoutant j’avais l’impression qu’aucun synode ne s’était déroulé aussi bien que celui-ci. Que tout était dorénavant mieux en termes de collégialité, comme on dit. En arrière-pensée, je me disais que je n’avais jamais autant vu d’évêques et même de cardinaux

Lire la suite de l'article