Archives par étiquette : commis

“Le plus grand destructeur de la paix, aujourd’hui, est le crime commis contre l’innocent enfant à naître”

17 octobre 1979 : il y a 38 ans, Ste Mère Teresa reçut le prix Nobel de la paix :

MèreTérésaNobel« Et je ressens quelque chose que je voudrais partager avec vous. Le plus grand destructeur de la paix, aujourd’hui, est le crime commis contre l’innocent enfant à naître. Si une mère peut tuer son propre enfant, dans son propre sein, qu’est-ce qui nous empêche, à vous et à moi, de nous entretuer les uns les autres ?

L’Écriture déclare elle-même : « Même si une mère peut oublier son enfant, moi, je ne vous oublierai pas. Je vous ai gardés dans la paume de ma main. » Même si une mère pouvait oublier… Mais aujourd’hui on tue des millions d’enfants à naître. Et nous ne disons rien. On lit dans les journaux le nombre de ceux-ci ou de ceux-là qui sont tués, de tout ce qui est détruit, mais personne ne parle des millions de petits êtres qui ont été conçus avec la même vie que vous et moi, avec la vie de Dieu. Et nous ne disons rien. Nous l’admettons pour nous conformer aux vues des pays qui ont légalisé l’avortement. Ces nations sont les plus pauvres. Elles ont peur des petits, elles ont peur de l’enfant à naître et cet enfant doit mourir ; parce qu’elles ne veulent pas nourrir un enfant de plus, élever un enfant de plus, l’enfant doit mourir.

Et ici, je vous demande, au nom de ces petits… car ce fut un enfant à

Lire la suite de l'article

Adoption de la Résolution « Poursuivre et punir les crimes contre l’humanité voire l’éventuel génocide commis par Daech ».

L’ECLJ se réjouit du débat qui a eu lieu ce jeudi 12 octobre à l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) à Strasbourg et de l’adoption de la Résolution « Poursuivre et punir les crimes contre l'humanité voire l'éventuel génocide commis par Daech ». Ce vote marque une nouvelle étape dans la lutte contre le terrorisme islamiste. Cette Résolution recommande aux États européens d’entamer des poursuites judiciaires devant les juridictions nationales et internationales à l’encontre des personnes ayant participé aux crimes commis par « Daech » sur les minorités religieuses en Syrie et en Irak.

Précédemment, cette même Assemblée ainsi que le Parlement européen avaient reconnu que les crimes commis contre les minorités religieuses, notamment chrétiennes, en Syrie et en Irak, constituaient un génocide. L’ECLJ avait œuvré en ce sens. L’ECLJ a ainsi adressé le 10 juillet 2017 une lettre d’alerte au Conseiller spécial aux Nations unies pour la prévention du génocide, M. Adama Dieng, concernant la situation en Syrie et en Irak. L’ECLJ encourageait la mise en œuvre de mesures juridiques rapides pour faire cesser les crimes commis par « Daech » dans ces pays.  Dès le 12 septembre 2017, M. Dieng répondait à cette lettre et déclarait :

« Je partage avec [l’ECLJ] la conviction que, étant établi que les actes commis par [« l’État islamique »] sont constitutifs de crimes de génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, ils devraient être examinés et poursuivis par les Cours et tribunaux compétents et indépendants.»

Face à l'absence actuelle de mécanisme judiciaire international qui soit en mesure de poursuivre

Lire la suite de l'article

Bavière : le nombre de viols commis par des immigrés a augmenté de 91%

Pas d'amalgame ?

"La Bavière a connu une augmentation importante du nombre de viols depuis 2016, avec 685 cas signalés à la police de janvier à juillet de cette année, soit une augmentation de 48 pour cent.

Les migrants ont commis 126 de ces viols au cours de la même période, soit une augmentation de 91% par rapport au nombre de 2016, ce qui rend les migrants responsables de près d’un cas de viol sur 5.

Le ministre bavarois de l’Intérieur Joachim Herrmann, membre de l’Union sociale chrétienne (CSU) – qui est allié à l’Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière allemande Angela Merkel – a déclaré que les raisons de cette augmentation n’étaient pas claires. Le ministre de l’Intérieur a déclaré qu’il fallait plus d’attention pour examiner les statistiques, en promettant de «lutter contre les infractions sexuelles plus intensément, y compris dans les centres pour demandeurs d’asile»."

Commentaires (2)

"Lutter contre les effractions sexuelles…" Sans blague ? Vous avez pas un vieux sécateur qui traîne dans votre jardin ?

Rédigé par : Irishman | 15 sep 2017 12:23:36
____________________________________

Désolé, il faut lire "Infractions" au lieu d'effractions…

Rédigé par : Irishman | 15 sep 2017 12:25:14
____________________________________

Lire la suite de l'article

Des viols commis par des “migrants” dans plusieurs villes d’Autriche lors du réveillon

Une information relayée par l'Observatoire de l'islamisation :

Salsburg-768x512"Les services de sécurité autrichiens ont été sollicités pour des viols commis lors de la nuit du premier janvier 2017, comme ce fut le cas en 2016 (alors que les médias étaient focalisés sur l’Allemagne). 

Le très sérieux quotidien Der Standard rapporte  dans son édition du 2 janvier, plusieurs cas. A Salzbourg, une allemande de 31 ans a été attaquée sexuellement par un « migrant » afghan de 18 ans, tout comme à Innsbruck (Tyrol) où 11 femmes ont signalé s’être fait agressées par des « Nord-Africains » sur la place du marché, pourtant très fréquentée. A Graz (Styrie) une femme s’est faite violée par un migrant non identifié, entre 26 et 30 ans rapporte la victime. 

La police avait anticipé (!) en distribuant 6000 « alarmes anti-harcèlement » que les femmes peuvent actionner lors de situations de danger. ( Résumé d’un article original de Breitbart)

Relire nos précédents articles sur les viols autorisés en islam, notamment par Mahomet concernant les femmes captives issues du butin de guerre."

Lire la suite de l'article

Journée de Grande Pénitence pour tous les péchés commis en Pologne

C'était le 15 octobre dernier. Yves Daoudal commente :

1994777784Plus de 100.000 personnes se sont retrouvées samedi à Czestochowa pour un événement unique en son genre et peu propice à déplacer les foules : une journée de pénitence publique… Naturellement, alors que nos médias s'étendaient sur quelques milliers de furies en noir gueulant que leur corps leur appartient, ils n'en disent pas un mot.

L’initiative émanait d’une petite fondation intitulée Solo Dios Basta (..) Elle disait ceci :

Nous vous invitons à Jasna Gora à la Grande Pénitence pour tous les péchés commis en Pologne. C’est un événement qui concerne toute l’Eglise. Il rassemble toutes les formes de spiritualité, communautés et organisations. Considérez-vous tous invités. Le Peuple polonais est divisé, il y a beaucoup de méchanceté et de haine. Beaucoup vivent dans la peur, l’incertitude, les addictions. Ce sont les conséquences des pêchés que nous avons commis, nous et nos ancêtres (…))

La fondation avait invité le président de la conférence épiscopale, Mgr Gadecki, archevêque de Poznan. Que croyez-vous qu’il se passa ? Que dans le meilleur des cas l’archevêque a répondu que c’était sympathique et qu’il appuyait l’initiative, mais que son agenda ne lui permettait pas d’être présent ? Pas du tout. L’archevêque y est allé, avec d'autres évêques, il a célébré la grand-messe et il a prononcé un remarquable sermon sur le péché, soulignant que le péché était toujours personnel, mais qu’il y avait des péchés publics qui exigeaient une pénitence publique. On y retrouvait naturellement l’enseignement de

Lire la suite de l'article

“Le plus grand destructeur de la paix, aujourd’hui, est le crime commis contre l’innocent enfant à naître.”

A l'occasion de sa canonisation, nous pouvons relire le discours de Mère Teresa à Oslo lors de la remise de son Prix Nobel le 10 février 1979. Extrait :

Unknown-44"Et je ressens quelque chose que je voudrais partager avec vous. Le plus grand destructeur de la paix, aujourd'hui, est le crime commis contre l'innocent enfant à naître. Si une mère peut tuer son propre enfant, dans son propre sein, qu'est-ce qui nous empêche, à vous et à moi, de nous entretuer les uns les autres ? L'Écriture déclare elle-même : « Même si une mère peut oublier son enfant, moi, je ne vous oublierai pas. Je vous ai gardés dans la paume de ma main. » Même si une mère pouvait oublier… Mais aujourd'hui on tue des millions d'enfants à naître. Et nous ne disons rien. On lit dans les journaux le nombre de ceux-ci ou de ceux-là qui sont tués, de tout ce qui est détruit, mais personne ne parle des millions de petits êtres qui ont été conçus avec la même vie que vous et moi, avec la vie de Dieu. Et nous ne disons rien. Nous l'admettons pour nous conformer aux vues des pays qui ont légalisé l'avortement. Ces nations sont les plus pauvres. Elles ont peur des petits, elles ont peur de l'enfant à naître et cet enfant doit mourir ; parce qu'elles ne veulent pas nourrir un enfant de plus, élever un enfant de plus, l'enfant doit mourir.

Et ici, je vous demande, au nom de ces

Lire la suite de l'article

En célébrant la fête de l’Annonciation avec des musulmans, les catholiques lyonnais ont commis une erreur

Le Père Michel Viot explique pourquoi sur son blog (rappel des faits ici) :

"Avec une certaine inquiétude. Je ne trouve pas d’autre expression pour traduire mon état d’esprit devant certaines initiatives catholiques en matière de dialogue interreligieux avec les musulmans.

Oui, la célébration de la fête de l’Annonciation le 4 avril dernier dans un sanctuaire lyonnais m’inquiète et me trouble (…). J’y vois deux risques majeurs:

Le premier concerne la piété mariale. Ce qui la fonde pour nous catholiques, c’est la christologie ! C’est l’affirmation par le Concile d’Ephèse en 431 que la Vierge Marie est « Theotokos » « Mère de Dieu » ! L’Annonciation n’est une fête chrétienne que parce qu’elle proclame la maternité divine de Marie. Or, si le Coran admet la naissance virginale, il refuse à Jésus le titre de Fils de Dieu ! C’est pour cette raison que les chrétiens sont considérés comme des égarés ! Ce sont donc eux qui sont désignés par la Fatiha, première sourate du Coran, récitée le 4 avril dernier à Lyon et ce juste après le Notre Père, authentique Parole de Dieu, ce Dieu incarné que l’Islam refuse et auquel finalement de plus en plus de chrétiens croient de moins en moins. Et cela aggrave mon désarroi ! Car on laisse croire par cette célébration interreligieuse, dans une église, qu’au fond la grande différence de croyance concernant Jésus et Marie n’est pas si grave, puisqu’elle n’empêche pas d’être ensemble pour prier. Et cela déjà poserait problème. Mais les personnes

Lire la suite de l'article

Un acte de guerre commis par une armée djihadiste

Déclaration de François Hollande ce matin :

"Ce qui s’est produit hier à Paris et à Saint Denis près du stade France est un acte de guerre. Et face à la guerre le pays doit prendre les décisions appropriées. C’est un acte de guerre commis par une armée terroriste, Daesh, une armée djihadiste, contre les valeurs que nous défendons et ce que nous sommes : un pays libre. C’est un acte de guerre préparé, organisé, planifié de l’extérieur et avec des complicités intérieures que l’enquête établira".

"Le pays est dans la peine, j’ai pris un décret pour prolonger le deuil national pendant trois jours. Dans le cadre de l’état d’urgence, les forces de l’ordre et l’armée sont mobilisées et je salue leur courage".

"Des militaires patrouilleront en plein Paris tout au long de ces prochains jours. La France, parce qu’elle a été agressée lâchement, sera impitoyable. Elle agira avec tous les moyens, dans le cadre du droit, et sur tous les terrains, intérieurs comme extérieurs, avec nos alliés qui sont eux-mêmes visés par cette menace terroriste".

"Dans cette période si douloureuse, j’en appelle à l’unité, au rassemblement, au sang-froid. Je m’adresserai au parlement réuni en Congrès à Versailles, lundi. La France est forte et même si elle peut être blessée, rien ne pourra l’atteindre. Elle est solide, active, vaillante et triomphera de la barbarie. L’histoire nous le rappelle et la force que nous sommes capable de mobiliser nous en convainc".

Lire la suite de l'article

Affaire Lambert : la CEDH a commis une erreur de droit

Selon Gregor Puppinck :

"La Cour, selon l’usage anglo-saxon, s’appuie autant sur le texte de la Convention européenne des droits de l’homme que sur sa propre jurisprudence pour développer ses raisonnements et justifier ses décisions. Parmi les affaires auxquelles elle se réfère à l’appui de sa décision dans le cas Lambert, l’une des plus importantes, citée à cinq reprises, est l’affaire Glass contre le Royaume-Uni (9 mars 2004). Dans cette affaire, la mère d’un enfant hospitalisé pour troubles respiratoires se plaignait des décisions de l’équipe médicale, prises contre sa volonté, de lui administrer une forte dose de morphine au risque d’entraîner son décès et, en cas de nouvelle crise respiratoire, de ne pas le réanimer. Désireuse de défendre la vie de son fils contre la décision médicale, la mère du patient saisit finalement la CEDH, comme c’est aussi le cas dans l’affaire Lambert. La Cour avait jugé que la décision des autorités médicales « de passer outre, en l’absence d’autorisation par un tribunal, l’objection de la mère au traitement proposé a violé l’article 8 de la Convention ». A l’unanimité la Cour a dit « qu'il y a eu violation de l'article 8 de la Convention ». Les médecins auraient dû respecter la volonté de la mère, ou saisir une juridiction pour la contester. Ce précédent, constatant la violation de la Convention, venait plutôt au soutien des parents Lambert.

Or, dans l’arrêt Lambert, la Grande Chambre énonce à l’inverse de façon erronée que « dans son arrêt du 9 mars

Lire la suite de l'article

Film d’horreur : Le ministère de la Culture a commis une erreur

Le film d’horreur Saw 3D chapitre final a perdu son visa d’exploitation en France suite à une plainte de l'association Promouvoir. Le Conseil d’Etat a pris la décision d’interdire à tous les mineurs ce film, et pas uniquement aux moins de 16 ans. Le film est également interdit de diffusion et de ventes en DVD. Le Conseil d'Etat a déclaré que le film comportait 

« un grand nombre de scènes filmées avec un grand réalisme, montrant des actes répétés de torture et de barbarie et représentant de manière particulièrement complaisante les souffrances atroces, tant physiques de psychologiques, des victimes prises dans des pièges ».

Ces scènes «sont de nature à heurter la sensibilité des mineurs et justifient ainsi une interdiction de ce film aux mineurs de 18 ans». «Le ministère de la Culture a commis une erreur d'appréciation en interdisant la diffusion du film en cause aux seuls mineurs de moins de 16 ans»

La Ligue des droits de l'homme s'indigne de cette censure.

Lire la suite de l'article

Les Raëliens avouent avoir commis des sacrilèges

Dans un communiqué hallucinant, la secte raëlienne avoue avoir profané des hosties consacrées :

"Les Raëliens exposent la «fraude catholique » avec une étude scientifique démontrant que les hosties ne sont que du simple pain

LAS VEGAS, le 28 octobre – L’analyse ADN du pain sacramentel menée par deux scientifiques raëliens réfute l’affirmation catholique de la transsubstantiation, selon une publication de l'Association des scientifiques raëliens. « Une doctrine importante du catholicisme affirme que la galette de blé connue sous le nom d’hostie ou de pain sacramentel, utilisée dans le sacrement de l'Eucharistie ou la Sainte Communion, devient réellement le corps de Jésus-Christ dans un processus appelé transsubstantiation » explique Brigitte Boisselier, PhD et porte-parole du Mouvement Raëlien International.

«Toutefois, l'analyse ADN effectuée sur cinq hosties différentes recueillies après le rituel catholique de la consécration n'a montré absolument aucun changement dans leur ADN. L'ADN de blé est resté ADN de blé, sans ADN humain autre que celui résultant de la contamination provoquée par la manipulation humaine des hosties. Cette étude réfute clairement l'affirmation selon laquelle un rituel religieux célébré par un prêtre peut réellement changer la substance d'une galette de pain en celle d’un corps humain. » […]"

Sur la présence réelle et la transsubstantiation, il n'était pas utile de faire une recherche ADN, qui plus est profanatrice. Il suffisait de se renseigner un peu mieux. Ici par exemple.

Cela étant, si les Raëliens veulent un peu de surnaturel, nous pouvons leur proposer de s'intéresser au miracle

Lire la suite de l'article