Archives par étiquette : cibles

Une « guerre religieuse mondiale » se met en place et les chrétiens en constituent l’une des cibles

Ancien gouverneur du Kansas (2011-2018), Sam Brownback, homme politique chevronné converti du christianisme évangélique au catholicisme en 2002, a été choisi par Donald Trump, le 26 juillet 2017, pour les fonctions d’ambassadeur extraordinaire des États-Unis pour la liberté religieuse, choix ratifié par le Sénat en janvier 2018, et il a prêté serment le 1er février suivant. Il a participé, le 10 mai dernier, à un sommet qui s’est tenu à Washington D.C. sur la persécution mondiale des chrétiens et la manière de la contrer. Breitbart en a rendu compte le jour même dans un article. En voici l’essentiel, par Christianophobie Hebdo :

Unknown-24"Sam Brownback, le nouvel ambassadeur extraordinaire pour la liberté religieuse internationale, a rejoint des responsables religieux, des militants, des experts et des laïcs lors d’un sommet qui s’est tenu sur la colline du Capitole le jeudi [10 mai], destiné à exhorter les chrétiens des États-Unis à cesser d’ignorer la situation désespérée de leurs coreligionnaires brutalement persécutés à l’étranger. Brownback a déclaré qu’une « guerre religieuse mondiale » se mettait en place et que les chrétiens en constituaient l’une des cibles.

L’Institute on Religion and Democracy (IRD) accueillait, ce jeudi, une conférence intitulée : « Sommet sur la persécution mondiale des chrétiens : pourquoi les chrétiens se fichent-ils des chrétiens ? »Lors de ce sommet, les intervenants ont appelé les chrétiens d’Occident à s’occuper de leurs frères et de leurs sœurs persécutés, en faisant valoir que, jusqu’à présent, les chrétiens américains avaient oublié les disciples du Christ

Lire la suite de l'article

Les lecteurs de La Croix, du Figaro, de 20 Minutes et des Echos ciblés par François Fillon ?

C'est ce qu'a écrit la Lettre A :

"Dans la dernière ligne droite de la campagne, les équipes de François Fillon ont procédé à de vastes campagnes d'e-mailings ciblant 3.500.000 électeurs. Les fichiers utilisés étaient issus principalement des grands médias nationaux"

En tout, l'équipe LR a dépensé un peu moins de 50 000 euros pour collecter 3,5 millions d’adresses mail.

Les journaux en question ont publié un démenti :

Dbj0vBsX4AMwZ7VCe à quoi La Lettre A a répondu :

"Après le démenti de plusieurs médias, La Lettre A maintient qu'une prestation de ciblage des lecteurs actifs de La Croix, du Figaro, de 20 Minutes et des Echos a bien été commercialisée par le broker de mails pour la campagne de François Fillon."

La Lettre A publiera demain le second volet de son enquête, sur le ciblage électoral de l'équipe de François Fillon pendant la présidentielle…

Lire la suite de l'article

2 autres policiers des Yvelines ciblés par des djihdistes

Lu sur Novopress :

Larossi-Abballa-1-600x317"Après le double assassinat de Magnanville par Larossi Emballa, les services de renseignement ont établi que deux autres policiers des Yvelines étaient ciblés par les djihadistes et avaient fait l’objet de filatures ! Selon RTL, « Une note blanche de renseignement, relate la radio, a rapporté que des noms de policiers de Mureaux (Yvelines) apparaissaient dans les conversations entre Larossi Emballa, meurtrier des deux policiers à Magnanville, et ses proches. Ces individus ont réalisé des repérages qui leur ont permis de tout connaître de ces deux agents, dont l’un exerce ses fonctions à la Bac et l’autre à la Brigade de sûreté urbaine, le même service que celui où évoluait Jean-Baptiste Salvaing. »

Une information d’autant plus inquiétante que les deux individus avec lesquels Larossi Abbala s’entretenait de ces cibles ont déjà été condamnés pour terrorisme et sont actuellement en liberté !

Dans sa vidéo de revendication, que Novopress a pu visionner, des assassinats de Jean-Baptiste Salvaing et de sa compagne Jessica Schneider, Larossi Emballa avait détaillé ses consignes pour semer la terreur en France…"

Lire la suite de l'article

Sentinelles : les militaires sont des cibles

Saint-Cyrien, ancien colonel de Légion, le général Henri Pinard-Legry est désormais président de l’Association de soutien à l’Armée française (ASAF). Il est interrogé par Minute, qui a enquêté sur les agressions de militaires français :

"Sur le fond, c’est logique qu’on s’en prenne aux soldats de l’opération Sentinelle. Certains partent en Syrie et en Irak, d’autres s’attaquent à des soldats français en mission sur le territoire national. Le vrai problème est le suivant. Les agresseurs de soldats seront jugés pour coups et blessures, comme n’importe quel voyou. Pourtant, il faut les traiter comme des ennemis, puisque nous sommes en guerre. Mais, comme il n’y a pas eu de déclaration de guerre, on ne peut pas les juger dans le cadre d’un tribunal spécial comme collaborateur, par exemple. On a en face de nous un ennemi qui agit en ennemi. Il faut donc un traitement et un cadre juridique adapté. […]"

Lire la suite de l'article

Les cathos, premières cibles religieuses de “Charlie”

Deux sociologues, Jean-François Mignot et Céline Goffette, ont publié une étude montrant que les cathos sont les premières cibles religieuses de "Charlie". Parmi 38 Unes se moquant des religions (sur 523 numéros publiés entre janvier 2005 et janvier 2015), seules 7 sont consacrées à l'islam, quand 21 se moquent de la religion catholique.

Commentaires (4)

effectivement pathétique!!

Rédigé par : Nif | 25 fév 2015 20:53:40
____________________________________

Et combien pour la religion juive ???
Zéro bien entendu ,les bailleurs de fonds sont juifs

Rédigé par : morin | 25 fév 2015 20:59:57
____________________________________

Intéressante l'info mais c'est au 20 heures toutes chaines confondues qu'on doit l'entendre.

Rédigé par : Franchouillard | 25 fév 2015 21:20:46
____________________________________

La méchanceté rageuse de ces mécréants méritait bien que l’Église catholique fît sonner un long glas à la cathédrale Notre-Dame.

Rédigé par : ym | 25 fév 2015 21:31:07
____________________________________

Lire la suite de l'article

Les coptes, cibles des jihadistes en Libye

RFI évoque 200 enlèvements de coptes en Libye au cours de l'année 2014, dont une vingtaine ces deux derniers jours :

"Les coptes sont devenus un gibier de prédilection pour les groupes jihadistes comme Ansar al-Charia et Fajr Libya qui considèrent les chrétiens comme des « mécréants » ont expliqué aux médias égyptiens d'ex-otages libérés. De plus, les jihadistes qui ont annoncé leur allégeance au groupe Etat islamique considèrent les coptes comme les complices des militaires qui ont évincé du pouvoir les Frères musulmans en Egypte. Selon ces témoins, près de 200 coptes ont été enlevés en Libye en 2014. La plupart ont été libérés contre une rançon payée en dollars mais certains ont été tués, leur famille n’ayant pas pu réunir la somme requise."

Lire la suite de l'article