Archives par étiquette : chrétienne

Le peu de réaction de l’épiscopat à l’occasion de la recrudescence de films à thématique chrétienne

9782204118767-5aaa320461267Bruno de Seguins Pazzis, qui offre régulièrement aux lecteurs du Salon beige quelques critiques cinématographiques, vient de publier un ouvrage fort intéressant intitulé Quand le christianisme fait son cinéma, sorte de Bible du cinéma tournant autour de la religion catholique. De Jérusalem au Vatican, en passant par Jésus, la Vierge Marie, les saints, les anges, le diable, l’enfer ou encore le paradis, c’est plus de 1 200 films qui sont répertoriés et commentés. Muets, péplums, westerns, nouvelle vague, Hollywood…., Bruno de Seguins Pazzis revient sur tous les genres, en souligne les spécificités esthétiques, morales et politiques. Il évoque les polémiques à propos de Pasolini, de la Passion du Christ de Mel Gibson ; des anecdotes sur le tournage des Dix commandements de Cecil. B DeMille, ou encore l'incroyable filmographie autour du diable. Alors que le 7e art a une influence certaine sur nos contemporains et que le cinéma a par conséquent une dimension culturelle incontournable, il est opportun de se demander comment la représentation du christianisme est réalisée. Nous l'avons interrogé. 

Depuis quelques temps, on constate une recrudescence de films tournant autour de la religion chrétienne (Silence et Résurrection récemment, Marie-Madeleine et Saint Paul cette année, pour n'évoquer que les grosses productions). A quoi cela est-il dû selon vous ?

Il faut considérer plusieurs choses. Tout d’abord, nous sommes à présent plongés dans une civilisation que d’aucun qualifie de postmoderne et que je n’hésite pas à qualifier de post-chrétienne. Nous sommes aux antipodes d’une société Christo-centrée. Dans cette société qui baigne dans le matérialisme, l’hédonisme, le

Lire la suite de l'article

Un clip de propagande pour une Europe blanche et chrétienne ?

Selon le jury choisissant les capitales européennes de la culture, le clip de la ville hongroise de Székesfehérvár, réalisé pour devenir capitale européenne de la culture en 2023 est… de la propagande pour une Europe blanche et chrétienne. Et en conséquence, la ville de Székesfehérvár a été éliminée.

Lire la suite de l'article

Que la France soit chrétienne ne dépend pas de la conduite à géométrie variable de son peuple

Dans son dernier livre recensé par Denis Sureau, Patrice de Plunkett écrit :

« Rien ne sert de dire que ''la France est chrétienne'' quand les Français ne le sont pas. »

Faut-il que les Français soient chrétiens pour pouvoir dire que la France est chrétienne ? Et à partir de combien de Français pourrait-on dire que la France est chrétienne ? 50%+1 ? Comme pour le suffrage universel… ? A 100%, sinon elle ne serait pas totalement chrétienne ?

Non, la France est intrinsèquement chrétienne et l'apostasie de la Fille aînée de l'Eglise n'y change rien. Une France qui ne serait pas chrétienne ne serait plus la France. Le pape Pie XII résumait cela ainsi : « Si le Christ ne règne pas par les bienfaits de sa présence, Il règne encore par les méfaits qu’entraîne son absence ! »."

Dans L'Homme Nouveau, l'abbé Bonnet répond une question similaire :

"Peut-on encore dire que la France est la Fille aînée de l’Église ?"

Une-1655Extrait de la réponse :

"Je comprends d’autant mieux la pertinence de cette question, que je me la suis posée, bien avant de conclure qu’il était capital de remettre à l’honneur cette expression. Mes amis de l’époque la trouvaient tout à fait injustifiée, car la conduite de la Fille en question, c’est le moins que l’on puisse dire, ne semblait pas très catholique ! Et cela se passait avant mai 68 ! Jeune père de famille, méditant sur l’origine de l’expression, je me disais : « Même

Lire la suite de l'article

Le Mouvement Rural de la Jeunesse Chrétienne recadré par le secrétaire général adjoint de la CEF

Hier, le MRJC a publié un communiqué scandaleux en faveur de l'avortement :

DT7bBijWkAAiKgv.jpg-largeCe matin, Vincent Neymon, directeur de la communication – secrétaire général adjoint et porte-parole adjoint de la Conference des évêques de France, a demandé le retrait de ce texte contraire à l'enseignement de l'Eglise :

Lire la suite de l'article

Pourquoi l’espérance chrétienne est-elle si importante?

« La foi que j’aime le mieux, dit Dieu, c’est l’Espérance. La Foi ça ne m’étonne pas. Ce n’est pas étonnant. J’éclate tellement dans ma création. La Charité, dit Dieu, ça ne m’étonne pas. Ça n’est pas étonnant. Ces pauvres créatures sont si malheureuses qu’à moins d’avoir un cœur de pierre, comment n’auraient-elles point charité les unes des autres. Ce qui m’étonne, dit Dieu, c’est l’Espérance. Et je n’en reviens pas. L’Espérance est une toute petite fille de rien du tout. Qui est venue au monde le jour de Noël de l’année dernière. C’est cette petite fille de rien du tout. Elle seule, portant les autres, qui traversa les mondes révolus. La Foi va de soi. La Charité va malheureusement de soi. Mais l’Espérance ne va pas de soi. L’Espérance ne va pas toute seule. Pour espérer, mon enfant, il faut être bienheureux, il faut avoir obtenu, reçu une grande grâce. La Foi voit ce qui est. La Charité aime ce qui est. L’Espérance voit ce qui n’est pas encore et qui sera. Elle aime ce qui n’est pas encore et qui sera. Sur le chemin montant, sablonneux, malaisé. Sur la route montante. Traînée, pendue aux bras de des grandes sœurs, qui la tiennent par la main, la petite espérance s’avance. Et au milieu de ses deux grandes sœurs elle a l’air de se laisser traîner. Comme une enfant qui n’aurait pas la force de marcher. Et qu’on traînerait sur cette route malgré elle. Et en réalité c’est elle qui

Lire la suite de l'article

Manifestation du SIEL pour la défense de la civilisation chrétienne

Hier devant le Conseil d'Etat :

Christian Vanneste:

Charles Beigbeder :

François Billot de Lochner :

Jean-Frédéric Poisson :

Guillaume de Thieulloy :

Axel Rokvam :

Général Antoine Martinez :

Robert Ménard :

 

Renaud Camus :

Catherine Rouvier :

Les Polonais :

Yasmine Benzelmat :

Karim Ouchikh :

Lire la suite de l'article

Création du mouvement France chrétienne à Montpellier

Le mouvement France Chrétienne vient d'être créé à Montpellier. Le Salon Beige a interrogé les jeunes créateurs du mouvement, âgés de 19 et 18 ans :

La ville de Montpellier a vu se créer une nouvelle association appelée "France chrétienne". Pouvez-vous nous la présenter ? Pourquoi une association de plus ?

18342703_436601473374496_1218896142594721632_nFrance Chrétienne est pour l'instant à considérer comme un mouvement, nous n'avons pas encore demandé le statut d'association officielle à la mairie. L'idée a germé au moment des élections quand Gauthier Marié et moi-même, Clotilde Münkel, avons fait le constat qu'aucun candidat ne représentait les catholiques fidèles à l'Eglise et à ses enseignements. Nous nous sommes alors rendu compte que les jeunes s'intéressent à la politique mais manquent de réflexion et de culture du milieu, nous y compris. C'est pourquoi nous avons voulu remédier à ce manque.

Quelles sont les activités et les spécificités de cette association ?

Le but est simple, réunir des jeunes autours de trois types d'activités :

  • des activités spirituelles, car sans Dieu nous ne pouvons rien faire.
  • des activités intellectuelles de formations : conférences, topos… faits par des intervenants que nous démarchons autour de sujets politiques, économiques ou sociaux.
  • et des actions politiques ou idéologiques : tractage, sentinelles, collage, manifestations….

La spécificité de France Chrétienne est de vouloir intégrer l'Eglise aux réflexions politiques. Et tout particulièrement par sa doctrine sociale. En effet nous pensons que celle-ci est une réponse efficace et concrète au communisme qui est aujourd'hui à la base de bien des problèmes

Lire la suite de l'article

Une chrétienne violée par des musulmans : la police refuse la plainte

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"Une chrétienne de 12 ans, Meshal a été kidnappée, violée, et torturée à la cigarette par trois musulmans à Sheikhupura, dans le Pendjab.

La mère a voulu porter plainte. La police a refusé d’enregistrer la plainte et de lancer des poursuites…"

Lire la suite de l'article