Archives par étiquette : chasse

Après la chasse aux fausses nouvelles, l’Etat fait la chasse aux vraies nouvelles

Lu dans Le Point :

Unknown-23"Début janvier, le magazine économique Challenges publie un court article révélant que Conforama a été placé sous « mandat ad hoc », une procédure selon laquelle une entreprise en difficulté est accompagnée, les mandataires étant soumis à une stricte confidentialité. Saisi par l'enseigne, le tribunal de commerce de Paris a condamné la rédaction de Challenges à retirer l'information de son site sous peine d'une amende de 10 000 euros par jour. Ce jugement a provoqué l'émoi des journalistes, des juristes, des lecteurs, des avocats et même de certains responsables politiques."

Lire la suite de l'article

La chasse aux « Fake News » est ouverte avec la bénédiction de Kim Jong-Macron

Lire la suite de l'article

Chasse aux “dérapages” : Wauquiez au centre toute ?

Lu sur Valeurs Actuelles :

R"Une semaine après son élection, Laurent Wauquiez serait prêt à lâcher Aurane Reihanian, 24 ans, pressenti futur patron des Jeunes Républicains, selon une information du Journal du Dimanche. Le chef des jeunes avec Wauquiez, qui a fait campagne pour son champion sur une ligne de droite assumée, avait déclenché une polémique en interne le 3 décembre en déclarant à Mediapart : "La première génération de musulmans, ils ont bossé. Ils ne brûlaient pas des voitures comme leurs enfants".

Le lendemain, 4 décembre, des militants des Jeunes LR avaient adressé un courrier à la Haute autorité des Républicains pour réclamer une élection ouverte à la tête du mouvement jeunesse de la droite et critiquer les propos sur les musulmans d’Aurane Reihanian. Cela n’avait pas refroidi le wauquiéziste qui, une semaine plus tard, affirmait dans Libération que les enfants nés de PMA "ne devraient même pas exister". Il est, depuis, revenu sur ces propos auprès du Lab d’Europe 1, jurant qu’il parlait des enfants nés de mères porteuses."

L'individu conteste les propos :

Au fond, peu importe les propos tenus : la

Lire la suite de l'article

Abolir la chasse à courre en France, vraiment une priorité ?

Quand l'ancienne patronne du MEDEF intervient auprès du gouvernement, c'est pour demander… l'abolition de la chasse à courre sous le coup de l'émotion d'une vidéo de la mort d'un cerf. Mais, sérieusement, elle n'a pas d'autres os à ronger que celui-ci? La France va t-elle si bien qu'il faut se réduire à s'en prendre à un épiphénomène comme celui-ci? Et Puis Laurence Parisot veut-elle une vidéo de la mort d'un enfant in utero pour remettre les priorités dans le bon sens et demander la protection légale de la vie humaine?

 

Lire la suite de l'article

Le ministre de la Santé Agnès Buzyn favorable à l’euthanasie et à la chasse aux trisomiques

Unknown-40Nommée ministre des Solidarités et de la Santé dans le gouvernement d'Emmanuel Macron et Édouard Philippe, Agnès Buzyn s’était déclarée personnellement favorable à l’euthanasie des enfants, lors d’un colloque au Grand Orient de France en 2015, sur la « fin de vie des enfants ».

« À titre personnel, je suis en faveur de l’espace de liberté belge ».

Pourtant, quand on lui demandait si des enfants en fin de vie émettaient le souhait de mourir, Agnès Buzyn, qui a fait toute sa carrière de médecin à l’hôpital Necker, était catégorique :

« À la lumière de mon expérience, je peux affirmer que les enfants en fin de vie ne demandent pas à mourir. Ils n’ont pas peur de la mort. Ce qui les rend malheureux, c’est de décevoir leurs parents, et de leur faire de la peine ».

Agnès Buzyn intervenait sous les arcanes du Temple Groussier, rue Cadet, siège du Grand Orient, aux côtés du sénateur socialiste belge Philippe Mahoux, auteur de la loi dépénalisant l’euthanasie en 2002. Il est également auteur de la loi qui a étendu l’euthanasie aux enfants, en 2014.

Autre invité, le député du Rhône Jean-Louis Touraine, alors membre du Parti socialiste, qui plaidait pour l’euthanasie des adultes, et des enfants. Conseiller d’Emmanuel Macron pendant la campagne, il brigue un nouveau mandat législatif à Lyon,  sous l’étiquette La République En Marche (LREM).

Agnès Buzyn, présidente du Collège de la Haute Autorité de santé (HAS), a rendu publiques de nouvelles recommandations en matière de dépistage de

Lire la suite de l'article

Chasse à la crèche : la Ville de Béziers condamnée

Lu sur le site de la ville de Béziers :

Unknown-28"Après avoir gagné en première instance, la Ville de Béziers vient d’être condamnée par la cour administrative d’appel de Marseille pour l’installation de sa crèche dans les locaux de l’Hôtel de Ville en décembre 2014. À l’origine de la plainte, la Ligue des Droits de l’Homme et un de ses derniers sbires locaux, « atteint et choqué par cette démonstration religieuse ».

Les semaines passent et les attentats se succèdent contre notre civilisation – encore aujourd’hui à Saint-Pétersbourg, en Russie. Heureusement, la Ligue des Droits de l’Homme continue de se battre quotidiennement ! Contre les terroristes islamistes ? Pensez-vous ! Elle se bat contre vous, contre nous. Elle attaque ce que nous sommes : des Français, attachés à nos traditions, notre culture, nos racines et notre mode de vie.

Évidemment, la Mairie de Béziers ne se satisfait pas de cette décision déconnectée de la réalité et a décidé de se pourvoir devant le Conseil d’État. Car l’installation, chaque année, de la crèche de la Nativité dans l’Hôtel de Ville, est un véritable plébiscite. En décembre dernier, elle a d’ailleurs battu tous les records d’affluence. Biterrois ou touristes, ils ont été 23 500 à se rendre dans le hall de mairie pour admirer la crèche, remplissant pas moins de quatre livres d’or !"

Lire la suite de l'article

Chasse aux “zidentitaires” : ils n’ont que ça à faire

Selon Charles de Meyer :

"[…] La chasse aux déviants, aux « identitaires », ne serait pas terminée, à peine entamée par un ouvrage médiocre et une campagne parisienne. Alors tout ce que le monde associatif et politique compte de militants ciblés se prépare, perdant un temps considérable à se protéger plutôt qu’à œuvrer au bien commun.

Mais d’où vient cette nouvelle division au cœur de la communauté des croyants ? Pourquoi les catholiques devraient-ils rejouer les mauvaises scènes d’une théâtrocratie qu’ils devraient combattre ? Jeunes esprits et ces esprits demeurés vifs ne comprennent plus pourquoi ils n’auraient pas le droit de passer de Marion Maréchal-Le Pen à Jean-Frédéric Poisson, de Valérie Boyer à Jacques Bompard sans risquer les procès en déraison et autres calomnies. Comme si une équipe paniquée s’ingéniait à les convaincre qu’une barrière politique abattue revenait à une impiété. Comme si notre foi nous obligeait à la crédulité et nos engagements à la vassalité.

Des pratiques d’un autre temps disparaissent et leurs propagateurs regardent, désespérés, l’émancipation d’une opinion qui ne voudra pas s’y laisser reprendre. Elle n’a ni mouvement ni candidat ni futur électoral proche. Elle ne possède que son indépendance. C’est d’ailleurs ce qui dérange le plus : les fidèles sont passés du panurgisme à l’entrepreneuriat militant, de la discipline partisane à la défense communautaire de leurs convictions. Ils s’associent, reçoivent des soutiens financiers, s’engagent, se voient, discutent.

Ils ne communient ni au frontisme aveuglé ni au fillonisme révélé. Ils sont nombreux et se battent pour des raisons diverses mais savent

Lire la suite de l'article

Chasse aux subventions : pas de pitié entre associations LGBT

TLe 12 septembre, l'association LGBT Tjenbé Rèd, qui a pour objectif de "prévenir les risques de santé physique & mentale en milieu LGBT (lesbien, gai, bi & trans), afro-caribéen ou ultra-marin" (!) demande une subvention issue de la réserve des parlementaires.

Et ce n'est pas tout : dans son rapport moral (page 5), cette association se plaint des

"attaques subies de la part d'autres associations LGBT ou d'autres organisations de lutte contre le sida – sur fond de concurrence sans pitié dans la recherche de subventions par ailleurs en voie de raréfaction – expliquent l'épuisement de nos forces militantes, lesquelles n'avaient pour seules armes que leur bonne foi & leur envie de changer le monde ainsi que leur connaissance intime de leurs propres communautés (LGBT, africaines, caribéennes, ultramarines…), alors qu'il leur aurait de surcroît fallu détenir un capital relationnel qui leur a fait défaut dans la «bonne société» parisienne."

Lire la suite de l'article

Daniel Hamiche chassé de Radio courtoisie

Communiqué de Daniel Hamiche :

HPour la première fois depuis plus de 23 ans, je ne dirigerai pas mon émission de ce soir, jeudi 23 juin, sur Radio Courtoisie. Pour une raison morale.

Je ne partage pas, comme chrétien, les extravagances raciales de Henry de Lesquen, actuel président de Radio Courtoisie, qu’il diffuse sur les réseaux sociaux et ailleurs.

Ce que pense ou ce qu’écrit Henry de Lesquen est son affaire et, éventuellement, celle de la Justice. On pourrait m’objecter que ses propos n’ont rien à voir avec Radio Courtoisie. C’est évidemment ce que soutient Henry de Lesquen. C’est évidemment une idée fausse.

Ce que dit ou ce qu’écrit Henry de Lesquen a, bien sûr, à voir avec Radio Courtoisie puisqu’il en est le président. Pour les médias et groupes hostiles à des degrés divers, à cette antenne, Radio Courtoisie = Henry de Lesquen. Et les turpitudes de ce dernier entachent la première. On pourra le contester ou le regretter, mais c’est un fait, et un fait particulièrement têtu…

Cette assimilation est mortelle pour Radio Courtoisie. C’est mon sentiment et celui, désormais, d’un bon nombre de patrons d’émissions et de suppléants de cette radio fondée par Jean Ferré avec le soutien de Serge de Beketch.

J’ai donc signalé à Henry de Lesquen, dès le 10 juin dernier, que ses extravagances m’imposaient le devoir moral de suspendre, à titre conservatoire, ma collaboration à la radio. Il en a inféré que j’étais “démissionnaire” et m’a donc chassé de Radio Courtoisie. D’autres l’ont

Lire la suite de l'article

Le FN veut interdire la chasse à courre

IMG_6262

Commentaires (15)

Et oui, interdire la chasse a courre est vital pour l'avenir de la France! Il fallait y penser plus tôt! A quand la suppression de l'avortement qui fait souffrir inutilement les bébés dans le ventre de leur mère?

Rédigé par : toto | 7 juin 2016 19:32:54
____________________________________

Sophie Montel ne moufte pas lorsque l'on tue 220 000 enfants par an.
En revanche, la chasse à courre, c'est mal ! L'abolir est évidemment une priorité absolue !

Villiers, relève-toi, ils sont devenus fous !

Rédigé par : Cristeros | 7 juin 2016 19:33:13
____________________________________

On le met à mort au moyen d'une dague après avoir essayé de l'attraper. Car bien souvent on le rate.

Une vache par contre, n'a aucun moyen de s'échapper du circuit, allant de son champs à l'abattoir. Elle sent qu'elle va mourir et sans être étourdite, puisque l'herpès n'interdit pas la viande halal. Mais à chaque fois qu'une d'elles meurt, un imam touche un peu d'argent. Il en faut bien pour mettre en place la charia en France. Et là, c'est l'être humain qui mourra d'une dague tout à fait conscient, s'il ne devient pas musulman ou s'il n'accepte pas de payer l'impôt de l'incroyant. Les homosexuels vont aussi regretter de ne plus être dans un pays de civilisation chrétienne.

Bref, si j'étais un animal, je préférerais encore être un cerf plutôt qu'une vache. Mais c'est une histoire de goût. Au fait, Sophie Monte-t-elle à cheval ? Si oui, elle ferait mieux de monter

Lire la suite de l'article

Salah Abdeslam : chasse à l’homme à Bruxelles

Actuellement, une opération d'envergure est en cours à Molenbeek, suite à la découverte des traces ADN de Salah Abdeslam à Forest. Il y a eu sommation : "C'est la police, sortez les mains en l'air". Les témoins parlent d'un homme à terre. Il y a donc eu un échange de tir entre les forces spéciales et un individu qui était dans la rue. De nouveaux coups de feu se font entendre.

Deux hommes blessés (parmi lesquels on compte Salah Abdeslam), seraient retranchés dans une maison.

Lire la suite de l'article