Archives par étiquette : chaîne

De la politique au pari bénédictin, tenir les deux bouts de la chaine

Belle tribune, claire et synthétique, de Jean-Pierre Maugendre (titre original: limites et grandeur de la politique), qui invite chacun à l'action, selon son état, sa situation et ses talents.

La foire électorale temporairement close, chacun est retourné vaquer à ses occupations domestiques. Emmanuel Macron a commencé à déployer, timidement, le programme sur lequel il a été élu : réforme du code du travail, augmentation de la CSG, promotion de la PMA pour tous, etc. En un refrain déjà mille fois répété, les vaincus des dernières joutes électorales se préparent pour les prochaines échéances et en appellent au rassemblement, chacun souhaitant réunir les autres … derrière lui. Les catholiques, un peu conscients, s’émeuvent de l’extension de la PMA aux couples de lesbiennes, y voyant une rupture anthropologique qui a, en fait, déjà eu lieu depuis bien longtemps. Ainsi va, mal, notre vie politique.

Politique d’abord ?

Le célèbre slogan maurrassien «  Politique d’abord  », qui constitue le titre du chapitre VIII de la troisième partie de La Démocratie religieuse, est précédé de l’éclairant récit des mésaventures des cloches de Suresnes. Une souscription venant d’être lancée pour remplacer les cloches de l’église de Suresnes, fondues pour ériger un bronze d’Émile Zola, le maître de Martigues observe à la fois certes la générosité mais aussi l’inanité du geste. À peine installées, ces cloches pourront être légalement déposées pour « servir à quelque statue du traître Dreyfus ». Une nouvelle souscription permettra de réinstaller des cloches qui seront alors envoyées à la fonte « pour la

Lire la suite de l'article

La Pologne entourée d’une chaîne humaine du Rosaire

Le 7 octobre 2017, des personnes alignées le long des frontières vont prier le Rosaire à l'intention de la Pologne et du monde entier, selon Maciej Bodasiński, l'un des organisateurs de l'événement. L'action « Rosaire jusqu'aux frontières » a reçu l'approbation de la Conférence des évêques polonais. Ce 7 octobre, en effet sera à la fois la fête de Notre-Dame du Rosaire et le centenaire de la fin des apparitions de Notre-Dame de Fatima. Maciej Bodasiński explique :

« A Fatima Marie a appelé l'humanité à prier le chapelet. Nous voulons répondre à cet appel. Nous sentons que le monde qui nous entoure a besoin de secours. Nous voulons proposer un moyen: le Rosaire ».

« La prière pour le pays, la ville, a sa source dans l'Ancien Testament. Les murailles de Jéricho tombèrent grâce à l'assaut de la prière. Nous croyons que la prière avec foi d'un grand groupe de personnes à l'intention d'un lieu – le transforme. Alors, nous voulons entourer par la prière la Pologne toute entière ».

Lire la suite de l'article

Russia Today lance sa chaîne française d’information en continu

Unknown-4Après la Grande-Bretagne et l'Espagne, Russia Today s'installe en France. Créée à Moscou en 2005 et diffusée sur le câble et le satellite (avec 70 millions de téléspectateurs à ce jour), cette chaîne parrainée par le Kremlin et financée sur argent public, à hauteur de 25 millions d'euros, va concurrencer les chaînes France 24, CNN ou BBC World.

Si l'équipe rédactionnelle est encore embryonnaire, elle comptera, à terme, entre 130 et 150 journalistes, tous recrutés en France et dirigés par une jeune journaliste russe, Margarita Simonian. Avec "RT en français", ce projet dispose depuis peu sur le Net d'un site préfigurant la future chaîne. Il a été confié à un journaliste passé par L'Écho des savanes, Jérôme Bonnet.

Lancé avec le feu vert des pouvoirs publics et la bénédiction du CSA, qui lui a accordé une convention, ce nouveau média sera présentée à Cannes, le 16 octobre. L'ancien cadre dirigeant du groupe Canal +, à la tête de Télé Più, en Italie, au début des années 1980, Emmanuel Gout, est chargé d'en faire la promotion.

En 2017, une étude menée par Nielsen montre que la chaine RT a connu un développement plus rapide que toutes les chaines américaines d’information internationale (40%). Elle a triplé son audience à New-York et Washington DC., surpasse CNN et surtout Al Jazeera, et enregistre 550 millions de téléspectateurs (RT avance 700 millions) dans le monde dont 85 millions aux États-Unis.

Lire la suite de l'article

Patrick Buisson, à la tête de la chaîne Histoire, décortique la République

Piegesrepublique-vPatrick Buisson reste à la direction générale de la chaîne Histoire. Son mandat aurait été renouvelé en assemblée générale le 10 avril. Patrick Buisson dirige la chaîne thématique depuis 2007.

La chaîne Histoire, qui fête ses 20 ans cette année, appartient au groupe TF1. En 2016, elle a dégagé un bénéfice net de plus d’un million d’euros.

Pour ses 20 ans, la chaîne sort une série de documentaires historiques. Le premier, diffusé en avant-première la semaine dernière, sera diffusé demain soir. Il est consacré à la IIIe République :

"14 juillet 1939, la France célèbre avec éclat le 150e anniversaire de la Révolution. A l’occasion, et comme pour conjurer la menace allemande qui pèse à ses frontières, elle se grise des slogans et déclamations patriotiques qui depuis 70 ans ont fait le succès des discours républicains. Et pourtant, un an plus tard exactement, après une impensable défaite militaire, c’est dans les décors d’opérette du casino de Vichy que les 9 et 10 juillet 1940 les parlementaires, toutes tendances confondues et à une écrasante majorité, remettent les pouvoirs constituants à Philippe Pétain, un vieux maréchal au parcours politique jusqu’alors jugé irréprochable… Comment cette IIIe république, la plus longue que l’histoire française ait connue, a-t-elle ainsi pu se saborder ? Par quels cheminements, par quels bouleversements une assemblée issue d’un Front populaire réunissant les forces de gauche, s’est-elle aussi pathétiquement reniée ?"

Ou comment la République a toujours refusé de se donner un chef charismatique, pour ne pas reproduire l'épisode

Lire la suite de l'article

Hollande démonté sur la première chaîne de télévision russe

Pas de quartier pour celui qui se frotte à plus fort que lui :

Il a peut-être oublié qu'après les attentats (du 13 novembre 2015 à Paris), des pilotes russe ont écrit «Pour Paris» sur les bombes qu'ils ont lâchées sur les terroristes en Syrie», a-t-il martelé. Le présentateur a ensuite jugé que le président français avait été «impoli» en proposant à Vladimir Poutine une réunion sur la Syrie au lieu de l'inauguration du centre spirituel et culturel russe à Paris.

«Écoutez, si la Syrie vous préoccupe autant, alors pourquoi votre porte-avions Charles de Gaulle lutte aussi mollement contre les terroristes? (…) On le voit, la Syrie ne préoccupe pas beaucoup Hollande», a-t-il assuré. «Il aime utiliser ce mot, Syrie, pour faire le beau devant le public, c'est un mot sensuel. Et quand on l'allie avec le mot «Poutine», ça devient brutal et pour Hollande, ça c'est cool», a-t-il ensuite dit.

Mais «à la fin de la semaine, Hollande s'est retrouvé dans une position inconfortable tandis que Poutine, lui, a gardé ses bonnes manières», a estimé le présentateur, dont l'émission est l'une des plus regardées le dimanche soir.

Un peu plus tôt, Vladimir Poutine avait estimé que la France n'était pas «très impliquée» dans le processus de résolution du conflit syrien, après avoir annulé sa visite à Paris prévue le 19 octobre".

Lire la suite de l'article

Arte, une chaîne de propagande européiste sous perfusion

De Marc Baudriller dans Challenges :

Unknown-14"264 millions d’euros, telle est la confortable enveloppe offerte pour l’année 2016 par l’Etat français à la chaîne Arte France qui présentait ce mercredi 24 août sa grille des programmes. C’est trois fois le budget de BFM TV, quatre fois celui de la mini-généraliste de TF1, la chaine TMC pour une audience comparable (2,2% sur les 4 ans et plus pour Arte, contre 2,6 pour TMC et 2,8 pour BFM TV au format différent de chaine d’information). Mais la présidente d’Arte France Véronique Cayla s’apprête à entamer des négociations sur un budget 2017 qu’elle espère évidemment en hausse.

Alors, les dirigeants insistent sur les symboles. C’est "un des plus beaux emblèmes de la coopération franco-allemande", estime le président d’Arte GEIE (le holding franco-allemand), l’Allemand Peter Boudgoust. "En cette période de crise profonde de l’Europe, la responsabilité de cette chaîne consiste à porter les valeurs de la France, de l’Allemagne et de l’Europe", au moment où "les peuples sont tentés de se replier sur eux-mêmes", poursuit-il. Arte veut au contraire "une Europe des peuples et des valeurs", "de l’intégration et du métissage". Il s’agit de "faire vivre cette Europe de la culture dont nous avons le plus grand besoin".

Bref : le contribuable paie pour avoir de la propagande… qu'il regarde peu.

Lire la suite de l'article

Patrick Buisson reste à la tête de la chaîne Histoire

Unknown-62Le mandat de Patrick Buisson à la tête de la chaîne Histoire, propriété du groupe TF1, vient d’être renouvelé pour un an. La décision a été formalisée le 11 avril lors d’une assemblée générale de la société éditrice d’Histoire.

Le Directeur général d’Histoire depuis 2007, qui vient de réaliser un film sur la Guerre d'Algérie, a plutôt du succès : la chaîne Histoire a dégagé un résultat de 1,1 million d’euros pour à peine 5 millions d’euros de chiffre d’affaires. Soit une marge supérieure à 20%.

Lire la suite de l'article

TF1, chaîne homosexualiste

TNonce Paolini, Président directeur général du groupe TF1, Marie-Hélène Goix, Vice-Présidente de l’Autre Cercle et Catherine Tripon, Porte-Parole de l’Autre Cercle, ont signé ce jour la charte de l’engagement LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenres) pour une politique de promotion de la diversité et de prévention des discriminations.

Nonce Paolini explique :

« Le Groupe doit être le témoin, dans ses programmes et ses émissions d’information, de la diversité et de la richesse de la société française.»

La propagande LGBT pour tous, c'est sur TF1.

Commentaires (3)

La propagande LGBT télévisée, ce n'est pas pour moi ni pour mes enfants: le vecteur télévisuel a été éradiqué de la maison depuis 10 ans!

Rédigé par : René Clémenti | 9 oct 2015 18:16:36
____________________________________

On s'en était aperçus depuis longtemps .
Les interviewés au J.T en sont la preuve vivante , ainsi que les participants à certaines émissions que je zappe d'office !
Une zappette c'est l'instrument idéal pour éviter de s'empoisonner !
La * diversité * .. la richesse … mon Dieu ! pauvre France !

Rédigé par : Gisèle | 9 oct 2015 19:34:37
____________________________________

Télé-poubelle
A la solde du pouvoir
Boycott

Rédigé par : xenophon | 9 oct 2015 19:39:26
____________________________________

Lire la suite de l'article

TV Libertés est la première chaîne de ré-information de France

Martial Bild, rédacteur en chef et responsable des programmes de TV Libertés, présente cette chaîne de télévision qui compte déjà plus de 300 000 téléspectateurs :

Pouvez-vous nous présenter TV Libertés ?

LOGOMartial Bild : TV Libertés est une télévision dont l’objectif est de défendre l’esprit français et qui a fait le choix technologique de s’installer directement sur l’Internet. C’est une télévision disponible via son téléphone intelligent, sa tablette, son ordinateur ou les téléviseurs de nouvelle génération. Les programmes ont vocation à être de plus en plus importants. Pour l’instant, nous diffusons trois heures de programmes par jour autour d’un journal télévisé quotidien, ainsi qu’une série d’émissions thématiques, notamment sur la culture, l’histoire, la riposte au politiquement correct des médias, ou l’économie. Il y a aussi de nombreux débats philosophiques ou d’idées, dans l’esprit d’un bistrot où chacun peut s’exprimer.

Avez-vous une orientation politique ?

TV Libertés est la première chaîne de ré-information de France. Nous avons la volonté d’apporter une information vraie, une information sans filtre et une information qui ne soit pas déformée. À partir de là, le classement politique n’a pas vraiment d’intérêt. Tout ce qui va dans la défense de l’esprit français à travers sa grandeur, sa nature ou sa culture est le bienvenu.

Vous utilisez le terme de ré-information. Qu’est-ce que cela signifie ?

Il y a aujourd’hui des médias consensuels qui diffusent une pensée unique dans laquelle beaucoup d’esprits libres ont de plus en plus de mal à

Lire la suite de l'article

France Télévisions veut lancer une chaîne d’information continue

Delphine Ermotte-Cunci est la nouvelle directrice de France Télévisions. Dans un entretien au Monde, elle déclare vouloir créer une chaîne d'information continue d'ici septembre 2016 :

Faire une chaîne d’information publique est une de vos priorités. Quel sera son apport face à BFM-TV ou i-Télé ?

Dans un monde qui est en train de se fragmenter, où beaucoup de téléspectateurs ne font plus confiance à ce qu’ils entendent, nous voulons une chaîne qui aille plus loin que donner l’information. Et qui permette de comprendre, d’exposer des points de vue différents, d’éclairer et de décrypter, au-delà de l’information brute et parfois brutale qu’on peut voir sur les chaînes en continu.

Pour ceux qui n'auraient pas compris, voici quelques rappels :

Le président du CSA, Olivier Schrameck, est socialiste et ancien directeur de cabinet de Lionel Jospin. Et c'est le CSA qui désigne le directeur de France Télévisions ainsi que son numéro deux dont on vient d'apprendre qu'il est également socialiste et proche d'Olivier Schrameck. Il faut se souvenir ici de la promesse de François Hollande : "Moi, président de la République, je n’aurai pas la prétention de nommer les présidents des chaînes publiques, je laisserai ça à des instances indépendantes". Effectivement, François Hollande n'a pas nommé Delphine Ermotte-Cunci mais c'est lui qui nomme le président du CSA… Vous saisissez la nuance ? On voit donc bien que l'emprise des socialistes sur France Télévisions augmente de plus en plus

Avec cette chaîne d'information continue, la machine à faire réélire

Lire la suite de l'article