Archives par étiquette : C’est

C’est arrivé un 17 octobre…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 17 octobre : fête de Sainte Marguerite-Marie Alacoque.

Chapelle de Sainte Marguerite-Marie Alacoque

Née le 22 juillet 1647 à Verosvres en Bourgogne, Marguerite Alacoque est attirée par la vie religieuse dès l'âge de cinq ans et dès neuf ans, elle s'inflige de sévères mortifications avant d'être paralysée. Pendant son adolescence, le Christ lui apparaît. Malgré sa santé fragile elle entre au Monastère de la Visitation de la Très Sainte Vierge Marie, ou Visitandines, ordre fondé par Saint François de Sales et Sainte Jeanne de Chantal.

En 1689, le Christ lui apparaît et lui délivre ce message :

«Voici ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu'il n'a rien épargné jusqu'à s'épuiser et se consumer pour leur témoigner son amour. Et pour reconnaissance, je ne reçois de la plupart que des ingratitudes, par leurs irrévérences et leurs sacrilèges, et par les froideurs et les mépris qu'ils ont pour moi dans ce sacrement d'amour. »

  • Le premier message s'adresse au Roi :

"Il [le Christ] désire entrer avec pompe et magnificence dans la maison des princes et du Roi, pour y être honoré, autant qu'il y a été outragé, méprisé et humilié en sa passion " Mais plus spécifiquement à Louis XIV :<< Fais savoir au fils aîné de mon Sacré-Cœur que, comme sa naissance a été obtenue par la dévotion aux mérites de ma

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 14 octobre…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 14 octobre 1066 : la bataille de Hastings.

Guillaume le Conquérant, duc de Normandie, débarqué à Pevensey le 28 septembre 1066 prend ses quartiers dans la ville de Hastings. Il est accompagné de 4000 hommes et cherche à détrôner le Roi Harold. Il y affronte et bat avec ses Normands les Anglo-Saxons de Harold à Hastings.

Une des 58 scènes de la tapisserie de Bayeux réalisée entre 1066 et 1077.

  • le 14 octobre 1561 : fin du colloque de Poissy.

Voir la chronique du 9 septembre avec la citation de Grotius sur l'impossible unité des protestants s'ils ne rentrent pas dans le sein de l'Eglise catholique.

  • le 14 octobre 1670 : première du Bourgeois Gentilhomme de Molière devant Louis XIV et sa Cour.

Devant le Roi Louis XIV et sa cour qui se trouvent alors au château de Chambord, Molière donne la première représentation du "Bourgeois gentilhomme". Satire de la bourgeoisie française de l'époque, la pièce dépeint un personnage délirant d'imagination, qui se prend pour un grand seigneur. La musique du compositeur Lully. A 47 ans "Le Bourgeois gentilhomme", est une des dernières de Molière. Il meurt trois ans plus tard sur scène, lors d'une représentation du "Malade imaginaire".

  • le 14 octobre 1702 : bataille de Friedlingen.

La bataille de Friedlingen a lieu au cours de la guerre de Succession d'Espagne. Le maréchal

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 16 octobre…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 16 octobre 708 ou 709 : dédicace du Mont St Michel, premier sanctuaire élevé sur le mont Tombe.

Aubert, évêque d'Avranches, consacre une première église au Mont-St-Michel.

  • le 16 ou 22 octobre 741 : décès de Charles Martel, maire du palais d'Austrasie, « Marteau des infidèles ».

Voir la chronique du 23 aout.

  • le 16 octobre 1094 : concile d'Autun.

Y sont réunis trente-deux évêques ; le concile prononce l'excommunication de Philippe Ier, Roi de France.

  • le 16 octobre 1311 : le pape Clément V ouvre le concile de Vienne.

En présence du Roi Philippe IV, de 20 cardinaux, 4 patriarches, d'environ 100 archevêques et évêques : la question des Templiers, la question de la Terre Sainte, la réforme de l'Eglise sont abordées. L'ordre du Temple est dissout, ses biens passent à l'ordre des Hospitaliers.

  • le 16 octobre 1471 : Giuliano della Rovere, futur pape Jules II, est nommé évêque de Carpentras.
  • le 16 octobre 1588 : les Etats Généraux ouvrent à Blois.

C'est au cours de ces Etats généraux que le Roi Henri III fait assassiner le Duc de Guise, le 23 décembre suivant (voir la chronique du jour).

  • le 16 octobre 1591 : le pape Grégoire XIV meurt à Rome.
  • le 16 octobre 1628 : mort du poète français François de Malherbe.

François de Malherbe est un poète français classique. Toute sa vie, il cherche à épurer et à

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 15 octobre…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 15 octobre 1041 : consécration de la nouvelle abbatiale de Saint-Florent-le-Jeune à Saumur.
  • le 15 octobre 1389 : décès du pape Urbain VI.

Né Bartolemeo Prignano, à Naples en 1318, Urbain VI est le premier pape italien, élu à Rome, depuis le retour du Saint-Siège dans cette ville, le 17 janvier 1377. Élu pape au printemps 1378, il se rend tellement odieux auprès des cardinaux français que ceux-ci, six mois plus tard, élisent un pape «avignonnais», Clément VII. C'est le début du Grand Schisme d'Occident. Urbain VI meurt à Rome en 1389.

Voir les chroniques du 17 janvier, du 8 avril du 20 septembre.

  • le 15 octobre 1529 : le sultan turc Soliman Ier lève le siège de Vienne.

Le Turc y subit sa première grande défaite face aux Chrétiens. Le Siège a commencé le 27 septembre, voir la chronique du jour.

  • le 15 octobre 1582 : entrée en vigueur du calendrier grégorien.


Réunion de la Commission Papale

Voir la chronique du 4 octobre. Le calendrier Julien était décalé par rapport à l'année solaire, il avançait de 11 minutes et 14 secondes. C'est pour annuler ce décalage que la réforme du Pape entre en vigueur. L'écart entre l'année solaire et le calendrier est réduit à 25,9 secondes. La France adopte le calendrier grégorien deux mois après son instauration. Voir les chroniques des 9, 11 et 20 décembre.

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 13 octobre…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 13 octobre 1097 : les armées croisées font leur jonction près d'Antioche.

Les croisés, lors de la Première croisade, atteignent Marash, et s'y arrêtent pendant trois jours. Durant ce bref séjour, Bohémond de Tarente rejoint l'armée principale.

  • le 13 octobre 1307 : arrestation de tous les Templiers en France, accusés d'hérésie.

Le Roi Philippe IV le Bel fait arrêter, par Guillaume de Nogaret, les Templiers et confisque leurs biens. L'ordre des chevaliers du Temple, le premier ordre militaire d'Occident fondé en 1119. Hérétique ? Trop riche et trop puissant ? L'ordre va disparaître quand, lors du concile de Vienne en 1312, cédant à la pression du Roi, le pape Clément V en prononce la dissolution.

  • le 13 octobre 1515 : Traité de Viterbe.

Le pape Léon X renonce à Parme et à Plaisance, et reconnaît à François Ier son titre de duc de Milan. Le Roi s'engage à protéger l'Etat pontifical.

  • le 13 octobre 1534 : élection du pape Paul III.

Alessandro Farnese, ancien évêque de Vence, devient le 220ème pape de l'Église catholique. Il naît à Rome ou à Canino, le 29 février 1468. Depuis Martin V, c'est le premier pape romain.

La Compagnie de Jésus est créée sous son pontificat ; il condamne la pratique de l'esclavage par la lettre Véritas ipsa; il convoque le concile de Trente en 1545. En deux ans, la doctrine catholique

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 12 octobre…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 12 octobre 638 : le pape Honorius Ier meurt à Rome.

  • le 12 octobre 642 : le pape Jean IV meurt à Rome.
  • le 12 octobre 1428 : début du siège d'Orléans par les Anglais.

Les troupes anglaises de Thomas Montaigu, comte de Salisbury, campent devant Orléans, dernier bastion sur la Loire protégeant encore les dernières terres qui ne sont pas dans les mains des ennemis du Dauphin, aux mains des «Français reniés». Défendue par la garnison française de Jean de Dunoy, Orléans tient jusqu'au 8 mai 1429, date à laquelle Jeanne d'Arc la délivre. Voir la chronique du 8 mai.

  • le 12 octobre 1646 : décès de François de Bassompierre, maréchal de France.


François de Bassompierre; Portrait par Jean Alaux.

  • le 12 octobre 1793 : début de la deuxième vague de profanation des tombeaux de la basilique Saint-Denis.

Accompagnés d'un "commissaire au plomb", des ouvriers descendent dans la crypte royale de la basilique Saint-Denis pour récupérer le plomb des cercueils royaux et profaner les dépouilles des Rois : le 1er cercueil ouvert est celui d'Henri IV. Le corps est intact. Il est exposé à la foule pendant près d'une semaine. Va suivre celui du maréchal de Turenne dont la parfaite conservation fait remplir les profanateurs d'une stupeur qui ralentit leur « œuvre » de destruction.

  • le 12 octobre 1869 : Garibaldi adresse à la presse une lettre.

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 11 octobre…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 11 octobre 1303 : le pape Boniface VIII meurt à Rome.

Voir les chroniques du 7 septembre sur l'attentat d'Anagni et du 24 décembre sur son élection

  • le 11 octobre 1443 : création du parlement de Toulouse.

Charles VII signe à Saumur l'édit royal créant un parlement à Toulouse, premier parlement créé en province ; le premier président est Aymard de Bletterens.

Le Roi cède aux demandes des Etats du Languedoc, lesquels demandaient l'ouverture d'une cour de justice à même de statuer au nom du Roi, malgré l'éloignement de la capitale parisienne, et tenant compte des usages spécifiques du droit méridional. Premier parlement créé en province, étendant ses attributions du Rhône aux côtes atlantiques, et du massif central jusqu'aux Pyrénées, le parlement de Toulouse prend officiellement ses fonctions le 4 juin 1444, au château Narbonnais.

  • le 11 octobre 1461 : le duc Jean II d'Alençon est réhabilité par lettres patentes de Louis XI et reprend possession de ses terres.
  • le 11 octobre 1646 : Louis II de Bourbon, duc d'Enghien, reçoit la reddition de Dunkerque.

Huile sur toile de Jean Tassel, Musée de l'Armée aux Invalides, Paris

En cette fin de la guerre de 30 ans, le 11 octobre 1646, la place de Dunkerque assiégée par Louis II de Bourbon, duc d'Enghien et cousin de Louis XIV tombe. Louis II de Bourbon devient la même année prince de Condé,

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 10 octobre…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 10 octobre 613 : décès du Roi Sigebert II, Roi des Francs d'Austrasie et des Burgondes.
  • le 10 octobre 614 : Concile de Paris.

Y sont traités la liberté des élections épiscopales, les privilèges ecclésiastiques, et l'inviolabilité des biens de l'Église.

  • le 10 octobre 827 : décès du pape Valentin.
  • le 10 octobre 1575 : les troupes royales dirigées par Henri de Guise battent les Malcontents à la Bataille de Dormans.

Dans la cadre de la 5ème guerre de religion, les huguenots en «bons patriotes» ont recrutés un corps de reîtres allemands pour combattre l'armée de la nation! C'est au cours de cette bataille que le chef catholique Henry de Guise, suite à une blessure par un coup d'arquebuse reçue à la joue droite est affublé du surnom de « Balafré », comme son père.

  • le 10 octobre 1622: Rohan qui défend Montpellier contre le Roi Louis XIII dépose les armes.

Pour Louis XIII comme pour Rohan, le sang français a assez coulé. Lesdiguières, nouvellement converti au catholicisme, est chargé de négocier la paix avec Henri de Rohan. Ce dernier vient le 10 octobre s'agenouiller devant Louis XIII et lui demander pardon d'avoir porté les armes contre son service. Les Montpelliérains font amende honorable, et le Roi leur accorde son pardon avec l'édit de Montpellier, le 19 octobre, dans lequel le Roi confirme les dispositions de l'édit

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 9 octobre…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 9 octobre : fête de Saint Denis de Paris.

De Saint Denis, on ne connaît pas grand chose. Il a même été parfois confondu avec à Saint Denis l'Aréopagite, ce qui est impossible puisque ce dernier a été converti par Saint-Paul au Ier siècle.

Si son nom apparaît pour la première fois en l'an 520 dans La Vie de Sainte Geneviève, c'est Saint Grégoire de Tours dans Historia Francorum, (L'Histoire des Francs), qui nous livre quelques détails sur ce saint mystérieux.

Saint Denis serait arrivé avec deux compagnons (Eleuthère et Rustique) en Gaule vers 250 ou 270, pendant des persécutions contre les chrétiens, envoyé par Saint Corneille ou par Denys (le pape d'alors); il se serait fixé à Lutèce pour propager la Foi, et en devient l'évêque. Saint Denis meurt supplicié sur l'actuelle Montmartre, ce qui signifie Mont des martyrs. On dit qu'après avoir été décapité, il ramasse sa tête qu'il porte de Montmartre à l'emplacement de l'actuelle basilique Saint Denis où il est enseveli.

La décollation des trois saints Denis, Rustique et Éleuthère, au tympan du portail nord de la basilique Saint-Denis.

  • le 9 octobre 768 : Carloman Ier et Charlemagne sont tous deux couronnés Rois des Francs.

Carloman Ier et Charlemagne sont tous deux couronnés Rois des Francs, à la mort de leur père Pépin le Bref.

A Charles est

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 8 octobre…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 8 octobre 451 : ouverture du Concile de Chalcédoine.

L'empereur d'Orient Marcien convoque un concile œcuménique dans le but de mettre fin aux convictions monophysites. 343 évêques condamnent alors cette doctrine prônée par Eutychès, qui nie la nature humaine du Christ. La double nature du Christ, à la fois humaine et divine, est réaffirmée. Un des canons adoptés, qui consacre l'égalité patriarcale entre l'évêque de Constantinople et le pape de Rome, est refusé par le pape Léon le Grand.

En effet, le Christ a dit : « Tu es Pierre et sur cette Pierre je bâtirai mon Eglise et les Portes de l'Enfer ne prévaudront pas sur elle. »

  • le 8 octobre 1111 : consécration solennelle de la Cathédrale Notre-Dame des Doms à Avignon.

C'est l'évêque Rostaing II, en présence de 35 évêques réunis en concile provincial qui consacre la cathédrale.

  • le 8 octobre 1517 : François Ier signe la charte de fondation du Havre de Grâce, aujourd'hui Le Havre.

Malgré un terrain marécageux et les nombreuses tempêtes côtières, François 1er signe le 8 octobre 1517 la charte de fondation du port de la ville du Havre, qui deviendra au fil des ans de plus en plus important, notamment grâce à sa position stratégique. En 1520 le Roi s'y rend, confirme les privilèges de la ville et lui donne ses propres armoiries comme symbole avec la salamandre.

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 7 octobre…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 7 octobre : fête de Notre Dame du Rosaire.

Cette fête, propre à l'Église d'Occident, est instituée par saint Pie V pour commémorer la victoire de Lépante, qui met un terme à l'expansion ottomane et remercier l'intercession de la mère du Sauveur au cours de la bataille. Cette fête s'appelait auparavant la fête de Notre Dame de la Victoire. La basilique Notre Dame de la Victoire de Saint Raphael dans le Var porte ce nom en honneur et souvenir du 7 octobre 1571.

  • le 7 octobre 336 : décès du pape Marc.

Voir la chronique du 18 janvier.

  • le 7 octobre 929 : mort du Roi de France Charles III le Simple.

Le Roi de France meurt à Péronne prisonnier d'Herbert de Vermandois. Son successeur est Robert 1er. Voir les chroniques du 28 janvier et du 17 septembre.

  • le 7 octobre 1337 : début de la Guerre de Cent Ans (1337 – 1453).

Édouard III, roi d'Angleterre, dénonce l'hommage prêté à Philippe VI de Valois et revendique la couronne de France. Le 7 octobre 1337, un archevêque est envoyé à Paris pour jeter le gant à « Philippe, qui se dit Roi de France ». La guerre commence.

A l'abbaye de Westminster, le roi d'Angleterre, Édouard III revendique officiellement le trône de France en tant que petit fils du dernier Roi de France Philippe IV

Lire la suite de l'article

La crèche de Noël dans les bâtiments publics, c’est légal

Communiqué de Bruno Retailleau, ancien président de la région Pays de la Loire, qui avait fait installer une crèche de Noël dans le hall du Conseil départemental :

870x489_maxnewsworldfour175566"La Cour Administrative d’Appel de Nantes vient de donner raison au Département de la Vendée qui chaque année à l’occasion des fêtes de Noël, installe une crèche dans le hall du Conseil départemental.

La Cour suit en cela l’avis du Conseil d’Etat qui considère que l’installation d’une crèche dans l’espace public ne va pas à l’encontre du principe de laïcité dès lors qu’elle correspond à un usage local et qu’elle présente un caractère culturel ou festif.

Je me réjouis de cette décision de bon sens qui permet de ne pas faire du principe de laïcité un principe d’absurdité, en distinguant ce qui relève du domaine cultuel et ce qui appartient désormais au domaine culturel, ce qui est le cas de la crèche de Noël.

En privilégiant une laïcité apaisée, respectueuse des traditions auxquelles nos concitoyens sont attachés, la Cour met un point final à une fausse polémique qui ne doit plus nous détourner des vrais combats pour la laïcité que nous devons mener."

Lire la suite de l'article