Archives par étiquette : Centenaire

Pourquoi s’intéresser au centenaire de la Révolution bolchevique ? La page n’est-elle pas tournée ?

Quesions à Bernard Antony, auteur de l'ouvrage intitulé "Le Communisme 1917-2017".

CPourquoi s’intéresser au centenaire de la Révolution bolchevique ? La page n’est-elle pas tournée ?

Ce n’est pas précisément au centenaire de la Révolution d’octobre, en tant que tel, que je me suis intéressé. Et encore moins l’avons-nous commémoré ! Ce qui a motivé mon livre et le documentaire qu’on en a tiré pour TV Libertés, ce sont les cent ans d’abominations,  massacres, d’exterminations et de génocides du plus gigantesques et durable système totalitaire de l’histoire. Et ce n’est pas moi mais le grand ministre de l’Intérieur, briseur des grêves insurrectionnelles du parti communiste et de sa CGT, le socialiste Jules Moch qui déclare notamment ceci, le 16 novembre 1948, dans son célèbre discours prononcé à l’Assemblée Nationale :

C’est parce que, depuis plus de trente ans, le bolchevisme a proclamé que tous les moyens sont bons pour réussir (…) ; c’est parce que la répétition constante du mensonge finit par donner une apparence de réalité aux faits les plus inexacts que le bolchevisme moderne est la plus gigantesque entreprise de dépravation de l’homme qui ait jamais existé… ».

Or l’homme qui dit cela et qui a joué un rôle immense pour épargner le communisme à la France, ce n’était pas un homme de droite, encore moins « d’extrême-droite » mais un grand résistant, juif, socialiste et franc-maçon, officier polytechnicien, grand blessé de la première guerre et dont un des deux fils, résistant aussi, a été tué par la Gestapo. Cet homme n’était donc pas

Lire la suite de l'article

Fêter le centenaire des apparitions de Notre-Dame de Fatima, en sonnant les cloches

123 ND FATIMA - 123L'Evangile de la Vie propose de fêter le centenaire des apparitions de Notre-Dame de Fatima, en sonnant les cloches de nos églises à 12h, vendredi 13 octobre ; et invitant à la prière du chapelet comme le demande Notre-Dame à Fatima.

"Notre-Seigneur viendra bénir la terre" avait dit Notre-Dame en parlant du 13 octobre  1917. Implorons du Ciel les bénédictions dont nous avons besoin : l'accueil de l'enfant à naître ; les fiancés ; les familles ; les épreuves morales, spirituelles dans nos familles. Les familles divisées. Les personnes au soir de leur vie. La transmission de la foi… la sainteté. Les vocations, nos prêtres… Tant d'intentions pour lesquelles nous devons nous tourner vers le Ciel. De prendre ou reprendre à prier le chapelet en famille à partir de ce 13 octobre.

Lire la suite de l'article

Centenaire de Fatima

 

Lettre de liaison n° 55 (17 juillet 2017)

 

Chers amis,

Il y a tout juste cent ans, Notre-Dame confiait aux trois petits voyants de Fatima le grand secret du 13 juillet. Celui-ci a une longue histoire, histoire qui n’est d’ailleurs toujours pas terminée, car depuis la publication du texte diffusé par le Vatican le 26 juin 2000 comme étant la troisième partie du secret, la discussion entre les experts est toujours très vive à propos son authenticité.

Le caractère secret de cette partie du message de Fatima en souligne l’importance et lui donne une place à part par rapport au reste du message. Il nous semble donc indispensable de revenir dessus.

Dès le début, il ne fit aucun doute qu’il y avait un secret. L’administrateur de Villa Nova de Ourem alla jusqu’à menacer de tuer Lucie et ses deux cousins, si les petits voyants ne lui révélaient pas ce secret. Bien que très jeunes, de façon extraordinaire, les trois enfants préférèrent choisir la mort plutôt que de révéler le secret. À notre connaissance, dans toute l’histoire de l’humanité, il n’y a pas d’autre exemple d’un tel héroïsme chez d’aussi jeunes enfants. À lui seul, ce fait est déjà une preuve d’authenticité extraordinaire. Avec le miracle de la danse du soleil annoncé prophétiquement trois mois avant sa réalisation, il n’y a donc aucun doute possible sur l’honnêteté de Lucie, et par conséquent sur l’existence de ce secret.

Celui-ci n’était pas destiné à rester éternellement secret. Il n’était secret que pour permettre

Lire la suite de l'article

Centenaire de Fatima

 

Lettre de liaison n° 53 (14 juin 2017)

Chers amis,

Hier, nous avons fêté le centième anniversaire de la deuxième apparition de Notre-Dame à Fatima. Pour beaucoup, cette apparition est une des plus belles, car le message donné par Notre-Dame ce jour-là est vraiment d’une beauté et d’une richesse exceptionnelle et on ne se lasse pas de le méditer :

Jésus (…) veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé. À qui embrassera cette dévotion, je promets le salut. Ces âmes seront chéries de Dieu comme des fleurs placées par Moi pour orner son trône. (…)

Je ne t'abandonnerai jamais. Mon Cœur Immaculé sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu’à Dieu.

Ces paroles si riches ont déjà été plusieurs fois commentées dans les lettres de liaison, notamment dans les lettres de liaison n° 4, et n° 5, pour montrer que c’est bien ce qu’a écrit Lucie dans son quatrième mémoire, ou encore dans la lettre de liaison n° 29 pour montrer qu’il s’agit réellement d’une volonté de Dieu Lui-même.

C’est également au cours de cette apparition que Notre-Dame apparût en montrant son Cœur entouré d’épines. Lucie dit dans son quatrième mémoire que « c’était le Cœur Immaculé de Marie, outragé par les péchés de l’humanité, qui demandait réparation. ». Tout ceci constituait ce que Lucie appelait le petit secret qui ne fut révélé qu’à partir de 1927 (voir lettre de liaison n° 28).

Ce 13 juin, nous avons également fêté

Lire la suite de l'article

Centenaire de Fatima

 

Samedi prochain, 3 juin 2017 : 1er samedi du mois

Lettre de liaison n° 52 (31 mai 2017)

Chers amis,

Durant ce mois de mai où nous eûmes la joie de fêter le centenaire de la première apparition de Notre-Dame à Fatima, la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie est revenue plusieurs fois sur le devant de la scène. En effet, le 13 mai dernier, le cardinal Paul Cordes, ancien président du Conseil pontifical Cor unum, au cours du sermon de la messe qui clôtura le Congrès marial du Kazakhstan, fit la déclaration suivante :

Il [le pape Jean-Paul II] s’était intéressé depuis longtemps à la mission significative donnée par la Sainte Mère de Dieu aux enfants voyants : consacrer le monde au Cœur Immaculé de Marie. Il a lui-même fait cette consécration le 25 mars 1984, lors de la venue de la statue de Notre-Dame de Fatima à Rome. Cependant, il s’est abstenu de mentionner explicitement la Russie, parce que les diplomates du Vatican lui avaient demandé avec insistance de ne pas mentionner ce pays, car cela risquerait de provoquer des conflits diplomatiques. Peu après, il m’avait invité à déjeuner. Il a évoqué dans notre petit cercle la pulsion qu’il a ressentie en lui-même de mentionner également la Russie lors de cette consécration, avant de céder à ses conseillers.

Ces propos du cardinal Cordes confirment ce qu’avait dit quelque temps auparavant le père Gabriel Amorth, exorciste du diocèse de Rome. En effet, en

Lire la suite de l'article

Centenaire de Fatima…

Lettre de liaison n° 51(12 mai 2017)

Chers amis,

Nous voilà arrivés au centenaire de la première apparition de Fatima. Pendant les cinq mois qui viennent, offrons tout particulièrement nos journées à Notre-Dame. Petit signe de Notre-Dame du Rosaire qui a voulu marquerdu signe du rosaire ses apparitions à Fatima : avez-vous remarqué que, du 13 mai au 13 octobre, il y a 153 jours, autant que de Je vous salue Marie dans un rosaire ?

Le rosaire n’est pas le seul enseignement de Notre-Dame à Fatima. En effet, au cours de ses six apparitions de 1917, elle rappela les cinq grands enseignements suivants :

  • la nécessité de prier et d’offrir des sacrifices pour la conversion des pécheurs,
  • la récitation quotidienne du chapelet pour obtenir la paix dans le monde,
  • les fins dernières : le Ciel, le purgatoire, l’enfer,
  • la dévotion au Cœur Immaculé de Marie, dévotion voulue par Dieu et qui assurera le salut à ceux qui l’embrasseront,
  • enfin son rôle de médiatrice de toutes grâces.

Ce dernier thème de la médiation universelle de la Sainte Vierge n’est exprimé que de façon implicite dans les apparitions, mais il est très présent en particulier dans l’apparition du 13 juillet :

  • « Récitez le chapelet tous les jours en l’honneur de Notre-Dame du Rosaire, pour obtenir la paix du monde et la fin de la guerre, parce qu’Elle seule peut les obtenir ».
    • « Si l’on fait ce que JE vais vous dire, beaucoup d’âmes se sauveront et l’on

Lire la suite de l'article

Centenaire de Fatima

 

 

 

Samedi prochain, 6 mai 2017 : 1er samedi du mois

Lettre de liaison n° 50 (29 avril 2017)

Chers amis,

Dans deux semaines, nous fêterons le centenaire de la première apparition de Notre-Dame à Fatima. Il ne reste donc plus beaucoup de temps pour préparer ce grand jour. Mettons à profit le temps qui reste pour faire le point et mettre en place ce qui peut encore l’être. Et tout d’abord, pourquoi vouloir fêter le centenaire de cette apparition ?

Pourquoi fêter l’anniversaire des apparitions de Fatima ?

La principale raison est de remercier Notre-Dame d’être venue sur la terre pour nous donner un message d’une richesse extraordinaire. Tous, nous aimons fêter les grands événements de notre vie : le jour de notre naissance, le jour de notre baptême, de notre mariage, de notre ordination sacerdotale, de nos vœux religieux, etc. Pareillement, nous fêtons l’entrée au Ciel de tous ceux qui ont marqué leur passage sur cette terre d’une empreinte de sainteté. De même, tous les ans, l’Église nous fait fêter les grands moments de la vie de Notre-Seigneur qui nous ont valu notre salut, en particulier son Incarnation, sa Passion et sa Résurrection.

Enfin, l’Église a institué une fête des apparitions de Lourdes et, depuis mars 2002, une fête des apparitions de Fatima.

La deuxième raison est de remercier Notre-Dame pour le cadeau qu’elle nous a fait. Les quelques paroles prononcées au cours de la première apparition donne une image de la richesse du message de Fatima. Au

Lire la suite de l'article

Centenaire des apparitions de Fatima : prions pour la France et pour la paix dans le monde

Capture d’écran 2017-05-02 à 20.22.09Les élections ne nous font pas oublier le centenaire de Fatima. Le Salon beige vient de publier une petite brochure de présentation des apparitions et des messages de Notre-Dame. N'hésitez pas à la télécharger et à la diffuser autour de vous.

C'est ici: https://www.lesalonbeige.fr/fatima2017/

Lire la suite de l'article

Centenaire de Fatima

 

Lettre de liaison n° 49 (7 avril 2017)

 

Chers amis,

Il n’est malheureusement pas rare d’entendre dire : « Mais pourquoi fêter Fatima ? Le Vatican n’a-t-il pas dit que Fatima, c’était désormais du passé ? ».

La première réponse à cette objection est que le 150e anniversaire des apparitions de Lourdes a bien été fêté. Alors pourquoi ne le ferait-on pas pour le 100e anniversaire de celles de Fatima ? De plus, l’anniversaire des apparitions de Lourdes a fêté de façon très solennelle. Une solennité équivalente serait donc tout aussi légitime pour Fatima.

Mais la principale raison n’est pas là. Ce qui justifie avant tout de fêter le centenaire des apparitions de Fatima, c’est qu’elles ont un caractère exceptionnel qu’aucune autre apparition mariale n’a. Il ne s’agit pas d’établir une hiérarchie entre les apparitions. Du moment, que Notre-Dame apparaît sur terre, c’est en soi un événement exceptionnel. Il n’en reste pas moins qu’en ce qui concerne Fatima, Dieu a marqué ces apparitions par des signes absolument uniques dans l’histoire des apparitions.

En premier lieu, ces apparitions ont été authentifiées par un miracle cosmique comme il n’y en eut que très peu dans l’histoire des hommes. Par miracle cosmique, nous entendons un miracle agissant sur des éléments à l’échelle de la planète et observables sur plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde par plusieurs milliers de personne à la fois. Avant les apparitions de Fatima, il n’y eut que trois événements à présenter ces caractéristiques : le déluge,

Lire la suite de l'article

Centenaire de Fatima

A Fatima, il y a bientôt 100 ans,
Marie demande de se consacrer à son Cœur Immaculé.
 
Répondons de plus en plus nombreux à son appel, seul, en famille, en école, en paroisse…
…que toute la France se mette dans le Cœur de Marie.

Inscrivez-vous : http://www.notre-dame-de-france.com

Notre Dame de France propose de vous inscrire pour recevoir gracieusement la préparation à la Consécration
« À Jésus par le Cœur Immaculé de Marie »

 
Prochaines dates à choisir :
– le 23 avril: pour la fête de la Divine Miséricorde avec l’Institut du Christ-Roi
– le 13 mai : pour la fête de Notre Dame de Fatima, préparée par « Les Enfants de Fatima »
– le 31 mai : pour la fête de la Visitation, avec la « Garde d’Honneur »
– le 24 juin: pour la fête du Cœur Immaculé de Marie, avec le Monastère Sainte-Marie-de-Lagrasse
– ou 30 jours de préparation avec le Père Wiehe  
   

Lire la suite de l'article