Archives par étiquette : Censure

Censure : la FIFA prépare la prochaine coupe du monde de football

Dh-JV5MXcAAZqVsLa Fifa a demandé aux diffuseurs TV d’arrêter les gros plans sur les spectatrices en tenues sexy dans les tribunes pendant les matchs de la Coupe du monde en Russie.

"C'est un sujet sur lequel nous allons travailler à l'avenir, c'est une évolution normale. Nous le traitons au cas par cas". "Nous allons prendre des mesures sur les choses qui ne vont pas."

150px-Logo_Coupe_du_Monde_de_Football_-_Candidature_Qatar_2022.svgLa télévision russe est particulièrement visée, notamment depuis le match d'ouverture face à l'Arabie saoudite (5-0). Une rencontre durant laquelle une supportrice particulièrement glamour avait eu souvent les faveurs du réalisateur.

La prochaine coupe du monde de football aura lieu au Qatar… Ceci explique cela.

Commentaires (1)

J'suis pas jaloux mais si vous observez bien certaines émissions de nos TV françaises ce sont plutôt les éphèbes que l'on s'ingénie à bien cadrer. De là à dire que …. Il ne m'en viendrait pas un instant l'idée.

Rédigé par : Franchouillardsansdent | 14 juil 2018 19:36:23
____________________________________

Lire la suite de l'article

Youtube censure TV Libertés

Au moment où Medine est annoncé au Bataclan, Youtube ferme la chaîne (100 000 abonnés) de TV Libertés.

Voici le dernier JT de TV Libertés hébergé sur un compte secondaire :

Lire la suite de l'article

Censure à la turque

Lu dans Présent :

9119-p4-breves"Une kiosquière du Pontet (Vaucluse) ne s’attendait pas à ce qu’une dizaine de Turcs viennent, vendredi, réclamer qu’elle ôte de son kiosque la une du Point sur laquelle Erdogan est qualifié de « dictateur ». Jean-Paul Abonnenc, directeur général de MédiaKiosk, raconte que la kiosquière, « un peu paniquée », a alors appelé un des agents de MédiaKiosk. Celui-ci, arrivé sur les lieux, et « compte tenu de la pression qui était exercée sur lui », a retiré l’affiche. On se demande bien en quoi a consisté cette « pression », mais elle n’était apparemment pas amicale. Le maire FN du Pontet, Joris Hébrard, a dénoncé des incidents « inacceptables » : « On ne transige pas avec la liberté d’expression en France et encore moins au Pontet. » Il a exigé que la une du Point soit de nouveau affichée, ce qui a été fait samedi… non sans renforts d’agents de la police municipale et d’une dizaine de gendarmes. Un cas analogue se serait produit à Valence."

Lire la suite de l'article

Angleterre : Tommy Robinson condamné et incroyablement censuré

Lu dans Valeurs Actuelles :

DeNH0bkW4AAOBk2"La condamnation à 13 mois de prison du militant nationaliste britannique et journaliste indépendant, Tommy Robinson, arrêté alors qu’il filmait en direct sur Internet devant le tribunal de Leeds, où se tenait un procès supposé de prédateurs sexuels indo-pakistanais, suscite une avalanche de critiques.

Le cofondateur et ancien porte-parole de l’English Defence League (EDL), un mouvement identitaire qui s’oppose à l’immigration massive et à l’islamisation du Royaume-Uni, a été arrêté ce vendredi 25 mai pour « atteinte à l'ordre public » à l'entrée du bâtiment pendant qu’il interpellait plusieurs hommes quittant le tribunal, qui lui ont répondu par des injures.

« C'est ridicule ! Je n'ai pas dit un mot, je n'ai rien fait ! » Sur une vidéo virale, diffusée sur Facebook et visionnée plus de trois millions de fois, on peut voir Tommy Robinson demander les raisons de son arrestation, réclamer plusieurs fois la présence d’un avocat et déclarer aux policiers : « C’est la liberté d’expression, voilà où on en est ! »

Le même jour, le militant de 35 ans, déjà condamné avec sursis pour « outrage au tribunal » en 2017, écopait de 13 mois de prison ferme et était envoyé directement en détention, a rapporté Fox News. Dans son jugement, le juge a même interdit aux médias britanniques de couvrir l’affaire pour éviter de compromettre le procès des pédophiles présumés.

Selon une source, contactée par la chaîne américaine, l’avocat de l’activiste s’inquiète que la sentence, compte tenu de la présence de membres de gangs

Lire la suite de l'article

Liberté d’expression ? Facebook censure certains comptes

Les Identitaires réagissent à la censure exercée par Facebook à leur encontre, alors même qu'ils n'on rien commis d'illégal.

A comparer avec les Black blocs, dont le compte est toujours en ligne. Hier, le tribunal de Paris a reporté au 30 mai le procès de plusieurs gardés à vue suite aux violences du 1er mai, tout en plaçant 2 personnes, qui avaient donné de fausses identités durant leur garde à vue, sous mandat de dépôt.

DcSz13aW0AAjRaB

Commentaires (3)

Il n'y aurait pas moyen de créer un réseau social "à nous" et boycotter complètement tweeter et facebook ?
Mais je suppose qu'il faudrait installer la base à l'étranger pour éviter d'être sous la menace des lois françaises liberticides.

Rédigé par : Gran | 4 mai 2018 08:45:09
____________________________________

Facebook pratique une discrimination positive à ses yeux : celle de dire le Bien.

Rédigé par : Letalle | 4 mai 2018 09:09:18
____________________________________

Facebook a montré le chemin, à d'autres entrepreneurs de créer des sites véritablement libres… #deletefacebook

Rédigé par : Beffroi | 4 mai 2018 09:15:49
____________________________________

Lire la suite de l'article

Censure informatique au sein du Ministère des Armées

De Bernard Lugan :

Couverture"Des civils exerçant semble-t-il les fonctions de « commissaires politiques » au sein du Ministère des Armées (MINDEF), ont fermé l’accès à mon blog pour tous les ordinateurs mindef, et cela, tant dans les administrations que dans les Ecoles ou les Corps de troupe.

Cette censure intervient au moment où l’Afrique Réelle publie un numéro spécial consacré au Mali dans le contexte de la recrudescence des actions islamistes armées dans ce pays. Un numéro dans lequel sont longuement analysés les phénomènes ayant conduit à l’impasse actuelle et les solutions qui pourraient être apportées.

Cette censure est aussi ridicule que vaine. Le filtre censurant l’accès unique géré par le MINDEF me permet en effet de constater que les visites de mon blog explosent et cela, grâce aux multiples connexions privées dont les militaires disposent tout à loisir, chez eux, à l’abri des « fichards « du ministère.

Cette censure ne pénalise donc que celles de nos forces qui ont le plus besoin d’avoir une vision complète de la situation, celles qui sont projetées sur le terrain, au Sahel, et qui ne disposent que des ordinateurs de service. Voilà donc des hommes et des femmes qui risquent chaque jour leur vie et qui, par le sectarisme ou le simple caprice de certains lapins de coursive planqués dans un ministère malheureusement confié à des civils, sont privés d’un éclairage qui pourrait leur être utile.

L’Afrique Réelle qui fête son 100e numéro et qui entre dans sa dixième année,

Lire la suite de l'article

Le préfet du Mans censure Romeo Castellucci

Cette semaine, la pièce Sur le concept du visage du fils de Dieu de Romeo Castellucci a été jouée à deux reprises aux théâtres jumelés les Quinconces-L'Espal du Mans. Ces représentations ont été amputées de leur scène finale, sur demande de la préfecture de la Sarthe.

Dans cette fameuse scène de douze minutes, des enfants portant des sacs à dos lancent des grenades factices sur un portrait géant du Christ d'Antonello di Messina.Réagissant à plusieurs courriers d'associations catholiques, le préfet de la Sarthe, après avis de la Direction départementale de la cohésion sociale, a décidé d'interdire aux enfants d'interpréter cette scène. Dans un communiqué, la préfecture précise :

"Considérant l'âge des enfants retenus pour la prestation et les caractéristiques de la scène à laquelle les mineurs devaient participer, le préfet de la Sarthe a refusé cette autorisation d'emploi par un arrêté préfectoral. Cet arrêté n'a pas vocation à interdire cette scène durant le spectacle, il vise uniquement à préserver les mineurs qui auraient dû y participer".

Lire la suite de l'article

Censure de France Info : “Des mecs comme vous [en Algérie] on les égorge”

France Info titre :

Capture d’écran 2018-03-06 à 19.28.48Et en vrai :

"C'est une jeune femme, accompagnée de sa fille de quatre ans, qui les a violemment insultés, en poussant leurs achats sur le tapis de la caisse. "Des mecs comme vous, en Algérie, on les égorge", a notamment lancé cette femme, avant d'appeler, par téléphone, un de ses amis pour lui dire qu'il fallait les "buter"."

Lire la suite de l'article

Censure de l’Observatoire de la Christianophobie

Communiqué de Guillaume de Thieulloy, directeur de l’Observatoire de la Christianophobie :

Fb-pouce-en-bas"Certains de nos lecteurs ont pu observer qu’en fin de semaine dernière, notre page Facebook a été bloquée. Ce genre de mésaventures nous était déjà arrivé ponctuellement. Mais l’étrangeté de cette dernière attaque consiste en ce que plusieurs pages, liées à plusieurs sites de réinformation travaillant sur des sujets divers et n’ayant en commun, outre leur attachement à la civilisation chrétienne, que leur directeur de publication,moi-même, ont aussi été  bloquées…

J’ai naturellement prié nos informaticiens de me renseigner au plus vite sur la cause de ce problème. Mais, dans l’hypothèse où il s’agirait d’une censure idéologique, il me semble important et urgent que nous prenions, tous ensemble, nos dispositions pour éviter que ce genre d’attaques ne ruine notre travail collectif. Je vous propose donc, chers amis lecteurs, de vous abonner à nos lettres d’information quotidienne ou hebdomadaire. Si les réseaux sociaux nous devenaient inaccessibles, il faudrait, en effet, que nous puissions tout de même faire connaître le plus largement possible nos informations les plus importantes et le partage de courriels, même s’il est moins efficace que le partage sur Facebook, permet tout de même de toucher des millions de personnes.

Plus que jamais, je compte sur votre mobilisation.

Guillaume de Thieulloy, directeur de l’Observatoire de la christianophobie

Pour vous abonner à nos lettres quotidienne et hebdomadaire, rendez-vous dans la colonne de droite dans la rubrique s'abonner, renseignez votre courriel et enregistrez-vous.

Lire la suite de l'article