Archives par étiquette : Censure

Censure informatique au sein du Ministère des Armées

De Bernard Lugan :

Couverture"Des civils exerçant semble-t-il les fonctions de « commissaires politiques » au sein du Ministère des Armées (MINDEF), ont fermé l’accès à mon blog pour tous les ordinateurs mindef, et cela, tant dans les administrations que dans les Ecoles ou les Corps de troupe.

Cette censure intervient au moment où l’Afrique Réelle publie un numéro spécial consacré au Mali dans le contexte de la recrudescence des actions islamistes armées dans ce pays. Un numéro dans lequel sont longuement analysés les phénomènes ayant conduit à l’impasse actuelle et les solutions qui pourraient être apportées.

Cette censure est aussi ridicule que vaine. Le filtre censurant l’accès unique géré par le MINDEF me permet en effet de constater que les visites de mon blog explosent et cela, grâce aux multiples connexions privées dont les militaires disposent tout à loisir, chez eux, à l’abri des « fichards « du ministère.

Cette censure ne pénalise donc que celles de nos forces qui ont le plus besoin d’avoir une vision complète de la situation, celles qui sont projetées sur le terrain, au Sahel, et qui ne disposent que des ordinateurs de service. Voilà donc des hommes et des femmes qui risquent chaque jour leur vie et qui, par le sectarisme ou le simple caprice de certains lapins de coursive planqués dans un ministère malheureusement confié à des civils, sont privés d’un éclairage qui pourrait leur être utile.

L’Afrique Réelle qui fête son 100e numéro et qui entre dans sa dixième année,

Lire la suite de l'article

Le préfet du Mans censure Romeo Castellucci

Cette semaine, la pièce Sur le concept du visage du fils de Dieu de Romeo Castellucci a été jouée à deux reprises aux théâtres jumelés les Quinconces-L'Espal du Mans. Ces représentations ont été amputées de leur scène finale, sur demande de la préfecture de la Sarthe.

Dans cette fameuse scène de douze minutes, des enfants portant des sacs à dos lancent des grenades factices sur un portrait géant du Christ d'Antonello di Messina.Réagissant à plusieurs courriers d'associations catholiques, le préfet de la Sarthe, après avis de la Direction départementale de la cohésion sociale, a décidé d'interdire aux enfants d'interpréter cette scène. Dans un communiqué, la préfecture précise :

"Considérant l'âge des enfants retenus pour la prestation et les caractéristiques de la scène à laquelle les mineurs devaient participer, le préfet de la Sarthe a refusé cette autorisation d'emploi par un arrêté préfectoral. Cet arrêté n'a pas vocation à interdire cette scène durant le spectacle, il vise uniquement à préserver les mineurs qui auraient dû y participer".

Lire la suite de l'article

Censure de France Info : “Des mecs comme vous [en Algérie] on les égorge”

France Info titre :

Capture d’écran 2018-03-06 à 19.28.48Et en vrai :

"C'est une jeune femme, accompagnée de sa fille de quatre ans, qui les a violemment insultés, en poussant leurs achats sur le tapis de la caisse. "Des mecs comme vous, en Algérie, on les égorge", a notamment lancé cette femme, avant d'appeler, par téléphone, un de ses amis pour lui dire qu'il fallait les "buter"."

Lire la suite de l'article

Censure de l’Observatoire de la Christianophobie

Communiqué de Guillaume de Thieulloy, directeur de l’Observatoire de la Christianophobie :

Fb-pouce-en-bas"Certains de nos lecteurs ont pu observer qu’en fin de semaine dernière, notre page Facebook a été bloquée. Ce genre de mésaventures nous était déjà arrivé ponctuellement. Mais l’étrangeté de cette dernière attaque consiste en ce que plusieurs pages, liées à plusieurs sites de réinformation travaillant sur des sujets divers et n’ayant en commun, outre leur attachement à la civilisation chrétienne, que leur directeur de publication,moi-même, ont aussi été  bloquées…

J’ai naturellement prié nos informaticiens de me renseigner au plus vite sur la cause de ce problème. Mais, dans l’hypothèse où il s’agirait d’une censure idéologique, il me semble important et urgent que nous prenions, tous ensemble, nos dispositions pour éviter que ce genre d’attaques ne ruine notre travail collectif. Je vous propose donc, chers amis lecteurs, de vous abonner à nos lettres d’information quotidienne ou hebdomadaire. Si les réseaux sociaux nous devenaient inaccessibles, il faudrait, en effet, que nous puissions tout de même faire connaître le plus largement possible nos informations les plus importantes et le partage de courriels, même s’il est moins efficace que le partage sur Facebook, permet tout de même de toucher des millions de personnes.

Plus que jamais, je compte sur votre mobilisation.

Guillaume de Thieulloy, directeur de l’Observatoire de la christianophobie

Pour vous abonner à nos lettres quotidienne et hebdomadaire, rendez-vous dans la colonne de droite dans la rubrique s'abonner, renseignez votre courriel et enregistrez-vous.

Lire la suite de l'article

La loi de censure est prête

Unknown-21Annoncé par Emmanuel Macron lors des vœux à la presse, «le texte de loi est quasiment prêt», assure-t-on au ministère de la Culture. Le cabinet de Françoise Nyssen y travaille depuis le mois de septembre. Il sera présenté dans les prochains jours, sous la forme d’une proposition de loi, par un député de la majorité sous le nom de «loi de fiabilité et de confiance de l’information»…

Le texte ne consistera pas en une simple modification de la loi de juillet 1881. Au ministère de la culture, on ne cache pas l'idée qu'il s'agit de censurer le numérique et cet espace de liberté qu'est internet, afin de favoriser le monopole des médias subventionnés :

 «Notre sujet n’est pas de définir ce qu’est une fausse nouvelle. Le vrai sujet est l’univers, les tuyaux, les canaux de diffusion des fausses nouvelles aujourd’hui».

Deux «vecteurs» sont ciblés : «le numérique au sens large», notamment les réseaux sociaux (Facebook) et les sites de partage de vidéo (Youtube), ainsi que «les médias sous influence d’un Etat étranger» (comme RT ou Sputnik).

La proposition de loi contiendra trois grandes dispositions :

  • La première, dans le champ de l’audiovisuel, permettra au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) de «suspendre», voire de «révoquer» la convention d’un média sous influence d’un Etat étranger dont l’autorité indépendante jugerait qu’il propage une fausse nouvelle. Et un média sous influence de l'Etat français ?…
  • La deuxième disposition concernera les plateformes numériques. Facebook, Twitter et autres Youtube seront dans l’obligation de publier par

Lire la suite de l'article

Charles Maurras : la censure républicaine

Editorial d'Hilaire de Crémiers dans le dernier numéro de Politique Magazine :

1004122-Charles_Maurras"Maurras est censuré ! Comme du temps des Boches ! Le livre des commémorations nationales de l’année 2018 a été expédié au pilon pour avoir comporté l’annonce du 150ème anniversaire de la naissance de l’écrivain et poète martégal : 20 avril 1868. Mme Nyssen, ministre de la Culture, a obtempéré sur le champ à l’ordre venu de politiciens en mal de célébrité et d’officines stipendiées qui sont, comme on ne le sait que trop, les hauts lieux magistériels de la République. Question de foi et de morale : un citoyen n’a pas le droit de penser en dehors du dogme défini et encore moins d’oser regarder au-delà de la règle que lui assigne ledit Magistère. L’index est là qui maintient en Enfer ceux qui ne doivent pas en sortir. Non, même pas le purgatoire dont ils risqueraient de se libérer ! Là, c’est définitif. Maurras, c’est le Mal absolu. Comment et pourquoi a-t-il été possible de seulement envisager une telle célébration ? Voilà donc que le Comité des célébrations avec ses sommités a été convoqué à comparaître devant la haute autorité ministérielle pour répondre d’une telle négligence ou, pire, de l’audace d’un tel crime. Nous sommes en 2018 ! Il faut le faire.

Rappelons, pour les sots qui jouent à l’autorité religieuse et qui prétendent nous régenter, que François Mitterrand plaçait Charles Maurras parmi ses auteurs préférés. Il l’écrit à Anne Pingeot, lettre intéressante que personne n’a jamais citée et où il

Lire la suite de l'article

Bioéthique : non à la censure de la novlangue

Intervention de Blanche Streb, directrice de la Formation et de la Recherche d'Alliance Vita.

Face à une société qui impose la censure de la novlangue et des figures rhétoriques stigmatisant ceux qui sont contre le "progrès", qui n'est rien d'autre que l'imposition du relativisme moral, face à l'auto-censure que nous nous imposons à nous même, Blanche nous rappelle, à nous même, et à cette ultime vérité : notre combat est D'ABORD culturel. Il est celui du SENS. Les mots ont un sens. Utilisons les.

Refusons de nous faire imposer ces expressions absurdes comme "orphelins de la République", pour désigner ces enfants GPA produits en off-shore, après commande de clients nantis, par des mafias locales utilisant des femmes esclaves, "interruption volontaire de vie sans consentement du malade" pour désigner l'euthanasie (meurtre serait plus simple). C'est notre liberté de conscience qui est en jeu. Notre liberté d'expression aussi. Notre liberté tout court. Et notre identité.

Lire la suite de l'article

La loi sur les “Fakes news” est une loi de censure au profit de la grosse presse

C'est l'aveu de Florian Bachelier, Député LREM de la huitième circonscription d'Ille-et-Vilaine, Premier Questeur de l'Assemblée Nationale, dans cette tribune publiée dans Ouest France et intitulée "Les Fake News portent atteinte à la souveraineté de l'Etat" (rien que ça) :

06dd4143-cd9b-41ad-964c-9f5620881b98"Les fake news constituent une menace sérieuse pour nos sociétés démocratiques en faussant pernicieusement la discussion publique. Qu’il n’y ait aucune ambiguïté : les fake news ne sont pas des opinions dissonantes, telles qu’elles ont toute leur place en démocratie. Elles procèdent de la seule volonté de tromper insidieusement. Nous le constatons aujourd’hui avec la concomitance du succès croissant des théories complotistes et de la défiance envers les médias traditionnels. À l’extrême droite allemande, l’AfD joue de ce trouble et fait circuler ses propres « réinformations » pour corriger cette Lügenpresse - la presse menteuse – un terme employé par les nazis pour les journaux d’opposition.

À l’heure où l’Otan reconnaît le cyberespace comme un domaine d’intervention militaire au même titre que la mer et la terre, il faut saisir l’ampleur du danger. La fake news est aussi loin du canular que la Gerboise bleue, le premier essai nucléaire français, d’un pistolet en plastique : c’est une arme de déstabilisation massive. Elle est à même de porter atteinte à la souveraineté de l’État. C’est pour cela que le président de la République a souhaité une nouvelle loi et des mesures fortes pour combattre les fake news

Les médias ont certes déjà proposé des initiatives de décodage qui aident le lecteur à

Lire la suite de l'article

YouTube censure l’abbé Guy Pagès

L’abbé Guy Pagès, qui anime le blogue Islam & Vérité, a annoncé hier au soir que YouTube avait fermé sa chaîne de présentation de vidéos placées sur cette plateforme de partage. L’abbé avait reçu un avertissement de YouTube pour la mise en ligne d’une vidéo jugée inappropriée par la plateforme, et que vous pourrez découvrir ici. Il s'agit d'une séance durant laquelle de jeunes enfants musulmans apprennent à égorger un mouton…

Lire la suite de l'article