Archives par étiquette : cause

La « décivilisation » est si délétère que cela entraînera la remise en cause de la loi Taubira

À l’occasion du cinquième anniversaire de La Manif Pour Tous, L'Incorrect a interrogé sa présidente, Ludovine de La Rochère. Extrait.

Dans une tribune libre accordée à Libération, Guillaume Lecaplain juge que La Manif Pour Tous « a eu raison sur tout », c’est-à-dire qu’elle aurait su anticiper les suites de la légalisation du mariage entre couples de même sexe, soit la PMA ouverte aux femmes homosexuelles en chantier ou l’autorisation de l’adoption pour des couples homosexuels. Avez-vous le même avis ?

Unknown-33Cette tribune est très intéressante parce qu’elle reconnaît ce que tous les partisans de la loi Taubira n’ont cessé de nier, à savoir, d’abord, que le mariage de deux hommes ou de deux femmes est effectivement lié à l’idéologie du genre, ensuite que l’adoption était bien concernée ainsi que la PMA sans père et la GPA et enfin qu’il s’agit bien d’enjeux de civilisation. En revanche, l’auteur prétend qu’il ne s’agit pas d’aller vers l’instauration d’un « droit à l’enfant », ce qui est faux : sans doute attend-il encore pour reconnaître la vérité de cette analyse ! Par ailleurs, il n’évoque pas la redéfinition de la filiation, qui est pourtant bien au cœur du sujet aussi. Or la filiation, c’est le lien charnel entre un enfant et son père ou sa mère. Autrement dit, elle est ou elle n’est pas : la filiation ne se décrète pas et ne saurait donc être fondé sur « l’engagement parental », nouveau concept fumeux ! Il est d’ailleurs fascinant de constater que lorsque l’on nie la réalité, on invente

Lire la suite de l'article

La cause principale de la mort du LCL Beltrame n’est pas l’islamisme, mais le régime politique de trahison qui en permet le développement

C'est un des messages clé du remarquable hommage que Charles Sannat, qui tient le blog "insolentiae", a publié sous le titre "le sacrifice du matin".

488115Ce qui domine, c’est évidemment l’émotion.
Ce qui reste, c’est la beauté d’un geste et la décision d’un homme.
Ce qui reste, c’est l’histoire, la grande et la petite.

Ce qu’a fait le colonel Beltrame n’est pas uniquement un acte héroïque, c’est bien plus que cela.

C’est un sacrifice. Le sacrifice du matin.

Cette expression n’est pas de moi. C’est le titre de l’ouvrage écrit par Pierre Guillain de Bénouville, l’un des plus grands résistants pendant la dernière guerre mondiale aux côtés d’un Henri Frenay ou d’un Jean Moulin.

« Ce livre héroïque est la symphonie de la Résistance. » Ce jugement de François Mauriac définit ce livre exceptionnel, dont rien n’a terni l’éclat…

Que dit-il ? En substance, que  » la résistance fut, en vérité pour chacun de ceux qui y participèrent, le matin d’une nouvelle vie et les résistants ne demandent pas autre chose à ceux qui ne furent pas avec eux dans l’action que d’unir au sacrifice du matin le sacrifice du soir ».

Se sacrifier pour les autres, se sacrifier par amour, par engagement, pour les autres, pour le pays pour des idées qui nous dépassent.

Ce sacrifice permet de poser quelques réflexions.

D’un côté, un homme qui se sacrifie pour en sauver d’autres (qu’il ne connaît pas), de l’autre, un homme qui, lui, tue aveuglément. Ceux qui ne voient pas la

Lire la suite de l'article

Le ministre de l’Intérieur allemand met en cause la Commission européenne

Unknown-26Le ministre de l’Intérieur allemand Horst Seehofer a encore déclenché une polémique. Il a déclaré dans une interview à l’édition du dimanche de Die Welt que les contrôles aux frontières de l’Allemagne doivent se poursuivre et même être renforcés, tant que l’UE ne sera pas en mesure de contrôler efficacement ses frontières extérieures.

« Et je ne vois pas qu’elle y réussisse dans un avenir prévisible. »

D’autre part il demande que soient nommés davantage de juges administratifs pour accélérer les expulsions des demandeurs d’asile déboutés. Et il veut identifier « tous les obstacles à l’expulsion ».

Enfin, concernant les pays de l’est qui refusent d’accueillir des « réfugiés », il accuse la Commission européenne d’avoir une attitude contre-productive en leur « faisant la leçon ».

Sa mise en cause de la Commission européenne a fait réagir, car c’est un crime de lèse-majesté.

Commentaires (1)

c'est une chance pour la France ! Désormais tous les "migrants" vont venir chez nous…

Rédigé par : bébert | 20 mar 2018 08:28:00
____________________________________

Lire la suite de l'article

Ils s’inquiètent de la remise en cause de Mai-68

Serge Audier enseigne la philosophie morale et politique à l’université Paris-IV. Il a publié en 2008 « La Pensée ­anti-68 ». Dix ans plus tard, il déclare au Monde :

Hqdefault-2"Dans les milieux conservateurs de la droite et de l’extrême droite françaises, le discours s’est radicalisé. Sous le quinquennat de François Hollande, La Manif pour tous s’est voulue un Mai 1968 à l’envers : semblant parfois mimer l’activisme subversif soixante-huitard, elle a accentué la rhétorique conservatrice sur le déclin des valeurs, de l’autorité et des cadres familiaux. La croisade « anti-genre » a instrumentalisé la cause de la nature, avec la revue Limite et son « écologie intégrale ». S’ils se réclament du pape François, certains de ses protagonistes ont des affinités avec les milieux catholiques intégristes et d’extrême droite, qui n’ont jamais digéré l’émancipation des femmes. Enfin, le contexte international pèse en ce sens, avec l’élection de Donald Trump, incarnation d’un « virilisme » haïssant les luttes des années 1960 des Noirs, des femmes et des homosexuels.

Il suffit en outre de parcourir la littérature monotone des milieux conservateurs pour saisir leur détestation de ce qu’ils appellent parfois le « libéralisme libertaire », fruit empoisonné de Mai 1968. Le philosophe catholique Pierre Manent voit ainsi dans Mai 1968 une catastrophe individualiste décomposant l’Etat-nation, l’intellectuel François-Xavier Bellamy fustige la mise à mort de la transmission culturelle contenue dans la sociologie de Pierre Bourdieu, l’essayiste Bérénice Levet, proche d’Alain Finkielkraut, accuse la génération de 68 d’avoir décomposé la famille, l’école et la nation. […]"

Lire la suite de l'article

Une surprenante mise en cause…

Le journal La Croix a récemment publié l'article suivant, mettant notamment en cause – de façon vague mais nominalement – l'Action française. L'AF a demandé un droit de réponse, mais ce dernier est resté pour le moment… sans retour. Alors le voici :

Capture d’écran 2018-03-14 à 19.13.11"La nomination de Mathilde Edey Gamassou, jeune fille métisse choisie pour représenter Jeanne d'Arc lors du prochain homage qui lui sera rendu à Orléans, a donné lieu a des réactions hostiles de la part de certains internautes. 

Interprétant ce choix comme une volonté de réécriture de l'histoire à travers le prisme de la "diversité", certains d'entre eux se sont permis des réactions haineuses et violentes contre la jeune fille.

Déplorant à juste titre ces attaques, Madame Cécile Guilbert – issue des bancs de Science Po, temple de la bien-pensance républicaine – met en cause, pêle-mêle, un grand nombre de courants politiques, dont l'Action française. Gratuitement. 

Ne prenant pas la peine d'avancer le moindre fait précis, elle jette l'opprobe sur l'ensemble de la mouvance nationale, sans distinction, regroupée sous le confortable terme de "fachosphère". Peu importe que le terme soit vide de sens. Peu importe que l'attaque soit infondée. En effet, pourquoi cracher sur un buzz aussi facile ?

Face à ces inepties, il convient de rétablir la vérité. Non, l'Action française n'est pas impliquée dans la polémique. Ni directement, par ses prises de position, ni indirectement, par une quelconque influence. 

Faut-il rappeler à Madame Guilbert que le nationalisme de l'AF est historique, et non racial,

Lire la suite de l'article

La justice met en cause le vaccin contre l’hépatite B

Ce n'est pas une fausse nouvelle colportée par les complotantes anti-vaccin :

Unknown-18"Alors que le vaccin contre l’hépatite B vient d’être rendu obligatoire par la ministre de la Santé Agnès Buzyn, la 1re chambre civile de la cour d’appel de Bordeaux a jugé le 23 janvier dernier que le leader mondial des vaccins Sanofi Pasteur était responsable de la sclérose en plaque d’un ancien peintre-chaudronnier.

Après un long périple judiciaire, le tribunal de Bordeaux a finalement retenu que l’apparition de la sclérose en plaque chez le plaignant était survenue après trois injections du vaccin contre l’hépatite B, ainsi que l’absence d’un terrain génétique favorable. Vacciné en 1996, le patient a développé une sclérose en plaque quelques mois après, alors qu’aucun de ses parents proches ne souffraient de cette maladie.

[…] Si la plupart des études scientifiques démontrent qu’il n’y a pas de lien entre la sclérose en plaque et le vaccin contre l’hépatite B, certaines d’entre elles, recensées par l’OMS, sèment le doute. Une incertitude médicale qui impacte directement la population : seuls 69 % des Français font actuellement confiance aux vaccins, selon une étude de l’Ipsos. La sclérose en plaque est une maladie auto-immune, entraînant notamment une fatigue extrême et inhabituelle, des troubles de la mémoire, de la concentration ou encore des épisodes dépressifs. 90% des enfants de moins de 9 mois étaient vaccinés contre l’hépatite B en France en 2015."

Lire la suite de l'article

« À cause de l’ampleur du mal, la charité de la plupart des hommes se refroidira » (Mt 24, 12)

Message du Pape François à l'occasion du Carême 2018 :

12642841_177964129238458_8879664817850312220_nChers Frères et Sœurs,

La Pâque du Seigneur vient une fois encore jusqu’à nous ! Chaque année, pour nous y préparer, la Providence de Dieu nous offre le temps du Carême. Il est le « signe sacramentel de notre conversion »[1], qui annonce et nous offre la possibilité de revenir au Seigneur de tout notre cœur et par toute notre vie.

Cette année encore, à travers ce message, je souhaite inviter l’Eglise entière à vivre ce temps de grâce dans la joie et en vérité ; et je le fais en me laissant inspirer par une expression de Jésus dans l’Évangile de Matthieu : « À cause de l’ampleur du mal, la charité de la plupart des hommes se refroidira » (24, 12). Cette phrase fait partie du discours sur la fin des temps prononcé à Jérusalem, au Mont des Oliviers, précisément là où commencera la Passion du Seigneur. Jésus, dans sa réponse à l’un de ses disciples, annonce une grande tribulation et il décrit la situation dans laquelle la communauté des croyants pourrait se retrouver : face à des évènements douloureux, certains faux prophètes tromperont beaucoup de personnes, presqu’au point d’éteindre dans les cœurs la charité qui est le centre de tout l’Évangile.

Les faux prophètes

Mettons-nous à l’écoute de ce passage et demandons-nous : sous quels traits ces faux prophètes se présentent-ils ?

Ils sont comme des « charmeurs de serpents », c’est-à-dire qu’ils utilisent les

Lire la suite de l'article

David Thomson a quitté la France à cause des menaces islamistes

Menacé de mort, épuisé psychologiquement, David Thomson, lauréat du prix Albert-Londres 2017 pour Les Revenants, enquête majeure sur les djihadistes français qui reviennent de Syrie, déclare au Figaro :

134939_couverture_Hres_0"J'ai en effet quitté la France à cause des menaces. Je ne sais pas si l'on peut s'habituer aux menaces de mort. Elles ont commencé début 2013, quand j'étais correspondant en Tunisie pour RFI, à cause du début de l'opération «Serval» au Mali. Ensuite, chaque année, ma situation sécuritaire s'est dégradée. À partir de l'été 2016, les menaces de mort se sont intensifiées, de plus en plus personnalisées et circonstanciées. Un jour, j'étais à la terrasse d'un café, je reçois un appel d'un commandant de police: «Bonjour, vous venez d'être placé sous protection policière. Vous êtes où? O.K., on arrive.» Un an et demi après, je suis toujours placé sous protection policière par le service protection de la police nationale, le SDLP. Nous sommes une quinzaine de civils dans ce cas en France. J'ai fait la connaissance d'officiers de sécurité extraordinaires. L'un d'entre eux m'a dit tout au début: «Nous sommes là pour prendre une balle pour vous.» Cet officier de sécurité était un ami de Franck Brinsolaro, le policier tué pendant le massacre de Charlie. Je leur suis très reconnaissant.

Durant mon travail en France, j'ai rencontré des djihadistes qui sont chauffeurs de taxi, agents de sécurité et même auxiliaires de police au guichet d'un commissariat. Il m'est arrivé d'en recroiser certains par hasard. La pression en France

Lire la suite de l'article

Messe annulée au Val-de-Grâce à cause du DAL

DST_8KgXkAA7armUne centaine de militants de l'association Droit au Logement (DAL) se sont rassemblés sur le parvis de l'église du Val-de-Grâce, à Paris, samedi 30 décembre, pour demander à Emmanuel Macron d’accueillir des sans-abri dans l’ancien hôpital militaire.

Le père Benoît Jullien de Pommerol, l'aumônier militaire de l'église du Val-de-grâce (Ve arrondissement de Paris), a annoncé à ses paroissiens, samedi 30 décembre, que la messe dominicale de la Saint-Sylvestre est annulée :

"Face aux risques d'occupation et de profanations de l'église, la décision a été prise de garder les portes closes demain. Ainsi, pour la première fois depuis des décennies, vous ne pourrez pas accéder à la célébration de la messe dominicale au Val-de-Grâce. C'est la mort dans l'âme que je vous annonce cette triste nouvelle en la fête de la Sainte Famille".

Lire la suite de l'article

« SOS Chrétiens d’Orient », récemment mise en cause devant l’Assemblée plénière de la Conférence des évêques de France

Charles de Meyer, président de SOS Chrétiens d'Orient, a été interrogé dans L'Homme Nouveau. Extrait :

Une-1651(1)"Vous avez été directement cité par Mgr Gollnisch devant la Conférence des évêques de Fran- ce. Celui-ci vous reproche de mettre en danger vos volontaires et de ne pas avoir des frais raisonnables. Pouvez-vous nous dire comment vous protégez vos volontaires et s’il y a un moyen de faire baisser vos frais de fonctionnement pour apporter plus d’aide ?"

Je regrette la manière dont ça s’est déroulé. J’ai l’impression qu’il y a eu la volonté de créer un évènement de communication extrêmement négatif pour la troisième année de suite, en concordance avec la période de levée de fonds. Tout cela ne me semble pas innocent. Nous faisons tout pour protéger nos volontaires. Cela passe par des assurances, qui n’accepteraient pas de nous couvrir si nous ne respections pas des règles. De plus nous avons nommé un directeur des opérations qui joue le rôle de directeur de la sécurité dans notre ONG, un officier de réserve de la Légion étrangère.

Dire que SOS est une association islamophobe alors que plus de 1000 de nos volontaires sont dans des pays où il y a énormément de musulmans, c’est presque une mise en danger.

Sur le budget, nous sommes une association avec des jeunes dynamiques. Nous envoyons beaucoup d’argent dans des pays sous blocus, où changer la monnaie est extrêmement difficile et nous justifions chaque euro dépensé, par une note de frais… Ce n’est pas surprenant

Lire la suite de l'article

Ludovine de La Rochère : la remise en cause de la loi Taubira est inéluctable

La présidente de La Manif Pour Tous était sur France Info. Elle a notamment été interrogé sur la loi sur la résidence alternée, en cours de discussion :

DP5bPSBX4AEAJTs"Sur la résidence alternée, il faut se concentrer sur l'enfant. Chaque cas est particulier." "L'enfant n'est pas une chose. Les adultes ne peuvent se le partager, se l'échanger."

"La loi Taubira n'est pas bonne. Par ailleurs, elle entraîne la PMA sans père qui prive délibérément un enfant de père." "Le mariage pour tous est un engrenage, car le mariage a pour finalité la filiation." "Si les Français ont été opposés à la loi Taubira, c'est d'abord en raison des conséquences du mariage pour tous."

"La GPA n'est pas interdite pour les Français y ayant recours à l'étranger. Or, la dignité des femmes n'a pas de frontière."

"Nous ne soutenons aucune personnalité politique : nos sujets sont le mariage, la famille et les enfants. Ce sont des sujets fondamentaux."

"La finalité du mariage, c'est de fonder une famille. Le mariage, pour cette raison, regarde aussi les enfants. Certains envisagent sciemment de faire des orphelins de père ou de mère"

Lire la suite de l'article

L’immigration, cause de l’échec des négociations pour former un gouvernement en Allemagne

Unknown-4Sans majorité pour gouverner, la chancelière allemande a déploré l'échec des tractations pour former un nouveau gouvernement, plongeant le pays dans la crise. Les libéraux du FDP ont constaté l'échec des discussions pour parvenir à un accord entre la CDU/CSU, les Verts et eux-mêmes. Mal réélue le 24 septembre avec seulement 32,9%, soit le plus mauvais résultat de la CDU depuis 1949, Angela Merkel a désormais peu d'options devant elle. Il ne reste qu'une seule solution probable: l'organisation à moyen terme de nouvelles élections.

Les partis n'ont pas réussi à s'entendre sur deux sujets hautement symboliques: l'immigration et l'énergie. L'intransigeance des conservateurs sur l'immigration, décidés à prolonger la suspension du regroupement familial, et le refus des écologistes d'accepter leur position minoritaire sur ce sujet ont cristallisé les débats. Un même bras de fer s'est déroulé sur la question de la production d'énergie fossile et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Sur ces deux points, c'est le bilan d'Angela Merkel, chancelière du tournant énergétique en 2011 et chancelière des réfugiés en 2015, qui s'est trouvé au centre des crispations. Elle est tenue pour responsable de la percée des populistes de l'AfD, qui ont obtenu 12,6% aux élections de septembre. 

Lire la suite de l'article