Archives par étiquette : catholiques

Des musulmans vont voir les prêtres catholiques pour être libérés des démons

Unknown-10La 13e session sur l’exorcisme tenue mi-avril au sein de l’Université pontificale Regina Apostolorum, à Rome, nous informe que des musulmans vont voir les prêtres catholiques pour être libérés des démons qui les infestent ou les possèdent.

Un prêtre indien actuellement à Dubaï a déclaré :

« Beaucoup de musulmans, même les plus éduqués, m’ont approché pour demander un exorcisme. Ils disent : ‟Père, quelqu’un a fait de la magie noire sur moi, peux-tu prier sur moi et enlever le diable ? !ˮ »

Le cardinal albanais Ernest Simoni a ajouté :

« Jésus est venu pour tout le monde (…) La grâce du Saint-Esprit nous rachètera tous ».

Lui-même a pratiqué des exorcismes pendant des décennies, y compris sur des musulmans. Des musulmans « qui restent musulmans après » a-t-il précisé !
 
Ce qui apparaît comme une contradiction chez ces hommes et ces femmes de l’islam venus chercher en dernier recours le secours catholique, témoigne de l’inefficacité de leurs propres rituels d’exorcisme musulmans (la cérémonie de la Roquya) et par conséquent, de la force intrinsèque du culte catholique.

Deux prêtres exorcistes coptes officient au Caire : 80 % des milliers de personnes qui viennent chaque semaine réclamer leur délivrance sont des adorateurs de Mahomet… En la cathédrale Saint Marc, le vendredi, le père Abuna Makary ne peut s’occuper que des premiers rangs. Aspergées d’une eau bénite qui électrise leurs corps, des musulmanes voilées demandent la Croix qui les délivrera… L'islam serait-il satanique ?…

Commentaires (1)

"Adorateurs de Mahomet" : non, Mahomet est le supposé prophète de l'islam, ce

Lire la suite de l'article

En Algérie, c’est le FLN qui décide si on peut béatifier des catholiques

Incroyable

Unknown-10"L'Algérie a donné au Vatican son accord pour la béatification à Oran des moines français de Tibéhirine, assassinés en 1996 dans des circonstances mystérieuses, a annoncé, mardi, sur France 24, le ministre algérien des Affaires étrangères. […] "L'Algérie a donné son accord pour la béatification de ces moines et ça a été signifié au Vatican", a déclaré Abdelkader Messahel le 10 avril. "La béatification se fera dans quelques mois, dans quelques semaines, à Oran", a-t-il précisé.

Interrogé sur une possible présence du pape François à cette cérémonie en Algérie, le chef de la diplomatie algérienne ne l'a pas exclue : "On verra, pourquoi pas". Fin janvier, le pape François avait ouvert la voie à leur béatification en les déclarant martyrs, au côté de douze autres religieux et religieuses tués en Algérie entre 1994 et 1996 – dont l'ancien évêque d'Oran, Pierre Claverie."

Lire la suite de l'article

Etes-vous des catholiques «atroces» ?

Si vous avez manifesté en 2013 contre la dénaturation du mariage, c'est fort probable. Après les catholiques "intégristes", "traditionalistes", "réactionnaires"…, Emmanuel Macron invente les catholiques "atroces" :

7tmdlsln8ne"Alors que les états généraux de la bioéthique se sont ouverts en janvier, Emmanuel Macron ne se précipite pas pour légaliser la procréation médicalement assistée pour les couples de femmes, inscrite dans son programme : la loi ne devrait pas voir le jour avant 2019. A l’Elysée, on estime qu’il n’est pas question de répéter la méthode Hollande, dont Macron estimait pendant la campagne présidentielle qu’il avait « humilié » les opposants au mariage homosexuel. Cette fois, le chef de l’Etat souhaite que les « anti » soient longuement consultés… ou en tout cas qu’ils en aient l’impression ! « Il est très important pour lui que même les associations catholiques les plus atroces puissent s’exprimer, car les gens accepteront mieux la décision s’ils se sentent écoutés », théorise-t-on dans son entourage."

Les gens n'accepteront pas une décision s'ils s'aperçoivent que leur mobilisation massive contre la PMA n'a pas d'incidence sur le projet du gouvernement…

Lire la suite de l'article

La Conférence des évêques catholiques d’Irlande : “Nous croyons que la vie humaine est sacrée de la conception jusqu’à la mort naturelle”

Alors que l’Irlande se prépare à un référendum sur le droit à l’avortement au mois de mai 2018 et pour apporter leur contribution au débat national sur le droit à la vie, la Conférence des évêques catholiques d’Irlande vient de publier le 7 mars 2018, une édition révisée de leur message pastoral de 2016 Deux vies, un amour. Les évêques irlandais y réaffirment leur conviction : « aucune vie humaine n’est dépourvue de valeur ». Par conséquent, ils réfutent la possibilité pour certains de décider de la mort d’autres personnes. La croix le publie dans son intégralité en version française. Extraits :

"Nous nous devons donc d’être extrêmement compatissants et miséricordieux quand de futurs parents et leur enfant à naître ont besoin de soutien au cours d’une grossesse non désirée"

"Soutenir et pérenniser une culture de la vie est dans l’intérêt de chaque génération et cela nous définit en tant que société"

"Nous croyons que la vie humaine est sacrée de la conception jusqu’à la mort naturelle"

"Nous souhaitons affirmer notre ferme conviction, fondée autant sur la raison que sur la foi, qu’aucune vie humaine n’est dépourvue de valeur. Nous acceptons, bien sûr, que la mort fasse partie de notre condition humaine. Mais nous rejetons l’idée que n’importe qui puisse décider du moment où, pour une autre personne, il est temps de mourir"

"Les droits humains fondamentaux sont différents des droits civils. Alors que les droits civils sont les droits accordés par la loi aux citoyens dans une société

Lire la suite de l'article

Valérie Boyer : “Les catholiques ne posent pas de bombes et n’égorgent personne”

Lire la suite de l'article

Mgr Aupetit : “Une partie de nos concitoyens, y compris des catholiques, ne prennent pas la mesure des changements de société qui peuvent nous impacter”

Arton45589-0d92fAfin d’appeler le plus grand nombre à se former et s’informer sur la bioéthique, le diocèse de Paris diffuse une synthèse du livert de bioéthique de la CEF. Ce livret de 56 pages regroupe 11 fiches synthétiques pour chaque thème, afin d’inviter ensuite le lecteur à accéder aux 11 fiches complètes. ce livret-synthèse est téléchargeable facilement sur le site du diocèse de Paris.

Mgr Aupetit, archevêque de Paris, a préfacé ce livret :

"Pour préparer la révision programmée des lois de bioéthique, le gouvernement a lancé une consultation large des Français sous la forme d’« États généraux ». La question posée « Quelle société voulons-nous ? » est très ajustée aux enjeux qui se profilent.

Si nous croyons profondément à la vocation d’amour de toute personne humaine à l’image de Dieu, l’étude de l’évolution des sociétés humaines nous a pareillement appris qu’il n’y a pas de sens inéluctable de l’histoire.

Le progressisme affirmé par certains n’est qu’une adaptation aux désirs individuels qu’il faudrait servir avec plus ou moins de complaisance, les avancées techniques servant d’alibi. Nous croyons aux bienfaits des progrès de la connaissance et de la science. Nous sommes conscients que certains espèrent trouver dans des lois nouvelles la possibilité de surmonter des causes de souffrance. Mais nous croyons aussi que la réflexion et le discernement sur le bon usage des nouvelles découvertes fondent la capacité de l’humanité à bâtir une société toujours plus humaine au service des plus vulnérables et des plus faibles.

Il semble qu’une partie

Lire la suite de l'article

Position commune des orthodoxes et des catholiques d’Islande sur l’euthanasie

Lu sur Orthodoxie :

"L’évêque catholique de Reykjavik, David Tenser, et l’archiprêtre Timofeï Zalotouski, recteur de la paroisse orthodoxe stavropégique Saint-Nicolas, ont signé et adressé au Parlement islandais une lettre commune, exprimant leur position sur la prochaine discussion de l’euthanasie par les parlementaires. Tuer qui que ce soit, ou aider qui que ce soit à se tuer lui-même n’est ni une bonne mort (« euthanasie ») ni une aide à mourir (« aider celui qui meurt »), mais un acte criminel, est-il souligné dans la lettre. « Nous ne pouvons en aucun cas approuver ces actes, car ils vont à l’encontre des lois de la nature et contredisent les principaux commandements du christianisme » affirment les orthodoxes et catholiques dans leur lettre. Les auteurs du message disent à la fin de la lettre espérer que la discussion de l’euthanasie ne sera pas incluse à l’agenda du Parlement islandais. Cette déclaration commune de l’évêque catholique et du recteur de la paroisse orthodoxe témoigne de la mise en application des principes énoncés lors de la rencontre du patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie avec le pape François de Rome à La Havane, en février 2016. Cette rencontre avait abouti à un accord sur le soutien commun des valeurs morales chrétiennes traditionnelles. Le patriarche Cyrille et le pape François avaient aussi exprimé leur rejet de l’euthanasie, de l’avortement et des unions homosexuelles."

Lire la suite de l'article

Marseille : une quinzaine de tombes catholiques profanées

Lu ici :

"Dix chapelles endommagées, une urne vidée, cinq livres funéraires et dix amphores cassées… C'est le bilan d'un acte de vandalisme perpétré le 7 février dernier au cimetière catholique de Saint-Louis dans le 15e arrondissement de Marseille. L'affaire n'a été révélée qu'hier. Sur place, aucune inscription n'a été découverte. L'acte n'a pas été revendiqué.

Jean-Claude Gaudin le maire de Marseille a condamné fermement "la profanation honteuse" de ces tombes. Il a rajouté :"Je souhaite que ces effroyables actes soient sévèrement punis et je suivrai attentivement le déroulement de l'enquête judiciaire. Le culte des morts est sacré et quelles que soient les croyances de chacun, tous les lieux de recueillement doivent être respectés."

Lire la suite de l'article