Archives par étiquette : catholiques

Annulation des interventions pro-gender dans des écoles catholiques

648x415Victoire ! Le 14 novembre, nous alertions sur des "spectacles" de propagande LGBT qui allaient se tenir dans des écoles catholiques de l'Aveyron. Hier, la compagnie théâtrale explique avoir reçu mercredi

« un courrier l’interdisant de se produire dans plusieurs lycées privés de l’Aveyron où devait se jouer une dizaine de représentations dès [ce jeudi] et jusqu’au 1er décembre, décision prise en concertation avec le diocésain de l’Enseignement Catholique».

 
Bravo à l'enseignement catholique. Dans une lettre, un chef d’établissement des environs de Rodez motive l’annulation « par la polémique grandissante concernant cette pièce ». Elle précise que « la décision est prise en concertation » avec le directeur diocésain de l’enseignement catholique et « en accord avec le Père Evêque ».

20 Minutes dénonce ensuite la "fachosphère", à savoir Riposte catholique et Le Salon Beige. 

Lire la suite de l'article

Interventions pro-gender dans des collèges catholiques

Cela se passe dans l'Aveyron :

L"La pièce “X Y et moi” sera joué devant des 4ème dans certains collèges catholiques de l’Aveyron ces jours-ci. Synopsis :

Sous le prétexte d’une fausse conférence autour de la couleur rose et de son histoire au fil des siècles, nous souhaitons, avec humour et provocation, proposer une redistribution des rôles et des codes masculins et féminins au-delà d’une classification imposée par certains outils d’expression de notre société. Il s’agit d’ouvrir notre esprit critique et de se repenser en tant qu’individu, dégagé des étiquettes qui nous imposent bien souvent des goûts, des choix ou des parcours. Sommes- nous programmé•e•s comme tous nos appareils en mode binaire, soit 0, soit 1, soit bleu, soit rose ?D’où viennent ces inégalités ? Elles perdurent depuis des siècles et sont d’origines religieuse ou socioculturelle. Outre ces origines, la sociabilisation des enfants peut également être à l’origine de ces clichés, preuve : les rayons et catalogues de jouets de 2015, qui présentent encore les poupons, dînettes et aspirateurs roses pour filles, les bateaux pirates et les voitures pour garçons.

Pride Toulouse est une association LGBTQI+Friendly à l’initiative de la Marche et du Festival des Fiertés de Toulouse…"

Les représentations commencent cette semaine dans le Ségala (région au sud de Rodez) et la semaine prochaine à Rodez. Après ils partent dans le Lot, puis le Tarn-et-Garonne puis Toulouse.

Lire la suite de l'article

25 novembre : colloque catholiques en action à Angers

C

Programme & Intervenants

  • 08h30 : Messe, par M. l’abbé François Gourdon aumônier des AFC 49 09h15
  • 09h45 : Accueil
  • 09h45 – 10h00 : Pourquoi et comment agir ensemble ? par Bruno de St Chamas, président d’Ichtus
  • 10h-10h45 : Conférence introductive : Pour une action catholique enracinée, par Guillaume Bernard, maître de conférences à l’ICES (Institut Catholique d’Etudes Supérieures) de La Roche-sur-Yon
  • 11h00 – 12h15 : Ateliers – Tables rondes (au choix 1 ou 2)
    • Table Ronde 1 : Agir dans la politique locale
    • Table Ronde 2 : Agir pour l’école
  • 12h15 – 14h00 : Déjeuner – buffet
  • 14h15 – 15h30 : Ateliers – Tables rondes (au choix 3 ou 4)
    • Table Ronde 3 : Agir par la culture
    • Table Ronde 4 : Agir dans l'entreprise et l'économie
  • 15h30 – 16h15 : Pause de 45’ – Forum des Associations
  • 16h15 – 17h30 : Ateliers – Tables rondes (au choix 5 ou 6)
    • Table Ronde 5 : Agir pour la vie et pour la famille
    • Table Ronde 6 : Agir aux « périphéries », l’action sociale
  • 17h45 – 18h30 : Conclusion du colloque, par Guillaume de Prémare, délégué général d’Ichtus
  • 18h30 – 19h30 : Apéritif

& Toute la journée : forum des associations

Inscriptions

Lire la suite de l'article

Des laïcs catholiques ressuscitent l’Académie pour la Vie de Jean-Paul II

Lu ici :

"Des laïcs catholiques ont ressuscité l'Académie pour la vie de Jean-Paul II après que le Pape François a nommé des apologistes de l'avortement à l'Académie pour la Vie parrainée par le Vatican.

L'annonce a été faite par le professeur Josef Seifert lors d'une conférence sur Humanae Vitae à Rome le 28 octobre.

Le professeur Seifert est le premier président de l'Académie, nommée Académie Jean-Paul II pour la vie humaine et la famille. Elle servira les mêmes objectifs que l'originale, à savoir la "défense de la vie humaine dans toutes ses étapes" et "l'étude du mariage". Ce sera une organisation non gouvernementale indépendante mais, contrairement à l'Académie de la vie du Vatican, elle agira en stricte conformité avec la foi catholique."

Lire la suite de l'article

Des catholiques prient durant une cérémonie protestante à la cathédrale

Samedi 28 octobre à 16h, avait lieu dans la cathédrale Saints-Michel-&-Gudule de Bruxelles, une cérémonie protestante en commémoration du 500e anniversaire de la Réforme. La prédication était faite par le Pasteur Steven Fuite. Le cardinal Jozef De Kesel, archevêque de Malines-Bruxelles, a participé à cette cérémonie avec d’autres chefs religieux et responsables de la laïcité.

Un groupe de jeunes catholiques a perturbé la cérémonie en récitant à haute voix le chapelet, empêchant le Pasteur Steven Fuite de commencer sa prédication. Ce n'est qu'après l'intervention des forces de l'ordre et l'expulsions des jeunes que la cérémonie a pu continuer.

Quelques tracts ont aussi été distribués :

Thumbnail

Lire la suite de l'article

100 ans après la révolution bolchévique, les catholiques russes se souviennent de leurs «martyrs du goulag»

20170919T1429-11607-CNS-RUSSIA-ORTHODOX-MONASTICISM (1000x667)Lorsque le centenaire de la révolution bolchevique tombera début novembre, les communautés chrétiennes de l'ex-Union soviétique commémoreront les persécutions qu'elles ont déclenchées. Mais ils se souviendront aussi des méditations religieuses nées dans les prisons et les camps de travail, dont certaines méritent d'être classées parmi les meilleures de l'histoire chrétienne. Mgr. Igor Kovalevsky, secrétaire général de la Conférence des évêques catholiques de Russie, déclare :

"Les souffrances de l'ère soviétique ont affecté non seulement les églises, mais toute la société, y compris les athées". "Les écrivains laïcs comme Alexandre Soljenitsyne et Nadhezda Mandelstam sont peut-être devenus les plus célèbres, mais les thèmes du témoignage et du martyre se retrouvent aussi dans la littérature du goulag et sont universellement reconnus et respectés."

Bien que souvent considérée comme une époque de vide culturel et spirituel, la domination soviétique produisit de profondes œuvres chrétiennes de prose et de poésie, offrant des réflexions vitales sur une foi résiliente.

Bien avant les événements de 1917, l'écrivain Dostoïevski avait prévu prophétiquement :

"Les prédicateurs du matérialisme et de l'athéisme, qui proclament l'autosuffisance de l'homme, préparent des ténèbres et une horreur indescriptibles pour l'humanité sous l'apparence de la rénovation et de la résurrection". "Ils conçoivent d'arranger les choses avec justice, mais ayant répudié le Christ, ils finiront par inonder le monde de sang."

Le cerveau de la révolution, Vladimir Lénine, avait juré d'émasculer le clergé orthodoxe russe – ces «agents en soutane» qui avaient été utilisés par le tsar pour «adoucir et embellir le sort des opprimés

Lire la suite de l'article

Malgré une baisse en Europe, les catholiques ont augmenté de 12 millions dans le monde

Lu sur I.Media :

"A l’occasion de la Journée missionnaire mondiale, qui aura lieu le 22 octobre prochain, l’agence Fides a présenté le 20 octobre 2017 au Vatican son état statistique de l’Eglise dans le monde pour l’année écoulée. Le nombre de catholiques a augmenté de 12,5 millions, malgré une baisse en Europe et un tassement du nombre de religieux."

Lire la suite de l'article

« On vous appelle souvent catholiques traditionalistes. Ne vous faites pas appeler ainsi. Vous êtes catholiques, et c’est tout »

Le jeudi 14 septembre, fête de l’Exaltation de la Sainte Croix, s’est déroulé à Rome, dans l’auditorium de l’Université pontificale Saint-Thomas-d’Aquin, un congrès sur le thème : « Le motu proprio Summorum Pontificum de Benoît XVI, une nouvelle jeunesse pour l’Eglise », organisé par le Cœtus internationalis Summorum Pontificum. Extrait du compte-rendu de l'abbé Angelo Citati, FSSPX :

"[…] Les travaux de la matinée se sont achevés par une intervention très brillante de Martin Mosebach, célèbre essayiste allemand, sur « la sainte routine ou le mystère de la répétition ». En s’appuyant sur des citations scripturaires et patristiques, mais aussi sur les principes esthétiques de Johann Joachim Winckelmann, il a proposé une analyse critique très détaillée du n. 34 de la constitution Sacrosanctum Concilium de Vatican II sur la liturgie, d’après lequel « les rites […] seront d’une brièveté remarquable et éviteront les répétitions inutiles ». Mosebach a signalé le caractère contradictoire de cette affirmation du Concile, car la liturgie est constituée par définition d’actes qui se répètent sans cesse, et toute tentative de considérer certains de ces actes comme « utiles » et d’autres comme « inutiles », est donc inévitablement vouée à l’arbitraire. Il a aussi souligné la contradiction selon laquelle les fidèles de la Tradition, bénéficiaires du motu proprio, seraient les seuls auxquels on demande d’être bi-ritualistes, alors que d’une manière générale l’Eglise demande à chacun de ses membres de n’avoir qu’un seul rite.

Les travaux de l’après-midi ont débuté par une conférence du cardinal Robert Sarah, Préfet de la Congrégation pour le Culte divin, sur « le

Lire la suite de l'article

“Comment les catholiques peuvent accueillir les croyants LGBT”

Cet article du cardinal Robert Sarah, Préfet de la Congrégation vaticane pour le culte divin, est paru le 31 août dans le « Wall Street Journal », dans la rubrique des éditos et des opinions. Le cardinal y critique les thèses du père James Martin, la plume vedette d’ « America », la revue des jésuites de New-York, également consultant au Secrétariat pour la Communication du Vatican et auteur cette année d’un livre qui bouleverse l’enseignement de l’Eglise en matière d’homosexualité en légitimant les rapports entre personnes de même sexe. Un livre qui a été rapidement dénoncé aux Etats-Unis par l’archevêque de Philadelphie Mgr Charles Chaput mais qui a aussi été publiquement apprécié par d’autres personnalités de l’Eglise américaine, dont les cardinaux – très chers au pape François – Kevin Farrell et Joseph Tobin :

Martin-300x227"L’Eglise catholique a souvent été critiquée, y compris par certains de ses propres membres, pour sa réponse pastorale à la communauté LGBT. […] Parmi les prêtres catholiques, le Père James Martin, un jésuite américain, est l’un des critiques les plus explicites du message de l’Eglise sur la sexualité.  Dans son livre « Building a Bridge » publié au début de cette année, il répète la sempiternelle critique selon laquelle les catholiques auraient été très critiques envers l’homosexualité tout en négligeant l’importance de l’intégrité sexuelle dans ses propres rangs.

Le Père Martin a raison d’affirmer qu’il ne devrait pas il y avoir deux poids deux mesures concernant la vertu de chasteté qui, bien qu’exigeante, fait partie intégrante de la bonne nouvelle de

Lire la suite de l'article