Archives par étiquette : candidat

La seule triangulaire est serrée avec un candidat LREM hors sol

Il y a une seule triangulaire en France, elle est dans l’Aube entre le candidat En Marche Grégory Besson-Moreau (29,86 %) le LR Nicolas Dhuicq (25,68 %) et le FN Bruno Subtil (24,89 %). Ce dernier répond à Caroline Parmentier dans Présent :

Unknown-3"Votre adversaire LR Nicolas Dhuicq est bien aimé de nos milieux où il a la réputation de ne pas être loin de nous à la fois dans ses positions sur la vie, sur la famille, sur les chrétiens d’Orient ou contre le Pacte budgétaire européen en 2012, etc. Il n’y a aucun accord possible avec lui ?

Nicolas Dhuicq est le moins gauchiste des trois députés LR du département. Mais on ne peut pas manger à tous les râteliers. Il est chez les Républicains, il a été le seul soutien départemental de François Fillon, lequel a appelé à voter Emmanuel Macron dès 20 h 05 le soir du premier tour de la présidentielle. C’est un opportuniste. Nicolas Dhuicq a fait contacter Bruno Gollnisch pour que je me désiste en sa faveur. Mais la seule alternative c’est nous contre les deux autres.

[…] La clé de la réussite réside comme partout en France chez les abstentionnistes. Si on regarde la typologie de cette circonscription, le député sortant LR Nicolas Dhuicq a perdu dix points par rapport à 2012, il est discrédité et à mon avis c’est mort pour lui. Le candidat En Marche Grégory Besson-Moreau a cinq points d’avance sur moi. Si l’on se fonde sur le nombre de voix obtenu par Marine Le Pen aux premier et second tours de la présidentielle nous

Lire la suite de l'article

Le candidat FN éliminé à Orange soutient Jacques Bompard… du bout des lèvres

Ce communiqué montre à quel point un grand nombre de responsables du FN n'arrive pas à sortir des logiques partisanes au profit de la nécessaire recomposition des droites de conviction et de la défense du bien commun. Quelle tristesse :DCLRluSWsAEq7xR.jpg largeEt pendant ce temps, un candidat FN appelle à voter pour les candidat des Insoumis :

DCI_Q9LW0AA6kzn.jpg large

Lire la suite de l'article

Luc Laîné (SE) : officier et candidat pro-famille dans le Var

C’est une candidature atypique que celle de cet officier de carrière (colonel dans l’armée de terre) dans la 5ème circonscription du Var pourtant déjà pourvue de nombreux candidats. Dans une interview à Var-Matin, le colonel Luc Laîné développe sa motivation :

36350328“Cette année, nous sommes quatre ou cinq en France à nous lancer dans cette aventure et c’est vraiment une nouveauté. C’est un retour des militaires en politique, après la rupture qui avait suivi la guerre d’Algérie. La génération d’alors avait été profondément marquée par cette épreuve et cela avait abouti à un divorce entre le monde politique et le monde militaire. Aujourd’hui, le temps a passé et, au sein de la jeune génération, certains veulent s’impliquer (…)

Je pense que les gens savent ce qu’est un militaire, un officier. On incarne certaines vertus de service du pays, de désintéressement car on ne fait pas ce métier pour s’enrichir, d’amour de la nation car on est prêt à donner sa vie pour elle. Et puis, on est reconnu pour notre courage et notre probité. On nous accorde une certaine honnêteté. Et on représente aussi la notion d’autorité. Donc, je propose un profil atypique à mes concitoyens (…) Ce que je peux dire, c’est que je suis un époux fidèle qui essaie d’être attentionné et un père présent et impliqué dans l’éducation de ses quatre enfants. Ce témoignage de vie est sans doute beaucoup plus parlant que tous les beaux discours sur le féminisme (…)”

Sur RCF,

Lire la suite de l'article

Législatives – Olivier Pirra (PCD) : « si nos idées étaient défendues avec constance et cohérence par les autres partis de droite, je ne serais certainement pas candidat »

Olivier Pirra, 35 ans, marié et 3 enfants, est candidat PCD sur la 12ème circonscription du Rhône (Oullins, Tassin, Francheville, Ste Foy les Lyon, La Mulatière, Pierre-Bénite, Irigny, Vernaison et Charly). Il a accepté de répondre à nos questions.

Vous avez annoncé votre candidature à l’élection législative pour la 12ème circonscription du Rhône. Pourquoi vous lancez-vous en politique ?

Olivier PirraIl est de ma responsabilité de père de famille et de citoyen de laisser un monde meilleur aux générations à venir. C’est le sens de mon engagement au PCD depuis 4 ans, parti pour lequel je suis responsable départemental dans le Rhône.

Or, je pose un constat sévère sur l’état de la France, qui est en déclin, et sur les responsables politiques qui échouent les uns après les autres à redresser le pays. Au contraire, ils s’efforcent de détruire ce qu’il reste des « murs porteurs » de notre civilisation, pour reprendre l’expression de Philippe de Villiers.

Ainsi, on assiste à une fragmentation de notre communauté nationale, une montée de l’individualisme, une perte de repères sans précédent (famille, laïcité, identité, …). De nombreux indicateurs sont au rouge (économie, chômage, dette, construction européenne en berne, nos agriculteurs au bord du gouffre, …) et rien ne semblent indiquer un changement de trajectoire à court ou moyen terme. La France est absente de la scène internationale alors qu’elle devrait être moteur sur plusieurs sujets : la défense des minorités, notamment chrétiennes au Moyen Orient, la lutte contre les trafics humains (la GPA par exemple), …

Je

Lire la suite de l'article

Face au FN, LR prêt à faire élire le candidat d’En Marche

François Baroin, chef de file LR pour les législatives, marche dans les pas de François Fillon. Il a prôné lundi "le désistement" en cas de victoire possible du FN en marge d'un meeting en Loire-Atlantique.

"Cette question, elle est tranchée depuis très longtemps. Et naturellement, tout sera mis en oeuvre au niveau national pour éviter ce genre de choses". "Je souhaite d'ailleurs que la réciproque soit vraie du côté d'En Marche comme du Parti socialiste. Les désistements devront faire partie de l'entre-deux-tours des législatives".

Voilà qui répond à la demande du juppéiste Gilles Boyer, candidat dans les Hauts-de-Seine. Une stratégie suicidaire pour LR, mais qui permet, in fine, de rebattre les cartes. Il reste à savoir combien seront les courageux LR qui refuseront cette consigne absurde.

Lire la suite de l'article

Nice : un candidat membre du PCD se retire au profit du FN

Didier Asin, Conseiller communal consultatif de la ville de Nice, communique :

"Candidat sur la 3ème circonscription, responsable du PCD (Parti Chrétien Démocrate) dans cette même circonscription, j'ai décidé de retirer ma candidature.

J'appelle les électeurs partageant les valeurs du mouvement que je représente, défendues par Jean-Frédéric Poisson dans le cadre de la primaire de la droite et du centre, à se reporter vers la candidature de Philippe Vardon. Il est le seul dans cette élection à réellement défendre l'identité niçoise, française, européenne et chrétienne dont nous sommes héritiers, ainsi qu'une politique économique au service de la proximité, des commerçants et artisans, des petites et moyennes entreprises. Dans la 3ème circonscription, Philippe Vardon est le seul vote possible pour la droite de conviction." 

Lire la suite de l'article

Emmanuel Macron refuse de présenter un candidat face à Florian Philippot [Addendum]

[Unknown-45Le mouvement La République en Marche a renoncé à présenter des candidats dans 55 circonscriptions, là où il a jugé que des candidats du PS ou LR étaient compatibles avec la ligne politique d'Emmanuel Macron : Manuel Valls, Bruno Le Maire, Stéphane Le Foll, Myriam El Khomri, Thierry Solère, Franck Riester.

Dans la 6ème circonscription de Moselle, le député sortant Laurent Kalinowski (PS) ne se représente pas. Le PS y a placé Jean-Christophe Kinnel et LR Pierre Lang (ancien député éliminé en 2012 dès le 1er tour). Cette circonscription peut être gagnée par le FN avec la candidature de Florian Philippot, qui avait obtenu plus de 46% en 2012. Dans cette circonscription, Marine Le Pen est arrivée en tête au premier tour de la présidentielle et a frôlé la majorité des voix au second tour en réunissant 48,64% des voix.

Localement, les représentants d'En Marche! ne comprennent pas le choix des instances nationales du mouvement :

"Au vue du score de Philippot aux régionales, aux municipales et de Marine Le Pen à cette présidentielle dans la ville et la circonscription, c'est hallucinant. Au-delà du risque qui existe même s'il y avait un candidat, c'est un signe de faiblesse, c'est dire +c'est pas grave, on a pas de candidat de poids, donc les autres vont faire le boulot. Mais le PS n'existe quasiment plus ici et la droite est divisée ! Même si Philippot est pas très présent ici, il est connu, il est cadre au FN, il bénéficie d'une grande couverture médiatique et il

Lire la suite de l'article

Jean-Marie Le Pen renonce à présenter un candidat face à Marine Le Pen

Jean-Marie Le Pen, Carl Lang et Alain Escada, présidents respectifs des Comités Jeanne, du Parti de la France et de Civitas, comptent présenter ensemble 150 à 200 candidats pour les législatives. Une candidate devait se présenter pour cette alliance à Hénin-Beaumont. Suite à l'annonce de la candidature de Marine Le Pen, Jean-Marie Le Pen a fait retirer hier soir une candidature aux législatives dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais.

Invitée hier soir sur TF1, Marine Le Pen a reconnu la médiocrité de son intervention lors du débat de l'entre-deux tours :

Capture d’écran 2017-05-19 à 07.38.56«Oui, je serai candidate dans ma circonscription de Hénin-Beaumont. Je n'imaginais pas ne pas être à la tête de mes troupes dans une bataille que je considère comme fondamentale»

«Évidemment, j'ai bien conscience que le sujet de l'euro a inquiété considérablement les Français, et même, il faut bien le dire, de manière presque irrationnelle. Mais c'est un fait. Et nous allons devoir en tenir compte».

«Et puis, incontestablement, il y a eu ce débat, qui a été raté. Il faut le dire. Moi, je le dis très clairement. J'ai fait un choix. J'ai souhaité mettre en lumière les très grandes craintes que je nourrissais et que je nourris toujours à l'égard de la politique que va mener Emmanuel Macron.» «Je l'ai fait avec fougue, je l'ai fait avec passion. Peut-être trop de fougue, trop de passion. Je sais que certains n'attendaient pas cela. Dont acte».

Au Front national, les plus réalistes tablent désormais sur une quinzaine d'élus. Parmi

Lire la suite de l'article

Angoulême : Vincent You candidat dissident face à LR

Vincent You (ancien directeur de cabinet de Christine Boutin, auteur de la fameuse clause Molière) est candidat divers droite à l'élection législative d'Angoulême, dans la 1re circonscription de Charente, face à Elise Vouvet investie par LR. L'adjoint aux finances de la ville d’Angoulême, par ailleurs vice-président de l’agglomération du Grand-Angoulême, s'est mis en congé du parti, lequel a décidé d'engager une procédure contre lui :

18558808_10213285362152727_3588756328152727553_o

16603134_381430205555009_1555593316038052389_nOn attend de voir la même lettre destinée à Bruno Le Maire, Edouard Philippe ou Gérald Darmanin… Vincent You se demande en effet où est la cohérence chez LR :

  • "De quel droit certains osent ils bouter hors des @lesRepublicains des talents plus grands que les leurs?" (dixit Dominique Bussereau, 17/05/2017)
  • "C’est fini le temps (…) de ces partis dont la ligne officielle est dictée par des élus parisiens. Je suis fatigué de tout ça" (dixit Xavier Bonnefont, 17/05/2017)
  • "C'est bizarre à LR: ils ont parlé de la Clause Molière pendant toute la campagne mais ils virent celui qui a eu le courage de la mettre en place! Je parie que s'il gagne, ils voudront le réintégrer dès le 19 juin!?" (dixit un Anonyme de la France périphérique, 2017)

Cette circonscription est actuellement détenue par le député PS Martine Pinville, qui se représente.

Lire la suite de l'article