Archives par étiquette : candidat

Eric Dillies se déclare candidat à la présidence du FN

Eric Dillies, Conseiller régional des Hauts-de-France, Conseiller municipal de Lille et Conseiller communautaire de la Métropole Européenne de Lille, écrit dans un communiqué :

Eric Dillies"Élu de terrain et militant de notre mouvement depuis 30 ans, j’ai décidé de me présenter à la présidence du Front National. Il ne peut exister d’élection crédible sans choix. Or, nous sommes à quelques heures de la clôture du dépôt des candidatures et il n’y a pas, pour le moment, d’autre candidat que la présidente sortante.

Je demande donc au Front National et à sa présidente, Marine Le Pen, de reporter l’échéance du dépôt de candidature et d’en changer son mode de parrainage. Ainsi, seront mises en place les conditions nécessaires au vrai débat démocratique dont notre mouvement a besoin pour accomplir sa refondation.

Nous ne pouvons plus écarter des débats les questions aussi essentielles et trop longtemps éclipsées que sont : 

  • la liberté, 
  • la famille, 
  • la défense des classes moyennes, 
  • l’hyperfiscalité, 
  • la préservation de notre vocation culturelle et spirituelle qui s’enracine dans notre histoire chrétienne et qui fait de la France une exception dans le monde.

Enfin, je vous demande à tous de réfléchir à la question suivante : alors que tout nous donne raison aujourd’hui, comment se fait-il que nous ne soyons pas majoritaires dans le pays ?"

Au second tour des législatives, Eric Dillies avait appelé à voter pour le candidat de la France insoumise contre celui de LREM.

Lire la suite de l'article

Sébastien Meurant, maire de St-Leu, est candidat DVD aux sénatoriales

Le Salon Beige a interrogé Sébastien Meurant, maire de St-Leu, candidat DVD aux sénatoriales :

IndexVous êtes maire de Saint-Leu (95) et vous avez participé plusieurs fois aux "Manifs pour tous". Pourquoi?

La famille et le mariage sont des institutions et le socle de notre société, un père, une mère et des enfants. Porter atteinte à la famille, c'est porter atteinte aux liens naturels qui lient la chaine des générations. Nous n'en avons vraiment pas besoin en ce moment avec l'éclatement dramatique des couples et la multiplication des divorces. Dans un autre registre "La famille est de loin la meilleure sécurité sociale".

Vous êtes candidat aux élections sénatoriales. Si vous êtes élu, vous opposerez-vous à la PMA sans père?

Je m'opposerai à toute marchandisation de la vie. Le changement de civilisation (PMA sans père, GPA) voulu par Me Taubira et ses complices est une abomination. Le lobby LGBT a réussi à faire changer le code civil. Nous avons changé le code civil des français pour une infime minorité, c'est une lâcheté sans nom.

Beaucoup de maires de banlieue flattent les clientèles communautaristes. Qu'en pensez-vous?

Le communautarisme a fait éclater la nation. Ces élus sont coupables d'atteinte à la cohésion nationale. Il n'y a pas d'avenir commun sans un passé et la transmission d'un "legs de souvenirs". Il faut d'urgence faire aimer notre pays, avoir une politique d'immigration drastique et revenir à l'assimilation. Il faut prendre conscience que nous sommes en guerre contre l'islamisme et c'est un combat de

Lire la suite de l'article

Un candidat LR à la présidence Front national et un candidat FN à la présidence de LR ?

Ce serait amusant selon Guillaume Bernard :

"[…] Que l’on veuille tenter une alliance des différents partis politiques qui sont à droite, c’est effectivement une illusion. En revanche, que des personnalités, et des électeurs surtout, se répartissent dans les partis à droite, mais qui sont tous de droite, cela est une véritable réalité. La recomposition pourrait se faire sur cette base-là.

Une clarification doctrinale permettrait à toutes les personnes véritablement de droite – et en particulier les électeurs – mais qui sont réparties dans différents partis pour différentes raisons personnelles, locales, de sensibilité, de se rassembler dans un véritable mouvement. Ce courant politique de droite ne pourra véritablement se réaliser qu’à la condition qu’il réunisse des personnes des deux rives du fleuve. […]

Le peuple de droite aspire à autre chose que de simplement rassembler des personnes d’organisations qui existent aujourd’hui. Regardez comment Emmanuel Macron a réussi à réaliser la grande coalition de la droite libérale et de la gauche sociale-libérale. Il l’a fait en se passant des partis politiques et non pas en essayant de rassembler de vieilles structures où l’atavisme ou la force d’inertie sont encore très grandes. Je crois que, pour éviter les suspicions, la recomposition de la droite doit se faire en se passant des forces politiques ou en allant au-delà des forces politiques telles qu’elles existent aujourd’hui. Tant qu’on résonnera en termes d’appareils actuels LR, FN, DLF, sans aucun doute, la recomposition ne verra pas le jour.

Très prochainement, il y a aura l’élection du

Lire la suite de l'article

Allemagne : Erdogan candidat à la chancellerie ?

N_117697_1Le parti pro-turc ADD, Alliance des Allemands démocrates, a mis sur ses affiches de campagne le président turc, afin d'appeler les ressortissants turcs ayant la nationalité allemande à voter pour lui lors des élections du 24 septembre…

L'ADD a également diffusé une vidéo d'un discours d'Erdogan traduit en allemand.

Pour envahir un pays, plus besoin de livrer bataille. Il suffit d'immigrer, d'avoir des enfants et de voter.

Lire la suite de l'article

Maël de Calan, un candidat macroniste à la tête des Républicains ?

Maël de Calan, proche d'Alain Juppé, a annoncé sa candidature à la présidence des Républicains. Dans un entretien accordé ce mardi à Ouest France, il déclare :

"Sur le fond, il faut défendre une droite ouverte et équilibrée qui ne se reconnaît pas dans la ligne contestataire et clivante. […]

Vous parlez d’unir la droite et le centre, mais sur des sujets sociétaux majeurs, ça coince ? Quand on parle de droite chrétienne, ça crée des clivages…

Oui, il y a des sujets où la droite et le centre se retrouvent et d’autres où ils s’éloignent. Il y a au moins trois lignes de fracture : sur l’Europe, entre des eurosceptiques et une droite qui reste attachée à l’ambition européenne de la France dans laquelle je me reconnais ; sur des questions économiques, entre une droite qui relègue les questions économiques au second plan et une droite qui veut aller au bout des réformes ; sur la manière dont on voit la société française, entre une droite qui se referme sur elle-même et une droite ouverte.

Il y a des différences de sensibilité très fortes entre les amis de Sens commun qui soutiennent Laurent Wauquiez et la droite ouverte que je souhaite. Mais, ça ne vaut pas dire que l’union de la droite et du centre a perdu tout sens. […]

Que pensez-vous des « constructifs » qui travaillent avec le gouvernement ?

Ils ont fait le choix de se placer en dehors du parti. Si je me présente avec

Lire la suite de l'article

Le député pro-famille Daniel Fasquelle candidat à la tête des LR

6a00d83451619c69e201a5115e865e970c-115siLe député LR du Pas-de-Calais Daniel Fasquelle a annoncé sa candidature à la présidence des Républicains (LR), face à Laurent Wauquiez :

"Oui je suis candidat à la présidence des Républicains. Pour porter un projet avec une équipe autour de moi et avec la volonté de profondément refonder le parti". "Je veux redonner une envie de droite aux Français". "Après avoir redressé les comptes je veux redresser le parti. On s'est trop perdu dans nos divisions. Il faut remettre les militants au coeur de notre famille, et surtout donner une autre image de la droite aux Français". "Je ne suis candidat contre personne, je veux rassembler toutes les droites".

Toutes les droites… jusqu'au FN ?

Daniel Fasquelle avait déposé le 21 novembre 2014, soit après la loi Taubira, une proposition de loi créant un mariage pour les hétérosexuels et un mariage pour les homosexuels, le second étant dépouillé du droit d’adoption. Il déclarait alors :

«À 18 ans, les enfants prisonniers d’une filiation avec des couples homosexuels devraient pouvoir confirmer l’adoption ou la remettre en cause afin de rétablir une filiation avec leur(s) parent(s) biologique(s).»

En juin 2016, ce député membre de l'entente parlementaire pour la famille, présentait une nouvelle proposition de loi visant à transposer les textes internationaux, corrigeant le droit français et la loi Taubira :

'Ce texte met l’intérêt supérieur de l’enfant au cœur de notre législation, conformément aux textes internationaux et européens, en particulier la Convention des Nations Unies sur les droits de l’enfant. La proposition de loi

Lire la suite de l'article

La seule triangulaire est serrée avec un candidat LREM hors sol

Il y a une seule triangulaire en France, elle est dans l’Aube entre le candidat En Marche Grégory Besson-Moreau (29,86 %) le LR Nicolas Dhuicq (25,68 %) et le FN Bruno Subtil (24,89 %). Ce dernier répond à Caroline Parmentier dans Présent :

Unknown-3"Votre adversaire LR Nicolas Dhuicq est bien aimé de nos milieux où il a la réputation de ne pas être loin de nous à la fois dans ses positions sur la vie, sur la famille, sur les chrétiens d’Orient ou contre le Pacte budgétaire européen en 2012, etc. Il n’y a aucun accord possible avec lui ?

Nicolas Dhuicq est le moins gauchiste des trois députés LR du département. Mais on ne peut pas manger à tous les râteliers. Il est chez les Républicains, il a été le seul soutien départemental de François Fillon, lequel a appelé à voter Emmanuel Macron dès 20 h 05 le soir du premier tour de la présidentielle. C’est un opportuniste. Nicolas Dhuicq a fait contacter Bruno Gollnisch pour que je me désiste en sa faveur. Mais la seule alternative c’est nous contre les deux autres.

[…] La clé de la réussite réside comme partout en France chez les abstentionnistes. Si on regarde la typologie de cette circonscription, le député sortant LR Nicolas Dhuicq a perdu dix points par rapport à 2012, il est discrédité et à mon avis c’est mort pour lui. Le candidat En Marche Grégory Besson-Moreau a cinq points d’avance sur moi. Si l’on se fonde sur le nombre de voix obtenu par Marine Le Pen aux premier et second tours de la présidentielle nous

Lire la suite de l'article

Le candidat FN éliminé à Orange soutient Jacques Bompard… du bout des lèvres

Ce communiqué montre à quel point un grand nombre de responsables du FN n'arrive pas à sortir des logiques partisanes au profit de la nécessaire recomposition des droites de conviction et de la défense du bien commun. Quelle tristesse :DCLRluSWsAEq7xR.jpg largeEt pendant ce temps, un candidat FN appelle à voter pour les candidat des Insoumis :

DCI_Q9LW0AA6kzn.jpg large

Lire la suite de l'article

Luc Laîné (SE) : officier et candidat pro-famille dans le Var

C’est une candidature atypique que celle de cet officier de carrière (colonel dans l’armée de terre) dans la 5ème circonscription du Var pourtant déjà pourvue de nombreux candidats. Dans une interview à Var-Matin, le colonel Luc Laîné développe sa motivation :

36350328“Cette année, nous sommes quatre ou cinq en France à nous lancer dans cette aventure et c’est vraiment une nouveauté. C’est un retour des militaires en politique, après la rupture qui avait suivi la guerre d’Algérie. La génération d’alors avait été profondément marquée par cette épreuve et cela avait abouti à un divorce entre le monde politique et le monde militaire. Aujourd’hui, le temps a passé et, au sein de la jeune génération, certains veulent s’impliquer (…)

Je pense que les gens savent ce qu’est un militaire, un officier. On incarne certaines vertus de service du pays, de désintéressement car on ne fait pas ce métier pour s’enrichir, d’amour de la nation car on est prêt à donner sa vie pour elle. Et puis, on est reconnu pour notre courage et notre probité. On nous accorde une certaine honnêteté. Et on représente aussi la notion d’autorité. Donc, je propose un profil atypique à mes concitoyens (…) Ce que je peux dire, c’est que je suis un époux fidèle qui essaie d’être attentionné et un père présent et impliqué dans l’éducation de ses quatre enfants. Ce témoignage de vie est sans doute beaucoup plus parlant que tous les beaux discours sur le féminisme (…)”

Sur RCF,

Lire la suite de l'article

Législatives – Olivier Pirra (PCD) : « si nos idées étaient défendues avec constance et cohérence par les autres partis de droite, je ne serais certainement pas candidat »

Olivier Pirra, 35 ans, marié et 3 enfants, est candidat PCD sur la 12ème circonscription du Rhône (Oullins, Tassin, Francheville, Ste Foy les Lyon, La Mulatière, Pierre-Bénite, Irigny, Vernaison et Charly). Il a accepté de répondre à nos questions.

Vous avez annoncé votre candidature à l’élection législative pour la 12ème circonscription du Rhône. Pourquoi vous lancez-vous en politique ?

Olivier PirraIl est de ma responsabilité de père de famille et de citoyen de laisser un monde meilleur aux générations à venir. C’est le sens de mon engagement au PCD depuis 4 ans, parti pour lequel je suis responsable départemental dans le Rhône.

Or, je pose un constat sévère sur l’état de la France, qui est en déclin, et sur les responsables politiques qui échouent les uns après les autres à redresser le pays. Au contraire, ils s’efforcent de détruire ce qu’il reste des « murs porteurs » de notre civilisation, pour reprendre l’expression de Philippe de Villiers.

Ainsi, on assiste à une fragmentation de notre communauté nationale, une montée de l’individualisme, une perte de repères sans précédent (famille, laïcité, identité, …). De nombreux indicateurs sont au rouge (économie, chômage, dette, construction européenne en berne, nos agriculteurs au bord du gouffre, …) et rien ne semblent indiquer un changement de trajectoire à court ou moyen terme. La France est absente de la scène internationale alors qu’elle devrait être moteur sur plusieurs sujets : la défense des minorités, notamment chrétiennes au Moyen Orient, la lutte contre les trafics humains (la GPA par exemple), …

Je

Lire la suite de l'article