Archives par étiquette : campagnes

Le PS aurait magouillé lors des campagnes de Royal (2007) et Hollande (2012)

Benoît Hamon est accusé par les proches de François Hollande d’avoir détourné de l’argent de sa campagne présidentielle.

Il a répliqué en menaçant de tout révéler… Le Canard Enchaîné que l’ex-ministre de l’Éducation nationale a fait passer ce message :

"Si vous continuez, on balance toute la vérité sur la campagne présidentielle de Ségolène Royal (2007) et de François Hollande (2012). Et on en connaît beaucoup."

Le PNF va-t-il s'autosaisir, comme il l'avait fait contre François Fillon ?

Lire la suite de l'article

Campagnes anti-Macron

Image1-2Chers amis,

Nous avons engagé pas mal de frais (autour de 5000 euros) pour soutenir la campagne anti-Macron, que ce soit sur les réseaux sociaux ou en aidant à l'achat de la gigantesque banderole tricolore, qui, depuis plusieurs jours, survole la France, grâce au courage de David van Hemelryck (le pilote de "Hollande dégage", bien connu des lecteurs du Salon beige).

Image2Cette campagne anti-Macron nous semble de salut public (notamment dans la perspective d'une opposition au quinquennat Hollande bis et dans la perspective d'une recomposition de la droite qui, toutes deux, nécessitent que Macron fasse le score le plus bas possible) et nous y participons avec enthousiasme.

Mais, si certains d'entre vous peuvent nous aider financièrement, votre aide sera la bienvenue! C'est ici: https://www.lesalonbeige.fr/don/

En union de prières pour la France

Guillaume de Thieulloy

Lire la suite de l'article

Campagnes anti-Macron

Image1-2Chers amis,

Nous avons engagé pas mal de frais (autour de 5000 euros) pour soutenir la campagne anti-Macron, que ce soit sur les réseaux sociaux ou en aidant à l'achat de la gigantesque banderole tricolore, qui, depuis plusieurs jours, survole la France, grâce au courage de David van Hemelryck (le pilote de "Hollande dégage", bien connu des lecteurs du Salon beige).

Image2Cette campagne anti-Macron nous semble de salut public (notamment dans la perspective d'une opposition au quinquennat Hollande bis et dans la perspective d'une recomposition de la droite qui, toutes deux, nécessitent que Macron fasse le score le plus bas possible) et nous y participons avec enthousiasme.

Mais, si certains d'entre vous peuvent nous aider financièrement, votre aide sera la bienvenue! C'est ici: https://www.lesalonbeige.fr/don/

En union de prières pour la France

Guillaume de Thieulloy

Lire la suite de l'article

Les campagnes pour l’avortement sont destinées à étouffer les consciences

Communiqué des AFC :

T"Campagne « IVG, c’est mon droit » : n’a t-on rien d’autre pour répondre aux femmes ?

« Nous avons conçu cette campagne pour dire aux femmes qu’elles peuvent décider librement de ce qu’elles font de leur corps. Et il est important de le rappeler, de le réaffirmer. » C’est ainsi que Marisol Touraine résume l’objectif de la nouvelle campagne du Gouverment « IVG, c'est mon droit » lancée lundi dernier, 28 septembre.

Quand le corps et la vie d’autrui sont en jeu, il est indécent de proposer aux femmes de « décider librement de ce qu’elles font de leur corps ». Car si la loi ouvre le droit à l'avortement, la conscience de chacun rappelle avec obstination que l'avortement porte atteinte à l'enfant. La Loi Veil elle-même se voulait être une réponse à des cas extrêmes et aussi rares que possibles. Ni la femme, ni son partenaire, ni leurs familles ne peuvent l'ignorer. Donner un droit ne donne pas une liberté.

Cette campagne s’inscrit dans le prolongement du vote de la suppression du délai de réflexion obligatoire demandé aux femmes avant d’avorter. C'est pour faire taire cette conscience que nous assistons à une multiplication de mesures et de publicité pro-actives, militantes et idéologiques, qui veut faire de l’avortement un progrès à imposer à toutes les consciences, une fierté. Cette immixtion de l'État dans les consciences inquiète les AFC.

Enfin, les AFC s’étonnent de la persistance du nombre élevé d’avortements en dépit de

Lire la suite de l'article

Le tabou des suicides dans les campagnes

4 à 500 : c’est le nombre de suicides d’agriculteurs recensés en France, chaque année, d’après des chiffres provenant des Caisses de la MSA (Mutualité sociale agricole) et de l’INVS, l’Institut national de veille sanitaire. Mais le chiffre réel est sans doute bien supérieur aux statistiques car, pour des problèmes liés aux assurances notamment, beaucoup de décès seraient déclarés dans la catégorie accident ou maladie.

Par des lois scélérates, par une multiplication des contraintes administratives et environnementales notamment, par le système du « toujours moins cher » auquel on a habitué le monde urbain, le monde politique accule des agriculteurs à mettre fin à leurs jours. Reportage de Reinformation.tv :

Lire la suite de l'article

En 15 ans le FN a refusé toutes les campagnes sur la contraception

Laurence Rossignol déclare :

"Moi je suis élue d’une région où le FN est très fort depuis très longtemps donc les élus FN je les ai en face de moi dans toutes les réunions. Au cours des 15 ans je les ai vu refuser toutes les campagnes sur la contraception dans les lycées au motif que la contraception ça concerne les familles. Ça veut dire que demain ils les refuseront dans les collèges."

Refuser la diffusion de la culture de mort dans les collèges, voilà qui serait une avancée.

Lire la suite de l'article

L’islam “radical” s’installe dans les campagnes françaises

A écouter su France Inter :

Selon une note des services de renseignements français, des musulmans rigoristes commencent à quitter les villes pour investir les campagnes jugées plus aptes à la pratique d’un islam « sain ».


France Inter : Un islam rigoriste se développe… by enquete-debat

Lire la suite de l'article

L’islam dans nos campagnes…

ou quand 20 radicaux s'installent dans le village de Marvejols en Lozère et d'autres encore à Châteauneuf -sur-Cher ou encore Saint-Uze…

Commentaires (7)

Ils sont en train de s'implanter systématiquement dans nos campagnes et dans nos villes petites et moyennes pour y jouir tranquillement de leurs diverses allocations – que nous leur payons – et se préparer à nous assaillir aussitôt qu'ils jugeront (ils: leurs maîtres) que le succès est promis à leurs entreprises…
Pour un observateur assidu le processus s'est mis en place dès après le fameux décret du rapprochement familial, et il n'a pas cessé de monter en puissance depuis, avec le plein aval des pouvoirs publics aussi bien que de nombre d'élus : c'est ce que l'on appelle la trahison du peuple par ses représentants – je ne fais d'ailleurs que dénoncer une évidence.
Vienne la version réactualisée des vêpres siciliennes!

Rédigé par : yorgos | 9 fév 2015 20:17:44
____________________________________

Ou sont les prêtres dans nos campagnes ?

Ils desertent.

Rédigé par : francois | 9 fév 2015 20:33:15
____________________________________

Et où sont les fidèles? Pratiquez votre religion de peur qu'un jour on ne vous oblige à en pratiquer une autre. Retrouvez la foi de vos ancêtres et les nouveaux venus vous respecteront.

Rédigé par : Clovis | 9 fév 2015 21:10:09
____________________________________

Comme le dit si ben M.Le Maire (de Marvejols) :
Ces familles ne posent pas problème actuellement. Mais je veux préciser que c'est un phénomène marginal qui n'a aucun lien avec la communauté musulmane

Lire la suite de l'article

Stop aux campagnes Gleeden affichées par la RATP

Monsieur Gérard Unger,

Vous êtes le Président de Métro Bus, la Régie Publicitaire de la RATP, et à ce titre, vous êtes responsable des publicités choquantes de la société Gleeden qui s’affichent devant les voyageurs des transports de l’Ile de France.

Ces campagnes font depuis plusieurs années l’apologie de l’adultère en en valorisant tous les « bienfaits ». Les Français, obligés de « sourire » chaque trimestre aux campagnes dégradantes du « premier site de rencontres extraconjugales » ont perdu patience avec la nouvelle campagne de rentrée, visible dans toutes les stations de métro et sur tous les bus.

A l’heure où la fonction présidentielle est fragilisée à cause de la banalisation de l’adultère…

…à l’heure où l’infidélité est responsable de plus de la moitié des divorces, occasionnant ainsi pour les parents : paupérisation, sentiment d’échec, dépression, isolement social… ; et pour les enfants : troubles caractériels (violence, fugues…), peur d’être abandonné, moindre confiance, dépression, moindre réussite scolaire…(88 % des enfants en ont gardé des séquelles à vie)

…A l’heure où la fidélité reste une des valeurs les plus importantes aux yeux des Français,

…à l’heure où la famille est systématiquement plébiscitée en tant que valeur première dans tous les baromètres sur la confiance et les valeurs,

…à l’heure où la RATP incite les passagers du métro à respecter les règles de civilité dans le cadre des campagnes « restons civils sur toute la ligne »,

…à l’heure où la loi, stipulant dans l’article 212 du Code civil que

Lire la suite de l'article