Archives par étiquette : Cachez

Cachez ce crime antisémite, les Français votent

Minute revient sur l'assassinat de Sarah Halimi, en pleine campagne présidentielle et qui a été, pour cette raison, soigneusement occultée :

Capture d’écran 2018-03-21 à 10.03.08 Capture d’écran 2018-03-21 à 10.06.02

Commentaires (1)

Jean-Jacques Bourdin , c'est à croire ,a "reçu l'ordre et les instructions qui vont bien avec "

pour ne pas parler ne serait-ce 1 minute de ce crime antisémite .
Silence radio sur toute la ligne .

Nos maîtres ont des grandes oreilles .

"Radio Paris ment ,radio Paris est …….."

Pensez donc : nous étions dans les jours précédants ……………….l'élection présidentielle !!!!!!

Bourdin fait ses excuses, sacré jean-jacques ,vas .

La "rétention d'information " pire que les "fausses nouvelles " ou tout autant ????

https://www.youtube.com/watch?v=T3NPQwzCn3M

Rédigé par : Alpin | 21 mar 2018 16:52:23
____________________________________

Lire la suite de l'article

Cachez ces viols qui nuisent au vivre-ensemble

Le député britannique travailliste Naz Shah a «aimé» et «retweeté» un message aux contenu pour le moins sulfureux :

«Ces filles abusées à Rotherham et ailleurs devraient juste fermer leur gueule. Pour le bien de la diversité !»

Depuis au moins une quinzaine d’années, les scandales pédophiles éclaboussent la ville de Rotherham, où un réseau de violeurs majoritairement d’origine pakistanaise sévit.

La question de l’origine des agresseurs est brûlante au Royaume-Uni. Mi-août, le député travailliste Sarah Champion a été contrainte de démissionner de son poste de secrétaire d’Etat pour les Femmes et l’égalité du cabinet fantôme de Jeremy Corbyn, après avoir écrit un article dans le Sun dans lequel elle affirmait que la «Grande-Bretagne a[vait] un problème avec les hommes britanniques d’origine pakistanaise qui viol[aient] et exploit[aient] des filles blanches».

Lire la suite de l'article

Cachez cette personne homosexuelle qui ne pense pas comme le lobby LGBT

Images-4Ultra média­tisé après sa parti­ci­pa­tion à la Ferme Célé­bri­tés, au début des années 2000, on ne voyait que lui sur les plateaux de télé­vi­sion. Vincent McDoom fut le premier trans­genre-star catho­dique. Mais il a disparu des écrans. Lors de la loi Taubira, son avis n'a pas été sollicité par les médias. Trans­genre, homme effé­miné aimant les hommes, comme les femmes, pas « raboté » comme il dit, faisant réfé­rence au fait qu'il ne désire aucu­ne­ment se faire opérer pour chan­ger de sexe, il explique :

"J'ai peur de Dieu, je pense qu'on doit lui rendre des comptes et comme il m'a fait naître homme, je ne veux pas arri­ver devant lui avec des seins !«

»Bien sûr je suis pour que les couples homo­sexuels aient exactement les mêmes droits que les autres, mais le mariage, pour moi, c'est sacré, parce que c'est un serment devant Dieu. »

Lire la suite de l'article

Cachez ce terroriste qui vient perturber la campagne présidentielle

Boulevard Voltaire nous informe d'une actualité ayant eu lieu récemment aux Etats-Unis, à laquelle les médias ont porté très peu attention :

Unknown-15"Wasil Farooqui, un musulman, dont on ne connaît pas actuellement les origines, s’en est pris, au hasard, à un couple qui rentrait dans chez lui. Il a attaqué la femme puis l’homme en criant « Allah Akbar ». Mais le mari s’est défendu avec vigueur et, malgré ses blessures, a pu faire fuir l’agresseur. Les victimes, grièvement blessées, ont tout de même pu appeler la police et ont rapidement été hospitalisées.

L’enquête est diligentée par le Bureau fédéral d’investigation (FBI), qui n’exclut pas la possibilité d’une tentative de décapitation de la part de l’agresseur. Farooqui, d’après ABC News, aurait voyagé en Turquie pour atteindre la Syrie et rencontrer les recruteurs de l’État islamique. Il a été arrêté peu de temps après les agressions alors qu’il se trouvait aux urgences d’un hôpital voisin, essayant de faire soigner ses blessures consécutives à son attaque. Le FBI est prudent et ne veut pas, pour l’instant, en dire plus. Notamment, il n’a pas révélé le nom des deux personnes agressées.

Voilà une tentative d’attentat particulièrement grave même si, heureusement, il n’y a pas eu de décès. Or, les gros médias américains comme NBC, le Washington Post ou le New York Times n’ont commenté l’information qu’a minima.

Personnellement, j’ai une petite idée du pourquoi de ce relatif silence. Nous sommes en pleine campagne présidentielle, Donald Trump a argumenté notamment la sienne sur

Lire la suite de l'article

Cachez cette religion que je ne saurais voir !

Ces lignes, publiées sur sa page Facebook, font d'Eric Emmanuel Schmitt l'un des rares écrivains français à  s'indigner de l'indifférence occidentale à l'égard des chrétiens d'Orient :

"En ce jour de Pentecôte, je pense avec douleur aux chrétiens d’Orient qui subissent, non seulement des discriminations, mais des persécutions d’une violence inouïe : on les abaisse, on les isole, on les vole, on les chasse, on les tue ! Selon les chiffres de l’ONU, 150 à 200 millions de chrétiens dans le monde courent de grands dangers. 

Ce qui me choque, c’est bien sûr le nettoyage culturel et humain qui détruit les vies autant que les lieux. Mais c’est aussi l’indifférence occidentale. 

Les intellectuels qui sont si prompts à « s’indigner » – une façon moralement confortable d’assumer son impuissance – ne s’indignent même pas en grand nombre. Les politiques non plus. 

Pourquoi ? 

Ils sont gênés. Gênés de reconnaître le poids du facteur religieux dans le monde. Gênés d’accepter une sorte de fraternité avec ces peuples qui les conduirait à reconnaître leur origine chrétienne qu’ils nient – l’Europe s’est pourtant construite avec et par le christianisme, entre autres… Gênés de devoir sortir de leur laïcisme mal compris – celui qui prône l’athéisme alors que le vrai laïcisme est le garant de la liberté intérieure et de la possibilité de pratiquer toutes les religions. Tellement gênés qu’ils préfèrent noyer le malheur des chrétiens dans des malheurs plus généraux, l’effondrement de l’Irak et la Syrie, un fanatisme aveugle et généralisé, voire un

Lire la suite de l'article

Hellfest : cachez ces comptes et ces subventions que je ne saurais voir !

Communiqué de ProvocHellfest :

"A l’appel du « Collectif pour un festival respectueux de tous », plusieurs citoyens-contribuables de la région des Pays de la Loire ont demandé au conseil Régional les comptes de Hellfest Productions clos au 30 septembre 2014. N'ayant pas de réponse, ces mêmes citoyens-contribuables ont saisi la CADA qui vient de rendre son avis…négatif.

Le Collectif invite à apprécier le contenu et l'argumentation de cet avis qui, selon lui, met une fois de plus en évidence le déni de démocratie que tant d'observateurs expriment en d'autres domaines ET montre aussi combien la mise en lumière de l'argent public accordé à Hellfest Productions n'est décidément pas appréciée par ceux-là mêmes qui se réclament pourtant de la lumière !

Le Collectif indique que malgré ces obstacles, il s’est néanmoins procuré les comptes en question et qu’il apparaît que le montant cumulé des subventions sur 9 ans s'élève à 1 700 000 euros ! Les refus exprimés tant par le Conseil Régional des Pays de la Loire que par la CADA apparaissent dérisoires : la vérité finit toujours par avoir le dernier mot !

Les formules populaires " Demandez ce dont vous avez besoin, on vous expliquera comment vous en passer" et " La dictature, c'est ferme ta g…La démocratie, c'est cause toujours" ! sont bien d'actualité ET Les rendez-vous publics prévus dans le cadre de l'opération Jéricho sont bien évidemment maintenus."

La lettre de refus :

Sans-titre

Lire la suite de l'article