Archives par étiquette : bien

Affaire Benalla : une ingérence russe, bien entendu !

On sait depuis Audiard que « les c—, ça ose tout », mais ceux du système, Macron regnante, se surpassent ces jours derniers, au point de faire même réagir les medias du système (ici et par exemple).

En effet, à l’occasion de l’affaire Benalla, une entité, qui se présente comme une ONG, du nom de « EU DisinfoLab », entendre laboratoire de l’Union Européenne sur la désinformation, a mené une « étude » concluant initialement à certaines corrélations entre l’intérêt porté à l’affaire Benalla, et la russophilie supposée des gens ayant manifesté cet intérêt. But à peine implicite : démontrer une ingérence russe dans l’affaire, ayant pour but de déstabiliser l’exécutif dit français.

Après avoir dans un premier temps laisser entendre qu’une telle corrélation existait bel et bien, l’EU Disinfolab a fait marche arrière, d’autant plus que les procédés utilisés ont conduit ces derniers jours plusieurs dizaines d’usagers des réseaux sociaux, dont Twitter, à porter plainte auprès de la CNIL.

Pour avoir un point détaillé sur cette affaire qui mêle manipulation de l’opinion et fichage des citoyens, nous vous invitons à écouter ce qu’en dit Olivier Berruyer, dans un entretien accordé à RT France, et plus encore à lire l’étude exhaustive que lui et son équipe du site « Les crises » ont réalisée à ce sujet. On apprend notamment que l’EU DisinfoLab est lié au think-tank « neocons » Atlantic Council, a déjà travaillé avec des organisations de la galaxie Soros, ou encore avec  l’organisation European Values, dont le narratif réveille les

Lire la suite de l'article

L’accueil des migrants? Mais puisqu’on vous dit que tout va bien…

Lire la suite de l'article

Mgr Cattenoz : Le mariage pour tous peut bien exister, ce ne sera jamais qu’une amitié

Extrait de l'homélie de Mgr Cattenoz prononcée dimanche à l'occasion de la messe du Festival d'Avignon qu'il présidait, et retransmise par France Culture :

Mgr-Cattenoz-a-Avignon-l-anthropologie-de-notre-societe-est-dans-une-impasse_visuel"[…] Le Festival d’Avignon bat son plein, un lieu merveilleux où l’humanité s’interroge librement à travers le théâtre sur ce qu’elle vit et ce qu’elle est, véritable brouillon de culture. Le festival est un lieu merveilleux pour répondre à l’appel de Jésus à évangéliser. Cette année, devant le thème du festival, le genre, je lance un appel à la conversion et à la découverte du message de l’Évangile que la lettre de Paul nous a présenté de manière merveilleuse.

Je n’ai jamais rencontré de L, de G, de B, de T, et paraît-il, maintenant de Q ; je ne connais et ne vois que des personnes humaines avec toute la richesse de leur féminité et de leur masculinité inscrite dans leur chair et jusque dans leur être le plus profond. Je continue de m’émerveiller devant la complémentarité de l’homme et de la femme. Au nom même de celle-ci, je m’émerveille encore, devant l’amour qui jaillit entre eux et débouche sur le don de la vie. Le mariage pour tous peut bien exister, ce ne sera jamais qu’une amitié, aussi belle soit-elle.

Comme le prophète Amos, je voudrais dénoncer une société aux comportements incohérents et qui n’a pas compris quel merveilleux projet de vie Dieu lui proposait.

Il n’y a rien de nouveau sous le soleil dans notre société ! Elle se vautre dans un pseudo bien-être matériel,

Lire la suite de l'article

Légion d’honneur : «Je pense surtout aux combattants de la guerre qui la méritent bien plus que nous.»

Les joueurs de l’équipe de France vont recevoir la Légion d’honneur. Les services de l’Elysée ont indiqué qu’elle ne leur sera remise que dans quelques mois. Interrogé sur BFMTV, Olivier Giroud a déclaré :

« Cela représente beaucoup, ça veut dire que l’on a fait beaucoup pour le pays. C’est une chance, un privilège. Je pense surtout aux combattants de la guerre qui la méritent bien plus que nous. Je la prendrai avec plaisir et je vais la bichonner ».

Lire la suite de l'article

« Allah Akbar » a bien été lancé dans la cathédrale de Nantes

Cathedrale-nantes-choeurDaniel Hamiche revient sur le tweet du 20 mai de Pierre Sautarel (FrDesouche) et les développements (voir ici, ici et ), sur l’incident survenu dans la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes – lors de la messe de la Pentecôte du dimanche 20 mai, et contesté par le vicaire général du diocèse. Voici un nouveau témoignage de l'un des confirmands de ce dimanche de Pentecôte :

« Je tenais à confirmer qu’il y a eu un incident à la cathédrale de Nantes le 20 mai lors de l’homélie de Mgr James. J’étais présente ce jour là car je faisais ma Confirmation. Un homme Noir a en effet arraché de micro, a dit “Allah Akbar” et a parlé dans un dialecte inconnu. Ensuite, il a été repoussé par des personnes de l’entourage de Monseigneur. Le lendemain, j’ai regardé la presse mais rien. J’ai aussi demandé quelques jours plus tard à des personnes qui géraient la cérémonie. Mais elles ne semblaient pas au courant. Je sais qu’il s’est passé quelque chose. Mais quoi ? Je trouve dommage de ne pas avoir plus d’information ! ». [22 juin, 15 h 16]

Lire la suite de l'article

La déséquilibrée était en fait bien équilibrée

Unknown-19Hier, suite à l'attaque au cutter, le procureur de la République de Toulon indiquait très très vite aux médias que 

Or, cette femme a été reconnue responsable de ses actes par un expert psychiatre :

"L'examen psychiatrique effectué par un expert psychiatre l'a déclarée responsable des faits, avec aucune atténuation de sa responsabilité. Elle est handicapée adulte, mais handicapée physique".

"Selon les témoins sur place, elle a dit qu'elle était la fiancée d'Allah, ce qu'elle ne nie pas en garde à vue. Mais il n'y a aucun élément pour établir un lien avec Daech à ce stade".

Lire la suite de l'article

Non, Monsieur Goubert, vous avez bien raison, vous ne méritez certainement pas d’être traité de vichyste…

Un lecteur du Salon beige a écrit à Guillaume Goubert sur l'affaire Thibaud Collin et le vichysme mental de La Croix concernant l'avortement :

6a00d83451619c69e20223c8504f75200c-250wi"Monsieur,

Dans votre éditorial, vous semblez offensé que Monsieur Thibaud Collin ait traité de « vichysme mental » l’attitude de votre follicule anticatholique. On peut en effet s’indigner de ces termes, car cette comparaison stigmatise bien injustement ceux qui, pour des raisons diverses, ont pu, à un moment ou à un autre, soutenir le régime maréchaliste.

Nombre de ces derniers sont par la suite devenus résistants, courageusement et in tempore non suspecto, ce qui ne risque guère d’être votre cas.

L’immense majorité de ceux auxquels vous vous offensez d’être comparé  ignorait l’horreur du génocide commis, alors que vous n’êtes trop conscients de l’immolation de 8 millions d’enfants français par la loi Veil, aux pieds de laquelle Madame de Gaulmyn se prosterne chaque matin.

Certaines âmes courageuses, comme le Cardinal Gerlier, surent tirer parti de leur proximité de Pétain pour sauver des vies juives. Combien d’enfants, combien de mères contraintes à avorter avez-vous sauvées de cet engrenage mortifère ? Non, Monsieur Goubert, vous avez bien raison, vous ne méritez certainement pas d’être traité de vichyste !

Une comparaison plus pertinente vous rapprocherait des autorités de l’Université Libre de Louvain, insipides et lâches censeurs, qui ont licencié le professeur Mercier, pour avoir commis le forfait abominable de remettre en cause le crime de l’avortement, par une approche philosophique respectueuse de la liberté de pensée de ses contradicteurs. Son contrat ne

Lire la suite de l'article

Immigration : vous reprendre bien un peu d’amalgame ?

L'AFP ne s'embarrasse pas, tout est bon pour accuser le nouveau gouvernement italien :

On peut écrire aussi : au moment où, à Paris, les deux derniers camps de migrants sont évacués, près d'une soixantaine de migrants se sont noyés au large de la Tunisie et de la Turquie. Cela n'a aucun rapport mais cela permet aussi de jeter la mort de ces immigrés sur le dos de Gérard Collomb.

Lire la suite de l'article

“Les marchés vont apprendre aux Italiens à bien voter”

Cette phrase a été prononcée par le commissaire européen au Budget et aux Ressources humaines, l’Allemand Günther Oettinger…

Pour mieux comprendre ce qui se passe en Italie, souvenez-vous :

  DeT5rElWsAAzsPS

Commentaires (1)

Et dire qu'il y a des gens qui croient en la démocratie.

Rédigé par : Aurélien D’Haussy | 29 mai 2018 17:41:24
____________________________________

Lire la suite de l'article

La loi est au service du bien commun de la société, sinon elle n’est plus légitime

Lu dans Les 4 Vérités :

Capture d’écran 2018-05-15 à 21.53.04"Comme après chaque attentat, dans les heures qui ont suivi l’assassinat au couteau d’un Français par un Tchétchène islamiste, nous avons assisté à un pathétique échange politicien. D’un côté, la droite, pour une fois unie, de Marine Le Pen à Laurent Wauquiez, a critiqué l’inaction des pouvoirs publics et réclamé des changements législatifs. De l’autre côté, la gauche, gouvernement en tête, a réclamé l’unité nationale (c’est si commode, la nation: on s’en moque éperdument, sauf quand elle peut neutraliser toute opposition!) et a déclaré que, la France étant un État de droit, on ne pouvait pas changer la loi.

C’est absurde. Il est évident que, si la loi ne nous permet pas de faire la guerre efficacement (puisque tout le monde affirme que nous sommes en guerre, sans avoir le courage de dire contre qui), il faut changer la loi. Les Romains, dont nous tenons l’essentiel de notre droit, avaient un mot bien connu pour cela: Salus populi suprema lex. La loi est au service du bien commun de la société. Si la loi entraîne la disparition de la société, elle n’a plus aucune légitimité, ni même aucun sens. Je comprendrais que le gouvernement réponde que les mesures proposées par la droite seraient inefficaces. Je ne comprends pas qu’il réponde que ce n’est pas possible, parce que notre arsenal juridique s’y oppose. Je comprends peut-être moins encore les appels de Benjamin Griveaux à l’unité nationale. On ne peut exiger l’unité nationale que pour défendre la

Lire la suite de l'article

Il est bien plus facile de lutter pour l’intégration scolaire dans une ZEP que dans une zone rurale

Tribune de Nicolas Pécari dans l'Incorrect à propos du nouveau plan Borloo en faveur de la banlieue :

Images-5"Chacun sait s’il n’est pas tartuffe que les moyens financiers ne font pas tout, bien au contraire, et que les fonds engagés jusqu’alors n’ont rien changé à la situation. Jean-Louis Borloo est à l’image de ce marin qui écope sa barque alors qu’elle prend l’eau de toutes parts. Elle finira par couler. Pendant ce temps nos zones rurales sont délaissées par les gouvernements successifs et leur voix ne semble pas porter jusque dans les arcanes du pouvoir. Le « focus » sur les problèmes relatifs aux banlieues est un vieux serpent de mer qui, depuis les années 80, c’est-à-dire l’époque où le modèle d’intégration à la Française a commencé à prendre l’eau, rythme l’indécision du pouvoir politique.

L’idéologie multiculturaliste s’en est mêlée et a pris le pas sur l’impératif d’unité nationale créant une société ghettoïsée et morcelée. Le fameux mot du général De Gaulle « on peut assimiler des individus, pas des peuples » prend alors tout son sens. Car c’est bien ici le sujet fondamental, tous ces « plans banlieues » ne vont pas en réalité dans la bonne direction, les moyens financiers sont impuissants face à cette impossible intégration, comment peut-on « en même temps » vouloir intégrer ces territoires et préserver leur identité culturelle et/ou religieuse bien souvent en contradiction avec nos lois (un tiers des musulmans plaçant les préceptes du Coran au-dessus des lois de la République) ?

Ces financements dithyrambiques sur les banlieues sont communs à la

Lire la suite de l'article