Archives par étiquette : Bernard

Le député européen Bernard Monot rejoint Nicolas Dupont-Aignan

L'ex-député FN, qui siègera au Parlement européen dans le même groupe que Florian Philippot, présidé par Nigel Farage, annonce rejoindre Debout La France :

Il explique :

DeiEKmuWkAESmaS DeiEKmyXcAEQGd4

Lire la suite de l'article

FN : l’eurodéputé Bernard Monot rejoint le groupe où siège Florian Philippot

DeYUx_5XcAAur0q

L'Opinion précise :

"Le groupe ENL, que copréside Nicolas Bay, ne compte donc plus que 16 élus français du FN, après les départs successifs de Jean-Marie Le Pen, Bruno Gollnisch, Aymeric Chauprade, Florian Philippot, Sophie Montel et Mireille d’Ornano. Ironie de l’histoire: alors que Bernard Monot n’était jamais tendre dans ses commentaires sur Florian Philippot, ils vont se retrouver dans le même groupe et avec des positions divergentes sur l’euro

[…] Bernard Monot avait subi une grosse déception au dernier congrès du Front national, les 10 et 11 mars à Lille. Arrivé 15e du vote des militants pour le Conseil national (ex-comité central), il n’avait pas été renouvelé par Marine Le Pen dans le bureau national (ex bureau politique), et n’était pas du tout certain de se retrouver en position éligible aux élections européennes de 2019. Il avait également été battu pour la vice-présidence du groupe ENL (Europe des Nations et des Libertés). […] Depuis plusieurs jours, son transfert était annoncé à Debout la France. Mais son président, Nicolas Dupont-Aignan, assurait mardi après-midi que ce n’était qu’une « rumeur »."

Lire la suite de l'article

L’intervention de Bernard Antony au pèlerinage de Chrétienté

Jean de Tauriers, président de Notre-Dame de Chrétienté, avait convié à l’étape du soir du dimanche de Pentecôte pour un partage de souvenirs autour d’un verre, les fondateurs du pèlerinage et les actuels dirigeants. Il avait prévu le passage du cardinal Sarah, qui vint en effet saluer et bénir cette réunion, et il avait demandé à Bernard Antony, président du Centre Henri et André Charlier et de Chrétienté-Solidarité, d’évoquer les origines de la création de ce pèlerinage et notamment le rôle de Dom Gérard, sur lequel vient d’être publiée l’importante biographie d’Yves Chiron, éditée par les moines du Barroux (Ed. Sainte-Madeleine).

Bernard Antony avait donc préparé par précaution un texte dont on trouvera l’essentiel ci-après. Cependant, compte-tenu de ce qu’il s’agissait en fait de pratiquer l’exercice  de parler debout, dehors, avec les bruits de l’immense camp et tenant le micro d’un mégaphone, privé ainsi de la facilité de lire commodément, il préféra renoncer à la lecture et se passer de son texte au risque de ne pas aussi bien dire que lire. Nous publions ci-après le texte rédigé qui est, sans déformation sur le fond, ce qu’il a exprimé.

Cher Jean de Tauriers, chers pères, cher amis,

__DSC_9954D’abord toute ma gratitude et mon admiration pour vous Jean de Tauriers qui, superbement entouré, avez, une fois encore, mené à Notre-Dame de Chartres, ce pèlerinage magnifique de foi et de jeunesse, le 36e. Vous m’avez demandé d’évoquer à mon gré, en quelques minutes, hors de tout formalisme académique, la grande

Lire la suite de l'article

Chartres-Paris : Mgr Bernard Fellay exhorte les pèlerins à toujours demeurer fidèles à l’Église

Pele_15Ce lundi de Pentecôte 21 mai 2018, le pèlerinage de Tradition organisé comme chaque année par la Fraternité Saint-Pie X s'est terminé place Vauban. Cinq mille personnes ont assisté à la messe de clôture à l’issue des trois jours de prière et de pénitence au cours desquels les marcheurs ont joint Chartres à Paris. L’an prochain ce sera la trentième fois que l’œuvre fondée par Mgr Marcel Lefebvre organisera la route de Pentecôte dans ce sens. Auparavant, tout le monde attaché à la messe traditionnelle était uni en direction de Chartres, mais les portes des cathédrales étaient alors fermées pour tous (sauf pour une année d’exceptionnelle miséricorde).

Dimanche, jour de la Pentecôte, Mgr Bernard Fellay, supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X, a exhorté à Villepreux (Yvelines) les pèlerins à toujours demeurer fidèles à l'Église, malgré une actualité parfois déconcertante : 

Pele_2_0« Il peut y avoir dans ce corps mystique qu’est l’Église des cellules qui meurent, qui sont en faiblesse. Mais ce corps qui est indissolublement uni à Notre Seigneur ne pourra jamais mourir, il ne pourra jamais être en défection. Et c’est pour cela que dans le Credo, l’Église nous oblige à dire que nous croyons en l’Église une, même si nous voyons des divisions. Nous devons maintenir que l’Église est une. Nous devons maintenir que l’Église est sainte, malgré les éléments défectueux. Il y a des membres de l’Église, même très haut placés, qui peuvent faillir. Cela n’enlève rien à la pureté et à la beauté de

Lire la suite de l'article

Bernard Lugan : Mon Mai 68, vu d’en face…

L’universitaire était, en mai 68, responsable de l’Action Française à Nanterre et chargé du service d’ordre de cette organisation royaliste. Dans un ouvrage truculent, il offre un témoignage enthousiasmant sur ces événements et sur une génération de vrais rebelles. Répondant aux questions de Martial Bild, Bernard Lugan dessine l’état d’esprit de l’époque et la postérité de celle-ci. Un récit amusant mais aussi un tableau sans concession d’une jeunesse d’extreme gauche qui écrivait « Interdire d’interdire » mais qui a engendré le « politiquement correct », forme la plus achevée de l’interdiction.

Lire la suite de l'article

Bernard Lugan : “L’Afrique va continuer à se déverser inéluctablement en Europe avec la complicité des autorités européennes”

Autre extrait de l'interview de Bernard Lugan donnée au site Breizh-infos.com à propos de l'explosion démographique de l'Afrique :

Il n’y a pas de solution. Absolument aucune. Les résultats de la médecine coloniale et de la coopération ont fait que la démographie africaine a bondi. La planète entière a fait sa mutation démographique sauf l’Afrique. L’Afrique continue à faire des enfants comme dans les conceptions que l’on pourrait qualifier d’Ancien Régime d’un point de vue démographique.

Elle avait par le passé des enfants pour compenser une mortalité très importante. Aujourd’hui la mortalité infantile a diminué, les Africains continuent à faire des enfants. La situation va aller en s’aggravant à partir du moment où le vaccin contre la Malaria va être répandu. L’Afrique va doubler sa population. À l’heure actuelle, le seul frein à la surpopulation africaine, c’est la Malaria qui tue, malheureusement des jeunes enfants. Mais le vaccin est quasiment prêt à sortir, et mis dans les 10 années qui viennent sur le marché et distribué par les ONG, ce qui fait que l’Afrique va encore doubler sa population (…)

Nous sommes enfin dans des sociétés africaines d’ethnomathématique électorales, donc il est bien évident qu’aucune ethnie ne va accepter de diminuer sa population, ce qui la mettrait en faiblesse par rapport aux ethnies qui ne la contrôleraient pas. Donc tout concourt pour la course à la démographie.

Ajoutez à cela les catastrophes écologiques, il n’y a pas de solution. Un pays comme le Niger, qui est un désert

Lire la suite de l'article

Bernard Lugan : “Les Blancs d’Afrique du Sud sont responsables de ce qui leur arrive”

Dans une interview passionnante et sans langue de bois, Bernard Lugan évoque le sort des fermiers blancs d'Afrique du Sud. Ce qu'il dit pourrait servir d'avertissement aux Français et aux Européens face au phénomène de submersion migratoire :

Quid de la situation des fermiers blancs en Afrique du Sud ? Il semblerait que contrairement à l’Australie, l’Europe ne jette même pas un coup d’œil dans le pays de Nelson Mandela ?

Bernard Lugan : L’Afrique du Sud est sortie de l’histoire, elle n’intéresse plus personne. Le pays n’est plus un pays stratégique et ne se trouve plus pour le moment sur un axe stratégique sauf si bien sûr demain les rapports devenaient conflictuels avec la Russie et la Chine et que le contrôle des mers soit de nouveau important. Quant aux Blancs ils sont sortis totalement de l’histoire.

Mais les Blancs d’Afrique du Sud sont responsables de ce qui leur arrive. Dans les années qui ont précédé la remise du pouvoir à l’ANC, le président De Klerk, qui a trahi son peuple, avait donné une dernière chance à son peuple de s’exprimer à l’époque où seuls les blancs pouvaient voter. Il avait organisé un référendum en demandant aux blancs d’Afrique du Sud : « Voulez-vous que je continue le processus de discussion avec l’ANC — qui aboutira à leur prise du pouvoir — ou alors êtes-vous opposé à cela ? » Si les blancs avaient voté non, le processus aurait été différent de celui qui s’est produit. Ils ont voté

Lire la suite de l'article

Le courage de Bernard de La Villardière face à la tentative de lynchage par l’équipe d’Hanouna

Sur Boulevard Voltaire, Gabrielle Cluzel consacre un article à Bernard de La Villardière, un journaliste courageux, un vrai qui fait son boulot jusqu'au bout. Dans Le Figarovox, ce dernier revient sur le «clash» qui l'a opposé sur C8 aux chroniqueurs de l'émission de Cyril Hanouna. Il regrette l'impossibilité d'aborder certaines questions dans un débat médiatique qui tourne à vide :

Images-2“Il y a des arènes dans lesquelles il ne faut pas consentir à combattre” me disait ma grand-mère bouddhiste. Je tente de respecter cette maxime. J'étais bien conscient, avant de m'installer l'autre jour sur le plateau de l'émission de Cyril Hanouna sur C8 «Touche Pas à Mon Poste» (TPMP), que je violais cette consigne. Cette invitation est en fait un traquenard mûrement préparé. Je sais pourtant que, comme le catoblépas, la société médiatique dévore ses propres membres pour satisfaire son goût du spectacle et nourrir le buzz.

Mais je suis ce soir-là en service commandé afin de promouvoir un film sur les forces françaises en Guyane. Produit par ma société, Ligne de Front, il est diffusé juste après TPMP. Je pense donc que je vais être bien traité par le grand Mamamouchi du PAF. Je tombe de haut. En quelques minutes, des chroniqueurs presque unanimes vont offrir un florilège des méthodes de diabolisation et d'instrumentalisation qui permettent à une certaine caste de disqualifier toute opinion différente de la leur. Je déclare que de mon point de vue, le hijab est une régression. On m'accuse de vouloir l'interdire, ce

Lire la suite de l'article