Archives par étiquette : bataille

La bataille du Chemin des Dames

A l’occasion de la commémoration de la Première guerre mondiale, TV Libertés et Clio vous proposent un reportage sur le Chemin des Dames. Images inédites, vues prises avec des drones, expertises du professeur Philippe Conrad, et de Thierry Porte, un splendide documentaire financé par les donateurs de TV Libertés.

Lire la suite de l'article

Reconquérir les médias pour gagner la bataille des idées

Mardi 20 juin les Eveilleurs d'Espérance lancent le grand débat sur la reconquête des médias au théâtre Montansier de Versailles à 20h30

Avec:

  • Geoffroy Lejeune, directeur de la rédaction de Valeurs actuelles
  • Eugénie Bastié, journaliste au Figaro
  • Charlotte d'Ornellas, chroniqueuse à Boulevard Voltaire

Réservez votre place ici: http://www.eveilleursdesperance.fr/evenement/reconquerir-medias-gagner-bataille-idees/

2017-06-20 Ornellas Bastié & Lejeune - 300dpi

Lire la suite de l'article

La gauche a remporté une bataille idéologique en soumettant toutes les questions politiques à l’économie

De Guillaume de Thieulloy dans Les 4 Vérités :

"[…] force est de constater que la France manque cruellement d’une vraie droite de gouvernement. Les électeurs de droite ont, en effet, le choix entre une droite apte au gouvernement, mais honteuse de ses valeurs – ou plutôt celles de ses électeurs – et une droite inapte à gouverner.

C’est ainsi que François Fillon, après avoir créé la surprise aux primaires, a délibérément « oublié» le pan civilisationnel de son programme (le rejet du totalitarisme islamique, la défense de la famille traditionnelle, etc.), pour ne plus se concentrer que sur les réformes économiques et sociales. Même si je partageais une bonne partie de son positionnement en ce domaine, occulter la moitié de son programme au motif que la presse bien-pensante la réprouve est un signe particulièrement inquiétant d’absence de courage politique – ou d’absence de conviction.

D’un autre côté, l’électeur de droite peut aussi voter pour le FN. Mais, là, il ne semble pas que les équipes soient prêtes à gouverner. La calamiteuse intervention de Marine Le Pen, lors du débat de l’entre-deux tours, a manifesté une sorte de « j’men foutisme», ou d’amateurisme, aussi inquiétante que l’absence de courage (ou de conviction) de François Fillon.

En sorte que tout se passe comme si les seuls capables de gouverner pour faire avancer leurs idées étaient les élus de gauche. Ce que confirmait l’« ouverture à gauche » de Nicolas Sarkozy. D’ailleurs, la gauche a remporté une importante bataille idéologique en soumettant toutes

Lire la suite de l'article

La compagne de Benoît Hamon a bataillé en faveur du travail dominical

HGabrielle Guallar est chargée des affaires publiques auprès du secrétaire général de LVMH, Marc-Antoine Jamet. Très discrète, cette brillante lobbyiste, ancienne du Centre national de la cinématographie, est passée de l'ombre à la lumière à l'occasion de la campagne des primaires de la gauche conduite par son compagnon Benoît Hamon, devenu depuis le candidat des socialistes.

En refusant que sa femme participe à l'émission Une Ambition Intime de Karine Le Marchand, Benoît Hamon a braqué les projecteurs sur elle.

Cette diplômée de Sciences-Po, mi-catalane, mi-danoise, qui parle cinq langues, a longtemps bataillé en faveur de l'ouverture des magasins le dimanche et le travail en soirée pour le compte de Sephora, filiale de LVMH. Elle avait défendu son point de vue le 10 mars 2015 devant une commission spéciale du Sénat chargée d'examiner la loi Macron alors que son mari bataillait en face en proposant une série d'amendements. Il faut dire que le groupe de luxe avait été condamné en septembre 2013 à fermer les portes du magasin Sephora des Champs-Elysées à 21 heures.

Lire la suite de l'article

Sœur Lucie « La bataille finale entre Dieu et Satan portera sur la famille »

Au lendemain de cette magnifique Marche pour la Vie, Cyril Brun sur Infocatho rappelle opportunément cet entretien du cardinal Caffarra, président fondateur de l’Institut pontifical Jean Paul II d’études sur le mariage et la famille, à Téléradio en 2008. Le cardinal cite une lettre que lui avait écrite Soeur Lucie de Fatima :

Jean-paul-ii-et-soeur-lucie-1

"On peut trouver écrit dedans : « La bataille finale entre le Seigneur et le royaume de Satan portera sur le mariage et la famille ». Elle ajoute également : « N’ayez pas peur : tous ceux qui travaillent à la sainteté du mariage et de la famille seront toujours combattus et l’on s’opposera à eux de toutes les façons possibles, parce que ce sont des points décisifs ». Enfin, elle conclut : « Toutefois, Notre Dame lui a déjà écrasé la tête »."

[Article intégral ici]

Lire la suite de l'article

La Libre Pensée du Gard se désiste dans sa bataille contre la crèche de Noël de Beaucaire

L'audience devait avoir lieu jeudi 5 janvier. La requête de la Libre Pensée du Gard avait été déposée le jeudi 5 janvier. Le magistrat a rendu une ordonnance de radiation.

La crèche de Noël dans la mairie est donc bien légale.

Lire la suite de l'article

La bataille d’Alep, une vraie libération.

Nous avions relayé un témoignage video de Pierre Le Corf d'une grande honnêteté sur la réalité des pertes humaines à Alep. Il nous expose maintenant tout le bénéfice pour la population de l'offensive victorieuse des forces gouvernementales et de leurs alliés. Merci à lui, et que nos prières l'accompagnent.

Lire la suite de l'article

« La Fachosphère » a remporté la bataille du net

Mediapart s'intéresse à la fréquentation d’environ 175 sites en France et de 30 sites politiques étrangers. L'analyse est globalement intéressante, mais à nuancer, ce que ne fait pas l'étiquette fourre-tout et diabolisante "d'extrême-droite" ou encore le fait que le combat culturel se joue encore, pour l'essentiel, par la télévision. Internet, malgré sa croissance, ne reste aujourd'hui qu'un grain de sable dans la machine médiatique, machine dominée par l'intelligentsia de gauche, voire d'extrême-gauche. Enfin, Alexa n'est pas du tout une référence mais les journalistes de Mediapart jouent à se faire peur, c'est amusant :

"L’échantillon  des sites français est constitué, d’une part, de près de 68 sites de médias d’information générale ou politique aussi bien presse écrite, radio-télévision, médias en ligne, médias de la gauche comme de la droite radicale compris, d’autre part, de plus de 107 sites d’organisations (partis, associations, sites politiques divers, organisations syndicales et patronales) et d’institutions socio-politiques, complétés par une quinzaine de sites de personnalités politiques. […] Les données accumulées depuis juin permettent de formuler plusieurs observations suivantes :

  • Le classement des sites socio-politiques met en évidence la très bonne audience relative des sites d’extrême droite comme Égalité et réconciliation, Fdesouche et autres Salon Beige.
  • Ces sites d’extrême droite sont plus fréquentés que ceux des institutions politiques type Assemblée nationale ou Présidence de la République qui apparaissent entre les rangs 2 000 et 10 000).
  • Le classement des sites des partis politiques ayant une audience électorale est dominé et de loin par le Front national. Seul le site d’En Marche réalise une audience proche,

Lire la suite de l'article

Une bataille culturelle sur internet

Dans Minute, Antoine Vouillazère évoque l'ouvrage la Fachosphère, qu'il juge honnête. Extrait :

F"On sent bien, en conclusion, que les auteurs, après tant de neutralité, aimeraient bien qu’émerge une contre-offensive, mais leur propos même est signe que celle-ci ne pourrait que venir contrecarrer une défaite déjà actée : « L’extrême droite n’est puissante sur le Web que parce qu’elle est forte dans les têtes […] Dans une France affaiblie, une grille de lecture profondément “altérophobe“ est en voie de remporter la bataille des idées. » Ils ajoutent, ayant lu Laurent Bouvet et son concept d’« insécurité culturelle » :

« Le moralisme ne fera rien à l’affaire, ni la fiévreuse attente d’une embellie économique censée résoudre jusqu’à nos angoisses identitaires. C’est une bataille culturelle qu’a engagée l’extrême droite. C’est sur ce terrain, d’abord, qu’elle attend ses adversaires. »

Lire la suite de l'article

Commémoration de la bataille de la Somme

Voilà qui nous change des pitreries hollandesques :

La version française : "Reste avec nous, Seigneur, le jour décline La nuit s'approche et nous menace tous Nous implorons Ta Présence divine Reste avec nous, Seigneur, reste avec nous. Viens parmi nous Seigneur, dans le silence Notre regard Te cherche dans la nuit Ouvre nos cœurs aux joies de Ta Présence Toi dont l'Amour ensemble nous unit. En Toi nos cœurs ont salué leur Maître ; En Toi l'Église a trouvé son Époux ; Sous Ton regard l'âme se sent renaître : Reste avec nous, Seigneur, reste avec nous ! Les vains bonheurs de ce monde infidèle N'enfantent rien que regrets et dégoûts ; Nous avons soif d'une joie éternelle : Reste avec nous, Seigneur, reste avec nous ! Vois ô Seigneur, Tes fils qui les mains pleines T'offrent joyeux leur tâche de ce jour Toi qui connus le prix de notre peine Tu sauras bien y voir un peu d'amour. Dans nos combats, si Ta main nous délaisse Satan vainqueur nous tiendra sous ses coups Que Ta puissance arme notre faiblesse Reste avec nous, Seigneur, reste avec nous. Ô compagnon de notre route d'homme Reste avec nous, Seigneur, il se fait tard Entre Tes mains, notre âme s'abandonne Nous dormirons en paix sous Ton regard. D'en haut, Seigneur, Ta voix nous encourage, Nous redisant : «Je demeure avec vous ». Jour après jour, jusqu'au bout du voyage, Dans Ton Amour, Tu restes près de nous."

Lire la suite de l'article

“Oui, la gauche a perdu la bataille des idées”

C'est ce que déclarait Michel Rocard au Point, début juin.

«Les politiques sont une catégorie de la population harcelée par la pression du temps. Ni soirée ni week-end tranquille, pas un moment pour lire, or la lecture est la clé de la réflexion. Ils n'inventent donc plus rien. On sent venir l'élection sans projet de société d'un côté comme de l'autre

Européen convaincu, l'ancien premier ministre se disait pourtant en faveur du Brexit «parce que la Grande-Bretagne ne conçoit pas l'Europe comme une entité politique…»

«Le monde tel qu'il est aujourd'hui ne comporte pas d'Europe. Elle est absente.»

«La vérité française, c'est que l'on ne sait plus ce qu'est la droite et la gauche

Lire la suite de l'article