Archives par étiquette : Banque

L’eugénisme affiché d’une banque de sperme

XVM0c79e8be-61a1-11e7-8eb8-e1cec1c7e2c5Une banque de sperme danoise, Cryos, compte « déjà plus de 60.000 naissances dans le monde. En France, 246 grossesses ont été déclarées en 2016 ». 

Selon son directeur, la réussite est due au « sérieux de l’enquête familiale concernant les antécédents génétiques des donneurs, les maladies possiblement héréditaires et, d’une manière plus générale, l’excellence des donneurs ». Les donneurs sont triés sur le volet, ils contribuent selon la banque, à un « un eugénisme positif ».

Les acheteurs peuvent sélectionner le donneur selon de nombreux critères : couleur des yeux mais aussi, « droitier », « sportif », qui « ne porte pas de lunettes »…

« Toute notre société est fondée sur la sélection naturelle, il est normal que les parents puissent choisir un géniteur selon leurs critères », souligne Ole Schou. Même conviction chez les donneurs : Feary, par exemple, se réjouit de pouvoir participer à l’élaboration « d’enfants parfaits ».

Lire la suite de l'article

“Le FN baisse quand il parle de la Banque centrale européenne. Il augmente quand il parle de Mohamed Merah”

Selon Le Point, Florian Philippot pourrait avoir perdu la bataille face à Marion Maréchal-Le Pen :

"Si Marine Le Pen a recadré sa nièce sur l'IVG, sa ligne identitaire reprend le dessus sur celle, plus souverainiste, du numéro 2 du parti."

"L'immigration n'est pas un sujet qui indiffère le numéro 2 du FN, mais il considère que c'est en sortant de l'Union européenne que la France pourra mieux la contrôler. Contrairement à la députée du Vaucluse, il ne croit pas à la théorie du grand remplacement. Il laisse « les pompes aspirantes » à Jean-Marie Le Pen, dont il a obtenu l'exclusion du parti.

Certes, François Fillon sera la cible des attaques frontistes autant pour son programme de « casse sociale » que pour son « bilan sur l'immigration lorsqu'il était ministre ». D'ailleurs, pour l'historien spécialiste du FN Nicolas Lebourg, la force du FN est de faire « un pack » avec les sujets portés par Philippot et ceux de Marion Maréchal-Le Pen. Cependant, il constate qu'ils n'ont pas le même effet sur l'électorat. « J'ai repris tous les sondages depuis 2012. Le FN baisse quand il parle de la Banque centrale européenne. Il augmente quand il parle de Mohamed Merah. » Un constat qui donne des indications sur la suite de la campagne frontière."

Lire la suite de l'article

Le Traité TAFTA est mieux gardé qu’une banque

Laure de la Raudière et Jean-Frédéric Poisson s’indignent du manque de transparence dans l’avancée du dossier TAFTA et des conditions scandaleuses dans lesquelles les députés peuvent consulter ce dossier :

« Les documents sur le traité transatlantique sont consultables uniquement en anglais, dans une salle fermée, en étant escorté par un fonctionnaire de Matignon, en laissant son téléphone à l’entrée, avec des menaces de sanctions pénales en cas de divulgation de leur contenu.

Ceci est d’autant plus incompréhensible que ce sont des directives très précises de la Commission européenne et du gouvernement américain qui obligent à procéder ainsi. Non, l’Europe et les Etats-Unis n’ont pas à donner de consignes aux membres du Parlement français !

Ce traité concerne l’avenir des Français et leur quotidien, puisqu’il s’agit de savoir comment les relations commerciales entre l’Amérique du Nord et la France vont évoluer : il touche par exemple à nos médicaments, notre alimentation, nos appellations d’origine contrôlée ou encore la capacité de nos entreprises à entrer dans les marchés publics. Le refus du moindre débat et l’opacité autour de ce traité sont irrespectueux à l’égard du peuple français et à l’égard de la représentation nationale. Ils sont également de nature à entretenir un soupçon insupportable sur le contenu de ces documents et donc la méfiance du peuple français.

Le Premier Ministre doit rendre accessibles les informations sur les échanges qui ont eu lieu autour de ce traité et faire un point d’étape, attendu par les Français. Il doit organiser un

Lire la suite de l'article

La plus grande banque de sperme britannique pratique l’eugénisme

Lu sur Gènéthique :

01dpi_32_0

"La London Sperm Bank, plus grande banque de sperme britannique, refuse les dons de sperme des personnes dyslexiques. Elle distribue une brochure aux donneurs de sperme potentiels qui recommande de « ne pas souffrir de déficit de l'attention, ni d'hyperactivité, ni d'autisme, ni du syndrome d'Asperger, mais aussi ne pas être dyslexique », afin de « minimiser le risque de transmission de maladies génétiques ou de malformations. »[…]

Le Figaro rappelle […] que la procréation médicalement assistée (PMA) avec des donneurs anonymes soulève de nombreux « problèmes éthiques » : « Dès lors que l'on peut, contrairement à la fécondation naturelle, choisir à discrétion le donneur, la tentation est grande de sélectionner celui ayant les meilleures caractéristiques génétiques. »"

Lire la suite de l'article

Le gouverneur de la Banque de France interdit de vote à la BCE

C'est cela leur Europe démocratique :

B"Pour François Villeroy de Galhau, tout nouveau gouverneur de la Banque de France, le jeudi 3 décembre est marqué d'une pierre blanche: il participe à Francfort à son premier «conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne» consacré à la politique monétaire. […]

Hélas pour le grand argentier français, il n'aura pas voix au chapitre lors de cette grand-messe: il sera privé de droit de vote. [… François Villeroy de Galhau sera la victime d'un règlement impitoyable, d'une complexité diabolique, mais dont le résultat est d'une simplicité biblique. Si les six membres du directoire de la BCE (dont Draghi) votent à tous les coups, ce n'est pas le cas des 19 gouverneurs des banques centrales nationales. Chaque fois, quatre d'entre eux sont privés de vote, selon une fréquence de rotation différente liée à la taille des pays! […] Ce règlement cruel est entré en vigueur cette année avec l'arrivée de la Lituanie, 19e pays membre de la zone euro."

Lire la suite de l'article

Banque du Vatican : réhabilitation d’Ettore Gotti Tedeschi

De Philippe Maxence sur le blog de L'Homme Nouveau :

"On a beaucoup parlé de la banque du Vatican ces derniers temps. De son véritable nom, « Institut pour les œuvres de religion » (IOR), la banque du Vatican avait été au centre de quelques-unes des attaques contre Benoît XVI, accusé de mal gérer autant que de cacher la réalité financière du Saint-Siège. Avec l’élection du Pape François, les jours de l’IOR étaient comptés. On le disait ; on l’affirmait ; on le clamait. […] Finalement, le Pape a tranché. Selon un communiqué du Saint-Siège, l’Institut pour les œuvres de religion « va continuer à servir avec prudence et à fournir les services nécessaires à l’Église catholique dans le monde ». […]

Un autre évènement a concerné récemment l’actualité de l’IOR. Bizarrement, on n’en a peu fait écho en France (à part, mais ce n’est pas un hasard, le très renseigné et actif site benoit-et-moi). Ce n’est pas le cas en Italie où les pratiques journalistiques ne sont certes pas des modèles (que l’on pense à la publication des lettres volées à Benoît XVI ou des lettres couvertes normalement par le secret de l’instruction), mais où le journalisme catholique est plus ouvert au débat et à l’interrogation.

Toujours est-il que le parquet de Rome a conclu, voici quelques jours, à un non-lieu en faveur de l’ancien président de l’IOR, Ettore Gotti Tedeschi. En 2009, Ettore Gotti Tedeschi était nommé à la tête de la banque du Vatican par le pape Benoît XVI avec, comme mission principale,

Lire la suite de l'article

La banque centrale de Russie retire ses dollars des banques américaines

Lu sur Challenges :

"D’après un expert de la finance, la Banque centrale de Russie a retiré jeudi 6 mars une importante partie de ses réserves déposées dans les banques américaines pour les transférer dans des établissements européens. Impossible de connaître le montant exact de ces transferts, mais selon notre spécialiste, ils pourraient se chiffrer en dizaines de milliards de dollars.

Ce mouvement montre que, dans son conflit avec le nouveau pouvoir en Ukraine, le président russe, Vladimir Poutine, envisage tous les scénarios. Y compris celui qui verrait Washington geler les avoirs russes déposés dans ses banques.  D’où l’opération menée jeudi."

Lire la suite de l'article

La Banque Mondiale soumise au lobby LGBT

La Banque mondiale a décidé de suspendre le versement d'un prêt de 90 millions de dollars à l'Ouganda après le vote d'une loi durcissant la répression de l'homosexualité, déjà passible de la prison à vie dans le pays.

Commentaires (1)

"Banque" + "Mondiale"…

Tout un programme.

Rédigé par : flore | 28 fév 2014 16:39:01
____________________________________

Lire la suite de l'article