Archives par étiquette : Bannon

Steve Bannon part en guerre politique et électorale

De Christian Daisug dans Présent :

Images-5"Steve Bannon part en guerre. Une guerre politique et électorale qui durera près d’un an. Jusqu’aux élections législatives de novembre 2018. Jusqu’au renouvellement de la totalité de la Chambre des représentants et du tiers du sénat. Bannon fut le troisième et dernier directeur de campagne de Donald Trump. C’est lui qui le conduisit à la victoire. Il fut également, pendant sept mois, stratège à la Maison Blanche et l’un des confidents du président. C’est lui qui mit en place l’ossature du populisme gouvernemental, et plus exactement la philosophie du nationalisme économique dont les grands principes touchent à des domaines aussi importants que le commerce extérieur, l’immigration et la sécurité. Bannon est un homme de doctrine. Mais c’est aussi un homme de terrain. Lorsqu’il démissionna en août dernier de son poste de stratège, la presse aux ordres ricana en parlant d’une irrémédiable rupture entre « l’invivable patron et son commis d’extrême droite ». Grosse erreur. Bannon passait simplement de la réflexion doctrinale aux terrains chauds. Sans que soit altérée sa fidélité à Trump. Au contraire.

[…] La révolte de Bannon se justifie pleinement lorsqu’on sait que deux dossiers épineux – l’assurance santé et l’immigration – stagnent encore dans les tiroirs sur la colline du Capitole, faute d’avoir reçu suffisamment d’attention et de soutien de la part de ceux qui devraient être leurs fougueux avocats : les élus républicains avec, en tête, McConnell et Ryan. Situation bloquée et dangereuse : les élections approchent. Il faudra bien rendre compte au

Lire la suite de l'article

Un retrait stratégique de Steve Bannon?

D'Olivier Bault dans Présent :

Images-2"Steve Bannon, arrivé à la Maison Blanche de l’influent site d’information conservateur Breitbart News, a quitté vendredi son poste de conseiller spécial du président Donald Trump. Très vite, il a déclaré :

« La présidence Trump pour laquelle nous nous sommes battus, et que nous avons gagnée, est terminée. »

Dans la foulée, on apprenait qu’il retournait chez Breitbart, avec un plan très clair :

« Je pense que je peux être plus efficace en me battant de l’extérieur pour le programme avec lequel le président Trump a remporté les élections, et nous entrerons en guerre avec tous ceux qui s’y opposeront. »

Cible régulière des grands médias qui classent ce patriote catholique à l’extrême droite, Bannon avait déjà quitté début avril son siège au Conseil de sécurité nationale qu’il occupait depuis la fin janvier. […]"

Lire la suite de l'article

Steve Bannon, le conseiller de Trump, a lu “Le Camp des saints”

Et le recommande :

C"entre octobre 2015 et avril 2016, le conseiller de Donald Trump, alors patron du site Breitbart News, a évoqué à quatre reprises le roman français dans son émission de radio, relève l’édition américaine du Huffington Post. Face à la question de l’accueil des réfugiés de Syrie et d’ailleurs, Bannon l’affirme : « Ce n’est pas une migration, c’est une invasion. » Et sa réponse, c’est le décret de Donald Trump, publié lundi dans une version révisée. […]

« Certains ont dit que ce roman apocalyptique français était raciste et nativiste mais on y est au Camp des Saints, n’est-ce pas ? », demande Steve Bannon à un invité, en janvier 2016, accusant les « élites européennes séculaires de rester passives face à cette invasion islamique », comme dans l’œuvre de Raspail. L’ancien patron de Breitbart News, la vitrine de l’ultra-droite américaine (« alt-right »), évoque alors des spéculations du Forum économique mondial sur une possible vague migratoire « d’un milliard de personnes » en cas de crise économique globale des matières premières.

Pour Bannon, un fervent catholique issu d’une famille d’origine irlandaise, l’Occident « judéo-chrétien » est « en guerre contre le fascisme islamiste djihadiste », comme il l’expliquait via Skype lors d’une conférence au Vatican, en 2014. […]"

Lire la suite de l'article

Steve Bannon, le “Patrick Buisson” américain

Steve Bannon, ancien président exécutif de Breitbart News LLC, fut directeur de campagne de Donald Trump et est désormais conseiller stratégique du président. Voici l'extrait d'un article de Philippe Gélie dans Le Figaro. Le parallèle avec Patrick Buisson, qui dit la même chose sur cette fin du cycle des Lumières, est frappant :

Capture d’écran 2017-02-10 à 15.49.40

Lire la suite de l'article

Steve Bannon : “Marion Maréchal Le Pen est la nouvelle étoile montante”

Lead_960

Lu sur le blog d’Yves Daoudal :

Donald Trump a nommé le richissime (lui aussi) Steve Bannon comme son directeur de la stratégie et conseiller principal. Le « sulfureux » (comme dit la presse de gauche) Steve Bannon a été le directeur de campagne de Trump dans la dernière ligne droite de la campagne. Il est le cofondateur et président exécutif de Breitbart News, un site d’information « d’ultra-droite » comme dit la presse de gauche. En juin dernier, il annonçait qu’il avait l’intention d’ouvrir une antenne de Breitbart en France. Il disait au site Radio Londres :

« Nous pensons que la France est l’endroit où il faut être. Avec ses jeunes entrepreneurs, les femmes de la famille Le Pen… Marion Maréchal Le Pen est la nouvelle étoile montante. Nous cherchons à ouvrir un Breitbart Paris, voire un Breitbart France. »

Marion Maréchal-Le Pen a répondu du tac-au-tac qu’elle accepterait de travailler avec Steeve Bannon :

 

Lire la suite de l'article