Archives par étiquette : balance

Balance l’Unef

Unknown-3Libération a recueilli les témoignages de 16 femmes victimes déclarées de harcèlement, d’agressions sexuelles et de viols de la part de dirigeants de l’organisation étudiante entre 2007 et 2015.

Dans un autre article, les journalistes de Libération racontent leurs difficultés à faire publier cette enquête.

Cette enquête fait suite à celle du Monde et du Huffington publiée en novembre 2017.

Lire la suite de l'article

À l’heure de « balance ton porc », cette exposition devrait être interdite

Isabelle Surply, conseillère régionale Front national, dénonce les critères flous d’attribution des subventions par la commission « Culture » du Conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, qui, avec la Ville de Saint-Étienne, finance une galerie présentant des expositions outrancières. Elle demande des excuses de la part de la majorité LR qui doit rendre des comptes aux contribuables, et qu’on suspende immédiatement cette exposition qui,  » en faisant l’apologie de toutes les violences sexuelles, fait mal. À l’heure de #BalanceTonPorc, tout le monde devrait s’emparer du sujet. »

Lire la suite de l'article

Balance ton porc à La Mecque

Dans la foulée de #balancetonporc, et #MeToo, c'est un autre hashtag, #MosqueMeToo qui a permis à d'autres femmes de témoigner de harcèlements sexuels, voire d'agressions, subis lors du pèlerinage à La Mecque. Initié le 5 février par une journaliste américano-égyptienne Mona Eltahawy, le hashtag a depuis été utilisé des milliers de fois sur Twitter. 

Capture d’écran 2018-02-12 à 19.13.26"J'ai partagé mon expérience d'agression sexuelle pendant le hajj en 1982 alors que j'avais 15 ans, dans l'espoir que cela aiderait les femmes musulmanes à briser le silence et le tabou". 

"Je n'ai jamais autant été harcelée que dans la Ville sainte".

"Une de mes amies a subi des attouchements durant le hajj et quand elle a fait des histoires, ses camarades de hajj lui ont demandé de laisser tomber".

"Une des raisons pour lesquelles je ne dis jamais 'Oui' quand les gens ont demandé 'Voulez-vous aller à La Mecque une fois de plus ?'"

"C'était dégueulasse, ça m'a déroutée".

"J'ai aussi été harcelée à La Mecque et à Médine pendant le hajj quand j'avais une vingtaine d'années. Je l'ai dit à mes parents tout de suite, mais je n'ai pu donner les détails que l'année dernière".

"Les gens pensent que La Mecque est l'endroit le plus sacré pour les musulmans, donc personne n'y ferait rien de mal. [C'est] totalement faux".

"les femmes musulmanes subissent du harcèlement". "Mais quand cela arrive dans un contexte religieux, on leur demande de se taire pour une cause plus importante qu'elles".

Lire la suite de l'article

Ni “balance ton porc”, ni libertaire

De Gabrielle Cluzel sur Boulevard Voltaire :

Capture d’écran 2018-01-16 à 06.58.44"« La semaine où “Me Too” et la “liberté d’importuner” se sont écharpés », titrait, lundi matin, Madame Figaro pour résumer le pugilat de gynécée des jours passés. Et il faudrait donc que toute femme choisisse son camp ? Catherine Millet ou Caroline De Haas ? Caroline De Haas ou Catherine Millet ? Merci bien, mais ça ne fait pas rêver. Permettez que je tire ma révérence, ciao, salut, je retourne au pays des femmes ordinaires, celles de la vraie vie, avec de vrais soucis, celles qui ne se demandent pas, toute la sainte journée, avec des postures de vestale, si elles aiment être un peu, beaucoup, pas du tout importunées, et si frôler n’est pas frotter.

Mesdames, ôtez-moi un doute : vous ai-je jamais élues, cooptées, désignées, déléguées, missionnées, pressenties pour me représenter ? Alors, de quel droit prétendriez-vous parler en mon nom ? Comme le dit Élisabeth Lévy, il n’y a pas de « parti unique des femmes », et je revendique le droit d’avoir une pensée propre, dont l’alpha ne serait pas mon ovaire gauche et l’oméga mon ovaire droit.

Unknown-5Dans Le Deuxième Sexe, Simone de Beauvoir dénonçait l’essentialisation de la femme, et s’indignait que l’on réduise celle-ci à ses organes génitaux. Comme on peut voir, son combat a porté ses fruits : à quoi la philosophe féministe Olivia Gazalé, dans son livre Le Mythe de la virilité, réduit-elle la femme, décrite en tant que « pénétrée » (sic), opprimée par les « pénétrants » (re-sic) ? Et à quoi le hashtag

Lire la suite de l'article