Archives par étiquette : avril

Pèlerinage au Kazakhstan du 22 au 29 avril 2018

L'Abbé Cyrille Debris, prêtre de l'archidiocèse de Rouen, organise un pèlerinage très original au Kazakhstan, dans une optique expiatoire pour les crimes des goulags et donc en priant par l’intercession des saints qui y furent martyrisés mais aussi pour rencontrer Mgr Schneider :

Capture d’écran 2017-11-02 à 19.38.18"L’idée d’un pèlerinage au Kazakhstan en surprendra plus d’un. Idée saugrenue ? Peut-être mon côté parfois un peu snob qui me fait aller là où les gens vont rarement ? En réalité, ce projet est surtout né d’une rencontre. L’association de prêtres dont je suis membre, l’Opus Sacerdotale, a reçu pour sa retraite annuelle à Fontgombault en août 2016 Mgr. Athanasius Schneider. Durant ces 5 jours partagés avec lui, je suis devenu admiratif de la sainteté émanant de cet homme humble, discret et pieux mais ô combien courageux, osant prêcher à temps et à contretemps la vérité, à une époque où les évêques sont souvent d’une déconcertante volonté de ne surtout pas faire de vagues. Nous avons parlé ensemble en allemand. Il m’a appris que le Kazakhstan a aussi ses sanctuaires, ses saints, liés à l’histoire soviétique des goulags. Et je me suis dit que nous avions là tous les ingrédients pour un pèlerinage hors-normes : un saint évêque, des édifices intéressants, des martyrs, un pays stable sous le président Noursoultan Nazarbaïev au pouvoir depuis 1990, très proche de Vladimir Poutine.

Le Kazakhstan est un pays sûr composé à 70% de musulmans mais aussi de 30% de chrétiens, majoritairement russes orthodoxes mais où le catholicisme s’établit en

Lire la suite de l'article

“Le 3° de l’article 5 de la loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l’état d’urgence est contraire à la Constitution”

C'est une des conclusions rendues par le conseil constitutionnel le 9 juin dernier. Pas beaucoup de bruit dans les médias ! Rappelons ceci sur l'article visé : 

"L'article 5 de la loi du 3 avril 1955 mentionnée ci-dessus prévoit que la déclaration de l'état d'urgence donne certains pouvoirs aux préfets des départements dans lesquels s'applique l'état d'urgence. Selon le 3° de cet article 5, le préfet a le pouvoir :
« D'interdire le séjour dans tout ou partie du département à toute personne cherchant à entraver, de quelque manière que ce soit, l'action des pouvoirs publics ».

Le conseil constitutionnel ajoute : 

" L'abrogation immédiate du 3° de l'article 5 de la loi du 3 avril 1955 entraînerait des conséquences manifestement excessives. Afin de permettre au législateur de remédier à l'inconstitutionnalité constatée, il y a donc lieu de reporter la date de cette abrogation au 15 juillet 2017".

Ensuite, poursuite de l'Etat d'urgence ou pas ?

Lire la suite de l'article

L’attentat déjoué à Marseille le 18 avril visait un meeting de Marine Le Pen

Selon Libération :

12324228"L’arrestation s’est déroulée sans qu’aucun coup de feu ne soit tiré. Un miracle, au regard de l’arsenal qui sommeillait dans la planque et de la savante discrétion des deux suspects. Voilà plusieurs jours que les agents de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) sont engagés dans une traque sans retour. S’ils échouent, ils le pressentent, quelque chose de potentiellement énorme pourrait arriver. Ce mardi 18 avril, après avoir épuisé tout ce que la technologie permet en termes de surveillance téléphonique, les limiers se présentent enfin au pied de l’immeuble tant recherché. Une adresse, située dans le IIIe arrondissement de Marseille, qu’ils connaissent pour appartenir à une pointure locale du trafic d’armes.

Alors qu’ils se harnachent, prêts à monter à l’assaut, les policiers voient un homme apparaître dans le hall. Ils n’en croient pas leurs yeux, mais Mahiedine Merabet, 29 ans, l’un des deux hommes derrière lesquels ils courent éperdument, descend faire une course à l’épicerie en… claquettes. Calme, il marche le bras en écharpe, séquelle d’une récente chute à vélo. Après l’avoir appréhendé sans difficulté, les policiers s’engouffrent dans la cage d’escalier à toute vitesse. Ebahis, ils tombent cette fois sur un homme discutant tranquillement au téléphone, assis sur les marches. A son tour, il est interpellé et menotté. Il s’agit de Clément Baur, 23 ans, complice présumé de Merabet.

Les deux hommes étaient unis par un destin macabre. Ils se sont connus entre janvier et mars 2015, alors qu’ils étaient dans la même cellule, au 1er étage de la prison de

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 30 avril…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 30 avril 311 : édit de Sardique, ou édit de Tolérance.

L'empereur romain Galère autorise le culte chrétien par cet édit publié le jour de sa mort et après avoir passé sa vie à persécuter les Chrétiens.

  • le 30 avril 1341 : décès de Jean III de Bretagne, dit «Jean III le Bon».

Jean III est duc de Bretagne de 1312 à 1341. Le duc meurt sans aucun héritier direct. Ayant refusé d'arranger sa succession, il provoque une guerre de succession, surnommée « guerre des deux Jeanne ». En effet, Jeanne de Penthièvre et Jeanne de Flandre se disputent l'héritage pour leurs maris respectifs, Charles de Blois et Jean de Montfort. Finalement, la maison de Montfort emporte le duché de Bretagne. Voir les chroniques du 27 mars sur le combat des Trente, du 12 avril.

  • le 30 avril 1524 : combats de Rovasenda, en Lombardie, mort de Bayard.

L'armée française est chassée de Lombardie ; le chevalier Bayard est mortellement blessé au cours des combats par un coup d'escopette le 29 avril. Pierre du Terrail Chevalier de Bayard, ayant refusé d'être transporté par ses compagnons d'armes expire dans le camp des troupes de Charles Quint qui lui vouent néanmoins un immense respect. Il dit à ses compagnons avant de les laisser le quitter : « Je n'ai jamais tourné le dos devant l'ennemi, je ne veux

Lire la suite de l'article

Prière pour la France du 29 avril au 7 mai

A dire quotidiennement et à diffuser :

JehannePère Céleste, si bon et si miséricordieux, qui nous avez créé et racheté par Votre Fils, nous vous demandons pardon pour tous les péchés commis depuis plusieurs siècles qui ont conduit la France à la situation actuelle et nous vous prions pour la paix de notre pays.

Seigneur Jésus, qui êtes mort pour nous, par votre Précieux Sang et votre Sacré Coeur, venez régner sur la France.

Esprit-Saint, vous le Consolateur et lʼAvocat, intercédez pour nous et venez embraser la France du Feu de votre Amour et de votre Vérité.

Sainte Trinité, nous vous confions toutes les âmes du purgatoire, particulièrement les prêtres qui vous sont si chers, en vous demandant leur intercession pour notre pays.

Vierge Marie, Reine de France, qui aimez tant vos enfants et souffrez pour eux, en ce centenaire de vos apparitions à Fatima, nous confions la France à votre Coeur Immaculé, nous vous implorons de régler la situation de notre pays. Reine des anges, qui avez écrasé la tête de lʼennemi, envoyez votre Armée à notre secours.

Saint Joseph, à qui la France a été consacrée par Louis XIV, nous vous demandons par avance la grâce en lʼhonneur de votre fête du 1er mai, que notre pays soit sauvé.

Saint Michel, qui êtes apparu au mont Gargano le 8 mai, et qui en ce jour avez guidé Sainte Jeanne dʼArc, venez au secours de notre pays et des âmes rachetées par le sang du Christ, avec tous vos anges.

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 29 avril…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum.

Alors rappelons-nous :

  • le 29 avril 1380 : décès de sainte Catherine de Sienne.

Née le 25 mars 1347 à Sienne en Toscane, Catarina Benincasa meurt à Rome à l'âge de 33 ans. A l'âge de quinze ans, Sainte Catherine  de Sienne revêt l'habit des sœurs de la Pénitence de Saint Dominique, les Mantellate. Elles ont la permission d'entendre les Offices dans les églises des Frères Prêcheurs, et suivent une règle qui n'était pas vraiment religieuse puisque ces sœurs ne prononcent pas de vœux.

En 1368, après le décès de son père et de son mariage mystique avec le Christ, elle sauve ses frères pendant un coup d'état à Sienne et commence à convertir autour d'elle. A partir de 1375 commence une période de sa vie où elle prend, de manière publique, la défense des intérêts du Pape ; elle manifeste son souci de l'unité et de l'indépendance de l'Eglise, et pousse le pape à quitter Avignon pour Rome.

En 1378, après le décès de Grégoire XI, et l'élection d'Urbain VI, éclate le Grand Schisme d'Occident et l'élection de l'antipape Clément VII (Robert de Genève), malgré les appels à la patience et les mises en garde de sainte Catherine de Sienne. La même année, sainte Catherine de Sienne commence la rédaction de ses Dialogues, qui auraient été composés en cinq jours d'extase, du 9 au 14 octobre.  Sainte

Lire la suite de l'article

Concert “In Paradisum”, dimanche 30 avril à 16h30 à l’église Saint-Louis en-ville à Strasbourg

Strasbourg. Le choeur des enfants du cours Herrade de Landsberg vous invite à son concert annuel "In Paradisum", dimanche 30 avril à 16h30 à l'église Saint-Louis en-ville. Les enfants et leurs maîtresses nous feront voyager du Moyen Age, avec des hymnes du Livre Vermeil de Montserrat, jusqu'au XIXe siècle, avec un extrait du Requiem de Fauré.

Choeur de Pâques Cours herrade

Lire la suite de l'article

30 avril : messe pour la France à Toulouse

Le Groupe de Prière Toulousain “ Saint Louis de France” vous invite à une MESSE pour la FRANCE le Dimanche 30 Avril 2017 à 10h00, en la chapelle du Couvent (Château de Castelnau d'Estrétefonds) Maison de Notre-Dame du Bon Accueil Couvent des Petites Sœurs de Marie, Mère du Rédempteur 2, rue Capech – 31620 Castelnau d'Estrétefonds (diocèse de Toulouse).

« France ! Qu’as-tu fait des promesses de ton baptême ? » Saint Jean-Paul II, au Bourget-Paris en 1980.

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 28 avril…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • 28 avril en France : fête de saint louis marie grignon de Montfort.

Voir plus bas.

  • le 28 avril 1393 : trêve de Leulinghem.

Cette trêve de Leulinghem signée entre la France et l'Angleterre en pleine guerre de Cent Ans quelques années plus tôt est prorogée une première fois jusqu'au 29 septembre 1394. Elle prévoit l'obligation de ne construire ni ville ni forteresse à la distance de sept lieues d'une ville de l'autre camp. Elle était au départ prévue pour durer trois ans. Voir la chronique du 19 janvier

  • le 28 avril 1448 : création du corps des francs-archers.

Pour pallier les insuffisances de l'armée royale en termes d'archerie face aux Anglais, le Roi Charles VII promulgue la petite ordonnance, qui impose à chaque paroisse ou groupe de cinquante ou quatre-vingts feux de fournir un homme équipé (arc ou arbalète, épée, dague). Il doit s'entraîner chaque dimanche au tir à l'arc et est donc dispensé de la Taille (impôt justifié par la non-participation des roturiers à l'activité militaire) d'où le nom de francs-archers. Il reçoit, en outre, 4 francs de paye par mois de service effectif.

  • le 28 avril 1684 : début du siège de Luxembourg par Louis XIV.

Le siège s'achève le 4 juin par la conquête de la ville.

  • 28 avril 1716 : mort de saint Louis-Marie Grignion de Montfort.

C'est à saint Louis-Marie Grignion de Montfort

Lire la suite de l'article

Neuvaine à Saint Michel Archange du 29 avril au 7 mai

Capture d’écran 2017-04-26 à 20.37.23Le dimanche 7 mai prochain au soir ce sera aussi le début de la fête de st Michel Archange, en mémoire des apparitions de Saint Michel Archange sur le mont Gargan en Italie (fête instituée par Saint Pie V). Une neuvaine pour la France s'impose naturellement du 29 avril au 7 mai au saint patron secondaire de notre pays.
Saint Michel Archange défendez-nous dans le combat. Soyez notre secours contre la malice et les embûches du démon. Que Dieu exerce sur lui son empire, nous vous le demandons en suppliant. Et vous, Prince de la Milice céleste, repoussez, par la force divine, satan et les autres esprits mauvais qui rôdent dans le monde en vue de perdre les âmes. Ainsi soit-il.

Lire la suite de l'article