Archives par étiquette : aveugles

La Fédération des Aveugles de France demande à mettre fin au débat sur l’écriture inclusive

OrVQH-iR_400x400L'écriture inclusive est un handicap de plus pour les non-voyants car elle donne une "langue illisible, incompréhensible" et "proprement indéchiffrable par nos lecteurs d'écrans". 

"Vouloir à tout prix dans une même phrase faire référence aux deux genres revient à faire naître une langue illisible, incompréhensible en particulier par ceux qui éprouvent quelques difficultés avec cette même langue, les dyslexiques par exemple. Pour nous personnes aveugles, cette soi-disant langue inclusive est proprement indéchiffrable par nos lecteurs d'écrans".

Les bobos partisans de ce délire gauchistes n'avaient certainement pas pensé aux aveugles.

Commentaires (1)

Mais les bobos et les gauchistes ne pensent pas, et surtout pas aux autres, ils en sont totalement incapables… Abreuvés aux mamelles du sectarisme et de l'égoïsme, comment pourraient-ils le faire ?

Ils réagissent uniquement en fonction de leurs petits intérêts, gros caprices et méga-délires pour satisfaire leur besoin essentiel : emmerder le monde pour montrer qu'ils existent !

Rédigé par : Irishman | 21 nov 2017 08:29:37
____________________________________

Lire la suite de l'article

“Nous sommes petits et ignorants mais nous avons un gros paquet d’orgueil. Nous sommes les plus aveugles quand nous pensons que nous voyons le mieux.”

Michael D. O’Brien, peintre et écrivain canadien, est l’auteur de nombreux romans dont Père Elijah, La librairie Sophia, Une île au coeur du monde, Theophilos, L’odyssée du père, Père Elijah à Jérusalem et Le fou de New York, tous publiés en français chez Salvator.

Son nouveau roman, Etrangers et de passage, paru en juin 2017, se déroule en Colombie Britannique, où il retrace, sur un siècle et quatre générations, la vie d’Anna et Stephen Delaney et de leurs descendants. À la fin de la Grande Guerre, Anna, une Anglaise très cultivée, débarque dans cette province du Canada, avec des rêves d’aventure et le désir de tourner le dos au monde civilisé. C’est là qu’elle rencontre Stephen, un trappeur, immigré irlandais, qui fuit son passé. Dans ce roman, l'auteur explore le mystère de l’existence, l'amour, le bien et le mal… Extrait :

I-Moyenne-10504-etrangers-et-de-passage.aspx"Y a des mauvais et des bons esprits dans le monde, Tan. Les chiens parfois reconnaissent un mauvais esprit, ils grognent et ils ont peur. Ils reconnaissent aussi les bons. Les animaux savent. Le monde des esprits est dangereux. Y a une vraie bataille terrible qui se déroule !" […] Quand le garçon raconta cela à son père, Ashley eut l'air dégoûté. "Encore des démons, hein ? Tan, tu t'apercevras qu'il est plus dur de déloger les préjugés d'un homme sur le surnaturel que d'apprendre à lire à un chien." Cela mit un terme à la discussion.

Excepté une dernière conversation avec son autre grand-père. Quand il fut interrogé,

Lire la suite de l'article

La réalité face à l’idéologie : où sont passés les 66 soutiens aveugles des migrants?

Lire la suite de l'article

La vraie minorité, ce sont les élites aveugles et méprisantes

Florilège entre déni de réalité et mépris :

Titre du Figaro économie

Victoire de Trump: «Le début du chaos commence peut-être aujourd'hui».

Dans le Financial Times :

« La démocratie américaine va être mise à l'épreuve comme elle ne l'a pas été depuis la guerre civile il y a 150 ans. »

Jean-François Robin, économiste chez Natixis

« S'il applique ne serait-ce que la moitié de ce qu'il a prévu, le monde va basculer. »

Anne Sinclair :

« Comme pour le monde entier, comme pour l'Europe », la victoire de Donald Trump est un cataclysme. Le résultat de ce scrutin, c’est « dix Brexit à la fois ». [Source]

Alain Juppé et François Hollande sont sur la même longueur d'onde et mettent en garde les Français :

"Je prends acte de la décision souveraine du peuple américain. Aux Français, je veux souligner tous les risques que la démagogie et l'extrémisme font courir à la démocratie et le caractère vital des choix qu'ils ont à faire"

"Je ne veux pas que l'avenir de la France ce soit le FN et tous ceux qui sont à la remorque de ses idées (…)" (Alain Juppé)

"Des leçons sont forcément tirées de tout scrutin. Nous devons prendre conscience des inquiétudes provoquées par les désordres du monde. Nous devons trouver les réponses, elles sont en nous et doivent être capables de dépasser les peurs tout en respectant nos principes. Ces principes sont notamment la démocratie et le modèle social. Plus que jamais,

Lire la suite de l'article

Il n’y a que des politiques aveugles ou craintifs et des médias politiquement correct pour affirmer qu’il n’y a pas de problème de l’islam en France

Pour le groupe de hauts fonctionnaires, le Plessis, les attentats de Paris pose la question de l'islamisme en France. Ils proposent sur le Figarovox plusieurs solutions pour éradiquer celui-ci. Extraits :

Unknown-68"Après les nouveaux attentats qui viennent de frapper la France, il est vital de revenir avec lucidité sur les graves menaces qui pèsent sur notre société et notre peuple. Depuis les attaques de janvier, un grand nombre d'analyses plus ou moins judicieuses avaient été publiées, de l'atrabilaire Qui est Charlie? d'Emmanuel Todd, au subtil Situation de la France de Pierre Manent. Le slogan majeur avait alors été «pas d'amalgame», sous-entendu entre l'islam et les terroristes. La situation présente invalide brutalement cet artifice de communication. […] Il n'y a que des politiques aveugles ou craintifs et des médias tenants du politiquement correct pour affirmer qu'il n'y a pas de problème de l'islam en France, comme ailleurs. […]

Essayons d'y voir clair et de dégager quelques points.

Premier point: l'islam de France est très largement sunnite. Ce qui induit au moins trois difficultés. Idéologiquement le sunnisme est aujourd'hui travaillé par des tendances dures et rétrogrades qui ont peu à peu pris l'ascendant sur les autres courants. […] Politiquement, le sunnisme, dans le monde en général et en France en particulier, est travaillé par les influences extérieures toutes plus dangereuses les unes que les autres. Algériens, Saoudiens, Qataris, Turcs, Marocains, dans une moindre mesure Egyptiens, tentent tous de contrôler via leur argent, leurs imams ou leur capital religieux (lieux saints, aura, institutions…)

Lire la suite de l'article