Archives par étiquette : avec

Formations avec Ichtus

Visuel Formations de rentréeFormation Transmettre

Cette formation s’adresse à tous ceux qui veulent transmettre, par eux-mêmes, à leurs enfants et aux jeunes qui les entourent, le précieux contenu du patrimoine français, européen, chrétien, dont ils sont les héritiers et que les programmes scolaires officiels n’enseignent que partiellement, voire pratiquement plus.

Formation Parcours Jean-Paul II : 

Le Parcours « Fondements de la vie en société » à l’école de Saint Jean-Paul II est un programme de découverte de l’anthropologie et de la doctrine sociale de l’Eglise à travers les grandes questions de l’existence et de la vie en société.

Formation Passeurs d'hommes

Ce parcours est fondé sur l’enseignement de Saint Jean-Paul II, pour découvrir ce qu’est la personne humaine, son désir du bonheur et de vie en société, les principes et habitus qui gouvernent ses actes.

Lire la suite de l'article

Lafarge versait 20 000 euros par mois à l’Etat islamique, avec l’aval des autorités françaises

Concernant l'enquête judiciaire en cours sur les agissements du groupe franco-suisse LafargeHolcim au sujet de sa cimenterie de Jalabiya, dans le nord de la Syrie, 9 responsables de l'entreprise ont été entendus par les enquêteurs, qui cherchaient à déterminer les liens qu'a pu entretenir le géant du ciment avec des groupes armés, dont l'organisation Etat islamique, pour continuer à faire fonctionner son usine en 2013 et 2014, en plein conflit syrien.

L'ancien directeur général adjoint opérationnel de Lafarge a reconnu que le groupe s'est plié à une "économie de racket" menée par différentes milices armées dès la fin de l'été 2012 pour assurer le transit de ses marchandises dans le pays. Un intermédiaire a même été employé "pour négocier avec les groupes armés qui tiennent les checkpoints autour de l'usine", écrit Le Monde. Cet individu se voit remettre "entre 80 000 et 100 000 dollars par mois" pour monnayer des laisser-passer avec ces groupes. Selon les extraits de l'enquête, l'organisation Etat islamique, qui a pris le contrôle de la ville de Raqqa au milieu de l'année 2013, commence à réclamer de l'argent au cimentier à partir de l'automne. 

Bruno Pescheux, PDG de la filiale syrienne de l'entreprise jusqu'en juin 2014, affirme aux enquêteurs avoir vu le nom de Daesh sur des documents internes à l'entreprise. A la question "Avez-vous une idée du montant prévu pour Daesh ?", il répond : "De l'ordre de 20 000 dollars par mois."

Le Monde révèle par ailleurs que

"la décision du leader mondial des matériaux de

Lire la suite de l'article

Solidarité avec les sinistrés de Mexico

TremblementsLe Mexique n'a pas eu le temps de se remettre du séisme du Chiapas que la terre tremblait à nouveau hier, 19 septembre, triste anniversaire du grand tremblement de terre de 1985. Cette fois-ci, l'épicentre était plus proche de la ville de Mexico, et les dégâts sont considérables. Le bilan humain n'est pas encore définitif mais les morts et les blessés se comptent par centaines. Une école s'est effondrée sur ses petits élèves, un hôpital, et de très nombreux immeubles d'habitations. 

Les Colombes de Marie, groupe d'actions caritatives des jeunes filles de la Paroisse Française de Mexico se mobilise depuis hier pour aller aider sur le terrain, en distribuant des repas, des couvertures dans les centres d'accueil, ou en achetant des cathéters, des seringues, de l'eau potable, pour alimenter les centres d'intervention de la Croix Rouge. Ce drame est un moment très émouvant de solidarité.

Votre aide est une pierre de plus dans ce bel édifice d'entraide. Les colombes de Marie est une structure très légère, sans administration, de jeunes filles de 14-20 ans qui organisent des actions caritatives à Mexico, avec l'appui des Frères de Saint Jean, et de la communauté française. Vos dons seront reversés à 100% aux victimes, directement, par les paroisses locales qui servent d'abris temporaires, ou via les centres de premiers secours mis en place par la Croix Rouge.

Cagnotte en ligne ici.

Lire la suite de l'article

Marc-Étienne Lansade : les orientations économiques du FN incompatibles avec des alliances au sein des droites

Marc-Étienne Lansade, maire de Cogolin (Var) et conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, explique à Boulevard Voltaire pourquoi il a décidé de quitter le Front national :

Unknown-3"Je reprends ma liberté, car la stratégie et le programme soutenus actuellement par le Front national ne me correspondent plus. Ce n’est en aucun cas un divorce haineux ou quoi que ce soit de la sorte. Je reprends simplement ma liberté, car je ne me retrouve pas dans le Front national actuel. Ses orientations économiques et sociales, pour ne pas dire plus, ne sont plus compatibles avec mes attentes. Je ne renie pas du tout les valeurs patriotiques, identitaires et sécuritaires défendues par le Front national. Simplement, tout le reste me semble incompatible avec des alliances possibles au sein des droites et, donc, avec l’accession au pouvoir. Or, pour défendre ces valeurs, ce doit être la priorité d’un parti politique. C’est la raison pour laquelle je reprends ma liberté. Je le fais sans haine ni violence.

Vous vous déclariez très proche de Marion Maréchal-Le Pen, en tout cas de la ligne qu’elle incarnait au Front national. Est-ce que son départ de la vie politique a contribué à votre éloignement ?

Oui, très probablement.

Qu’est-ce que vous retrouviez chez Marion, que vous ne retrouvez pas dans la ligne actuelle ?

Je retrouvais une ligne historique du Front national sans ses outrances et sans ses excès. Elle était représentée pas une personne dans laquelle je retrouvais la plupart, si ce n’est l’intégralité des convictions que je porte, avec un talent qui n’est

Lire la suite de l'article

La droite à gauche toute avec Valérie Pécresse

Démonstration avec le mariage et l'avortement :

Et en prime son inculture :

Lire la suite de l'article

LR : l’impossibilité de toute alliance avec le FN est absurde

Lu dans Les 4 Vérités :

"Alain Juppé a récemment invité ses amis politiques pour un séminaire de rentrée à Bordeaux. Cette invitation n’a, en soi, rien d’original. Mais les participants, eux, étaient assez curieux. Etaient, en effet, invités des membres du parti LR, des membres du groupe dit des « Constructifs » (c’est-à-dire ces LR qui « draguent » Macron, pour quelques prébendes), et des personnes qui ont quitté LR pour l’actuelle majorité.

Que tous ces choix soient offerts aux juppéistes en dit déjà long sur le corpus idéologique du juppéisme. Manifestement, les juppéistes, qui semblent toujours hésiter à se dire de droite, pourraient aisément se définir comme membres de « l’UMPS ». Mais le plus significatif de ce séminaire réside sans doute dans la synthèse qu’en fit Alain Juppé lui-même. Sur son blogue (intitulé, sans doute pour faire «jeune», al1jup.com), l’ancien «meilleur d’entre nous » décerne bons et mauvais points et fait planer la menace d’une sécession en cas de victoire – désormais fort probable – de Laurent Wauquiez à la tête des LR.

«Je serai seulement attentif à ce que la formation, […] à la- quelle je suis attaché puisque j’en ai été le premier président, ne franchisse pas certaines lignes rouges: celle de l’incompatibilité absolue avec le FN […] ; sur les questions dites de société et de mœurs, la ligne rouge d’un conservatisme idéologique rétrograde […] ; et bien sûr la ligne rouge de l’hostilité à la construction européenne. »

Sur le dernier point, M. Juppé

Lire la suite de l'article

Si vous collaborez avec la police, vous assumerez…

Les dealers menacent publiquement les habitants :

Image

Ce message a été imprimé en plusieurs exemplaires et affiché dans les immeubles 19 et 20 de la place des Faons, dans le quartier des Izards, à Toulouse. Les trafiquants de stupéfiants ont pris le contrôle de deux bâtiments.

Lire la suite de l'article

Après le “mariage” LGBT, le “mariage” avec un robot ?

C'est ce que prédit David Levy, auteur de « Love and Sex with the Robots», interrogé dans 20 Minutes.

"Si on suit votre thèse, qu’on finit par se marier avec un robot, alors il devient identique à une personne, non ?

C’est vrai. J’ai même prédit que le premier mariage serait célébré dans le Massachusetts. D’abord parce que c’est l’Etat le plus progressif des Etats-Unis. C’est l’un des premiers endroits à avoir commencé à réfléchir sérieusement au mariage pour les personnes de même sexe et il compte de nombreuses entreprises spécialisées dans l’IA et la robotique. Dans le courant du 20e siècle, l’idée du mariage, de ce qui devait être légal ou non a beaucoup évolué. Par exemple, il n’y a pas si longtemps aux Etats-Unis, il était illégal pour une personne blanche d’épouser une personne noire. Au 21e siècle, certains Etats, au moins aux Etats-Unis, autoriseront les mariages avec les robots. On considérera que les gens devraient avoir le droit de se marier avec qui ils veulent – sauf peut-être leur frère ou leur sœur. Ça pourrait être un nouveau mouvement queer."

Lire la suite de l'article

Robert Ménard : “Avec le Front national, tel qu’il est, nous sommes condamnés à perdre”

Le maire de Béziers répond à Boulevard Voltaire sur ses rapports avec le parti de Marine Le Pen. Extraits :

"Je suis soucieux, et seulement soucieux, de gagner, pas pour un parti mais pour la France. Je sais ce que nous devons à Marine Le Pen. Mais je ne veux pas cacher mes désaccords. Et je ne les ai d’ailleurs jamais cachés. Je crois, par exemple, qu’avoir mis en première position des 144 propositions de la présidentielle la question européenne était une erreur. Il me semble que les Français ont d’autres priorités : la sécurité, la vague migratoire, l’islamisme qui grignote du terrain et sa version terroriste, le chômage, l’échec scolaire, les familles qui prennent l’eau… Jamais, dans ma ville, un Biterrois n’est venu spontanément me parler de l’euro. En revanche, ils m’interpellent sur leur voisin qui fait du chambard et leur pourrit la vie. Ou sur ce boulot qu’ils n’arrivent pas à décrocher…

Mais faire de la politique ne peut se réduire au quotidien des électeurs…

Il me semble, contrairement à ce que vous laissez entendre, que la politique, c’est d’abord cela. J’ai pris la peine de relire ces 144 propositions. Il y a beaucoup de choses sur lesquelles je suis d’accord. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai fait campagne pour Marine Le Pen : j’étais à Villepinte, j’ai pris la parole lors de son meeting à Perpignan. Mais, honnêtement, je ne crois pas un instant qu’on puisse toujours promettre plus sans, dans le même temps, expliquer comment financer ces nouvelles dépenses.

Lire la suite de l'article

14-17 septembre : pèlerinage Summorum Pontificum à Rome avec Via Sacra

ViaSacra_entetePour le pèlerinage SUMMORUM PONTIFICUM à ROME, vous pouvez réserver : 

Lire la suite de l'article