Archives par étiquette : aussi

La République n’est pas qu’un régime politique mais est, en France, aussi une idéologie

CassagnacThibault Gandouly vient de publier une biographie de Paul de Granier de Cassagnac, dit Paul de Cassagnac (1842-1904), qui a disparu des mémoires. Aucune rue, aucune place ne porte son nom dans le Gers, où il fut député pendant une vingtaine d’années. Aucun ouvrage biographique n’était consacré en France à l’inventeur du sobriquet de « Gueuse » pour désigner la République. Bonapartiste enragé et ardent défenseur du catholicisme tant dans la presse qu’à la tribune de la Chambre des députés, il vit toutes les secousses politiques de la seconde moitié du XIXe siècle : la chute de l’Empire, la victoire des républicains en 1876, le boulangisme, le ralliement et l’affaire Dreyfus. Il côtoie bon nombre des figures majeures du Second Empire et des premières décennies de la IIIe République : Napoléon III et le prince impérial, Adolphe Thiers, le maréchal de Mac-Mahon, Léon Gambetta, Jules Ferry, le comte de Paris ou Georges Clemenceau. Cassagnac est donc un formidable point d’observation de la vie politique de la fin du XIXe siècle, du côté des conservateurs.

Mais il y a plus : esprit indépendant et frondeur, duelliste invaincu, orateur et écrivain de talent, impliqué dans plusieurs intrigues, il fascine ses contemporains et fait tourner des têtes. « Son idéal serait d’être fils de croisés et de défendre le Roi et Dieu » écrit en 1879 l’une de ses admiratrices, Marie Bashkirtseff. Paul de Cassagnac est imprégné de cet esprit chevaleresque qui le fait combattre jusqu’à sa mort « pour Dieu et

Lire la suite de l'article

Avec Wauquiez la droite est de retour… et les subventions aux associations LGBT aussi

Minute s'est procuré la liste des subventions aux associations « au titre du fonds d’intervention culturelle », votées le 18 janvier dernier par la commission permanente du conseil régional d’Auvergne- Rhône-Alpes et par son président, Laurent Wauquiez.

Unknown-10"Ce dernier n’est pas toujours présent aux réunions de la commission permanente, qui se tiennent à huis clos et s’occupent des « affaires courantes », mais, ce 18 janvier, il était bien là : il présidait même aux débats.

Dans la liste que nous publions, on ne compte pas moins de 35 subventions. Et il y a de tout. Cela va de la 11e Biennale internationale de sculpture sur bois de Condrieu au Carnaval des gones et des magnauds organisé par comité des fêtes de Saint-Pierre-de-Chandieu, en passant par la commémoration des 130 ans d’histoire des troupes alpines ou encore la reconstruction de l’orgue lancée par l’Association des Amis de l’orgue Saint-Bonaventure. Une liste éclectique et, à première vue, plutôt sympathique.

A première vue seulement car, au milieu de tout cela, se cache une subvention de 3 000 euros en faveur du Festival Ecrans mixtes. De quoi s’agit-il ? Du « Festival de cinéma queer de Lyon et de la Métropole de Lyon », qui commence ce mercredi 7 mars ! Qui va donc bénéficier de la même somme que celle que les socialistes lui avaient donnée en 2013, 2014 et 2015…

Or « Ecrans mixtes », ce n’est pas n’importe quoi. Depuis huit ans, ses organisateurs proposent un programme pour le

Lire la suite de l'article

Et si vous êtes une boîte de conserve, vous pouvez répondre aussi

A l'Université de Bordeaux, une équipe de recherche sous la direction de Eric Dugas, directeur du Département de Recherche en Sciences humaines et sociales et chargé de mission handicap à l’Université de Bordeaux a mis une enquête en ligne à destination de tous les professionnels travaillant dans l’enseignement supérieur (université, BTS, IUT, grandes écoles, etc…) en Nouvelle Aquitaine et en Île-de-France.

Cette enquête, investiguée par le Laboratoire LACES (Laboratoire Cultures – Education – Sociétés) s’inscrit dans un projet de recherche financé par le Fonds Social Européen et a pour but de rendre compte des besoins et attentes individuelles des personnels de l’enseignement supérieur en interaction avec les étudiants de leur établissement, dont notamment les étudiants à besoins spécifiques (situation de handicap et maladie).

A la fin du questionnaire, voici ce que l'on trouve comme question :

Thumbnail-2

Lire la suite de l'article

« S’aimer soi-même signifie aussi aimer notre pays, notre nation, notre famille, notre culture et notre civilisation. »

Orban_viktorExtrait du message de Noël de Viktor Orban :

« Le christianisme est une culture et une civilisation. Nous vivons dedans. Il ne s’agit pas de savoir combien de personnes vont à l’église ou combien prient honnêtement. La culture est la réalité de notre vie quotidienne … La culture chrétienne définit notre morale quotidienne ».

Orbán a visé les ennemis de sa politique, qui prétendent qu’il n’est pas chrétien s’il ne permet pas «à des millions d’extra-européenne à s’installer en Europe» selon le commandement «aime ton prochain comme toi-même» .

« Ils oublient la deuxième partie du commandement ». « S’aimer soi-même signifie aussi protéger tout ce que nous sommes et qui nous sommes. Nous aimer signifie que nous aimons notre pays, notre nation, notre famille, la culture hongroise et la civilisation européenne. »

« Les bases de la vie européenne sont maintenant attaquées ».« Nous ne voulons pas que nos marchés de Noël soient renommés, et nous ne voulons absolument pas nous retrancher derrière des blocs de béton. Nous ne voulons pas que nos rassemblements de Noël soient entourées de peur et de détresse. Nous ne voulons pas que nos femmes, nos filles soient agressées le soir du Nouvel An « 

« Ils veulent que nous arrêtions d’être ce que nous sommes. Ils veulent que nous devenions ceux que nous ne voulons pas être. Ils veulent que nous nous mélangions à des gens d’un autre monde ».

« Les nations libres d’Europe, les gouvernements nationaux élus par des citoyens libres, ont une nouvelle tâche: protéger notre culture

Lire la suite de l'article

Vous préparez vos vacances de Noël… et si vous prépariez aussi la Marche Pour La Vie ?

Bloquez dès maintenant votre 21 janvier 2018 et invitez votre famille et vos amis à venir massivement marcher pour la Vie à Paris le 21 janvier 2018 !

Si vous habitez en province, prenez dès maintenant vos billets de train ( les prix vont augmenter). Vous pouvez aussi nous aider en organisant un car au départ de votre ville pour venir à Paris le 21 janvier :

VENIR-EN-CAR-768x459

Lire la suite de l'article

L’islamisme radical est une agression directe sur notre civilisation. Cependant, il y a aussi un autre adversaire

Mardi 14 novembre se déroule à Paris un colloque intitulé « L’esprit de défense en Île-de-France », organisé à l’initiative du groupe Front national au conseil régional d’Île-de-France. Le philosophe et écrivain Thibaud Collin intervient à ce colloque. Il répond aux questions de Boulevard Voltaire.

DOnZfuHXcAU6rn-"L’islamisme radical est une agression directe sur notre civilisation. Cependant, il y a aussi un autre adversaire. C’est un adversaire peut-être plus diffus, mais non moins important parce qu’il est plus intérieur. Marcel Gauchet parle de « l’individu total ». Il y a eu le totalitarisme de l’État total : le communisme et le nazisme. Aujourd’hui, nous faisons face à une forme plus sournoise du totalitarisme, peut-être moins violente au premier abord, et aux caractéristiques bien différentes. Il s’agit de cet « individu total » auquel tout devrait être dû, et qui refuse de recevoir comme un don tout ce qui a été accumulé et travaillé par les générations précédentes. D’ailleurs, bien souvent, il refuse d’assumer cette fonction de transmission et d’enrichissement de ce patrimoine. Ce patrimoine ne se réduit pas simplement à des monuments.

Cet individualisme est une forme de nihilisme et d’hédonisme. Il empêche de mobiliser en nous l’esprit de défense. Cet esprit de défense implique de se défendre contre cet adversaire qui nous traverse chacun. L’hédoniste, ce n’est pas simplement mon voisin, c’est moi sous un certain rapport qui peut, à un moment, se dire « à quoi bon ? », « pourquoi pas ? » Toutes ces questions me mettent sur la pente d’une forme de nihilisme où je n’ai plus rien à transmettre. J’aime

Lire la suite de l'article

La casuistique ne s’est jamais aussi bien portée

Selon Thibaud Collin, qui analyse le petit livre « Une morale souple mais non sans boussole » des Pères Alain Thomasset et Jean-Miguel Garrigues, le premier jésuite et le second dominicain, qui se veut une réponse aux dubia des cardinaux. Le père Thomasset est déjà connu de nos lecteurs pour contester certains aspects du magistère de l'Eglise (voir ou ). Extrait :

C"[…] En refermant le livre, force est de constater que ces « dubia » n’ont pas disparu. On pourrait même dire qu’ils sortent, malheureusement, renforcés tant les arguments utilisés pour les dissiper produisent l’effet inverse. Il ne s’agit certes pas de s’en réjouir car le doute est une indétermination douloureuse de l’esprit. Et la matière concernée ici, la vie morale et sacramentelle des fidèles, est suffisamment grave pour estimer que la charité porterait à les dissiper de toute urgence. Comme on le sait, le Saint-Père n’a pas encore jugé bon de consentir à poser un tel geste.

En attendant la détermination pontificale, le débat continue et la division croît. Et plus le temps passe, plus il est clair que la réception d' »Amoris laetitia » va croiser les 50 ans d' »Humane vitae » et les 25 ans de « Veritatis splendor ». Or l’encyclique de Jean-Paul II répondait aux objections adressées à l’encyclique de Paul VI en remontant à leurs racines les plus profondes. Or lorsqu’on lit aujourd’hui nombre de textes consacrés à « Amoris laetitia », on a l’impression que l’histoire

Lire la suite de l'article

#balancetonporc : avec les musulmans ça marche aussi ?

Pour Yves Daoudal, cette affaire de délation publique est un enfumage :

"On peut se demander si le très élégant et subtil hashtag « Balance ton porc » est islamophobe. Tout au contraire, il vise à empêcher toute dénonciation de musulman, dont la religion interdit qu’il puisse être traité de porc.

En réalité, cette hystérie de dénonciation des « harceleurs sexuels » n’est rien d’autre qu’un enfumage (mais celles qui tombent dans le panneau seraient tout étonnées si elles s’en rendaient compte), au moment où le gouvernement et le Parlement concoctent une loi contre le « harcèlement de rue ». Sans jamais le dire, les promoteurs de cette loi savent pertinemment que la quasi totalité des coupables ne sont pas des Français de souche (et que c’est l’immigration qui a fait surgir le phénomène, de façon encore plus criante depuis la vague des « réfugiés »). Ce qu’il faut à tout prix cacher, autant que possible. D’où cette campagne de stigmatisation à destination exclusive de ces immondes gros porcs de Français de souche qui sont légion…"

Pour mémoire cette chronique d'Eric Zemmour, après les agressions sexuelles à Cologne par des immigrés :

  Z

Lire la suite de l'article

Un syndicat de police recherche une personne du showbiz pour être lui aussi reçu par Macron

Avec les réceptions de Bono et Rihanna, à l'Élysée, le VIGI (syndicat du ministère de l'Intérieur et de la police nationale qui défend les personnels de tous corps) a lancé hier un appel sur les réseaux sociaux pour trouver "une personne du showbiz", qui pourrait lui permettre d'attirer l'attention d'Emmanuel Macron :

Capture d’écran 2017-07-25 à 07.09.58"VIGI. recherche une personne du showbiz pour que notre Président de la République s’intéresse à la sécurité de la population et aux conditions de travail des policiers.

VIGI. a écrit une lettre ouverte, en date du 13 juillet 2017, pour demander une audience auprès de Monsieur le Président de la République concernant les conditions de travail des personnels du Ministère de l’Intérieur et de la Police Nationale, ainsi que pour l’alerter sur les conséquences qu’aura la coupe budgétaire de plus de 370 millions d’euros, sur la sécurité de la population.

La seule réponse de l’Elysée a été un silence, mais son ne sait pas s’il était poli, gêné ou méprisant. Dans tous les cas VIGI. n’a pas eu de réponse argumentée et logique. Mais c’est sûrement parce que nous ne maîtrisons pas encore les nouveaux codes du divin Jupiter, qui nous dirige. Nous ne savions pas que pour évoquer un sujet avec Monsieur le Président, il fallait avoir comme porte-parole une personne du showbiz. L’éduction a RIHANNA, les maladies évitables et la pauvreté ont BONO.

Nous pensions bêtement qu’en tant que syndicat nous pourrions accéder à l’Olympe, vu l’attachement que porte notre « chef des armées » au dialogue

Lire la suite de l'article

LREM à l’Assemblée jouera aussi le rôle de l’opposition

Il fallait y penser. C'était ainsi dans les républiques soviétiques à l'époque de l'URSS :

"(…) Du débat, des désaccords, oui, mais pas besoin des autres pour ça. Voilà le message que Mounir Mahjoubi ne cache pas : "Le contre-pouvoir existera" car "ce qui a fait La République en marche, c'est ce débat interne". Sans nier l'existence d'une réelle opposition au groupe LREM (mais qui ne pourra mathématiquement pas bloquer quoi que ce soit), le secrétaire d'Etat oppose plutôt les pouvoirs exécutif et législatif.

Et "l'opposition" LREM est déjà à pied d'oeuvre. Sylvain Maillard, élu député LREM dès le premier tour, assure qu'il votera les "six chantiers du 'contrat avec la Nation'" d'Emmanuel Macron, puis qu'après ça, il sera un "député libre". Même son de cloche pour Laeticia Avia, candidate arrivée largement en tête dans la 8e circonscription de Paris. Cette dernière assure qu'elle et d'autres députés LREM vont "challenger le gouvernement".

Après, on peut toujours parler d'introduire une dose de proportionnelle, mais franchement, quand on a la majorité et l'opposition dans un même groupe politique au Palais Bourbon, à quoi bon ?"

Lire la suite de l'article

La 4ème circonscription d’Indre-&-Loire sera-t-elle aussi celle de l’incompétence en marche?

Commentaires (3)

Certains vont hurler au sexisme !

Rédigé par : Robert | 14 juin 2017 19:16:53
____________________________________

peu leur importe, ils ne veulent que des parlementaires dociles, la compétence leur importe peu le système politico-médiatique dirige!!!

les candidats ont pour consigne de parlait peu!!!

Rédigé par : ohlala | 14 juin 2017 19:28:19
____________________________________

ces gens sont des escrocs manifestes. mais comment des millions de crétins ont-il pu aller mettre un bulletin dans l'urne sans même savoir pour qui ils votaient ? les moutons ont voté pour des chèvres.
la tragique est bien en marche

Rédigé par : Artus | 14 juin 2017 19:34:01
____________________________________

Lire la suite de l'article