Archives par étiquette : attentats

Attentats : Alain Marsaud dénonce le refus des médias de parler d’islamisme

Et quitte le plateau de BFMTV. Alain Marsaud est un ancien magistrat, chef du service central de lutte antiterroriste au parquet de Paris :

Le journaliste de M6 Bernard de La Villardière a soutenu Alain Marsaud sur twitter :

« #BFMTV #Islamisme #soumission tout mon soutien à Alain Marsaud qui a quitté le plateau en plein direct. »

Lire la suite de l'article

Les attentats de Londres n’ont rien à voir avec l’islam ni avec l’immigration

Démonstration d'Yves Daoudal dans un post intitulé "Pas d'amalgame" :

"Les trois auteurs de l’attentat du London Bridge sont

Khuram Butt, un “Britannique” né au Pakistan, bien connu pour son engagement islamiste ;

Rachid Redouane, un Maroco-Libyen qui vivait à Dublin depuis cinq ans et que sa femme irlandaise a quitté parce qu’elle ne voulait pas devenir musulmane ;

Youssef Zaghba, un Marocain né à Fez (d’une mère italienne retournée en Italie).

D’où il ressort que les attentats :

– n'ont rien à voir avec l’islam ;

– ni avec l’immigration."

Lire la suite de l'article

Attentats contre les chrétiens coptes : le père Boulad accuse l’Islam

Dans une tribune publiée par Dreuz :

"J’accuse l’Islam d’être la cause de cette barbarie et de tous les actes de violence commis au nom de la foi musulmane.

Je n’accuse pas seulement les terroristes, ni le terrorisme. Je n’accuse pas uniquement les Frères Musulmans ni la nébuleuse de groupuscules qui gravite autour de cette confrérie jihadiste, violente et totalitaire. Je n’accuse pas exclusivement l’islamisme, ou l’islam politique et radical.

J’accuse tout simplement l’islam qui, par nature, est à la fois politique et radical.

Comme je l’avais déjà écrit il y a plus de vingt-cinq ans, l’islamisme c’est l’islam à découvert, dans toute sa logique et sa rigueur. Il est présent dans l’Islam comme le poussin dans l’œuf, comme le fruit dans la fleur, comme l’arbre dans la graine. Il est porteur d’un projet de société visant à établir un califat mondial fondé sur la charia, seule loi légitime, parce que divine. Il s’agit là d’un projet global et globalisant, total, totalisant, totalitaire.

L’Islam se veut à la fois religion, Etat et société, dîn wa dawla. C’est ainsi qu’il a été depuis ses plus lointaines origines.

Avec le passage de la Mecque à Médine (l’Hégire) l’Islam passe du statut de religion à celui d’État théocratique. C’est aussi le moment où Mahomet cesse d’être simple chef religieux pour devenir chef de guerre, chef d’État et leader politique. Religion et politique seront désormais indissolublement liés : « L’Islam est politique ou n’est rien » (Imam Rouhollah Khomeiny).

J’accuse de

Lire la suite de l'article

Hollande doit apprendre le mot “Chrétiens” absent de son message sur les attentats de l’EI contre les Coptes

La honte d'un renégat, président d'une république née dans le sang des chrétiens : 

 

Commentaires (2)

Pour Hollande c'est un crime contre la diversité……normal corrézien….

Rédigé par : LB | 10 avr 2017 16:48:49
____________________________________

Attentats en Egypte: le Pape maintient sa visite

Le Pape maintiendra son voyage en Egypte prévu fin avril, malgré les attentats hier contre deux églises coptes du pays qui ont fait 44 morts, a souligné le numéro trois du Vatican.

"Il ne fait aucun doute que le Saint-Père maintiendra sa proposition de se rendre en Egypte" les 28 et 29 avril prochains, a déclaré Mgr Angelo Becciu dans un entretien avec le Corriere della Sera paru aujourd'hui.
"Ce qui est arrivé provoque du désordre et une grande souffrance, mais cela ne peut empêcher le déroulement de la mission de paix du pape", a-t-il ajouté, à propos d'un déplacement dont le logo choisi est "le pape de la paix dans l'Egypte de la paix".
"L'Egypte nous a assuré que tout se passera pour le mieux, nous partons donc confiants", a-t-il ajouté, commentant les risques pour la sécurité du pape alors que l'Egypte va appliquer l'état d'urgence.

Rédigé par : marino | 10 avr 2017 17:13:36
____________________________________

Lire la suite de l'article

Egypte : les attentats préparent l’arrivée du pape

Frédéric Pons est interrogé dans Le Point à propos des deux attentats de l'Etat islamique commis hier en Egypte :

Egypte-face-aux-attentats-la-classe-politique-francaise-solidaire-et-determinee"C'est une tragédie de plus dans une longue série qui a commencé il y a des années. Ces ennemis de la chrétienté et de la laïcité veulent non seulement déstabiliser l'Égypte mais aussi la conquérir. L'Égypte est un objectif pour les djihadistes au même titre que l'Irak, la Syrie, la Libye, la Tunisie. Ces terroristes suivent un agenda de conquête afin de répandre une charia radicale, comme l'illustre la guérilla actuelle dans le Sinaï.

On parle beaucoup de la tragédie des chrétiens d'Orient en Irak et en Syrie, moins de celle des coptes. Pourtant, depuis des années, eux aussi sont attaqués…

Depuis une quinzaine d'années, les coptes subissent une série d'attentats. Mais il n'y a pas que cela. Ils sont victimes aussi d'enlèvements, de destructions et d'incendies de leurs biens, de tout un tas de violences et d'humiliations au quotidien. Des jeunes filles sont insultées parce que non voilées, d'autres membres de leurs communautés sont molestés. En Égypte, les coptes sont victimes d'une violence latente qui, parfois, bascule dans les attentats.

Pourtant, les coptes sont protégés par le régime de Sissi…

Face à une majorité sunnite, l'autocratie est préférable. Comme Saddam Hussein ou Bachar el-Assad, Al-Sissi, c'est un moindre mal. Il a montré son attention, sa sollicitude à l'égard des chrétiens. Mais chacun de ses discours empathiques à leur égard est ressenti comme une déclaration de guerre de plus par les djihadistes.

Le voyage

Lire la suite de l'article

Sur la liste des grands événements politiques de 2016 : la multiplication et la banalisation des attentats islamistes

 Mathieu Bock-Côté retrace l'année 2016 avec FigaroVox. Extraits :

"[…] À la liste des grands événements politiques de 2016, on me permettra d'ajouter la multiplication et la banalisation des attentats islamistes – on pourrait parler aussi plus largement de l'agression contre la civilisation européenne. L'année 2016 a commencé à Cologne et s'est terminée à Berlin. Les agressions sexuelles massives de Cologne nous ont rappelé qu'il existe une telle chose qu'un choc des cultures et l'asservissement des femmes représente une forme archaïque de prise de possession d'un territoire par une bande qui se sent animée par un esprit conquérant. Il y a eu autour de ces agressions un effrayant déni: on a tout fait pour en nier la signification politique. Certaines féministes, souvent occupées à traquer l'intention la plus malveillante qui soit dans un compliment masculin un peu insistant ou maladroit, ont décidé de détourner le regard. De peur de stigmatiser les réfugiés ou les musulmans, elles ont fait semblant de ne rien voir. Elles se sont déshonorées.

Mais je le disais, les attentats se sont multipliés et banalisés cette année. Nice, Bruxelles, Saint-Étienne-du-Rouvray, Orlando, Berlin. Chaque fois, c'est un carnage, mais c'est un carnage auquel nous nous habituons. Qu'est-ce qu'un mois sans attentat? Une anomalie. Au fond d'eux-mêmes, bien des Occidentaux ont accepté la normalité des attentats les plus sordides. Nous avons intériorisé la présence dans nos vies de la violence islamiste, même si nous ne savons toujours pas quelles conséquences en tirer. Nous ne savons pas non

Lire la suite de l'article

Mensonge n°2 sur les attentats : “Les filières djihadistes ne recrutent et ne diffusent leur idéologie que sur internet”

Les Identitaires ont réalisé une série de 3 argumentaires synthétiques pour répondre aux mensonges diffusés par les médias encadrants au sujet des attentats islamistes en France. Voici le deuxième (cliquez sur l'image) :

Image1

Lire la suite de l'article

Mensonge n°3 sur les attentats : “La majorité des musulmans sont modérés”

Les Identitaires ont réalisé une série de 3 argumentaires synthétiques pour répondre aux mensonges diffusés par les médias encadrants au sujet des attentats islamistes en France. Voici le troisième (cliquez sur l'image) :

Image2

Lire la suite de l'article

Mensonge n°3 sur les attentats : “La majorité des musulmans sont modérés”

Les Identitaires ont réalisé une série de 3 argumentaires synthétiques pour répondre aux mensonges diffusés par les médias encadrants au sujet des attentats islamistes en France. Voici le troisième (cliquez sur l'image) :

  Image2

 

Lire la suite de l'article

“Les auteurs des attentats ont agi au nom de leur compréhension de la religion. L’islam est impliqué.”

Réaction d'Hocine Drouiche, vice-président de la Conférence des imams de France et imam à Nîmes, dans un interview accordé à Paris-Match :

Vous évoquez une « guerre idéologique ». Qui en sont les acteurs?

C’est à la fois une guerre mondiale au sein du monde musulman et une guerre au sein de l’islam de France, entre ses imams, ses savants. Une partie d’entre eux soutiennent l’idée d’un conflit direct avec l’Occident. Une autre partie cultive l’ambiguïté. Et une dernière partie condamne clairement cette approche belliqueuse. Les deux premiers camps sont ligués contre le troisième, dont les soutiens sont traités de tous les noms : collaborateurs, traîtres, nouveaux harkis… Ces attaques visent à décrédibiliser les tenants d’un islam des Lumières, pour se construire une popularité à bon compte au sein de la communauté des croyants. Cette haine contre les imams qui croient en la réconciliation nationale et l’humanisme, je la vis chaque jour.

Vous reprochez aux représentants de l’islam de France leur « réserve » après les attentats…

Je ne suis pas le seul à le faire. Je reflète les sentiments de nombreux musulmans français sur le terrain. Le CFCM (Conseil français du culte musulman, NDLR) était une belle idée au départ, mais cette instance est devenue un handicap pour l’émergence d’un islam ouvert et républicain. Après Nice, aucun membre du CFCM n’est venu sur place. C’est pourtant leur rôle. Quand il y a des victimes innocentes, on ne peut pas se contenter d’un communiqué de trois lignes. On ne peut pas se satisfaire de dire

Lire la suite de l'article