Archives par étiquette : Attaque

Attaque de drones contre les bases russes en Syrie

Chronique d'Antoine de Lacoste pour les lecteurs du Salon beige :

Carte_syrieDans la nuit du 6 janvier, treize drones équipés d’explosifs ont été lancés contre les bases russes installées en Syrie : dix visaient la base aérienne de Hmeimim et trois la base navale de Tartous. Ces deux bases sont situées à l’ouest de la Syrie, dans la zone dite alaouite. 

Le Ministère russe de la défense a annoncé la destruction en vol de tous les drones, qui n’ont donc provoqué aucun dégât.

Ces drones ont été lancés depuis la province d’Idleb. Ce territoire situé au nord-ouest du pays, est devenu le réceptacle de nombreux combattants islamistes qui, au fil de leurs défaites, ont négocié leur reddition et ont été acheminés sous protection russe dans cette province.

C’est en 2016 que les Russes ont inauguré cette stratégie : proposer à tel ou tel groupe qui tenait un territoire dans une partie du pays, de se rendre et de partir avec familles et armes légères. Le but était bien sûr d’éviter des combats difficiles et donc coûteux en hommes tout en purgeant progressivement le pays de zones incontrôlées.

Les Syriens ont été difficiles à convaincre mais la stratégie a porté ses fruits et c’est ainsi qu’à l’ouest de Damas ou le long de la frontière libanaise, de nombreuses enclaves islamistes ont été libérées. Un long cortège d’autocars prenait alors le chemin de la province d’Idleb et l’armée russe veillait au bon déroulement des opérations.

Bien évidemment, chacun savait qu’un jour ou l’autre,

Lire la suite de l'article

L’OTAN a une guerre de retard : elle craint de ne pouvoir faire face à une attaque russe

Faut-il sortir de Saint-Cyr pour savoir qu'en 2017, l'ennemi de la France tel que défini par le chef des armées lui-même, ne vient plus de l'est?

"L'Otan n'est pas en mesure de contrer une agression russe à l'est tant sa capacité militaire s'est "atrophiée" depuis la fin de la Guerre froide, affirme Der Spiegel, s'appuyant sur un rapport confidentiel de l'alliance.

"La capacité de l'Otan de soutenir au niveau logistique un renfort rapide dans le territoire très étendu", sous la responsabilité du commandement suprême des forces alliées en Europe (SACEUR), "s'est atrophiée depuis la fin de la guerre froide", selon ce rapport, dont l'hebdomadaire allemand dit s'être procuré un exemplaire.

Toujours selon ce document, il n'y a "pas de garantie suffisante que même la force de réaction (NRF, ndlr) serait en mesure de réagir rapidement et si besoin sur la durée".

Le rapport, qui doit être prochainement discuté par les ministres de l'Otan, décrit ainsi une organisation incapable de contrer une éventuelle agression militaire russe, en raison essentiellement d'"une structure de commandement clairsemée", résume Der Spiegel, dans des extraits de son édition à paraître samedi" (suite).

Lire la suite de l'article

Attaque terroriste à Marseille : deux morts, dont l’un égorgé

Nous sommes en guerre :

"Une attaque au couteau s'est déroulée à la gare Saint-Charles, à Marseille, ce dimanche 1er octobre, vers 14 heures. Selon les premières informations, il y aurait deux voyageurs tués. L'assaillant a été abattu par les militaires présents dans le cadre de l'opération Sentinelle. Selon plusieurs témoins cités par La Provence, il aurait crié "Allah Akbar" au cours de son action."

L'agresseur de la gare Saint-Charles a été identifié. Il s'agit d'un nord-africain inconnu des services antiterroristes, connu pour une dizaine de faits de délinquance mineurs comme des vols à l'étalage ou du trafic de stupéfiants. Il ne faisait pas l'objet d'une fiche S. Il était connu sous sept identités différentes, en France et dans plusieurs pays du Maghreb.

Commentaires (27)

Merci aux militaires de l'opération sentinelle qui ont mis un terme au carnage que cet islamiste aurait pu commettre à plus grande échelle.
RIP pauvres victimes de ce barbare et condoléances aux familles endeuillées.
Oui nous sommes en guerre et l'ennemi est légion,les barbares qui égorgent au nom de leur dieu , nos politicards qui ne font rien pour les empêcher,et nos merdias devenus les Missi Dominici de nos gouvernants!
Chose Curieuse
, lorsque nos politicards se déplacent dans la Cité Phocéenne ils ne sont ,eux ,jamais visé par les barbares!!!!
Bonne Mère protège tes enfants dans ce

Lire la suite de l'article

Attaque terroriste dans le métro de Londres : les suspects sont des réfugiés Irakiens et Syriens

Mince, encore des réfugiés.

"Le premier suspect de l’attentat de vendredi dernier dans le métro de Londres, âgé de 18 ans et dont on ignore le nom, était un réfugié irakien débarqué au Royaume-Uni il y a quelques années, a fait savoir The Telegraph.

Le deuxième suspect, Yahyah Farroukh, agé de 21 ans, serait arrivé de Damas, en Syrie, selon les informations trouvées sur sa page Facebook.

Les deux individus ont été accueillis à Londres par la famille de Penny et Ron Jones. Le couple est connu pour ses actions de charité auprès de centaines de réfugiés, et ce, depuis les années 1970. En 2009, Elizabeth II leur a même décerné l’Ordre de l’Empire britannique."

Commentaires (4)

Pour comprendre ces attentats, écouter les notes de lecture sur l'ouvrage de Thierry Meyssan consacré à la destruction de la Libye et à la guerre de Syrie….
https://www.youtube.com/watch?v=Fd-QLO99RAI

L'armée et la diplomatie française y ont été lamentables et démontrent la fin de la souveraineté de la France, contrairement à une Grande Bretagne qui a su se détacher de l'Union Européenne.

Comme avec l'opération Gladio, le Grand Remplacement provoqué volontairement, servira à organiser des troubles dans les pays voulant retrouver leur souveraineté. L'Otan n'est plus à une révolution orange près, sa grande spécialité.

Rédigé par : Louis | 18 sep 2017 21:11:25
____________________________________

Elizabeth II n'a plus qu'à faire ce couple si généreusement aveugle : "Chevalier de la jarretière", ou "charretiers de l'ère du cheval (de Troie) !

Lire la suite de l'article

7e attaque contre des militaires

Un homme armé d'un couteau a attaqué un militaire de l'opération Sentinelle en patrouille à la station de métro Châtelet à Paris vendredi vers 6h30, sans faire de blessé. L'assaillant, rapidement maîtrisé par le militaire, aurait tenu des propos faisant référence à Allah.

Il s'agit de la septième attaque contre des militaires de la force Sentinelle.

Lire la suite de l'article

L’armée libanaise attaque Daesh

Analyse d'Antoine de Lacoste pour les lecteurs du Salon beige :

Depuis environ trois ans, plusieurs milliers d'islamistes d'Al Nosra (devenu Fatah al Cham) et de Daesh ont trouvé refuge dans les montagnes libanaises le long de la frontière syrienne.

Dans ces zones difficiles d'accès, les djihadistes pouvaient se reposer, s'approvisionner en armes et recruter de nouveaux combattants dans les camps de réfugiés syriens situés à proximité.

Ils n'hésitaient pas également à organiser des raids meurtriers sur la Syrie.

Les combattants libanais du Hezbollah ont lancé fin juillet une vaste offensive contre les positions d'Al Nosra. En effet, libérés des durs combats d'Alep et des environs de Damas, les chiites disposaient des effectifs nécessaires pour mettre fin à la présence plus qu'encombrante des islamistes sunnites sur le sol libanais. La défense d'Al Nosra fut, comme d'habitude, acharnée. Mais, moins nombreux et moins bien armés, ils durent céder. Après d'âpres négociations, les survivants furent autorisés à se retirer vers la zone de refuge habituelle des islamistes : la province d'Idlib située dans le nord-ouest de la Syrie.

L'armée libanaise, sensée être au dessus des divisions confessionnelles, s'était contentée de sécuriser la ville d'Ersal, ultime point d'ancrage des djihadistes. Elle ne pouvait en effet mener une offensive conjointe avec un mouvement exclusivement chiite.

Elle vient à son tour de passer à l'offensive, toujours dans les montagnes proches de la frontière syrienne, mais contre Daesh cette fois.

Enfin ! Il y a bien longtemps que l'on espérait une initiative d'envergure de l'armée contre

Lire la suite de l'article

Un couteau fou attaque un militaire à Bruxelles

Des expertises psychiatriques sont en cours sur le couteau…. Ah non, visiblement, en Belgique, on ne connaît pas les terroristes psychiatriques :

"Un homme armé d'un couteau a attaqué un militaire […] Le bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close, a expliqué durant une conférence de presse que l'homme avait crié «Allah Akbar» en menaçant les militaires avec son couteau. «Si l'auteur n'est pas mort, il est dans un état très critique», a-t-il indiqué.

«Nous pensons qu'il s'agit d'une attaque terroriste», a indiqué une porte-parole du parquet."

Lire la suite de l'article

24 heures après l’attaque de Barcelone, une attaque au couteau en Finlande

Un homme aurait poignardé de nombreuses personnes dans la ville finlandaise de Turku. Il a été tué par la police.

Le journal Turun Sanomat a signalé qu’au moins une personne avait été tuée lors de l’attaque. Sur une vidéo qui circule, un assaillant crie « Allah Akbar ».

Commentaires (1)

On va dire quoi, que la Finlande les avait colonisés, qu'elle fait la guerre aux musulmans ?

Certains crétins seraient encore capables de justifier cet attentat par ça : http://observers.france24.com/fr/20170718-finlande-migrants-refugies-irakiens-renvoyes-pays-guerre

Rédigé par : Oncle Donald | 18 août 2017 17:27:12
____________________________________

Lire la suite de l'article

2e attaque terroriste en Espagne cette nuit

Six civils et un policier ont été blessés cette nuit quand des terroristes ont foncé dans la foule dans une station balnéaire de Catalogne (nord-est de l'Espagne), avant d'être abattus par la police, quelques heures après l'attentat qui a fait 13 morts à Barcelone.

La voiture a fauché des piétons vers minuit sur la promenade de bord de mer à Cambrils, une ville touristique à 120 km au sud de Barcelone. Un des civils blessés est dans un état critique.

Les cinq occupants de la voiture ont été tués. Certains d'entre eux portaient des ceintures d'explosifs.

Lire la suite de l'article

Barcelone : Attaque terroriste à la fourgonnette

La police vient d'annoncer qu'il s'agissait d'une attaque terroriste. Au volant d'une fourgonnette, un terroriste a foncé il y a quelques instants dans la foule à Barcelone, en Espagne, sur l'artère touristique de Las Ramblas . Selon la police, il y aurait plusieurs blessés et 2 morts. Le chauffeur s'est enfuit. Les auteurs présumés se seraient barricadés dans un restaurant turc. La fourgonnette aurait parcouru 530 mètres avant de percuter un kiosque.

Lire la suite de l'article