Archives par étiquette : Angleterre

Angleterre : les filles deviennent des esclaves sexuelles

Le NHS, service de « santé » d’Etat britannique, distribue l’implant contraceptif dans les écoles. En 2015-2016 et 2016-2017, 10 593 filles de moins de 16 ans ont reçu un implant contraceptif, dont 39 filles de 12 ans et moins. Ces chiffres ne prennent pas en compte les filles n’ayant pas encore de numéro NHS (sans médecin traitant), et sous-estiment donc probablement beaucoup la réalité.

Les dispositifs sont implantés sur le haut du bras et produisent un flux régulier d'hormone, la progestérone. Sous couvert de « réduction du taux de grossesses chez les adolescentes », il s’agit clairement d’une incitation à la débauche, alors même que les relations sexuelles sont théoriquement illégales avant 16 ans.

Sans parler des risques d’exploitation sexuelle. Le « respect de la confidentialité des patients » impose que les parents ne soient pas informés

Le nombre de jeunes filles qui ont reçu un implant a plus que triplé en dix ans : 4676 filles de moins de 16 ans en 2016-2017 contre 1400 en 2006-2007.

Voici ce que prophétisait le pape Paul VI en 1968 :

"Qu'on réfléchisse aussi à l'arme dangereuse que l'on viendrait à mettre ainsi aux mains d'autorités publiques peu soucieuses des exigences morales. Qui pourra reprocher à un gouvernement d'appliquer à la solution des problèmes de la collectivité ce qui serait reconnu permis aux conjoints pour la solution d'un problème familial ? Qui empêchera les gouvernants de favoriser et même d'imposer à leurs peuples, s'ils le jugeaient

Lire la suite de l'article

Angleterre : le cardinal Nichols demande aux directeurs d’école de ne pas proposer la théorie du genre

Le cardinal Nichols, primat d'Angleterre, a défendu aux chefs d’établissements scolaires catholiques de faire de quelque manière que ce soit l’apologie de la théorie du Genre. Il a déclaré, lors d’une réunion rassemblant les directeurs d’écoles libres catholiques, qu’au sein de leurs établissements,

« il [était] hors de question de proposer la théorie du Genre comme une alternative possible. » « Les élèves doivent bien prendre conscience qu’ils sont les parties intégrantes d’une société fondée sur des références morales clairement identifiées. » Ces « références » ne sont pas négociables, « elles sont données à la naissance ».

Pendant ce temps, la Cour constitutionnelle autrichienne, par une décision du 14 mars, a ouvert une procédure visant à l'abrogation de l'enregistrement officiel du sexe. Les 14 juges soutiennent que l'identité de genre et l'autodétermination sont l'un des aspects les plus intimes de la vie privée et que l'enregistrement du sexe à l’état civil (et l'inscription du sexe dans les certificats et documents d'identité) a donc des effets de construction identitaire. La Cour constitutionnelle a déclaré à titre préliminaire que les personnes ne devaient accepter que les assignations sexuelles d'État correspondant à leur identité de genre. L'État doit accepter des décisions individuelles pour ou contre un certain genre. La Cour constitutionnelle a déclaré qu’il n’existe pas d'obligation constitutionnelle d’enregistrement de sexe, mais que la constitution n’interdit pas non plus cet enregistrement. Si l'État opte pour l'enregistrement, il rend visible publiquement un aspect central et intime de la vie privée, l'État est donc

Lire la suite de l'article

Un projet de loi pour restreindre l’avortement en Angleterre

Lu sur Gènéthique :

Unknown-41"Au Royaume-Uni, un projet de loi déposé par Lord Kevin Shinkwin vise à interdire l’avortement pour cause d’invalidité. Actuellement, ce type d’avortement est autorisé jusqu’à la naissance. Le nouveau texte a passé sa deuxième lecture à la Chambre des Lords.

Lord Shinkwin estime que 

« du point de vue de cette personne handicapée, il y a une anomalie flagrante, une incohérence dans la loi, où la discrimination fondée sur le handicap est à la fois interdite par la loi après la naissance et confusément inscrite en droit au moment même où la discrimination commence, à la source, avant la naissance ».

Le projet de loi est soutenu par un mouvement  qui vise à faire de « l'égalité des personnes handicapées une réalité ». Le docteur Elizabeth Corcoran, porte-parole de ce mouvement, souhaite une discussion nationale sur l’égalité des personnes handicapés. Elle soulève le paradoxe de la loi, qui interdit l’avortement sélectif en fonction du sexe mais l’autorise en cas de handicap."

Lire la suite de l'article

Les ravages du Brexit : plein emploi en Angleterre

ALe taux de chômage est tombé à 4,9% au Royaume Uni en juillet. En dessous de 5% on considère qu’il y a plein emploi.

Le taux d’emploi entre mai et juillet s’établit à 74,5%, le plus élevé depuis que les statistiques actuelles existent (1971).

C'est le genre d'apocalypse que l'on ne redoute pas.

Lire la suite de l'article

Migrants : et si on les laissait passer en Angleterre ?

La question est posée, avec les conséquences qui en découleraient, par Alexis Théas, juriste et universitaire, dans le FigaroVox :

"La jungle du Calaisis où s'accumulent des milliers de migrants dans l'attente de passer en Grande-Bretagne marque le paroxysme de l'échec européen en matière de politique d'immigation et de frontière. Il n'est que la conséquence d'un dispositif absurde: la France a ouvert ses frontières intérieure, avec l'Italie, l'Allemagne, la Belgique, en vertu du dogme de la libre circulation, mais bloque la sortie des migrants qui veulent se rendre au Royaume-Uni. Toutefois, dans le droit européen, en particulier le réglement frontière du 15 mars 2006, rien n'oblige un Etat de l'espace Schengen à interdire à des ressortissants étrangers de sortir de cet espace de libre circulation. C'est même le contraire, en se penchant sur la question, il apparaîtrait bien vite que la France est probablement dans l'illégalité la plus totale en enfermant des migrants dans les frontières de cet espace Schengen.

En vérité, le dispositif policier et frontalier phénoménal que la France consacre au blocage des migrants sur son propre territoire pour protéger le Royaume-Uni est le fruit d'une histoire et des concessions successives des différents gouvernements, Jospin (1997-2002) puis Raffarin en 2002/2003, destinées à amadouer les gouvernements britanniques et à mettre fin aux tensions avec ce pays liées à l'immigration. Dans ce dossier, tous les gouvernements français ont fait preuve de faiblesse, acceptant, sous la pression de la Commission européenne et les menaces de la Cour de Justice,

Lire la suite de l'article

Angleterre : David Cameron doit-il sa victoire aux catholiques ?

La semaine dernière, lors des élections en Grande-Bretagne, le poids des catholiques a sans doute été déterminant. En effet, David Cameron a très largement gagné, suite à la déroute de Labour en Écosse, où le parti indépendantiste a raflé 56 des 59 sièges.

Or, l’Écosse compte 16 % de Catholiques (soit 1 Écossais sur 6). Et les catholiques écossais sont très majoritairement indépendantistes, beaucoup plus que toutes les autres catégories de la population. L'information n'a pas encore franchi la Manche… mais c'était un vrai sujet en Écosse lors du référendum sur l'indépendance.

Lire la suite de l'article

En Angleterre, être opposé au “mariage” de même sexe ne permet pas d’être bénévole à la Croix Rouge

Jeanne Smits nous raconte l'histoire de Bryan Barkley, un homme courageux :

1414805861143_Image_galleryImage_A_man_staged_a_solo_prote"Bryan Barkley, 71 ans, a donné de son temps depuis vingt ans comme bénévole de la Croix Rouge britannique mais tout cela, c’est du passé. Il a été remercié avoir protesté, seul, contre le « mariage » de même sexe : par lettre, la direction de la Croix Rouge lui a fait savoir que son point de vue « n’est pas compatible avec les valeurs » de cette organisation charitable.

Chrétien convaincu, Barkley avait « veillé » devant la cathédrale de sa ville de Wakefield, dans le Yorkshire, muni d’une pancarte avec l’inscription « No same sex marriage ». C’est tout… […]
Il a décidé de faire appel de son renvoi, qu’il qualifie d’« injuste et sans motif ».
Ce renvoi fait suite à une première convocation au mois de mai, date à laquelle il a fait l’objet d’une audience disciplinaire au cours de laquelle le responsable local de la Croix Rouge, Andy Peers, avait précisé que l’organisation « Croix Rouge-Croissant Rouge » n’a aucun avis à propos du « mariage » homosexuel car elle est « impartiale et neutre ». La révocation de Barkley n’en a pas moins été prononcée le 8 août dernier."
"Impartiale et neutre", la Croix Rouge britannique ne l'est pas pour tout le monde apparemment.

Lire la suite de l'article

Angleterre : l’Eglise catholique s’oppose au projet de loi sur l’euthanasie

La Chambre des Lords du Royaume-Uni s’apprête à débattre en deuxième lecture le projet de légalisation du suicide assisté.

L’évêque de Portsmouth, gr Philip Egan, a demandé à tous les prêtres de son diocèse d’« ouvrir les églises la veille » du débat, le jeudi 17 juillet au soir, « pour une heure d’oraison devant le Saint Sacrement ». Le site du diocèse précise 

« Il encourage chaque paroisse à s’unir dans la prière pour la protection de la vie, spécialement la vie finissante. Même si vous ne pouvez pas vous rendre à l’Heure sainte ce soir-là, vous êtes invités à passer quelque temps en prière devant le Saint Sacrement. »

« Après la prière, la chose la plus importante que nous puissions faire est d’écrire à l’un des pairs de la Chambre de Lords. Veuillez faire cela avant le 18 juillet, vraiment au plus tard. »

Lire la suite de l'article