Archives par étiquette : Alain

9 juin : colloque à Cahors sur Alain de Solminihac

A l'occasion du 400ème anniversaire de l'ordination sacerdotale du BX Alain de Solminihac, le diocèse de Cahors organise le samedi 9 juin un colloque, en partenariat avec la Mairie de Cahors, La Société des Etudes du Lot et de Radio Présence.

Ce colloque s’adresse à un public très large, intéressé par l’histoire religieuse et le passé du Quercy au XVIIe siècle. Des spécialistes de l’époque moderne et de la spiritualité interviendront au cours de cette journée, placée sous la présidence de Mgr Laurent Camiade : Bernard Barbiche, Etienne Baux, Nicole Lemaitre, Mgr Bernard Ardura, Patrick Petot, Christine Mengès-Le Pape, David Gilbert.

"Alain de Solminihac, (1593-1659), le courage et l’humilité au service des autres" : ce colloque restituera la mémoire de ce grand serviteur de Dieu, étrangement méconnu aujourd’hui : "Il a marqué l’histoire religieuse de notre pays et peut encore inspirer courage et humilité à ceux qui ont une responsabilité au service des autres" (Mgr Laurent Camiade).

Capture d’écran 2018-04-26 à 19.05.45

Lire la suite de l'article

Réponse à Alain Escada à propos de la Marche pour la Vie du 21 janvier

De Jean-Pierre Maugendre, président de Renaissance catholique :

Sous le titre « La Marche pour la Vie impose une réflexion stratégique » et le sous-titre « Prier comme si l’action était inutile. Agir comme si la prière était insuffisante », le président de l’Institut Civitas dénonce ce qu’il estime être « les erreurs stratégiques » de la Marche pour la Vie.

Les « erreurs » de la Marche pour la Vie

26908033_1604989956274834_1655605721134502999_nAlain Escada affirme que « cette Marche pour la Vie n’a guère pu enrayer le processus mortifère, encore moins faire entamer au législateur machine arrière ». Les raisons en sont, selon lui, simples :

  • l’ambiance festive, sans rapport avec le drame des 220 000 avortements annuels qui serait responsable d’« anesthésier la potentielle vertu de force (des jeunes) qui pourrait les conduire à de grandes choses ».
  • aucune pancarte n’employant le mot avortement, le combat serait perdu d’avance car la Marche pour la Vie (LMPV) se laisserait imposer son vocabulaire.
  • faire référence aux droits de l’homme serait utiliser les références de l’adversaire et en accepter les faux principes, dont l’avortement ne serait qu’une conséquence ultime
  • L’erreur stratégique essentielle serait de faire « le silence total sur Dieu».

Enfin, selon notre stratège d’outre-Quiévrain, l’exemple à suivre serait celui de l’Amérique latine, de l’Europe centrale, en particulier la Pologne où le combat mené pour la défense de la vie est ouvertement catholique. Oportet hareses esse, disaient nos anciens. Il convient qu’il y ait des hérésies afin de permettre de préciser les vérités de la foi. Nous

Lire la suite de l'article

Alain Juppé s’éloigne un peu plus de LR

C'est plutôt une bonne nouvelle :

"Lors de ses voeux à la presse, lundi, à Bordeaux, Alain Juppé a annoncé son intention de ne pas payer sa cotisation au parti en 2018. «Je n'ai pas payé ma cotisation de 2017 et je ne vais pas payer celle de 2018», a-t-il assuré. «La composante centriste s'est détachée de LR, ce que je regrette», s'est-il justifié, visant implicitement le nouveau patron des Républicains.

Alain Juppé souhaite sortir des instances du parti. «J'ai fait savoir que je ne souhaitais pas rester à la tête de la fédération LR de Gironde. Je prends du recul en attendant de voir ce que devient LR notamment dans la perspective des élections européennes de 2019». Le maire de Bordeaux, qui partage les idées d'Emmanuel Macron, est cité pour participer dans le giron du chef de l'État à une grande alliance pro-européenne. Une perspective sur laquelle l'ancien premier ministre ne s'est pas épanché. «Ce sera pour moi un rendez-vous majeur, un point de clivage fondamental. Il y aura ceux qui sont contre et ceux qui sont pour» l'Europe, a-t-il simplement assuré."

Lire la suite de l'article

Recomposition à droite : Alain Juppé veut un nouveau parti au centre

Unknown-8Voilà une initiative qui ne peut qu'éclaircir la situation, en favorisant les départs des gauchistes qui pourrissent la droite. 

Alain Juppé a confié son souhait de voir émerger un "grand mouvement central" pour les élections européennes de 2019.

Selon un journaliste de LCI, Alain Juppé veut un nouveau parti de centre-droit (disons plutôt de centre-gauche) :

Lire la suite de l'article

Salle de shoot : le sénateur LR Alain Milon doit reconnaître son erreur

Rémy Rayé, conseiller départemental vauclusien du Front National, est poursuivi pour avoir osé dénoncer la promotion de l'expérimentation socialiste des "salles de shoot" faite par un sénateur Républicain, le sénateur du Vaucluse Alain Milon, grâce à qui notre jeunesse peut désormais s'injecter des substances mortelles dans des espaces dédiés, en toute légalité.

Suite au décès le 13 juillet d'un homme à quelques pas de l'hôpital Lariboisière qui abrite la salle de shoot, il écrit au sénateur LR Alain Milon :

Milon_alain04092n"Un homme est mort cet été, manifestement d’une overdose, après une agonie de plus de 10 heures sans le moindre secours devant l’hôpital Lariboisière et la « salle de shoot » dont vous avez permis l’existence, de concert avec le précédent gouvernement socialiste.

Si l’objectif de cette expérimentation était de rapprocher les toxicomanes des secours et des médecins (ce que vous avez expliqué aux juges lors de l’audience en appel dans le procès qui nous oppose, porté désormais en cassation), force est de constater que les effets obtenus vont dans la direction strictement opposée.

Il semble en premier lieu que la « salle de consommation à moindre risque » intéresse assez peu les toxicomanes au vu de sa faible fréquentation. Ce qui les intéresse davantage, c’est le fait que des quantités de dealers se pressent aux abords de cette structure puisque elle représente une aire géographique dans le périmètre de laquelle la vente et la consommation de drogue sont officieusement tolérées. Ainsi, au lieu d'être une salle de consommation à moindre risque, elle serait plutôt

Lire la suite de l'article

Alain Juppé nous explique ce qu’est être rétrograde…

Dans un texte aux allures de manifeste, celui qui était délégué national du RPR en… 1977, et déjà candidat (battu) aux législatives de 1978, explique aux jeunes nés avec un compte twitter ce qu'est être rétrograde en 2017 :

"Je serai seulement attentif à ce que la formation à laquelle je continue d’appartenir et à laquelle je suis attaché puisque j’en ai été le premier président, ne franchisse pas certaines lignes rouges: celle de l’incompatibilité absolue avec le FN (de ce point de vue, le refus de choisir au deuxième tour de l’élection présidentielle entre M. Le Pen et E. Macron a été un mauvais signal); sur les questions dites de société et de moeurs, la ligne rouge d’un conservatisme idéologique rétrograde qu’incarnent des groupes qui ont une influence croissante dans la gouvernance du mouvement; et bien sûr la ligne rouge de l’hostilité à la construction européenne."

Lire la suite de l'article

Attentats : Alain Marsaud dénonce le refus des médias de parler d’islamisme

Et quitte le plateau de BFMTV. Alain Marsaud est un ancien magistrat, chef du service central de lutte antiterroriste au parquet de Paris :

Le journaliste de M6 Bernard de La Villardière a soutenu Alain Marsaud sur twitter :

« #BFMTV #Islamisme #soumission tout mon soutien à Alain Marsaud qui a quitté le plateau en plein direct. »

Lire la suite de l'article

Alain Juppé clarifie ses positions …sans surprise

Commentaires (8)

Et bien vieux repris de justice nous sommes libre de nos choix également ……………

Rédigé par : J.EFF | 7 juin 2017 18:30:26
____________________________________

Et qui a dit qu'Ali Juppé était de droite ?

Rédigé par : Guizmoet | 7 juin 2017 18:35:55
____________________________________

Quelle inversion sémantique!
Parler de "valeurs" pour A. Bergé et NKM, mais seulement d'"idées" pour M. Poisson et Mme Boutin… Ça c'est du Juppé pur jus!

Rédigé par : Exupéry | 7 juin 2017 18:38:36
____________________________________

Mais on le savait les républicains un vrai panier à crabe. Il serait plus judicieux à Mr Poisson de former une vraie droite avec des gens comme Ménard, De Villiers et son équipe Marion et bien d'autres qui formeraient ce que les électeurs déboussolés des républicains appellent de leurs voeux, on peut y adjoindre Bompart etc à condition que chacun laisse son égo au vestiaire!

Rédigé par : gaudete | 7 juin 2017 18:49:48
____________________________________

Il faut absolument regarder cette vidéo qui explique très bien que le président de la République n'a plus le pouvoir. C'est le marché . Un marché qui rend le corps humain monnayable comme tout le reste.
https://www.youtube.com/watch?v=k40RpYZlvkQ

Comment peut-on avoir le raisonnement d'un Poisson ou d'une Boutin tant en même temps vouloir rester dans l'Union Européenne, cette institution qui laisse les rênes

Lire la suite de l'article

En Marche lance ses candidats sans reproche,… s’il en reste, comme Alain Tourret

P1D3208393G_px_640_En novembre 2012, le député (PRG) Alain Tourret avait eu des propos méprisants envers le Cardinal Vingt-Trois lors d'une audition sur la loi Taubira :

"Je vois que, actuellement, vous lancez vos troupes, vous lancez vos Évêques, vous allez lancer vos catholiques… s'il en reste !"

Les courriels dévoilés par les Macron-leaks mettent en cause le député de Vire, Alain Tourret, candidat de La République en Marche aux législatives, et soutien de la première d’Emmanuel Macron. Il aurait ainsi utilisé son indemnité de frais de parlementaire à des fins personnelles : achat d’une télévision, places de cinéma, greenfees pour jouer au golf… Le site Médiapart aurait découvert 11 mois de relevés bancaires d’Alain Tourret. Des dépenses difficiles à justifier dans le cadre de son activité de parlementaire.

Lire la suite de l'article