Archives par étiquette : agressions

Nouvelle agressions sexuelles en Allemagne

Lu sur Valeurs Actuelles :

"Les faits se sont déroulés ce week-end au cours d’une fête populaire près de Stuttgart (Allemagne). Alors que plusieurs altercations ont opposé les forces de l’ordre à des “jeunes”, certains d’entre eux sont également soupçonnés d’avoir commis des agressions sexuelles, d’après la police locale.

Ils ont lancé des bouteilles contre la police et d’autres spectateurs, a indiqué le chef de la police locale. Il y a eu “une agression, une escalade et une violence qui n’était pas prévisible”, la situation a été à certains moments “hors de contrôle” et les forces de l’ordre ont dû appeler des renforts pour “doubler” leurs effectifs, a-t-il ajouté.

Un demandeur d’asile irakien de 20 ans a ainsi “importuné sexuellement” vendredi soir une jeune femme tandis que dans la nuit de samedi à dimanche, trois Afghans âgés de 18 à 20 ans ont maintenu une jeune fille de 17 ans sur laquelle ils se sont livrés à des attouchements, a indiqué un responsable de la police locale, Roland Eisele, au cours d’une conférence de presse à Schorndorf, lieu des incidents. Les suspects ont été interpellés mais ils n’ont pas été placés en détention, dans l’attente des suites de l’enquête, a précisé Roland Eisele.

Un communiqué de la police fait état actuellement de trois agressions sexuelles. Mais le responsable de la police a appelé les victimes potentielles d’attouchements à se signaler à la police. “Beaucoup de gens d’origine étrangère étaient dans

Lire la suite de l'article

L’Œuvre d’Orient attire l’attention du gouvernement français sur les agressions répétées contre les chrétiens en Inde

Communiqué de l'Oeuvre d'Orient :

"A l’occasion de la visite du Premier ministre indien Narendra Modi en France ce vendredi 2 juin 2017, l’Œuvre d’Orient attire l’attention du gouvernement français sur les agressions répétées contre les chrétiens en Inde.

Aujourd’hui entre 830 millions d’hindous et 140 millions de musulmans, les 25 millions de chrétiens (2,3 % de la population totale) représentent la troisième communauté religieuse du pays. Et même si la convivialité et le vivre ensemble sont réels, les chrétiens sont dans certains États, régulièrement victimes de violence.

Ainsi le dimanche 20 mai dernier dans un village de l’archidiocèse de Hyderabad, dans le sud du pays, une église dédiée à Notre-Dame de Fatima a été vandalisée par une centaine d’assaillants qui ont détruit le crucifix et brisé la statue de la Vierge.

Plusieurs cas d’arrestations arbitraires et d’intimidations envers les chrétiens nous sont également régulièrement signalés. 

L’Œuvre d’Orient demande que les libertés religieuses soient respectées et exhorte les autorités indiennes à agir avec fermeté contre les groupes fondamentalistes."

Lire la suite de l'article

Agressions au couteau le jour de Noël sur le chemin de la messe

Notre-Dame de Longeborgne est un ermitage situé au-dessus du village de Bramois (commune de Sion), en Valais (Suisse).

Trois personnes ont été blessées à l’arme blanche le dimanche de Noël sur le chemin de Longeborgne. Un quatrième homme, peut-être l’agresseur, a été retrouvé mort.

Un septuagénaire blessé raconte :

«Je monte tous les dimanches là-haut pour la messe». «Arrivé à mi-parcours, j’ai vu un homme blessé et un autre homme qui s’est approché de moi en courant. Il m’a donné un coup de lame derrière l’oreille, avec un couteau ou un cutter.» «Je n’ai pas vu l’arme, car il a surgi dans mon dos».

Le Père François Huot, recteur de l'Ermitage, a indiqué s'être occupé du septuagénaire blessé :

"Il saignait beaucoup à la joue et nous a dit qu'il y avait quelqu'un qui arrêtait les gens, les massacrait si on peut dire, les agressait pour qu'ils n'arrivent pas à monter".

Lire la suite de l'article

Agressions homosexuelles dans les séminaires

C'est une bombe que lance Mgr Diarmuid Martin, archevêque de Dublin et Primat d’Irlande, qui retire ses séminaristes du séminaire national de Maynooth, en raison des agressions homosexuelles.

"[C]e nouveau scandale irlandais replace au centre de l’attention – grâce au courage de l’évêque de Dublin –le grave problème de l’homosexualité dans le clergé, et pas seulement en Irlande. Il nous oblige à nous rappeler de cette vérité dérangeante devenue aujourd’hui un tabou, à savoir que le soi-disant « scandale de la pédophilie » dans l’Église concerne bien davantage l’homosexualité que la pédophilie proprement dite.

Je voudrais rappeler à ce sujet l’interview donnée à La Bussola par le psychothérapeute Gérard Van den Aardwegà propos des deux rapports du John Jay College of Criminal Justice (JJR) de 2004 et 2011, où il commentait la recherche entreprise aux États-Unis sur ces phénomènes. Il expliquait : « 82 % de tous les actes commis entre 1950 et 2002 avaient pour cible des personnes de sexe masculin. 12 % étaient âgées de moins de 11 (âge supposé de la puberté), le reste, 70 %, entre 11 et 17 ans. Ceci veut dire que la grande majorité des cas concerne l’homosexualité “ordinaire”. De manière générale, les pédophiles ne s’intéressent pas à des enfants du même sexe, et pas davantage les hétérosexuels. En outre, il est indéniable qu’une bonne partie des hommes ayant des orientations homosexuelles sont attirés par les adolescents et les préadolescents ». Puis, commentant, la diminution drastique des cas de pédophilie après les années 80, Van den Aardweg notait que la

Lire la suite de l'article

Lutter contre les agressions sexuelles en… réaffirmant le droit des femmes à disposer de leur corps ?

C'est ce que tweete Eric Domard, conseiller spécial de Marine Le Pen, membre du Bureau Politique du FN, et qui se définit comme "Républicain intransigeant" :

Capture d’écran 2016-07-12 à 07.56.09

Sophie Montel avait fait la promotion de l'avortement. Au traumatisme de l'agression, il fait répondre par le traumatisme de l'avortement. Et quand est-ce que l'on défend les femmes ?

Lire la suite de l'article

Agressions de policiers : les amis de Clément Méric en garde à vue

Lu sur Novopress :

"Après l’assaut ultraviolent donné contre une voiture de police et contre son conducteur, cinq personnes sont toujours en garde à vue. Tous sont des « antifas ». Deux, Antonin B. et son frère, relèvent du groupe Action Anti-Fasciste Paris Banlieue. Les amis de Clément Méric !

Antonin B., « fils de bonne famille, domicilié dans le quartier de Montparnasse », avait fait l’objet d’une interdiction de manifestation, dont il avait obtenu la levée devant le tribunal administratif !

« Devant le tribunal administratif, rapporte iTélé, l’avocat de la préfecture avait produit contre Antonin B. une note blanche, datée du 28 avril 2016, des services de la Direction du Renseignement de la préfecture de Police (DRPP). Dans ce document, le préfet relevait que l’activiste présumé avait participé à deux rassemblements interdits et était “soupçonné d’avoir participé à l’agression d’un militaire, hors service, engagé dans l’opération Sentinelle dans la capitale“. Ce qu’a démenti l’intéressé, […] Pas suffisant pour le tribunal administratif, qui considère que le préfet de police ne “produit aucun élément permettant de retenir qu’Antonin B a personnellement participé à ces dégradations et violences“. »

Aujourd’hui Antonin B est soupçonné de « tentative d’homicide volontaire »."

Suite à l'affaire Méric, le ministre Valls avait dissous deux associations de droite nationale. Aujourd'hui, son successeur à l'intérieur est incapable de prononcer la dissolution des associations d'extrême-gauche, montrant par là sa complicité avec ces milices.

Lire la suite de l'article

Agressions sexuelles en Allemagne : nous sommes coupables !

Dans La Croix de ce jour, une psychanalyste nous explique que la société européenne est responsable des attaques de Cologne :

« Le demandeur d’asile est un sujet en état d’extrême fragilité qui arrive dans une société européenne qui a peur et vit une crise du lien social. Cela crée de la mise à l’écart, qui peut avoir des conséquences violentes. »

Elle ne parle pas du Bataclan, mais elle pourrait ressortir la même phrase.

Lire la suite de l'article

Agressions sexuelles en Belgique par des immigrés

Au moins trois jeunes femmes ont déposé plainte après avoir été victimes d’agressions sexuelles dans un train reliant Bruxelles à Tournai. Les trois auteurs, tous mineurs, seraient des demandeurs d’asile établis en France.

Les suspects, dont le plus âgé a 13 ans, ont été interpellés dans l’enceinte de la gare de Tournai. Formellement identifiés dans le cadre d’une enquête ouverte pour attentat(s) à la pudeur avec violence, tous ont été rapidement relaxés. Le substitut du procureur du roi de Tournai, Frédéric Bariseau, explique :

« Ce ne seraient pas toujours les mêmes auteurs dans le trio qui ont commis tous ces attentats à la pudeur. Nous allons les reconvoquer pour les entendre sur les nouveaux faits qui ont été portés à notre connaissance ».

Lire la suite de l'article

Nouvelles agressions sexuelles en Allemagne

D’après des informations recueillies par BILD, d’autres délits sexuels ont été commis par des demandeurs d’asile cette fin de semaine dans les gares et trains. C’est ce qu’indiquent des données secrètes (« Restreint – uniquement pour usage officiel ») portant sur vendredi et samedi derniers. Dans le seul domaine qui relève de la compétence de la police fédérale (notamment les trains et les gares) cinq agressions sexuelles ont eu lieu. Des demandeurs d’asile en provenance d’Afghanistan, de Tunisie, de Syrie et de Russie étaient impliqués.

Lire la suite de l'article

Agressions sexuelles : la quasi-totalité des suspects sont d’origine étrangère

Ralf Jäger, ministre de l'Intérieur de l'État régional de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, a déclaré :

« Tant les déclarations des témoins que les rapports de la police (locale) et que les descriptions de la police fédérale indiquent que les personnes qui ont commis ces crimes étaient presque exclusivement d'origine immigrée ».

Lire la suite de l'article