Archives par étiquette : agressée

Bordeaux : une femme agressée et violée par un immigré clandestin

Sordide :

"Il était environ 1 h 30 du matin quand la victime a croisé son agresseur, rue Jacques-Ellul, artère qui relie la place Sainte-Croix au cours de la Marne, en longeant la place André-Meunier. « D’après les éléments dont nous disposons, l’inconnu l’a abordée pour lui demander du feu et s’est jeté sur elle. La victime a subi de nombreux coups, au point de perdre connaissance. Ce sont des passants qui l’ont secourue et ont permis l’interpellation de son agresseur », précisait, hier, le secrétaire général du parquet, le vice-procureur Bertrand Rouède.

Un couple de piétons et trois hommes qui rentraient du travail sont intervenus. Les deux premiers ont pris en charge la jeune femme, en partie dénudée, et averti les pompiers, tandis que les trois autres se sont élancés à la poursuite de son agresseur, qui avait pris la fuite à leur vue. Ils sont parvenus à le maîtriser et ont aussitôt appelé la police.

L’homme était ivre au moment de son arrestation. Ramené au commissariat central de Bordeaux, il était toujours en garde à vue, hier soir. L’enquête a été confiée à la brigade départementale de la protection de la famille de la Sûreté départementale. « Il s’agit d’un homme majeur, en situation irrégulière sur le territoire. D’après l’identité qu’il présente, et qui reste encore à confirmer, il n’avait pas d’antécédents judiciaires », indique le parquet."

Commentaires (1)

"D’après l’identité qu’il présente, et qui reste encore à confirmer, il n’avait pas d’antécédents judiciaires, indique le parquet".

Lire la suite de l'article

Pas d’amalgame? Une fillette de 11 ans agressée à Ouistreham

Le maire d’Ouistreham Romain Bail a décidé de faire l'amalgame.

Le maire d’Ouistreham a convoqué la presse dans son bureau.

« Je suis inquiet car je n’ai vu, ces derniers jours, que monter la peur, et la psychose. Ce sujet des migrants anime quasiment toutes les discussions des ouistrehamais à tout niveau et à tout moment. Je sens bien qu’il y a une volonté pour certains de se dire que si la réponse ne vient pas de l’Etat, elle viendra peut-être d’eux-même ».

Lire la suite de l'article

Une équipe de TF1 agressée. A Alep ? Non à Compiègne.

Une équipe de TF1, en reportage dans un secteur dans un quartier de Compiègne réputé être tenu par des trafiquants de drogue, indique y avoir été attaquée mardi matin. Les journalistes, venus enquêter sur l’évacuation de sections d’immeubles contrôlées par le trafic de drogue, ont été caillassés « par des voyous qui ont volé [la] caméra », a rapporté Jean-Pierre-Pernault dans le journal de 13h.

Selon France 3 Picardie, dont une équipe a déjà été agressée sur place par le passé, l’alimentation en eau et en électricité des immeubles est détournée par les trafiquants, qui y auraient installé des laboratoires.

Le président de l’office HLM, Arnaud Dumortier, maire (LR) de Pont-Sainte-Maxence, se dit « obligé d’évacuer les gens » :

« C’est un état de non-droit absolu, c’est la barbarie chimiquement pure ».

L’élu dit faire face à un trafic qui génère « 200 à 300.000 euros de chiffre d’affaires » par mois.

Lire la suite de l'article

Une femme agressée dans une église

Lu ici :

"Une femme de 94 ans a été agressée ce samedi, peu après 16h, alors qu'elle se trouvait dans l'église Sainte-Rita, avenue des Poilus (12e) à Marseille, dans le quartier des Trois-Lucs. Un individu s'est approché d'elle et lui a demandé si elle pouvait lui faire de la monnaie pour acheter un cierge. C'est alors que le paroissien prétendu s'est transformé en odieux personnage.

Il lui a porté plusieurs coups au visage, au nez notamment, lui occasionnant une fracture. La victime a également été blessée aux côtes et au dos. Le malfaiteur a pris la fuite en emportant le contenu de son porte-monnaie, soit quelques dizaines d'euros."

Lire la suite de l'article