Archives par étiquette : activités

Mgr Joseph Naumann élu à la tête de la Commission pour les activités pro-vie des Etats-Unis

Joseph_NaumannLes évêques américains ont élu à la tête de leur Commission pour les activités pro-vie Mgr Joseph Naumann, archevêque de Kansas-City. Mgr Joseph Naumann est connu pour son engagement sans faille pour la vie et contre la culture de mort.

Le favori était Mgr Cupich, archevêque de Chicago, nommé et élevé à la pourpre cardinalice par François. Le Wall Street Journal résume :

« La conférence des évêques catholiques américains a choisi mardi un archevêque conservateur pour un poste clef, donnant un signe de résistance à la vision du pape François pour l’Eglise parmi la hiérarchie catholique aux Etats-Unis. Mgr Joseph Naumann, archevêque de Kansas-City, a été élu président de la Commission pour les activités pro-vie. Par un vote de 96 contre 82, il a battu le cardinal Blase Cupich, de Chicago, qui est vu comme un libéral dans l’Eglise et un proche du pape. »

La tradition veut ou voulait que les commissions importantes soient présidées par un cardinal, et celle-ci a toujours été présidée par un cardinal.

Les Prêtres pour la Vie ont aussitôt salué cette élection.

« Nous le connaissons depuis près de 25 ans, depuis qu’il était directeur de la commission diocésaine pour la vie de Saint-Louis. ll a toujours encouragé nos efforts. »

En mai dernier, Mgr Naumann avait demandait que l’archidiocèse de Kansas-City coupe les ponts avec les « Girl Scouts USA » en raison de leurs liens avec le Planning familial.

« Il est essentiel que nos programmes pour la jeunesse et nos paroisses affirment des vertus et des valeurs cohérentes avec notre

Lire la suite de l'article

Café-Histoire de Toulon : activités du mois de mai

Communiqué du Café-Histoire de Toulon :

1) Veuillez noter que la causerie du 31 mai 2017 sera assurée par le professeur Alain Vignal et portera sur le thème : Toulon 1789-1795, les soubresauts d'une ville sous la Révolution.

Dans une période de dilution de l'identité provençale, cette causerie sera l'occasion de renouer avec l'histoire trop oubliée de notre ville. Nous pourrons découvrir pourquoi nos anciens se révoltèrent contre la Convention républicaine; comment ils reconnurent le malheureux petit prisonnier de la tour du Temple comme Roi de France sous le nom de Louis XVII; pourquoi ils durent demander l'aide aux coalisés espagnols et anglais; comment – renouant avec leurs racines chrétiennes – les toulonnais se tournèrent vers la Vierge Marie… C'est a un véritable et nécessaire exercice de recouvrance de notre mémoire locale auquel le professeur Alain Vignal nous fera participer.

Vignal 3

Mercredi 31 mai 2017 à 20 h 
Le Graal, Pub associatif des Missionnaires de la Miséricorde 
377 avenue de la République – 83000 Toulon - Entrée gratuite

2) Enfin le Café Histoire de Toulon vous recommande la conférence de Dominique Struyve (professeur de Lettres Modernes, détachée), du samedi 20 mai, à 10h30, à Notre-Dame de Pépiole sur : Comment vérifier l'authenticité du témoignage de Jésus ?

Chacun se demande, un jour, quelles sont les raisons de croire que Jésus est le Fils de Dieu, comme Il l'a prétendu. Dom Célestin Charlier a scruté la crédibilité de son témoignage par une étude méthodique des documents. Dominique Struyve le suivra dans son

Lire la suite de l'article

Loi Sapin : l’Eglise sera tenue, comme tout lobbyiste, de transmettre chaque année à l’administration le bilan de ses activités de “lobbying”

Jean-Frédéric Poisson, député (UMP) des Yvelines et président du Parti Chrétien-Démocrate, déclare à Atlantico :

Unknown-8"Vous avez fait savoir que vous ne voteriez pas la loi Sapin 2 sur la transparence et la lutte contre la corruption. A quelles dispositions précises de ce texte êtes-vous plus particulièrement opposé ?

Plusieurs dispositions de ce texte me dérangent. Tout d’abord, je me demande si l’article 12 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, qui dispose que "Nul ne sera l’objet d’immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d’atteintes à son honneur et à sa réputation", est vraiment respecté avec les nouvelles mesures concernant les lanceurs d’alerte.

Il a en effet été décidé, dans ce projet de loi, qu’une définition plus large serait donnée du "lanceur d’alerte" (article 6A). Elle n’est désormais plus limitée aux seuls cas de corruption. De plus, un amendement du rapporteur prévoit de sanctionner toute divulgation de l’identité d’un lanceur d’alerte. Ce que je crains, c’est que ceci soit la porte ouverte à des dérives, des accusations en tout genre, parfois abusives. Attention à ce qui se profile : un système où la dénonciation gratuite serait possible avec tous ses effets, alors même qu’il n’y aurait pas de responsabilité de celui qui a dénoncé sans preuve !

Ce texte impose aussi une obligation pour les entreprises et les collectivités de se doter de procédures internes permettant de recueillir des alertes. Ne pensez-vous pas que les entreprises et les collectivités ont d’autres problèmes

Lire la suite de l'article

Début des activités du Collège Saint Germain en janvier 2016

Tract CSG

Le Collège saint Germain se veut organisé autour de trois pôles : des leçons thématiques organisées en fonction d’un thème annuel, décliné selon divers approches disciplinaires, des séminaires de philosophie, et des activités de recherche qui donneront lieu à des colloques et des publications.

Lire la suite de l'article

Début des activités du Collège Saint Germain en janvier 2016

Cyril Brun, président du Collège saint Germain, Guilhem Golfin, responsable du pôle recherche et Vivien Hoch, responsable du pôle séminaire, se lancent dans un nouvelle aventure. Présentation sur Nouvelles de France :

G"Si la profonde crise que connaît actuellement notre pays exige une réponse, qui soit à la fois rapide, vigoureuse et précise, on aurait tort de s’en tenir pour affronter les difficultés au seul registre de l’action, celle-ci fût-elle politique, et de mettre tous ses espoirs en elle. Une réponse d’ordre pratique ne peut suffire. Les causes qui nous ont conduits aux difficultés actuelles sont multiples, et d’ordres très divers. Les plus visibles sont politiques. Mais d’autres, plus profondes, agissent sur le temps long. Elles ressortissent au défaut d’une culture qui a depuis fort longtemps déjà renoncé à la recherche désintéressée de la vérité, pour se tourner vers la maîtrise technique de la nature en guise de science, et vers l’utopie et l’utilitarisme en guise de politique. L’intelligence française et européenne a ainsi versé dans un relativisme incapable de s’élever jusqu’à l’universel. Ce faisant, elle a tourné le dos à la grande tradition intellectuelle et spirituelle caractéristique de notre civilisation, en même temps qu’elle a perdu le sens de la prudence et du bien commun.

Se confronter à la crise contemporaine suppose de relever cet immense défi, en prenant le risque, au milieu des incertitudes de l’époque, de s’inscrire dans un temps long. Alors il sera possible de retrouver une intelligence des choses, une vertu contemplative sur un

Lire la suite de l'article