Archives par étiquette : accueillir

Charles Aznavour veut trier les “migrants”…après avoir “voulu” en accueillir chez lui

Le politiquement correct est décidément sans pitié pour ceux qui osent exprimer un point de vue différent à propos des vagues migratoires illégales qui déferlent sur la France et l'Europe. Charles Aznavour vient d'en faire les frais pour avoir voulu "trier" les migrants, ce qui revient à l'application d'une immigration choisie en quelque sorte :

"Charles Azna­vour a tenu des propos qui ont choqué de nombreux inter­nautes, dimanche 7 janvier sur France 2. Invité dans l'émis­sion 20h30, le dimanche, présenté par Laurent Dela­housse, ils ont évoqué l'accueil des migrants en France. Et à la ques­tion du jour­na­liste : « Est-ce qu'aujourd'hui vous consi­dé­rez que la France est trop timide vis-à-vis des migrants, ou pas? » , l'inter­prète de La Bohème a fait une réponse qui a déclen­ché la polé­mique sur les réseaux sociaux. « D'abord, il faut savoir à qui on a affaire. Il y a peut-être des génies parmi ces gens, et en tout cas il y a des gens utiles, c'est vrai, a-t-il commencé. Et c'est vrai aussi qu'on ne peut pas avoir tout le monde chez soi, ce ne serait pas facile et ce ne serait pas normal. Mais on pour­rait faire un tri inté­res­sant, argu­mente-t-il. On pour­rait avoir des gens très inté­res­sants qui passent. »"

Que n'a-t-il pas dit ?

"Des propos qui ont provoqué le malaise, voire la colère, chez les téléspectateurs et internautes : « Des propos horribles concernant le "tri" à faire entre les migrants », « Aznavour exilé

Lire la suite de l'article

La France s’engage à accueillir 10.000 réfugiés d’ici 2 ans

Des réfugiés en provenance du Niger, du Tchad, de Turquie, du Liban et de Jordanie :DLuCPX0XcAAzGH9

Commentaires (1)

Donc, si je comprends bien, on vire TOUS LES IRRÉGULIERS DÉJÀ EN FRANCE pour accueillir 10 000 candidats à la transplantation, à vérifier sur place avant ladite transplantation?
J'ai peur d'avoir mal compris.

Rédigé par : C.B. | 10 oct 2017 08:31:58
____________________________________

Lire la suite de l'article

Accueillir ou non les migrants : agir avec prudence et discernement

Tiré du bulletin diocèse de Montauban :

"A la suite des propos du pape François à nouveau est revenue dans les medias cette question qui trouble beaucoup de personnes à commencer par les chrétiens. La réponse est complexe et n’est assurément pas dans une affirmation catégorique. De plus il faut comprendre qu’un engagement personnel est différent d’une décision  politique.

Une réalité  objective

Nous ne pouvons pas nier que de divers pays arrivent en Europe occidentale des centaines de milliers de personnes souvent conduites par des passeurs dans des conditions inhumaines et coûteuses. Un certain nombre n’y survivent pas mais comme ceux qui tentent l’aventure sont en général jeunes ils arrivent à vaincre les pires situations. Partant de là nous pouvons comprendre que s’en aller de son pays est un choix douloureux et il faut y être malheureux et sans espoir pour faire ce choix. C’est alors que nous devons nous interroger sur l’état de ces pays qui poussent leurs ressortissants à partir. Ces pays, pour diverses raisons, dont la corruption, l’insécurité, la carence des gouvernements, la famine, ne sont pas en mesure d’assurer la vie de leurs citoyens. A cela s’ajoutent les guerres permanentes, les enlèvements de population, la persécution religieuse. Or, l’Europe occidentale, aujourd’hui soumise à cette immigration déferlante, se trouve impuissante mais elle a, dans ce phénomène, une part de responsabilité. Depuis des décennies nous n’avons pas œuvré pour le bien de ces pays, nous n’avons pas aidé à leur sécurisation, à leur mise en valeur. Nos

Lire la suite de l'article

“Comment les catholiques peuvent accueillir les croyants LGBT”

Cet article du cardinal Robert Sarah, Préfet de la Congrégation vaticane pour le culte divin, est paru le 31 août dans le « Wall Street Journal », dans la rubrique des éditos et des opinions. Le cardinal y critique les thèses du père James Martin, la plume vedette d’ « America », la revue des jésuites de New-York, également consultant au Secrétariat pour la Communication du Vatican et auteur cette année d’un livre qui bouleverse l’enseignement de l’Eglise en matière d’homosexualité en légitimant les rapports entre personnes de même sexe. Un livre qui a été rapidement dénoncé aux Etats-Unis par l’archevêque de Philadelphie Mgr Charles Chaput mais qui a aussi été publiquement apprécié par d’autres personnalités de l’Eglise américaine, dont les cardinaux – très chers au pape François – Kevin Farrell et Joseph Tobin :

Martin-300x227"L’Eglise catholique a souvent été critiquée, y compris par certains de ses propres membres, pour sa réponse pastorale à la communauté LGBT. […] Parmi les prêtres catholiques, le Père James Martin, un jésuite américain, est l’un des critiques les plus explicites du message de l’Eglise sur la sexualité.  Dans son livre « Building a Bridge » publié au début de cette année, il répète la sempiternelle critique selon laquelle les catholiques auraient été très critiques envers l’homosexualité tout en négligeant l’importance de l’intégrité sexuelle dans ses propres rangs.

Le Père Martin a raison d’affirmer qu’il ne devrait pas il y avoir deux poids deux mesures concernant la vertu de chasteté qui, bien qu’exigeante, fait partie intégrante de la bonne nouvelle de

Lire la suite de l'article

Accueillir l’étranger ou offrir l’hospitalité le temps d’une étape ?

Extrait de l'intéressante homélie d'hier de l'abbé Pagès :

"[…] L’actualité ne nous met pas sous les yeux seulement les crimes commandés par Allah dans son Coran, mais aussi, hélas, des foules de migrants, musulmans surtout, que les Occidentaux s’imaginent devoir accueillir parce que Jésus aurait dit : « J’étais un étranger et vous M’avez accueilli. (Mt 25.35) ». Or, de même que le cinquième commandement n’est pas « Tu ne tueras pas. », mais « Tu ne commettras pas de meurtre. », ce qui n’est pas la même chose, de même, ce verset est mal traduit.

Le mot Xénos ―qui a donné xénophobe ―, traduit ici par étranger, signifie aussi hôte, la personne qui héberge ou celle qui est hébergée, et qui donc est de passage. Le latin de la Vulgate donne hospes, l’hôte, celui à qui on donne provisoirement l’hospitalité. C’est ce sens que l’on retrouve dans la Bible, lorsque par exemple saint Paul écrit aux Corinthiens : « J’irai chez vous, après avoir traversé la Macédoine […]. Peut-être séjournerai-je chez vous ou même y passerai-je l’hiver. (1 Co 16.5-6). », lorsqu’il écrit aux Colossiens : « Aristarque, mon compagnon de captivité, vous salue […] s’il vient chez vous, faites-lui bon accueil. (Col 4.10) », et enfin lorsqu’il écrit : « Gaïus, qui est mon hôte et celui de l’Église entière, vous salue. (Rm 16.23) », en grec : « Gaios ho xénos mou. », il ne dit pas que Gaïus est un étranger !

Lire la suite de l'article

A Bras Ouverts : accueillir nos différences et nos limites

Tugdual Derville est le fondateur de l’association « À Bras Ouverts », grâce à laquelle depuis trente ans des milliers de bénévoles et d’enfants ou de jeunes touchés par le handicap partent ensemble en week-end ou en vacances. Dans L'Aventure à bras ouverts, un voyage en humanité, Tugdual Derville raconte la création et l'histoire de cette association. Alors qu’il a vingt ans, une rencontre fait basculer la vie du jeune Tugdual : celle de Cédric, enfant porteur d’une infirmité motrice cérébrale, qui l’entraîne dans « un voyage en humanité ». Une aventure parfois difficile mais transfigurée par la présence des personnes porteuses d’un handicap. Elles apprennent à Tugdual, et au lecteur à sa suite, à entrer dans « la spiritualité du pauvre » chère à Jean Vanier : accueillir à bras ouverts nos différences et nos limites. Pour s’émerveiller de ce qui est révélé aux travers de nos fragilités. Extraits :

Book_490"Nous sommes conscients que notre société, qui a laissé se développer une forme d'eugénisme anténatal, envoie aux personnes concernées par le handicap une injonction paradoxale : "Prenez toute votre place dans la société, mais, si on avait su, on ne vous aurait pas laissé naître." La réponse d'A Bras Ouverts ne se situe pas sur le plan de la revendication, mais plutôt sur celui de la prise de conscience humanitaire, de l'intention de prière, de l'expérience et, si nécessaire, du témoignage porté par ses responsables."

"Une phrase de Jésus me revient, comme une assurance universelle au milieu des

Lire la suite de l'article

Le Havre, dont Édouard Philippe est le maire, devrait accueillir la première école confessionnelle musulmane de Normandie

Lu dans Valeurs Actuelles :

4199 IMAM Aami Hassen"À la recherche d’un terrain où construire l’établissement, la communauté musulmane du département a multiplié les contacts avec les élus du Havre, pour finalement obtenir de s’installer en lieu et place du presbytère de l’église Saint-Jean-Baptiste, rue Théophile-Gautier. La croix ornant l’édifice a d’ores et déjà été retirée et les travaux viennent tout juste de démarrer.

Pour les financer, l’association en charge du projet peut compter sur l’appel aux dons des fidèles lancé par Aami Hassen (photo). Cet imam, dont la mosquée, à Aubervilliers, est connue pour être fréquentée par des groupes salafistes, a également créé la controverse pour ses positions à l’égard des mariages forcés. Menacé d’expulsion en 2013 par Manuel Valls pour avoir tenu des propos homophobes, il prêche toujours à Aubervilliers. Soutenu par la Mairie du Havre, son projet éducatif est d’offrir « le meilleur bagage, à travers une éducation complète alliant les apprentissages définis par le socle commun de compétences à ceux de l’islam »."

Qu'en dit Edouard Philippe, notre nouveau Premier ministre ?

Lire la suite de l'article

Accueillir un “migrant” chez soi, de la théorie à la pratique

Via FDesouche

On se souvient des promesses fracassantes de Charles Aznavour, d'Eric Cantona ou de Franck Tanguy qui ne semblent pas avoir été suivies d'effets concrets… On a beau chercher sur internet, aucun indice d'un accueil de "migrants" chez ces gens-là. Juste une déclaration d'Aznavour qui dit qu'il va regretter François Hollande. Quels hypocrites ces bobos !

Lire la suite de l'article

Mgr Schönborn : “nous ne pouvons pas accueillir tous les réfugiés”

Lors d’un entretien croisé avec un évêque évangélique diffusée par la chaîne autrichienne ZIB 2 vendredi soir, dans la foulée de l’attentat de Berlin, le cardinal Christoph Schönborn a affirmé que l’accueil des migrants dépasse actuellement la capacité de l’Autriche et de l’Europe, reconnaissant qu’il avait changé de regard sur la crise des réfugiés :

« Nous avons connu des étapes : cela a commencé avec la mort horrible de 71 personnes dans un camion frigorifique – cela a été un énorme choc qu’une telle chose peut se produire sur une autoroute en Autriche – et s’est terminé avec le sentiment d’être submergés par le nombre incroyable de réfugiés. (…) Nous voulions simplement aider, nous voulions aller à la rencontre des gens, et je pense que c’est une réaction très spontanée, une idée très répandue dans la société civile. Beaucoup, beaucoup de gens, pas seulement ceux qui font partie des Eglises, beaucoup de gens voulaient aider. »

« Puis nous avons dû faire l’expérience nous-mêmes du fait que cela dépasse nos capacités, nos possibilités. Et nous sommes – je suis devenu plus prudent. Bien sûr, au début, j’ai dit la même chose qu’Angela Merkel : nous ferons ce que nous pouvons. En Autriche, beaucoup d’experts importants ont dit que nous pouvions le faire, comme nous l’avions fait en 1956 pour la Hongrie, ou pour Prague en 1968, ou lors de la guerre de Bosnie qui avait fait venir beaucoup de réfugiés. C’est alors que nous avons compris qu’il y a une dimension différente, il nous

Lire la suite de l'article

Accueillir les migrants, oui, mais en Libye

L'idée n'est pas venue de nos droitsdelhommistes qui ne portent aucun intérêt aux Français et aux Européens : 

"Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a évoqué l'éventualité que l'UE mette en place une «ville géante destinée aux réfugiés» sur les côtes libyennes, afin de traiter les demandes d'asile des réfugiés hors d'Europe. 

S'exprimant devant la presse à Vienne à l'issue du Sommet des pays des Balkans européens consacré à la crise des réfugiés, Viktor Orban a déclaré que les frontières extérieures de l'Union européenne devraient être sous «contrôle total».

Lire la suite de l'article

Saint-Florent-le-Vieil et l’Historial de la Vendée pourraient accueillir les restes des Vendéens tués au Mans

Contrairement à ce qui avait été écrit (un peu vite) dans ce post, c'est Saint-Florent-le-Vieil et l'Historial de la Vendée qui sont préconisés pour accueillir les ossements et restes des victimes vendéennes découvertes au Man en 2009 :

Ouest-France-22-avril-2016-300x300"Historien spécialiste de la Guerre de Vendée et administrateur du Souvenir Vendéen, Alain Gérard a dévoilé son rapport sur les lieux qu’il recommande pour accueillir les ossements et objets mis au jour en 2009, à l’occasion de fouilles place des Jacobins au Mans. Les journaux de Ouest-France et de France3 ont présenté hier les préconisations de l’expert, à savoir Saint-Florent-le-Vieil pour les restes humains exhumés, et l’Historial de la Vendée pour les objets découverts près de ces corps (…) conformémentment à la mission qui lui avait été confiée par les trois collectivités territoriales que sont la ville du Mans, le département de la Vendée, la région des Pays de la Loire.

Après avoir exclu le Mont des Alouettes pour des raisons historiques, et Le Mans en raison de l’opposition de la municipalité, l’historien expose ce qui a motivé son choix : L’Historial de la Vendée pour « la valorisation culturelle des objets mis au jour en même temps que les ossements » ; et l’église abbatiale de Saint-Florent-le-Vieil « emblématique à plus d’un titre », d’abord comme point de départ de la Virée de Galerne. La crypte de l’édifice pourrait « accueillir dignement ces restes humains », sans enfouissement définitif.

L’article ne dit pas cependant que le rapport d’Alain Gérard propose, outre la crypte, une des chapelles latérales de l’église, notamment

Lire la suite de l'article