Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

Syrie : 46 enfants tués par des “rebelles modérés” ?

Hier, 1er octobre, des voitures piégées auraient explosé au moment de la sortie des classes de l’école primaire Akrema d’Homs (Syrie). Causant la mort de 52 personnes dont 46 enfants. Pour le site italien Ora Pro Siria, l’attentat serait du au « rebelles modérés ».

Selon la page Facebook de Syrianonline (progouvernemental), ce seraient deux obus tirés par ces mêmes « rebelles modérés » qui seraient tombés à proximité de l’école.

Partager cet article

12 commentaires

  1. MODERES ou PAS , c’est bien fait au nom de l’ISLAM, non ? Au nom du Coran, non ?

  2. De même qu’il n’y avait pas de SS modérés, il n’y a jamais de modération dans le mal.
    Que ce soit l’islamisme ou la culture de mort, aucun des adeptes de ces deux idéologies ne peut-être modéré : un seul égorgement (ou un seul attentat terroriste), comme un seul avortement, c’est toujours l’horreur et un “crime abominable” !

  3. Imaginez ce que sont les rebelles non modérés !

  4. pauvres,pauvres parents! Quelle atroce cauchemar! Ces petits innocents ont rejoint l’éternel Présent-Amour,mais sur leurs mères,leurs pères,leurs frères et grands parents,appelons le Consolateur Souverain . Confions les esprits dérangés des “rebelles modédérés” à la Mère des pécheurs;

  5. @ Jejomau : le Gouvernement syrien parle de “rebelles modérés” car il soupçonne l’attentat – il n’y a pas encore eu de revendication – d’avoir été commis par le Front Al-Nosra et non par les mercenaires de E.I, considérés comme une menace plus menaçante pour le régime que l’organisation d’Al-Qaïda.
    Pour l’heure, les motivations du terroriste – selon les premières informations, un kamikaze aurait posé la bombe et se serait fait sauter ensuite, devant l’établissement – sont beaucoup plus politiques que religieuses.
    En effet, ces enfants syriens allaient à l’école dans un quartier loyal à Bachar Al-Assad. Et parmi les adultes décédés – quatre civils et trois membres des forces de sécurité – tous faisaient partie de la majorité alaouite, la communauté minoritaire dont est issu celui que les rebelles (à tort ou à raison) perçoivent comme un dictateur.
    @ Fleur : Bachar-Al-Assad est considéré par la communauté internationale, comme un dictateur. Et les Syriens pensent globalement la même chose, même si le régime est assez fort pour, grâce à l’armée, contraindre la population à ne pas se rebeller.
    La rébellion, quant à elle, peut être de nature différente. Sous l’Occupation, par ex, un Résistant pouvait être quelqu’un de très actif sur le plan de l’espionnage, mais aussi une personne amenée à commettre des attentats pour nuire au régime. Le degré de “résistance” était donc différent selon les personnes.
    Les SS n’étaient pas des rebelles, c’était des loyalistes à la cause du Führer. Bachar Al-Assad a aussi des loyalistes dans son armée, qui sont loin d’imposer l’ordre par la douceur.
    Que l’on soit du coté du régime ou du coté des rebelles, les atrocités sont nombreuses. Cela ne légitime bien sur en rien ces attentats, pas plus que ceux que pratiquaient les communistes par ex, contre les “occupants”. Je veux simplement dire que rester conscients de ce fait, est important.

  6. Syrie : 46 enfants tués par des “rebelles modérés” !!!
    Monsieur Hollande…Monsieur Fabius…
    le PS dans son intégralité….
    Etre participants par délégation à des crimes de guerre…ne vous interpellent pas? Faudra-t-il…après une grosse gé-guerre
    …un nouveau Nuremberg…
    Mais pour cela il faudra que vous soyez dans le camp des vaincus…
    les citoyens français y songeraient-ils?
    A vous combattre…et à vous vaincre….
    Une idée qui flotte dans l’air du temps!

  7. Des rebelles modérés officiellement soutenus par le gouvernement français, par le Sénat américain, sponsorisés par Hillary Clinton, ancienne Secrétaire d’État et future Présidente des États-Unis.

  8. @seb
    la communauté internationale c’est de la novlangue
    c’est l’otan,vous repetez benoitement ce que dit radio hollande

  9. A SEB
    Connaissez-vous la Syrie vraiment et non par la presse occidentale? demandez aux Patriarches “grec catholique” et “syriaque” qui vivent en Syrie ce qu’ils pensent du gouvernement,vous seriez surpris!j’ai vécu à Damas,c’est un régime autoritaire,mais les écoles et les hopitaux étaient gratuits,l’illetrisme très faible;Chrétiens et Musulmans vivaient en bonne intelligence.

  10. Encore des enfants assassinés à mettre sur le compte des gouvernements français et américain.

  11. Sans doute des obus français fournis par Hollande et Fabius au prétexte qu’il faut éliminer Al Assad grâce aux islamistes modérés.
    Ce n’est qu’un début.
    Politique de gribouille et de pieds nickelés !

  12. nos impots servent à financer les assassinats d’enfants en Syrie sous prétexte d’islam “modèré”acharné à abattre un président protecteur de chrétiens !
    nos impots servent à tuer des enfants innocents ,pour assouvir les lubies criminelles de fabius et hollandouille à l’étranger .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]