Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Synode : des textes ont été rédigés de manière ambiguë, afin de pouvoir être interprétés dans différentes directions

Interrogé dans Famille chrétienne, Mgr Léonard déclare :

"Le second Synode sur la famille s’est tenu en octobre. Le texte final est sujet à interprétations. Quelle lecture en faites-vous, vous qui avez participé aux travaux de la première édition ?

Unknown-15Je n’ai pas eu le sentiment d’un réel progrès d’un synode à l’autre, mais plutôt d’une répétition de ce qui avait déjà été dit. Je suis un peu resté sur ma faim. S’il y a de bonnes choses dans le texte final, j’ai été un peu déçu par le fait que l’on ait cultivé l’ambiguïté dans les points les plus délicats. Des évêques m’ont dit que des textes avaient été volontairement rédigés de manière ambiguë, afin de pouvoir être interprétés dans différentes directions. Une telle ambiguïté sur des questions essentielles est très risquée, car elle pourrait donner lieu à des pratiques qui, une fois installées et développées, seraient très difficiles à rattraper.

J’espère donc que nous aurons une parole nuancée et bienveillante, mais claire sur les enjeux de la doctrine et de la discipline de l’Église catholique concernant le mariage et la famille. La balle est maintenant du côté du pape. C’est l’heure pour lui d’exercer son rôle pétrinien d’unité et de continuité de la Tradition, comme il l’avait déclaré dans son discours de clôture du premier Synode sur la famille. L’enjeu le plus fondamental du Synode, c’est d’allier, dans toutes les joies et souffrances de la famille et des couples, amour et vérité. Comme le dit le Psaume 84 : « Amour et vérité se rencontrent, justice et paix s’embrassent. » L’Église doit être à la fois miséricordieuse en adoptant une attitude de cœur bienveillant vis-à-vis de toutes les personnes, et fidèle à son enseignement sur le mariage et la famille.

Lors du dernier Synode, certains évêques ont proposé de déléguer aux conférences épiscopales davantage de pouvoirs en matière de discipline. Qu’en pensez-vous ?

Ce n’est pas une bonne idée. Je vois mal comment la discipline pourrait être modulable d’un pays à l’autre ou d’un continent à l’autre. Je trouverais extrêmement risqué que les pays occidentaux puissent disposer d’une discipline plus souple. Quelle image cela donnerait-il de l’Église ? Les chrétiens des pays les plus riches, en plus du confort dont majoritairement ils jouissent, pourraient aussi avoir une discipline plus confortable ? Ce serait un grand scandale ! En revanche, là où doit se jouer la diversité des lieux, c’est dans la mise en œuvre de la pastorale pour faire face à des problèmes différents selon les continents, et proposer ainsi des solutions adaptées."

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services