Mariage : après le gazage, voilà l'enfumage

François Hollande estime que cette initiative législative est un engagement qu'il avait pris (alors que c'était un engagement du 1er tour, non reformulé au 2nd tour). Il veut apaiser, mais pourtant il continue de mépriser les manifestants. 

Il répète que la PMA et la GPA ne sont pas dans le texte. Mais c'est faux. La dénaturation du mariage mènera à la PMA et à la GPA, comme le prouve cette vidéo :

 

Nous ne lâcherons rien !

Najat Vallaud Belkacem déclarait le 6 février dernier que l'avis du comité d'éthique sur la PMA "ne contraint aucunement le gouvernement". François Hollande vient de dire l'inverse. Après la gazage, voilà l'enfumage !

11 réflexions au sujet de « Mariage : après le gazage, voilà l'enfumage »

  1. Mu

    De toute façon, au moment même où le mariage gay passe, les instances judiciaires rendront des jugements contraignants qui obligeront la France à légaliser PMA et adoption massive pour les gays et lesbiennes !
    Pourquoi ce lèche-bottes de Pujadas n’a-t-il pas posé cette question là ?
    On ne lâche rien, les enfants sont sacrés. On ne lâche rien !

  2. jejomau

    À la télé le président des LGBT (qui n’est donc pas le président des français, la présidence étant vacante…) déclare que la PMA n’aura pas lieu… Mais par-derrière (c’est le cas de le dire avec SuperLGBT) on peut lire sur un journal pornocrate bien connu :
    «On me dit que le président de la République veut faire des avancées sur la procréation médicalement assistée (PMA), on verra». (Roger Karoutchi)

  3. Irène

    Enfumage en effet !
    “Pas de GPA tant que je serai président” ? Mais Monsieur le président, quelle hypocrisie et “foutage de gueule”, quand Madame Taubira vient de faire passer une directive aux procureurs visant à accorder plus facilement la nationalité française aux enfants conçus par GPA à l’étranger !
    Comment peut-on se moquer des gens aussi effrontément ?

Laisser un commentaire